LE PROGRAMME MONARCH ET LES ILLUMINATI – contrôle mental – implants – ordinateur biologique – déprogrammation

Publié le par José Pedro

dollar_ase-copie-1.gif

Fritz Springmeier

Fritz Springmeier est un des spécialistes par excellence du projet Monarch et des activités de la société secrète des Illuminati.

Thérapeute spécialisé dans le syndrome de personnalité multiple (MPD), il a rédigé deux ouvrages clés en la matière (” The Illuminati Formula ” et ” Deeper Insights the Illuminati Formula “) avec Cisco Wheeler, une femme qui affirme être rescapée des réseaux d’abus rituels et sataniques. Dans le cadre d’une émission radio canadienne consacrée exclusivement au Mind Control, il a donné une longue interview dont voici de larges extraits (qui seront sans doute complétés par la suite). Cette série d’émissions dont est tirée la présente entrevue avait la particularité d’avoir fait un très large tour d’horizon de ce domaine en ayant interrogé toutes les personnalités qui comptent en ce domaine : thérapeutes, psychiatres, chercheurs, victimes rescapées et journalistes. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous procurer sur le Web les transcriptions intégrales de ces émissions.

Rappelons ici que 80% des réseaux pédophiles dans le monde concernent des rituels sataniques, les 20 % restants sont des snuff-movies dont chaque film est évalué en moyenne à 50 000 euros. Rien que l’industrie cinématographique clandestine de la pédocriminalité rapporte des milliards d’euros chaque année à ces bourreaux d’enfants.

Peu de gens en effet peinent à croire que les élites dirigeantes s’adonnent à des cultes plurimillénaires assez macabres.

Cisco Wheeler

Wayne Morris : Bonjour et bienvenue à l’International Connection. Cette émission fait partie de la série sur le contrôle mental (Mind Control). Lors des prochains shows, nous allons nous entretenir avec Fritz Springmeier et Cisco Wheeler, coauteurs des livres “La Formule Illuminati utilisée pour créer un esclave indétectable sous contrôle complet du comportement” (The Illuminati Formula to Create an Indetectable Total Mind Control Slave) ainsi que “Aperçus plus profonds de la Formule Illuminati” (Deeper Insights the Illuminati Formula), des ouvrages sur le conditionnement et le contrôle de l’esprit fondé sur le trauma et l’usage de situations traumatiques. Cisco Wheeler affirme provenir d’une lignée familiale Illuminati et souligne que le contrôle du comportement fondé sur le trauma est une pratique qui a été perpétrée contre elle dès sa naissance. D’ici deux semaines, nous entendrons l’entrevue que nous aura accordée Cisco Wheeler mais aujourd’hui, nous allons écouter Fritz Springmeier. Fritz s’exprimera à propos des familles Illuminati et de quelles manières ces dernières ont utilisé le contrôle du comportement pour affermir leur pouvoir à travers l’histoire. Vous écoutez CKLN 88.1 FM.

Je parle avec Fritz Springmeier, auteur, conférencier et pasteur thérapeute qui se dédie aux rescapés du Mind Control. Bienvenue dans notre émission Fritz.

Fritz Springmeier : Merci et bonjour à vous tous, auditeurs, là-bas dans le pays de la radio. Je vous encourage à participer à notre programme aujourd’hui parce que nous allons évoquer des choses importantes qui affectent votre vie et affecteront l’existence de vos petits-enfants.

Wayne Morris : Je voudrais démarrer en vous demandant comment vous en êtes arrivé à vous consacrer aux informations relatives au contrôle de l’esprit par le gouvernement?

Fritz Springmeier: Le contrôle du comportement par le gouvernement chevauche de nombreux autres aspects il recouvre un niveau de gouvernement plus élevé ainsi qu’un gouvernement mondial secret appelé les Illuminati. Lorsque j’enquêtais sur les Illuminati, j’ai appris des choses sur les façades qu’ils utilisent. Ils se cachent derrière le “voile” de la Sécurité Nationale. Ils utilisent notre patriotisme contre nous. Ils nous font croire que, pour notre propre intérêt, notre propre sécurité ainsi que celle de nos pays, nous devons respecter tous les secrets qu’ils nous imposent.

Wayne Morris : avez-vous rassemblé toutes vos informations sur le contrôle mental à partir de vos recherches sur les Illuminati ou est-ce l’inverse, c’est à partir de vos recherches sur le contrôle mental que vous êtes tombé sur les Illuminati?

Fritz Springmeier: Oui, via les Illuminati. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas accordé toute mon attention au gouvernement mais une bonne partie de ce que nous pouvons constater est une façade. Si nous voulons vraiment comprendre de quoi il est question, nous devons aller au-delà des apparences.

Wayne Morris : Peut-être pourriez-vous expliquer à nos auditeurs qui sont ces Illuminati ?

F.S: Les Illuminati sont les manipulateurs et les agents provocateurs du monde. Ils forment un groupe élitiste de lignées sanguines. Je les surnomme “tribus” ou “familles”. Il y a 13 lignées sanguines principales. Ils forment ce que l’on surnomme des “générations sataniques”. Ils ont pratiqué leur art secret de la sorcellerie depuis des siècles et ils ont transmis leur religion d’une génération à l’autre. Ils mènent une double vie. Ils ont une existence que le monde peut observer et ils ont également une vie secrète que le monde ne peut voir. Très peu de gens ont été capables de percer leurs secrets. Ils ont élevé le secret au rang d’un art sophistiqué auquel je n’aurais jamais cru que l’on soit capable d’arriver jusqu’au jour où je me suis intéressé à ce sujet. Et laissez-moi souligner qu’il n’y a vraiment que très peu de monde qui soit finalement parvenu à percer ce secret, ces dernières années. Un homme y est arrivé : un certain John Robison. Il a découvert une série de preuves au sujet d’une conspiration contre les religions et contre les gouvernements en Europe. Cette conspiration a pris corps à l’occasion de réunions secrètes de Francs-Maçons, des Illuminati et de cercles littéraires. En 1798, à l’occasion d’une série de perquisitions dans des abris et résidences secrètes des Illuminati, le gouvernement de Bavière mit la main sur des documents Illuminati originaux de cette époque et qui étaient destinés et limités à tous les Gouvernements. Ils étaient rédigés en langue allemande et furent intitulés par le gouvernement bavarois: “Die Originalschriften des Illuminatens Ordens” (prononciation littérale, orthographe?).

Mais très peu de gens sont capables de parler des Illuminati tels qu’ils existent aujourd’hui. C’est en fait mon travail de révéler qui sont ces gens, quelles sont leurs traditions, ce qu’ils font vraiment, bref tout ce qui est possible. La raison pour laquelle je vous livre ici une version plus longue de ma réponse à votre question est que lorsque quelqu’un vous demande qui sont et que font les Illuminati, on se rend compte qu’ils ne pensent pas comme nous le faisons. Les gens interprètent le plus souvent les choses autour d’eux pour être en adéquation avec leur propre perception du monde. Si vous voulez comprendre les Illuminati, vous devez comprendre que ces gens ne pensent pas comme vous et moi.

Rien que dans un domaine, un très large pourcentage de ces gens est programmé sur base de personnalités multiples. Ce fait en lui-même implique que nous avons affaire à un schéma de pensées totalement différent du mode de pensée de ceux qui ne sont pas affectés par le syndrome de personnalités multiples.

W.S: Lorsque vous parlez des Illuminati, s’agit-il du même groupe qu’Adam Weishaupt a fondé en 1776 en Bavière ? Est-ce vraiment le même groupe ?

F.Z: C’est le même groupe. Weishaupt n’a pas fondé cette organisation, cela remonte bien plus loin. Ce sont des familles oligarchiques qui sont extrêmement puissantes. Si vous remontez dans l’histoire et que vous vous posez la question : “Ces familles oligarchiques, élitistes et puissantes, ont-elles un jour renoncé à leurs pouvoirs ? “. Vous ne trouverez aucun exemple dans l’histoire de ce renoncement. Ce sont des familles dont certaines lignées de sang remontent clairement à Nimrod. La généalogie secrète des Rothschild qui a été soigneusement mise par écrit ainsi que secrètement définie à travers les siècles remonte jusqu’à Nimrod. Ce sont ces gens qui contrôlent les religions des mystères. Un conseil suprême préside toutes les religions des mystères de l’ancien monde. Ces gens forment une prêtrise extrêmement puissante. Ils ont choisi de se cacher depuis de nombreuses années et à continuer à oeuvrer derrière la scène. Ils n’ont jamais abandonné le pouvoir.

A la fin de la seconde guerre mondiale, un comité a été envoyé à travers toute l’Europe pour effectuer une étude sur toutes les églises qui ont été détruites pendant la guerre. Ils découvrirent que, dans la plupart de ces églises chrétiennes (80%), il y avait une église remaniée, un double de l’ancien site païen. Lorsque ces églises ont été détruites, en dessous de ces églises reconstruites, on a donc découvert des sites païens. Donc, un grand nombre de ces cathédrales furent édifiées sur ces sites pour ce que l’on nomme ” des rituels sataniques “. Cela fait des siècles que de telles pratiques se poursuivent le plus secrètement du monde.

