Hollande: les contacts des pays de l'UE avec Moscou, les plaines d'Ukraine, les champs Elysées, le Mistral est la Tramontane, ne posent pas de problème

Publié le par José Pedro

Hollande: les contacts des pays de l'UE avec Moscou ne posent pas de problème

© REUTERS/ Eric Vidal

le président français François Hollande

INTERNATIONAL

(mis à jour 20:16 31.03.2015) URL courte
1039317
"Des pays européens peuvent aller à Moscou sans que cela pose un problème à l'Europe", a estimé le président français à propos d'une deuxième visite en Russie du premier ministre grec Alexis Tsipras.
 

Les contacts des pays de l'Union européenne avec Moscou ne posent pas de problème à l'UE, mais le sort de la Grèce est en Europe, a indiqué mardi à Berlin le président français François Hollande lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel. 

 

"Des pays européens peuvent aller à Moscou sans que cela pose un problème à l'Europe, mais la Grèce doit chercher la solution à ses problèmes dans le cadre de l’Union européenne. (…) Il n’y a pas d’autre solution pour la Grèce qu’être une partie prenante de l’UE", a déclaré M.Hollande, commentant la visite à venir d’Alexis Tsipras en Russie et la possibilité d’un "axe Athènes-Moscou".

 

En pleine négociation avec l'UE, le premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé une deuxième visite à Moscou.

M.Tsipras se rendra au Kremlin le 8 avril prochain à l'invitation du président russe Vladimir Poutine", a annoncé à RIA Novosti une source au sein du service de presse du chef du gouvernement grec.

Alexis Tsipras est devenu premier ministre à l'issue de la victoire de son parti d'opposition Syriza (gauche radicale, ndlr) lors des législatives grecques anticipées le 25 janvier dernier.

 
Lire aussi:
Accord sur l'aide à la Grèce: "un bon compromis" selon Hollande
 
Hollande: pas de scénario de sortie de la Grèce de la zone euro
 
Soros: 50% de chances que la Grèce quitte la zone euro
Tags:
Union européenne (UE)Alexis TsiprasFrançois HollandeEuropeGrèceRussie
 



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150331/1015418330.html#ixzz3VzYzRP9r