L'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) est prête à envoyer un lot supplémentaire de chasseurs Sukhoi Su-30MKI à l'Inde qui pourraient remplacer les Rafale français.

Publié le par José Pedro

Inde: Moscou prêt à remplacer les chasseurs Rafale par ses Su-30MKI

© AP Photo/ Ajit Kumar
DÉFENSE
(mis à jour 17:07 17.02.2015)
1968241
L'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) est prête à envoyer un lot supplémentaire de chasseurs Sukhoi Su-30MKI à l'Inde qui pourraient remplacer les Rafale français. Adieu Veaux, vaches , cochons, à force d'annoncer tout avant que cela ne se fasse réellement ont en vient à jouer contre la France et contre ses intérêts.
 

La Russie est prête à signer un contrat avec l'Inde sur la livraison d'un lot supplémentaire de chasseurs Sukhoi Su-30MKI qui remplaceraient les Rafale français, a annoncé mardi à RIA Novosti Sergueï Goreslavski, directeur général adjoint de l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport).

 

"Si l'Inde a besoin de chasseurs Su-30MKI supplémentaires, nous sommes prêts à discuter d'un contrat. Une demande indienne est requise" pour entamer ces discussions, a indiqué M.Goreslavski, chef de la délégation russe au salon aéronautique Aero India 2015, qui ouvrira ses portes à Bangalore (Inde) le 18 février.

 

Le journal indien Business Standard a rapporté lundi que l'Inde pourrait renoncer à l'achat de chasseurs français en raison du prix trop élevé. Selon les estimations, le montant du contrat indo-français portant sur 126 chasseurs pourrait dépasser les 20 milliards de dollars. Selon les analystes indiens, la décision de Paris de suspendre la livraison des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistralcommandés par la Russie a aussi eu un effet négatif sur les négociations entre la France et l'Inde.

 

Les médias indiens ont déjà rappelé à plusieurs reprises que le ministère indien de la Défense avait des offres plus avantageuses à examiner et que New Delhi pourrait acheter des chasseurs russes Su-30MKI.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/defense/20150217/1014749156.html#ixzz3S1i1sWqM