W.S : Etes-vous en train de nous dire que les Illuminati sont responsables d’avoir infiltré ces églises ?

F.S : Ils sont les manipulateurs et les agents provocateurs de notre monde, des lignées sanguines très puissantes. Par exemple, l’une de ces lignées inclut toutes vos familles royales européennes. Ils forment les personnalités qui sont aux manettes du pouvoir. Si vous examinez nombre de ces États nations, vous vous apercevrez que les Rois et Reines sont à la tête de leurs églises.

W.S : Vous avez mentionné le fait qu’il y avait 13 familles impliquées dans les générations familiales des Illuminati ? Pouvez-vous les nommer ?

F.Z : J’ai publié un livre qui était spécifiquement consacré à ce sujet, famille par famille, dans le détail. Les 13 principales familles Illuminati sont les Astors, les Bundy, les Collin, les Dupont, les Freeman, les Kennedy, lesLeighOnassisRockefellerRothschildRussel ainsi qu’une treizième qui s’avère être la ligné Mérovingienne. J’ai trouvé plus simple de l’appeler la 13e famille. Il y a aussi la lignée Illuminati Van Dine. La 13e lignée, la Mérovingienne est très importante car elle inclut toutes les familles régnantes en Europe. Dans le premier volume de mon livre qui révèle la nature des 13 plus importantes familles Illuminati c’est le titre du livre- je n’approfondis pas tant la lignée sanguine mérovingienne parce qu’elle se retrouve dans une trilogie de livres : “ Le sang sacré et le Graal Sacré ” ainsi que dans deux autres ouvrages rédigés par BaigentLeigh et Lincoln. Ces livres sont tellement bons dans leur manière d’aborder cette lignée familiale que je ne voyais pas l’intérêt réel de m’y consacrer. Par exemple, le Prince Charles ferait partie de cette lignée Illuminati mérovingienne. Si vous regardez le Prince Charles, vous noterez qu’il est affilié dans sa généalogie à nos présidents WashingtonJeffersonMadison, les deux HarrisonTylerTaylor et George Bush. Le vice-président de George Bush (NDR : père), Dan Quayle est également lié aux familles royales. Ici, aux Etats-Unis, nous devons faire face au concept de base suivant : les individus qui ont été sélectionnés pour gouverner ce pays ne sont pas supposés être liés les uns aux autres alors qu’en fait, c’est plutôt tout le contraire.

On m’a dit certaines choses à ce sujet lorsqu’ils ont inauguré la bibliothèque George Bush au Texas, il y a peu. A cette occasion, le président Carter avait évoqué avoir lu un livre publié assez récemment au sujet de ces Présidents qui étaient en vérité bien affiliés les uns aux autres.

W.S : Quand avez-vous pris pour la première fois conscience de l’existence des Illuminati ? Quelle est l’information qui a, en réalité, avivé votre intérêt ?

F.Z : Tout un chacun a probablement entendu parler des témoins de Jéhovah et comment ils viennent frapper à la porte des gens. J’avais une démarche totalement différente de ces gens-là. J’étais un missionnaire chrétien qui ramenait les témoins de Jéhovah vers le Christ. J’étais fatigué de travailler dans les rues avec ces “petits” témoins de Jéhovah. Je priais Dieu de me donner le pouvoir de décapiter l’organisation autoritaire qui dirigent ces témoins de Jéhovah. J’ai reçu alors une information confidentielle selon laquelle les dirigeants de la société de la Tour de Garde (ndtr : autre nom de la secte) collaboraient avec les dirigeants de l’église des Saints des derniers Jours (ndtr : les Mormons). Cette information a totalement changé ma vie. Je me trouvais catapulté au cœur des Illuminati et de leur contrôle de la pensée. Je n’isolais plus la société de la Tour de garde de l’église mormone parce que j’avais découvert que leur infiltration mutuelle et leur contrôle concernent plutôt l’ensemble de leurs structures. Vos organisations chrétiennes ont globalement et secrètement été infiltrées et contrôlées.

C’est à ce moment que je me suis retrouvé projeté dans le monde des Illuminati. Vingt ans auparavant, j’apprenais que nombre de personnes étaient déjà informées de l’existence du Conseil pour les Relations étrangères (CFR : Council of Foreign Relations), de la Commission trilatérale, des Bilderberger et ce genre d’organisations mais, en fait, il y a un tout autre niveau à ces choses. Lorsque j’ai commencé à m’informer, à lire, à faire des recherches pour aider les gens qui voulaient voir les Illuminati déguerpir, je me suis impliqué dans cet autre niveau du sujet. Et une chose en amenant une autre, j’ai finalement travaillé dans le domaine du ” Mind Control “.

W.M : Quels sont les buts poursuivis par les familles Illuminati et l’organisation dans sa globalité ? Pourquoi ont-ils infiltré tant d’organisations ?

F.Z : En fin de compte, leur tâche consiste à construire un homme qui focalisera toute l’attention planétaire dans un contexte précis que les gens ont surnommé le ” Nouvel Ordre Mondial “. Cet homme portera le nom d’Antéchrist. C’est leur but ultime. Je n’essaie pas de séduire et de leurrer les gens avec du religieux. Il s’agit juste d’un fait simple. Lorsque vous commencez à déprogrammer des gens, vous vous apercevez que nombre des choses avec lesquelles on les a programmées ont un lien avec un plan très sophistiqué ayant pour but d’unifier le monde sous le règne de l’Antéchrist.

W.M : Vous affirmez que le groupe des Illuminati a utilisé le contrôle mental pour remplir leurs buts. Comment en êtes-vous d’abord arrivés à cette constatation ? Vous avez travaillé avec votre partenaire Cisco Wheeler qui, si j’ai bien compris, a été une victime du programme de contrôle mental des Illuminati ? Comment vous êtes-vous rencontrés et avez-vous compris ce qui se passait ?

F.Z : Elle essayait de se libérer de l’emprise de son contrôle comportemental. A mon sens, je tombais sur le plus grand processus d’esclavage de toute l’histoire. Vous avez 4 femmes Illuminati de haut niveau, déchirées, tourmentées ensemble. Elles sont toutes devenues chrétiennes et essayaient de se libérer en incarnant l’une pour l’autre un système d’aide et d’assistance. En tant que chercheur sur les Illuminati, j’avais beaucoup de choses à expliquer et à tenter. Lorsque vous êtes sous “Mind Control “, il y a de nombreux programmes qui vous obligent à garder le secret. Il est très difficile pour quelqu’un qui a été dans les Illuminati et qui a subi le processus standard de contrôle de l’esprit de divulguer ce qui se passe. Depuis que j’ai fait mes recherches jusqu’à ce jour, les choses sont devenues progressivement plus simples et les victimes savaient que je comprendrais ce dont elles me parlaient. Elles ne devaient pas s’exprimer longuement pour me communiquer certaines choses sur certains sujets parce que j’en avais déjà connaissance. Cela leur a épargné pas mal de souffrances de devoir trop parler dans le cadre du processus de sevrage.

Cisco faisait partie de ce groupe qui tentait d’échapper au contrôle mental. Je me suis retrouvé impliqué dans leur existence et j’ai fait ce que j’ai pu pour les aider. J’ai sorti Cisco de l’emprise des Illuminati et en retour, ma courbe de connaissance sur le sujet s’est fortement accrue parce que je recevais des informations de l’intérieur de la part de ces gens et d’un certain nombre d’autres personnes. Comme j’aime le dire, tenter de comprendre l’organisation secrète ainsi que les lignées secrètes est très difficile parce que l’on doit se maintenir à l’extérieur de notre propre culture et de notre propre champ de perception et de pensée. C’est la seule manière de comprendre comment ces gens pensent et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne pensent pas comme nous le faisons. Être capable de travailler avec ces individus qui ont été impliqués avec les Illuminati fut à mes yeux très précieux.

W.M : Parce qu’ils ont fait usage de techniques de contrôle de la pensé sur leur propre famille depuis des années et des années ?

F.Z : Oh oui ! Ils ont perpétué ces techniques de contrôle du comportement aussi bien sur leurs proches que sur les autres et ce, depuis des siècles. C’est en réalité un secret très bien gardé. C’est l’une des raisons pour laquelle ils ont été capables d’en faire autant pour installer le Nouvel Ordre mondial. Ainsi, personne n’était capable d’imaginer qu’un tel événement était en réalité une conspiration mondiale. Ils sont très habiles pour mettre en œuvre des événements de façon à ce que tout ait l’air naturel.

W.M : Quel est le but poursuivi lorsqu’ils utilisent ces techniques du contrôle de la pensée sur des membres de leur propre famille ?

F.Z : C’est vraiment essentiel. Si vous allez participer à la vie secrète des Illuminati, le fait d’être programmé sur le mode des personnalités multiples est une chose très basique, essentielle. Considérant tous ceux qui y participent, il n’y a qu’une très faible minorité des Illuminati qui ne soit pas programmée sur le mode des personnalités multiples. Prenons un certain nombre de rituels standards : St Weinbald, St Agnes, Grand Climax (rituel d’apogée), Walpurgis, Beltane, tous les solstices et les équinoxes, Lamas, All Hallow’s Eve, High Grand Climax, tous ces rituels standards. Ces rituels sont vraiment horribles. Ils impliquent des sacrifices humains. Des sacrifices de bébés à l’occasion du rituel Grand Climax, par exemple. Lors de différents Sabbats, un jeune homme ou une jeune femme sont sacrifiés. C’est une chose qu’un esprit normal n’est pas capable de concevoir et de supporter. Le contrôle de l’esprit et la création de personnalités multiples interviennent lorsque vous avez un effet ” Dr. Jekyll et Mr. Hyde “. Il est crucial pour eux que ces choses se poursuivent de génération en génération.

W.M : Est-ce qu’ils utilisent vraiment ce syndrome de personnalités multiples pour leur permettre de mener cette double vie qu’ils doivent mener Avant que l’on entre dans le détail sur les techniques qu’ils utilisent pour le contrôle mental, vous avez expliqué qu’ils avaient également un système de croyances. Pourriez-vous nous en dire plus ?

F.Z : Les Illuminati sont le prolongement des Religions des Mystères. Lorsque quelqu’un se présente comme un adepte des Illuminati, il doit suivre une série de chemins. Ils lui donnent alors les différents types de connaissances sur les cultes, ils identifient les 12 apôtres ainsi que le 13ième qui est appelé le St Graal. Ces hommes et ces femmes deviennent alors très compétents en matière de connaissances ésotériques et occultes. Je ne sais pas jusqu’où je peux approfondir ici ce sujet. Mais je suppose que je peux vous dire qu’ils sont très entraînés en matière d’alchimie, en sorcellerie indienne, en druidisme, en magie ” énochienne “, en Gnosticisme, en magie hermétique, en Cabale, dans le Platonisme, le Soufisme. En fait, ils finissent par connaître toutes les branches des systèmes occultes.

W.M : Comment utilisent-ils cette information ? Est-ce qu’ils incorporent des éléments de tous ces systèmes de croyances occultes dans leur propre système de croyances ?

F.S : Tout est lié. L’idée est d’amasser du pouvoir occulte pour vous-mêmes. C’est la raison pour laquelle la famille Collin, par exemple, s’est hissée vers les 13 lignées sanguines Illuminati. Bien entendu, la dynastie mérovingienne possède beaucoup de pouvoir magique ainsi qu’un fort pouvoir politique. De la sorte, cette dynastie occupe l’un des sommets des lignées occultes parce qu’il y avait parmi eux de très puissants magiciens noirs. La Cabale et la ” 26e voie ” fonctionnent ensemble. Ceci est très important dans le type de travail qu’ils font et tout cela est lié au contrôle de l’esprit. Seulement, la plupart des thérapeutes sont laïcs et ont donc une approche séculière du problème. Lorsqu’ils traitent les programmations de ces victimes du contrôle de l’esprit, ils ne touchent pas à l’aspect spirituel. Ce que j’essaie de vous dire ici, c’est que les croyances religieuses ne peuvent pas être séparées du contrôle mental. Cette conception est une partie intégrante du contrôle de l’esprit.

W.M : Est-ce que les Illuminati vénère une seule entité comme Lucifer ?

F.S : Vous avez différents niveaux dans lesquels les gens opèrent au sein des Illuminati. Il y a le niveau anarchique qui correspond aux assemblés de sorciers standards, communes. Ensuite, vous avez le niveau hiérarchique.

Au niveau anarchique, il y a des milliers et des milliers de cercles de sorciers. J’ai dressé les listes des noms et des adresses de centaines de ces assemblés dans mes livres. Ces assemblés sont très éclectiques. Elles ont leurs propres traditions, leurs propres rituels. Il y a une très large variété de pratiques magiques au niveau anarchique tout cela donne l’image d’une totale anarchie. On n’y voit aucune connexion, aucune structure.

Au-dessus de ce niveau anarchique, il y a le niveau hiérarchique où vous trouvez Asmodée, ” votre ” Grand Maître et la Mère des Ténèbres (Mother of Darkness), la Grande Mère et les Grandes Filles. Si vous avez été programmé sur base des personnalités multiples, vous pouvez par conséquent fonctionner sur de nombreux niveaux différents. Vous pouvez avoir une personnalité dans une assemblée, dans un cercle et une autre à l’occasion d’une autre cérémonie du niveau hiérarchique et une autre encore qui participera à un autre rituel satanique. Tout cela est très déstructuré en apparence. L’une des raisons pour laquelle il n’est pas facile de répondre à votre question est que fondamentalement, tout ce que nous comprenons au sujet du comportement humain et sur la façon dont nous estimons et jugeons un individu est obsolète. Pour les Illuminati, le but suprême est d’équilibrer les actes bénéfiques avec les actes négatifs ; ils sont dualistes. A leur plus haut niveau, on peut les considérer comme des Lucifériens. C’est la raison pour laquelle les plus grands philanthropes seront en même temps les satanistes hiérarchiquement les plus élevés. Si vous considérez l’affaire de près, ils ne font que se servir eux-mêmes avec leurs actions philanthropiques. Tout cela n’est pas aussi généreux que cela en a l’air. Ils tentent de faire de bonnes actions et les équilibrent avec les actes négatifs car ils croient à cette notion d’équilibre dans leur religion. C’est ce que l’on appelle du ” Luciférisme gnostique “.

W.M : Je pense qu’il doit être difficile pour nos auditeurs de comprendre qu’une personne peut être en public quelqu’un de bien qui pratique de bonnes actions et qui sera porteur d’une bonne image alors qu’en même temps, cette personne a un côté sombre. Je ne sais pas si vous avez lu ces derniers temps le livre de Judith Spencer ” le Grand Prêtre de Satan ” (Satan’s High Priest). Cet ouvrage illustre clairement comment tout cela fonctionne. C’est une histoire vraie à propos d’un culte satanique particulier, d’un grand prêtre et de son Ascension.

Pierre Samuel du Pont de Nemours

F.S : Non, je n’ai pas lu ce livre mais je suis ravi que vous ayez mis cela sur le tapis pour nos auditeurs. Une manière de commencer à percevoir les Illuminati consiste à d’abord regarder comment ces gens s’arrangent pour être au-dessus des guerres, au-dessus de la mêlée et de toutes ces souffrances qui nous accablent. Par exemple, prenez Pierre SamuelDupont, au cours de la Révolution française. Tous les gens qui gravitaient autour de Pierre Samuel Dupont ont perdu leur tête et pour une étrange raison, Samuel Dupont s’est arrangé pour conserver sa tête sur ses épaules alors que des centaines de personnes étaient guillotinées. L’une des personnes d’influence qui a manœuvré pour le protéger était la fille deNecker, Madame Germaine De Staël. Elle dirigeait une maison de passe. Elle était une intime de St SimonLes disciples de celui-ci avaient coutume de dire au début du 18e siècle que la date cible pour l’instauration du Nouvel Ordre Mondial serait l’an 2000.

Autre exemple historique que j’ai mis en évidence dans mon livre sur les 13 principales lignée sanguines Illuminati : lorsque les USA entrèrent en guerre après Pearl Harbor, en l’espace de quelques jours, le président Roosvelt a sorti un décret présidentiel qui était en fait un amendement semi-secret à la loi prohibant les échanges commerciaux avec l’ennemi (Trading with Ennemy Act). Cet amendement autorisait certaines personnes à faire des échanges commerciaux avec l’ennemi s’ils en recevaient la permission de la part du secrétaire au Trésor qui, à cette époque, était Hans Morgenthau. J’ai fait une copie de ces archives que j’ai sortie du Federal Code of Regulations (code fédéral des Lois). S’ils veulent exempter quelqu’un, ils peuvent lui permettre de commercer avec l’ennemi grâce à ce décret présidentiel.

Aristote Onassis

Et qui sont les gens à qui l’on a donné ce privilège ? Les Rockefeller etOnassis, tous deux des chevilles ouvrières Illuminati. Au cours de la seconde guerre mondiale, tous les bateaux marchands grecs ont été coulés par un camp ou l’autre. Ensuite, il y avait cet armateur grec, Aristote Onassis qui n’a pas perdu un seul navire alors que ceux-ci naviguaient en zones de guerre. Aucune des puissances de l’Axe ou des pays alliés n’a osé attaquer ses bateaux. Pour que quelque chose comme cela se passe, vous devez avoir une collaboration pleine et entière au plus haut niveau. Vous voyez donc que ce genre d’événement peut avoir lieu avec Pierre Samuel Dupont ou Aristote Onassis. Ensuite, vous voyez que vous avez affaire à une personne qui est un Illuminati. Ils sont installés au-dessus de la mêlée, au-dessus des conflits qu’ils suscitent pour les hommes du commun.

W.M : Cette manière de contourner les lois pour commercer avec l’ennemi, comment cela a t-il été utilisé lors de la 2e guerre mondiale ou de la Révolution bolchevique ?

F.S : En fait, il y a un livre entier qui est consacré à cela et qui s’intitule, je pense, ” Commercer avec l’ennemi “. Cet ouvrage a été publié en 1983. La Standard Oil des Rockefeller a affrété des navires pétroliers et gaziers d’abord pour l’Espagne dont les produits ont été ensuite directement acheminés vers l’Allemagne nazie. Les Alliés savaient que les Rockefeller fournissaient les Allemands en carburants. Cela a prolongé la guerre de deux ans. Mais vous n’entendrez jamais parler de cela parmi les historiens officiels. Il y a eu énormément d’échanges commerciaux importants au cours de la 2e guerre mondiale qui étaient en réalité indispensables pour soutenir la machine de guerre nazie.

Vous avez également mentionné la Révolution bolchevique. Une fois de plus vous le savez peut-être déjà ainsi que de nombreux auditeurs- vous verrez qu’une bonne partie du financement provient de Kuhn Laib and Co ainsi que de certains personnages Illuminati. Cet argent a été utilisé par les Bolcheviques pour financer la révolution. A cette époque, un certain nombre d’accords et de choses qui furent entreprises ont permis à ces gens de réussir. Bon nombre d’aspects de cette affaire se sont passés de façon occulte, derrière la scène.

W.M : On dirait qu’ils promeuvent une stratégie de la tension dans laquelle ils financent les deux camps et profitent fondamentalement des conflits consécutifs qu’ils ont fomentés.

Heinrich Müller

F.S : On pourrait continuer cette histoire longtemps. Prenez par exemple, Heinrich Müller qui était le patron de la Gestapo. Vous remarquez qu’à un moment, il a pris une très vieille famille juive en charge et a personnellement transporté leurs valises dans sa propre voiture pour les emmener en Suisse. Il a porté leurs valises ! Les gardes frontières suisses riaient de voir le chef de la Gestapo aider une vieille famille juive s’échapper de l’Allemagne nazie. Lorsque les auditeurs commenceront à observer ce genre de phénomènes, maintenant qu’ils en ont pris conscience, ils se mettront à réaliser qu’il y a dans toute l’affaire et dans le niveau Illuminati, un niveau occulte, caché et loin de tout ce qu’une personne normale est autorisée à voir. Ces gens collaborent entre eux derrière la scène, là où se trouvent les dirigeants catholiques, protestants ainsi que les dirigeants des témoins de Jéhovah et des Mormons. Vous pensez que tous ces gens se détestent mais en vérité, ce sont des Illuminati et ils collaborent secrètement entre eux.

W.M : Lorsque je parle des Illuminati, je pense qu’il y a un certain nombre de personnes qui ont des difficultés à croire qu’il y a une conspiration libérale et unifiée pour contrôler le monde. Même moi, jusqu’il y a peu, jusqu’à ce que je débute mes recherches sur les Illuminati, je pensais que ceux-ci étaient un groupe fictif. En effectuant vos recherches sur les Illuminati, est-ce qu’il n’y avait pas d’autres sources d’informations en plus de ces sources intérieures, de ces gens qui ont réussi à s’échapper ?

F.S : Mis à part mes témoins oculaires, mes sources sont constituées par un certain nombre de témoignages de policiers et d’enquêteurs privés. En fait, certaines de ces personnes sont toujours de très bons amis. Au cours de toutes ces années, j’ai étudié des centaines de livres et des milliers de documents que l’on est supposé trouver uniquement dans des bibliothèques spéciales, comme la bibliothèque généalogique de Salt Lake City. J’ai travaillé et interrogé de nombreux thérapeutes et je me suis rendu sur de nombreux sites où des programmations ont lieu, où l’on fait des rituels, où l’on commet des crimes. Par exemple, dans l’état de Washington, à quelques heures d’ici, il y a une réplique à l’échelle du site de Stonehenge. Au-dessous de cette réplique de Stonehenge qui est située sur une colline, à quelques centaines de pieds, il y a un cimetière dans lequel des rituels Illuminati sont pratiqués. C’est l’exemple d’un endroit où je me suis rendu pour constater les choses par moi-même. J’ai besoin ici de parler d’un autre concept qui est important pour les recherches. Il ne suffit pas de simplement rassembler un grand nombre de témoignages et de faits tout simplement parce que les faits bruts ne suffisent pas. Lorsque j’étais au collège et que je recevais des conseils d’orientation, le psychologue qui enseignait la classe nous a donné de très bons conseils. Il a dit : ”Lorsque vous écoutez les gens ou que vous examinez la situation, ne vous attardez pas sur les détails mais regardez plutôt la vision d’ensemble et le mode de fonctionnement. Les détails risquent de vous égarer parce que les gens mentiront et vous donneront des informations contradictoires. Observez le processus “. C’est un excellent principe. C’est ce que j’ai fait : analyser un grand nombre de données brutes, de faits bruts et d’informations provenant de témoignages. J’ai rassemblé tout cela en un puzzle cohérent. Cela signifie que vous avez besoin de filtrer un grand nombre de désinformations.

W.M : A la fin des années 70, il y a eu un certain nombre d’informations en provenance de la CIA à propos du contrôle mental qui ont été portées à la connaissance du public. Je voudrais savoir ce que vous pensez du fait de tenter de prouver l’existence du contrôle mental au grand public sur base d’une documentation officielle et gouvernementale ?

F.S : Les problèmes relatifs aux tentatives de révélations des faits par le biais de documents gouvernementaux sont une chose bien à part. La documentation a été soit détruite ou soit altérée. Essayer d’impliquer le gouvernement, de rendre publiques ces informations, revient à demander à une bande de criminels car c’est ce qu’ils sont malgré leurs positions gouvernementales- de se révéler eux-mêmes en plein jour avec des documents et des archives. Ce n’est pas de cette manière que les choses fonctionnent. Lorsque nous pensons aux Nazis, ils ont essayé de détruire toutes les traces de leurs crimes. Ils ont essayé mais ils n’y sont pas parvenus. Ce fait me donne un certain espoir car même si un large pourcentage de la documentation gouvernementale et des preuves sur le “mind control” ont été détruites, je reste convaincu que des tonnes de documents sont toujours intactes. Et mieux encore, je crois que ces tonnes d’archives sont les preuves vivantes que nous détenons sur les milliers de victimes identifiées et encore en vie.
L’autre face du problème sur le fait d’obtenir des documents gouvernementaux est que vous devez trouver un moyen de diffuser ces informations le plus largement possible au public alors que malheureusement, les média sont contrôlés très strictement par le gouvernement. Vous ne pouvez pas compter sur nos médiascontrôlés lorsqu’il faut exposer les gens qui ont besoin d’être exposés pleinement à la lumière. Cela, vous ne le verrez jamais.

W.M : Il semble hautement improbable que les médias les plus importants (mainstream media) enquêtent sur ces sujets. Il semble plus probable que cela vienne d’enquêtes indépendantes et d’éditeurs indépendants ?

F.S : J’aimerais bien voir ces endroits où ses archives sont maintenues au secret et j’aimerais que ces informations soient révélées au grand jour mais la seule façon de voir cet événement arriver serait qu’il y ait une révolution de l’ampleur de celle qui s’est déroulée en Europe de l’Est lorsque les archives de la Stasi ont été mises au grand jour.

W.M : Est-ce que vous croyez qu’une enquête gouvernementale similaire à celles qui ont été faites concernant l’affaire de la syphilis de Tuskegee et le scandale des expériences sur les radiations pourraient révéler au public l’information ?

F.S : Je crois que cela mettrait au grand jour des informations. C’est vrai ! Cependant, demander au gouvernement d’enquêter là-dessus revient à demander à un renard s’il constitue ou non une menace pour les poules. Le renard nous dira certaines choses, suffisamment pour nous satisfaire. Mais je suis plutôt cynique sur le fait (NDR : cette opération de révélation au grand public) car cela donnera au gouvernement une autre occasion de mettre en route un autre programme, une autre manipulation. Il y a une limite à ce jeu : les enquêtes du gouvernement vont nous coûter plus d’argent via les impôts et je crois que les gens oublient que chaque fois qu’ils demandent au gouvernement de faire quelque chose, l’argent sort en fait de leurs propres poches.

W.M : Est-ce que vous croyez qu’il y a un quelconque bénéfice pour la société dans sa globalité dans le fait de demander au gouvernement de poursuivre des enquêtes et donc, de leur faire admettre officiellement qu’ils ont fait ce genre d’expériences (ndt : sur le contôle mental) ? Est-ce que les gens dans leur ensemble peuvent tirer un bénéfice de telles révélations ?

F.S : Dans leur ensemble ? La manière dont vous posez la question reflète déjà la manière dont je vais répondre. Non, ce ne sera pas le cas. La raison pour laquelle je dis cela est qu’auparavant, le Congrès U.S via la commission Rockefeller avait enquêté sur la CIA. Les Rockefeller qui enquêtent sur la CIA ! ? ! (Rires). Bien entendu, le comité d’enquête a révélé des abus. Ils devaient montrer qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond mais le but de l’opération a consisté à montrer que Rockefeller était un type bien. ” Oh ! Regarde, c’est un croisé qui essaie de dénoncer les méchants “. Chaque fois, ils ont en réalité un autre programme, caché. S’ils doivent faire quelque chose contre eux-mêmes, ils utiliseront cela comme une occasion de travailler sur un autre programme. S’ils révèlent le rôle joué par A, B ou C dans le contrôle mental, ils le feront sans doute de telle manière qu’ils détourneront l’attention des gens de leurs toutes dernières technologies vers un modèle plus ancien qu’ils n’emploient plus, quelque chose comme cela. Ils vont alors travailler sur un futur programme alors que les jeux sont déjà faits. Ce qui nous rendra en fin de compte un mauvais service!

W.M : Comment croyez-vous que l’information sur le ” Mind Control ” a pu être tenue secrète pendant si longtemps ?

F.S : Comme nous l’avons déjà mentionné plus tôt, les médias sont contrôlés. Dans un certain nombre de mes publications, je suis rentré dans les détails et j’ai montré qui étaient au contrôle des média et en quoi ces gens sont des membres des Illuminati où en quoi ils participent aux activités de façade des Illuminati. Sur base de documents, j’ai montré comment les Rockefeller et les Rothschild ainsi que William Randolph Hearsttous des chevilles ouvrières Illuminati- contrôlent les média. Je crois qu’il serait bien de livrer ici quelques anecdotes. Je visitais un jour un pasteur chrétien. Il me demanda ce que j’avais fait depuis que je travaillais plein temps dans la révélation des informations sur le ” Mind Control “, que j’aidais les victimes et que j’exposais au grand public le programme du Nouvel Ordre Mondial. J’ai été honnête avec lui. Je lui ai dit tout ce que je savais, je lui ai raconté ce que je faisais et j’ai mentionné en passant, des choses sur le contrôle des média. Alors là, les amis, ce type a grimpé au plafond. Il est devenu dingue parce que juste avant de devenir pasteur, il était reporter pour ABC. Il m’a dit : ” Il n’y a pas de contrôle sur les médias ! J’étais libre d’écrire ce que je voulais sur tous les sujets que je voulais “. J’ai répondu : ” Woah ! Calme-toi. Laisse-moi te poser quelques questions : lorsque tu as été engagé, ton supérieur t’a engagé et t’a gardé parce qu’il aimait la manière dont tu écrivais et dont tu t’exprimais tout comme son supérieur appréciait sa façon de pensée et d’écrire et ainsi de suite, tout au long de la hiérarchie. Si quelqu’un avait écrit ou pensé d’une autre manière qui n’était pas appréciée et approuvée, il aurait eu des problèmes, ne crois-tu pas ? “. Et il a répondu : ” Oui “. J’ai alors ajouté : ” Et bien, c’est cela lorsque je travaille avec des gens qui sont sous ” Mind Control “, ils ne peuvent pas s’apercevoir qu’ils sont sous programmation. Aussi longtemps qu’ils font exactement ce que le programme leur demande de faire, ils ne savent pas qu’ils sont programmés. Le seul moment où ils savent qu’il y a une programmation, c’est lorsqu’ils s’en écartent ou qu’ils se rebellent. Si vous courez avec le vent dans le dos ou si vous êtes dans le courant et que vous nagez avec lui, vous ne noterez pas la présence du courant. Mais si vous avez le malheur de nager à contre courant, vous vous rendrez compte de la puissance de ce courant. Alors, si en tant que reporter, vous vous écartez des attentes qui pèsent sur vous, vous allez prendre une dérouillée et vous réaliserez qu’il y a un paquet de forces de grande puissance qui vont se mettre en travers de votre chemin “. Il m’a alors répondu : ” Vous avez raison, je vois votre point de vue “. C’est mon point de vue. Les gens ne se rendent pas compte du contrôle jusqu’au moment où vous commencez à vous cabrer contre ce contrôle, alors vous percevrez à quel point le contrôle peut peser sur la société.

W.M : Il semble que le contrôle dans les rédactions se situe à un niveau de non dit et que le plus souvent, pour un bon nombre de reporters, il y a en fait un mobile économique, une pression économique. Les sujets qui sont couverts par les rédacteurs en chef sont acceptés, les sujets que ces chefs de rubrique n’aiment pas ne sont pas acceptés et les journalistes ne sont pas payés pour ces sujets. Ils en viennent très rapidement à apprécier ce que leurs chefs acceptent et impriment.

F.Z : Exactement !

W.M : Je voudrais parler du contrôle mental que les Illuminati ont utilisé et des techniques qui en découlent. Quelle est votre compréhension des formes de contrôle mental qu’ils ont utilisées ?

F.S : L’expression que j’aime utiliser est le ” contrôle mental total “, -Total Mind Control- parce qu’il s’agit d’un contrôle de la personne dans sa globalité, le corps, l’âme et l’esprit. Et la personne de la rue n’a jamais pu imaginer que quelque chose d’aussi global, d’aussi enveloppant, d’aussi horrible et d’aussi puissant pourrait exister. Le genre de contrôle de l’esprit dont font usage les Illuminati je crois que les gens pensent ” Oh ! Le mind control, c’est la télévision, les messages subliminaux “. Non. Je parle de choses qui sont 1000 fois, 10.000 fois plus puissantes. Ce contrôle mental est totalement indétectable et manipule la personne dans sa totalité. Ce contrôle emploie toutes les techniques possibles à l’encontre d’un individu et qui sont regroupées en une structure, un assemblage très sophistiqué. Il est important de savoir que bon nombre de personnes n’ont rien exagéré et qu’il ne s’agit pas d’une technique mais bien d’un groupe de techniques. Ce qui rend le contrôle total du comportement des Illuminati si puissant, c’est qu’il s’agit d’un assemblage de techniques sophistiquées incorporant toutes les techniques connues sur le contrôle. Toutes ces méthodes ont été soigneusement croisées et assemblées. Lorsque vous écoutez quelqu’un faisant partie d’une agence de renseignement, il vous dira occasionnellement des choses comparables à ceci : ” nous avons essayé telle et telle technique mais elles ne marchent que dans 70% des cas et combinées avec une autre technique, cela marchera dans 60% des cas, avec cette autre technique, dans 50% des Cas etc. “. Vous avez en fait une centaine de techniques qui peuvent être mises ensemble, ce qui donne un assemblage de techniques qui se focalisent totalement sur la personne et la soumet entièrement au contrôle.

W.M : Pouvez-vous nous parler de ces techniques une à une et comment elles sont employées dans un assemblage de techniques ?

F.S : Quand j’ai commencé à expliquer aux gens ce qu’il se passait, j’avais en réalité des tonnes de dossiers. J’avais près de 150 dossiers sur différentes techniques. Je me suis alors dit : ” bon, je ne peux pas parler des 150 techniques, cela va saturer les gens, les submerger ! “. Puis, j’ai réalisé que toutes ces techniques pouvaient être subdivisées et regroupées en 12 sciences. L’une de ces sciences est la science basée sur le trauma et la torture. Une autre se fonde sur l’usage des drogues pour contrôler une personne, une autre encore sur la capacité à utiliser des états mentaux comme l’hypnose, la dissociation, l’état de transe. Il y a aussi l’art de tromper les gens, de leurrer les victimes elles-mêmes. Il y a toute une série de techniques d’emploi de la fiction, de leurres, de fausses identités de façade pour tromper. Il existe une science qui revient à employer des éléments spirituels pour contrôler une personne. Il s’agit en réalité de l’une des principales méthodes de contrôle d’un individu si pas la plus importante.

Aujourd’hui, il n’est ni populaire ni politiquement correct d’admettre au niveau scientifique que le genre humain possède une contrepartie spirituelle alors que les êtres humains ont un côté spirituel et que les Illuminati savent très bien comment contrôler spirituellement quelqu’un. Leur compréhension de ce fait m’a toujours stupéfié. Ils ont toujours laissé les gens dans l’ignorance. Même les Chrétiens et leurs prêtres ont maintenu les gens dans cette même ignorance sur la façon de se développer spirituellement et ils ont préféré leur donner à consommer les miettes du gâteau en cette matière.

W.M : Comment pensez-vous qu’ils ont développé cette connaissance ?

F.S : Il faut remonter en grande partie aux Temples du Sommeil des Égyptiens. Nous devons remonter à la prêtrise égyptienne et aux religions des Mystères. Ils avaient déjà appris à cette époque comment utiliser des chocs électriques. Ils utilisaient des anguilles électriques et des poissons torpilles et d’autres choses du genre pour électrocuter les gens. Ils avaient déjà commencé à comprendre comment utiliser des drogues et des plantes pour créer des états altérés de conscience pour contrôler les gens. Ce sont des connaissances secrètes qui sont jalousement gardées par les familles Illuminati et leur prêtrise de la religion des Mystères. Au cours des siècles, ils ont poursuivi le développement de ces connaissances. Un autre exemple de ces mystères jalousement gardés réside dans leur capacité à effectuer des manipulations du crâne, des manipulations ” crâniales “note de Bastet de SM : l’ostéopathie crânienne, qui se révèle très efficace pour remettre en place les os du crâne (déplacés, par exemple, à l’accouchement), a été interdite en France. - Au cours du Moyen Âge et même des siècles auparavant, les familles oligarchiques qui contrôlaient les gens du peuple avaient des spécialistes qui torturaient pour le compte des rois. Ils gardaient leurs secrets de torture pour eux-mêmes et se les passaient entre eux. L’une des techniques qu’ils avaient développées était leur capacité à manipuler le crâne. Vous devez faire très attention lorsque vous commencez à toucher aux os du crâne. Nombre de personnes ne réalisent pas que le crâne humain n’est pas un os solide mais qu’il existe en fait des sutures entre les différentes parties osseuses qui composent le crâne. Vous pouvez alors faire des manipulations très subtiles et faire bouger les os du crâne. En fait, il existe aujourd’hui une technique appelée ” l’ostéopathie crâniale “. Ces ostéopathes sont très habiles dans l’utilisation de leurs doigts. Ils ont développé leur art dans le cadre de familles adeptes de ce genre de manipulations osseuses et qui ont, elles aussi, appris ces techniques secrètes et occultes de manipulation.

W.M : A propos de ces ” manipulations crâniales ” : quels en sont les effets en termes de ” Mind Control “?

F.Z : Depuis des siècles, la “manipulation crâniale” est demeurée une technique secrète au sein des lignées sanguines occultes. Ces techniques peuvent être utilisées de façon bénéfique pour guérir. Elles peuvent être employées pour changer l’apparence d’un visage ou encore dans des buts maléfiques, pour torturer quelqu’un ou contrôler son esprit. En manipulant le crâne, vous pouvez en fait changer la façon dont une personne pense de manière à rendre sa personnalité plus apte à se dissocier, plus obéissante également ou encore pour développer le processus de pensée de quelqu’un de différentes façons.

W.M : Pouvez-vous expliquer comment ils commenceraient à utiliser ces techniques et à quel âge une personne pourrait en être victime ?

F.S : Lorsqu’un enfant est conçu, il faut comprendre que sa naissance a été planifiée dès le départ. Quelqu’un qui est un Illuminati concevra un enfant au cours d’un rituel occulte avec une femme. Cela peut aller jusqu’à la dissimulation des lignées héréditaires, d’où vient un enfant etc. ? Expliquons les choses ainsi : les enfants soit disant nés d’une mère ne sont pas tous la progéniture biologique de cette mère. Il y a déjà beaucoup d’échanges de nouveau-nés dans les hôpitaux. La naissance de l’enfant a été planifiée. Alors que l’enfant n’est encore qu’un fœtus, ils mettent déjà en route certaines choses pour tester la capacité mentale du fœtus à se dissocier et le traumatise déjà pour qu’il devienne plus ” dissociatif “.

W.M : Comment font-ils ?

F.S : Un fœtus n’aime pas être bousculé et comprimé. Il n’aime pas les substances qui ont un mauvais goût. Si une mère mange beaucoup de sucre, ils ont découvert en observant le fœtus que ces enfants non encore nés aiment le goût du sucre lorsqu’il se diffuse dans les substances que sa mère lui transmet. Il y a moyen de faire des choses avec cela, de combiner des tas de manipulations pour faire des choses horribles. Prenez par exemple des bruits forts : le père qui hurle sur la mère, qui la malmène, la jette dans tous les sens, la met en colère. Puis prenez de la musique très forte comme le rock, des hurlements, quelque chose de ce genre. Vous pouvez aussi donner à la mère quelque chose qui a un très mauvais goût et qui aura aussi un très mauvais goût pour le fœtus. Tout cela peut le submerger et développer sa capacité à se dissocier.

W.M : A votre connaissance, est-ce que l’on a utilisé l’électricité ?

F.S : Pas tellement dans le traumatisme du fœtus ! Ils l’utilisent une fois que l’enfant est né. Ils provoquent parfois des naissances prématurées. Cela peut se passer de différentes manières mais une des méthodes qu’ils aiment utiliser a pour effet d’obtenir une naissance prématurée. Cette naissance prématurée constitue déjà un premier traumatisme naturel pour l’enfant. Il y a toute une série de traumas naturels qui accompagnent les naissances prématurées. La peau de l’enfant est très sensible à cette période de sa vie. On installe alors des cathéters dans son postérieur etc. Ils veulent que le traumatisme débute le plus tôt possible parce qu’ils veulent quelqu’un qui puisse entrer en transe ou se dissocier rapidement face à la douleur. Vous êtes familiers des fakirs indiens ; ces hommes saints qui peuvent marcher sur des braises, se transpercer avec des aiguilles ou dormir sur des lits pleins de clous ? Comment font-ils ? C’est parce qu’ils sont capables de se dissocier, de rentrer dans des états de conscience altérée. Les Illuminati veulent créer des individus capables de se dissocier très rapidement parce que cela fait partie des exigences préalables pour obtenir des personnalités multiples.

W.M : Et c’est donc là le but des traumatismes, la création d’états de dissociation ?

F.S : C’est l’un des buts.

W.M : Quelle est l’importance de la dissociation dans le contrôle total de l’esprit ?

F.S : C’est très important. Ces derniers temps, vous entendrez beaucoup parler de contôle mental électronique. C’est fait à propos pour détourner l’attention des gens du sujet le plus important, celui du syndrome de personnalités multiple (MPD : Mutiple Personnality Disorder, Dissociative Identity Disorder ou DID). La capacité de créer des personnalités multiples qui seront programmées est une chose très importante. C’est la raison pour laquelle ils sont capables de rester dans le secret et de faire tant de dissimulations autour de cette affaire. Le contrôle de l’esprit par des moyens électroniques émettre des idées, des schémas mentaux dans l’esprit de quelqu’un à distance n’est pas une si grande menace que cela. J’ai travaillé avec un certain nombre de victimes du Mind Control électronique et la majorité d’entre elles, si pas toutes, étaient capables de reconnaître le fait que quelque chose était émis dans leur tête qui leur était étranger. Mais lorsque vous êtes dans un état de dissociation et que vous avez des phases d’amnésie entre vous-même et d’autres parties de votre esprit, vous ne savez quelle partie de vous-même est le véritable siège de votre identité et de quoi il est question en fin de compte. Par exemple, j’avais un pasteur chrétien qui passait un certain temps à tenter de se déprogrammer. Il était venu me rendre visite pour travailler sur sa programmation. Vous avez donc ce pasteur chrétien qui, horreur des horreurs, avait découvert qu’il possédait une partie dissociée de son esprit qui avait fonctionné parmi les Illuminati ainsi que ces autres parties de son esprit qui étaient sataniques. Mettez-vous à sa place et imaginez être un homme de Dieu qui découvre alors que certaines parties de lui-même ont participé à des sacrifices humains (rires). C’est la raison pour laquelle cette capacité à la dissociation en des personnalités multiples est une réalité si dangereuse.

W.M : Avant que nous passions en revue les choses qu’ils utilisent, nous pourrions peut-être juste revenir un peu en arrière et parler de la façon dont une personne est conditionnée pour être un esclave sous contrôle total et principalement, au moment de la naissance de l’enfant. Que se passe-t-il en terme de conditionnement ?

Hans Eisneck

F.S : Le programmeur aime dire : ” L’enfant est comme un morceau d’argile “. Ils se perçoivent eux-mêmes comme un potier sur son tour. Ils sont très habiles pour savoir comment prendre un enfant et travailler avec son esprit pour en faire ce qu’ils veulent. Nous pourrions en parler toute la journée. Une des choses que nous n’avons pas encore évoquée est leur capacité d’entrer, de s’identifier, de faire marche arrière et de sortir de l’univers Illuminati en une seconde. Ils utilisent l’électroencéphalogramme (EEG) comme outil de contrôle. Vous avez des chercheurs comme Hans Eisneck qui est né en Allemagne ainsi que d’autres scientifiques qui ont étudié nos potentiels moyens en matières d’ondes cérébrales, ce qui fait qu’ils peuvent utiliser et surveiller ces ondes pour voir quelle genre de pensée notre cerveau est capable de concevoir. Vous pouvez utiliser l’EEG pour déterminer la personnalité et le quotient intellectuel. Ils ont relié leur capacité à étudier le cerveau humain à l’aide des EEG avec le test P.A.S de John Gittinger. Quand un enfant naît, ils commencent à tester son cerveau pour voir quel sera son genre de personnalité, quel type de pensée il sera capable d’émettre, quel genre de carrière professionnelle pourra être planifiée pour lui. Donc ils utilisent le penchant naturel de l’esprit, ses capacités naturelles et ils travaillent là-dessus. De la même manière, quand ils vont traumatiser son esprit pour qu’il éclate en morceaux et se dissocie, ils travaillent avec la créativité de l’enfant et sur ce que pensent les parties dissociées de l’esprit de l’enfant.

(..)

W.M : Une fois qu’ils contrôlent quelqu’un, quels genres de choses vont-ils devoir faire pour le compte des Illuminati ?

F.S : La réponse à une telle question n’a pas été vraiment mise en évidence par qui que ce soit, peut-être parce qu’ils n’en ont simplement pas conscience. Le contrôle mental ne revient pas juste à créer quelqu’un qui sera un esclave sexuel. Il consiste plutôt à infiltrer et à contrôler la société derrière la scène, à partir d’un bureau. Il faut comprendre cela si l’on veut contrôler quelque chose comme l’establishment médical : vous devez avoir des gens dans des positions clés parce que le maillon le plus faible de la chaîne va lâcher. Vous ne pouvez vous permettre d’avoir des maillons faibles. Prenons un autre exemple de groupes de gens sous contrôle qu’ils ont créés pour la société moderne : les ” chasseurs “, les stalkers. Dans mon dernier livre, ” Deeper Insights the Illuminati Formula “, je détaille la manière dont ils créent ces ” chasseurs ” et la raison pour laquelle ils les créent.

Disons que vous essayez de contrôler la médecine parce que le système de l’establishment médical leur rapporte beaucoup d’argent. L’establishment médical est très puissant, donc vous devez contrôler un très large spectre d’éléments comme les hôpitaux, quels types de soins vont être mis à disposition, la formation que recevront ces médecins. Ils ont créé alors des forces de frappe secrètes comme le CCHI et le NCHF (équivalents US des ordres des médecins) qui vont garder les gens sous contrôle. Tout ce système requiert l’emploi d’esclaves sous contrôle qui seront disséminés dans tout le système. Si vous avez un maillon faible, par exemple, si vous avez une personne qui pratique la médecine alternative et que vous ne contrôlez pas le système judiciaire, vous n’allez pas être capable de le poursuivre devant les tribunaux. Exemple : un médecin homéopathe contre lequel vous ne pourriez rien faire parce que vous ne contrôlez pas le système judiciaire. Vous devez donc avoir la main sur ce vaste appareil secret. Si l’on ne comprend pas la nature du contrôle mental, on ne peut pas comprendre comment il est possible de disposer d’un tel type de contrôle.

W.M : Afin de comprendre comment ils sont capables de contrôler ces gens qu’ils ont mis à des postes clés dans la société, nous devons plus amplement parler des techniques du contrôle de l’esprit. Peut-être pourrions-nous en parler maintenant, et nous demander comment ils peuvent contrôler ces gens efficacement ? Par exemple, le trauma.

Joseph Mengele
Joseph Mengele

F.S : Le trauma pourrait être utilisé pour un large éventail de raisons mais à un niveau élémentaire, vous traumatisez quelqu’un au point où il va presque en mourir. Pour être plus spécifique et précis, ils tuent vraiment ces personnes mais ils savent exactement de combien de secondes ils disposent pour les envoyer dans la mort et les ramener ensuite à la vie. Ils manipulent les expériences ” proches de la mort ” (near death experiences) et ils en ont fait une science. C’est la raison principale pour laquelle il y a eu ces essais dans les principaux camps de concentration menés par Mengele et où les gens étaient torturés. Mengele appartenait à une lignée sanguine Illuminati et effectuait des recherches Illuminati dans des buts de contrôle de l’esprit. Il a mené de nombreuses recherches sur les jumeaux. Ils ont alors découvert quel niveau exactement de trauma vous pouvez infliger à différentes personnes avant de les tuer. Le trauma a pour effet de placer le cerveau en mode de survie. Maintenant, il faut que j’explique que la conception populaire selon laquelle le cerveau est une chose monolithique est une vraie manipulation. Ce fait a été gardé très secret. Le cerveau humain n’est pas une chose d’un bloc mais il y a en réalité 7 cerveaux en un. Le premier cerveau de l’âme humaine le médullaire- est appelé ” cerveau reptilien ” parce qu’il ” pense ” comme un reptile le ferait. Si vous traumatisez constamment une personne, vous le maintenez dans un mode de pensée reptilienne ou basée sur la survie. Le mode de pensée fondée sur la survie présente certaines caractéristiques. A un niveau très élémentaire, le trauma peut être employé pour maintenir quelqu’un dans un mode de pensée fondée sur la survie. Le trauma génère également de lapeur et il y a toute une série de choses qui surviennent sur un plan spirituel quand on est englué dans la peur. Si vous pensez en termes de chantage ou de contrainte, un auditeur peut se souvenir de l’époque où il était enfant et que quelqu’un lui attrapait le bras, le tordait et disait ” Répète : Merci mon Oncle ” et bien entendu, vous aviez mal au bras et vous vous soumettiez. C’est un type de ” Mind Control “ très simple. Le trauma et la torture peuvent être utilisés de façon très élémentaire : si vous n’obéissez pas, cela va vous faire très mal. Les gens qui sont esclaves sont soumis à des électrochocs sur les parties génitales. C’est extrêmement douloureux. C’est une technique très commode pour soumettre quelqu’un. Bien entendu, il y a des techniques de trauma qui sont employées pour éclater l’esprit de quelqu’un, le morceler en milliers de pièces et créer le syndrome de personnalité multiple. C’est donc l’une des techniques.

W.M : Pour rester dans le sujet du trauma, quelle importance cela a-t-il de poursuivre le trauma afin de maintenir intact le conditionnement et l’état de dissociation ?

F.S : Ils veulent maintenir un haut niveau de transe et de comportement dissociatif auprès de la victime et pour ce faire, ils continuent à la traumatiser. Comme je l’ai mis en évidence plus tôt, il ne s’agit pas simplement de maintenir un haut niveau de dissociation. Vous tentez également de conserver la personne dans un mode de pensé reptilienne et fondamentale de survie. Comment ? En faisant en sorte qu’un état de peur continuel contrôle sa vie de façon à ce qu’elle ne se relâche jamais. Ils entraînent secrètement les parents des enfants, parents qui seront programmés pour savoir comment abuser de leurs enfants afin de maintenir chez ces derniers un état de dissociation mental. Et pas seulement cela ! Si leurs enfants vont dans des institutions religieuses, par exemple l’église épiscopalienne ou catholique, leurs prêtres, leurs pasteurs et prédicateurs ont également été formés pour abuser des enfants. Un si grand nombre de prêtres abusent des enfants. Des procès se sont tenus contre ces églises. Des gens se sont dits que ces procès allaient provoquer la faillite financière de ces églises. Il faut en déduire alors que la plus grande partie de toute cette affaire se déroule dans le seul but du ” Mind Control “.

W.M: Ces prêtres et membres du clergé ont-ils subis des pressions pour participer à ces actes ou bien, font-ils parties de ces familles Illuminati ? Quel est leur rôle ?

F.S : Il y a nombre de raisons différentes pour lesquelles quelqu’un est un pédophile. L’un des problèmes au sein de l’église catholique est qu’il n’y a pas d’exutoires adéquats et normaux pour les activités sexuelles des prêtres et des nonnes. Alors, on leur offre ces échappatoires subversives pour libérer leur sexualité. Certains d’entre eux sont en réalité des ” satanistes ” occultes. L’enfant fait partie de la récompense qu’ils reçoivent de la part d’une congrégation, d’un groupe secret. Il y a différentes raisons au pourquoi de tout cela : certains participent à ces activités parce que la plupart des autres le font et que tout cela est permis jusqu’à ce que des personnes ne soient pas d’accord et affirment qu’ils ne tolèreront pas une telle situation. J’ai ainsi pu évoquer un certain nombre de cas où des gens étaient en désaccord avec ces pratiques. Ils ont affirmé : ” nous n’allons pas tolérer plus longtemps ces abus contre nos enfants par le clergé ” et en fait, la hiérarchie avait simplement pénalisé cette personne en donnant une promotion aux abuseurs et en les envoyant dans d’autres parties du pays. Pourquoi ont-ils agi de la sorte ? Dieu sait pourquoi telle personne devient un abuseur.

W.M : Pouvez-vous expliquer comment la dissociation a été employée en terme de programmation et de structure de cette programmation ?

F.S : La victime du Mind Control voit son âme se morceler en de nombreuses personnalités, en fait bien plus de personnalités que ce que la communauté thérapeutique pense en général. Cisco que j’ai tirée des griffes des Illuminati possède une programmation standard sous de nombreux aspects même si elle présente en réalité une structure unique au cœur de son système de personnalités. Elle a une grille standard de personnalités alternatives ou ” alter ” construite sur un schéma de 13´ 13´ 13 alter différents. Chacune de ces personnalités a reçu une histoire séparée. Chaque personnalité a ses propres préférences et dégoûts. Leur action sur la personnalité a consisté à changer ce qui était une personne en une véritable ” ville ” de personnes. La seule manière pour que l’esprit d’un esclave puisse fonctionner est que la victime puisse se relier à son Maître pour qu’il lui donne sa stabilité. Imaginez que votre âme est une vaste série de personnes en compétition, chacune avec ses propres idées, ses propres inclinations et dégoûts. La seule manière de ramener un certain ordre dans le chaos serait d’avoir une entité contrôleuse qui met de l’ordre dans ce chaos. Certains des esclaves ont atteint un point où ils deviennent conscients qu’ils sont multiples. Aux niveaux les plus profonds, ils réalisent qu’ils ont besoin de ” Mind Control ” pour leurs esprits (leurs alter) afin de ne pas tomber dans la folie totale. Il y a une autre façon de considérer cela : les Illuminati génèrent une folie contrôlée pour ces victimes du ” Mind Control “ afin qu’elle puisse endurer le trauma horrible qu’il leur est infligé. Il y a donc les parties de l’esprit qui ont été frappées par ce trauma. Certaines de ces parties de l’âme subissent les ” saloperies ” qui leur sont infligées et l’âme sélectionne ces déchets et les isolent. C’est une folie contrôlée même si je déteste employer le mot ” folie “. Si les murs de dissociation venaient à se briser, alors les autres parties de l’esprit devraient affronter en une fois toutes ces saloperies.

WM : Pourquoi pensez-vous qu’ils ont besoin de mettre en place un si grand nombre d’identités ?

F.S : Si vous voulez investir du temps pour créer un robot, vous allez y incorporer autant de potentiels et de capacités possibles. Vous voudrez tout compartimenter afin que cela reste secret. Une des raisons pour lesquelles les agences de renseignement fonctionnent si bien -par exemple la CIA- est qu’il compartimente tout. Vous avez seulement la ” connaissance ” des choses sur une base régionale. Ils font la même chose avec l’esprit de ces gens. Un esclave peut fonctionner sur différents niveaux. Un esclave possède une personnalité de façade ils créent la meilleure façade possible- et ensuite, ils peuvent employer cette personne pour le trafic de drogue, le blanchiment d’argent, le transport de messages, la participation à des rituels sataniques, la production de films porno, l’assassinat de quelqu’un, l’espionnage. Ensuite, vous avez aussi des jobs internes. Pour revenir à ce que je disais plus tôt, souvenez-vous comment l’esprit a été morcelé en de nombreuses parties dissociées et qu’en fait, une ville entière de personnes a pu être fabriquée à l’aide de ces parties. Pour que cette ” ville ” de personnalités puissent fonctionner, vous devez avoir différentes tâches, différents jobs. Certaines des personnalités les plus anciennes prendront soin des personnalités internes les plus jeunes, les ” bébés ” de personnalités dans l’esprit de la personne. Ensuite, vous avez des fonctions, des rôles comme par exemple le rôle des ” gardiens de porte “. Il s’agit une hiérarchie d’alter qui contrôlent et gardent les autres alter, une hiérarchie de personnalités. C’est une véritable science en elle-même, notamment comment structurer entre elles les parties dissociées d’un esprit.

WM : Vous avez parlé d’une structure, d’une grille de 13´ 13´ 13. Est-ce qu’il y a d’autres structures dont vous êtes au courant ?

FS : Il existe de nombreuses structures différentes. Tout dépend des lubies et fantasmes du programmeur lorsqu’il façonne l’esprit de la victime. Il peut assembler cet esprit comme il le désire. Il peut le former et l’utiliser comme une sphère. Ils créent aussi des systèmes à l’intérieur de systèmes. Un système commun à l’intérieur d’un autre système se réfère à l’arbre de vie de la cabale.

W.M : Est-ce que vous voyez des similarités chez les survivants avec lesquels vous avez travaillé en termes de structures ?

F.S : Oh oui, c’est une des choses importantes ! Vous pouvez avoir un thérapeute dans un Etat et il ne saura absolument rien du MPD ou DID. Il commence à travailler avec la victime, appelle un autre thérapeute à l’aide et prend des notes. La victime dira : ” Je rejette ces images, j’ignore ce qu’elles veulent dire ” ou encore : . ” Je suis fasciné par Star Trek (ou par Mickey Mouse ou par le Magicien D’Oz) “. Le thérapeute va appeler un collègue pour lui demander quoi faire avec ces lubies. Si cet autre thérapeute a une certaine expérience, il peut dire : ” j’ai quelqu’un qui est justement comme cela “. Dans tout le pays, il y a des thérapeutes qui, comme moi, travaillent avec ces gens qui fonctionnent tous sur cette même structure encore et encore, toujours ces mêmes structures. Comme je le disais : travailler avec des gens qui étaient dans les Illuminati, travailler avec des gens qui ont eux-mêmes conçu les programmes, m’a vraiment fortement aidé à accroître ma courbe de savoir en termes de structures construites. Une autre structure commune que vous trouverez chez des victimes s’avère reposer sur un grand nombre d’images miroirs. C’est en réalité plus une ” technique ” qu’une structure.

WM : Qu’est ce que vous voulez dire par-là ? Le miroir est le reflet d’un alter ?

F.S : Le ” reflet miroir ” de nombre de choses. Il s’agit d’une partie d’une technique de manipulation et de tromperie.

WM : Quel est but d’utilisation de ce miroir ? Par exemple, si un thérapeute arrive à entrer en contact avec une personnalité ” alter “, il peut s’agir seulement d’un miroir de cet alter et non de la personnalité en elle-même ?

F.S : Nombre de thérapeutes pensent qu’ils ont affaire à une personnalité particulière mais ils se trouvent face à une image miroir. Ils programment et créent des systèmes de telle façon que si quelqu’un commence à travailler avec cet alter, il y aura tous ces mécanismes de défense qui seront déclenchés. L’un de ces mécanismes de défense consiste à avoir un alter sous la forme d’une image miroir qui prend la place de l’alter avec lequel les thérapeutes pensent travailler. Donc, les thérapeutes pensent qu’ils ont fait quelque chose de concret mais en fait, les programmeurs ont juste joué des jeux. Au sein de la programmation en elle-même, il y a donc les images miroirs des choses pour égarer l’esprit. Lorsqu’une personnalité particulière essaie de travailler sur la programmation de son esprit, l’esprit est dans un tel état de confusion sur ce qu’il est dans sa structure interne qu’il n’arrive plus à imaginer ce qu’est son propre esprit, ce qu’il est vraiment. Le meilleur ” manager ” est quelqu’un qui ne va passer beaucoup de temps à donner des instructions à une personne. Si vous êtes un maître d’esclaves, vous devez constamment dire ce que l’esclave doit faire. Vous devez constamment le corriger et être certain qu’il fait son travail au point que vous devenez l’esclave de l’esclave. Ce que vous voulez faire est de créer un robot humain qui va s’auto diriger et s’auto corriger. Donc, ils vont créer une hiérarchie d’alter à l’intérieur de la personne. L’une des manières d’y parvenir est de créer des personnalités alternatives à l’intérieur de l’esprit afin que ces personnalités alternatives en arrivent à croire qu’elles sont le programmeur lui-même.

Ewen Cameron
Ewen Cameron

Par exemple, Ewen Cameron était un programmeur : sa victime pouvait avoir des personnalités internes qui penseraient qu’elles sont elles-mêmes Ewen Cameron. Par conséquent, les victimes vont prendre en charge et perpétrer des abus contres leurs autres propres personnalités comme ils percevraient qu’Ewen Cameron le ferait. C’est l’une des utilisations des miroirs. Une autre fonction des miroirs est que si vous réunissez ensembles deux esclaves, par exemple, vous allez combiner vous et moi. J’aurais des personnalités créées en moi qui penseraient qu’elle sont vous et vous auriez des personnalités créées en vous qui penseraient qu’elles sont moi. Cela va accroître le processus de liaison entre nous.

WM : D’une façon générale, avec les gens qui ont ce genre de ” Mind Control “, de combien de personnalités parle-t-on ?

F.S : De beaucoup ! Cisco avait 30.000 alter standards et en plus, il y avait un grand nombre de fragments dissociés. Cela n’était pas anormal. Une petite partie de la communauté thérapeutique qui essaie de traiter le syndrome DID travaille en général avec les quelques personnalités de façade. Certains livres ont été rédigés par des gens victimes du DID avec lesquels les thérapeutes ont travaillé en traitant seulement 5 à 6 personnalités de façade. Les Illuminati ont fait marche arrière et leur ont permis d’intégrer certaines personnalités de façade. Le thérapeute a alors signifié à la victime : “vous êtes maintenant intégré, guéri, vous avez tout intégré, tout va bien“. Ils terminent la thérapie et tout le monde est content. Les victimes pensent alors qu’elles sont libérées du syndrome MPD / DID. Le thérapeute a gagné pas mal d’argent et est devenu célèbre avec les quelques livres qu’il a écrit. Les Illuminati sont contents parce qu’il s’agissait juste des personnalités de façade qui avaient été traitées et stabilisées. Le système des alter est bien plus complexe que ce que les gens pensent.

W.M : Dans votre propre travail, combien de succès avez-vous rencontrés en travaillant sur les victimes du Mind Control?

F.S : Le problème que le ” Mind Control ” représente est écrasant. Il y a d’innombrables difficultés thérapeutiques et donc, il n’y a pas de fin à ces différents problèmes sur lesquels on travaille. Cisco et moi-même, nous avons donné librement notre temps pour aider autant de victimes possibles de toutes les manières possibles. Le degré de succès thérapeutique dépend d’un certain nombre de facteurs. Premièrement, tout dépend de la situation dans laquelle la victime s’est elle-même mise. Ces victimes doivent accepter de se laisser extraire de leur vie quotidienne pour se rendre dans un endroit sécurisé. Les thérapeutes vont devoir alors en faire énormément ; bien plus en fait qu’ils ne le pensent. Ils vont devoir travailler sur plus de problèmes thérapeutiques parce que l’esprit de personnes victimes de ” Mind Control ” ne baisse pas la garde tant qu’il ne se sent pas en sécurité. Cela nous pousse à comprendre comment l’esprit reptilien et le mode de pensée basé sur la survie peut se surimposer sur les autres régions de l’esprit. Quand vous commencez à avoir peur de perdre la vie, une peur à presque en mourir, vos instincts de survie prennent le dessus sur les autres parties de votre cerveau. Si vous avez été traumatisé votre vie entière, votre mode de pensée fondé sur la survie sera votre forme de pensée primaire. Il ne faudra pas attendre longtemps avant que vous vous retrouviez plongé dans la peur basée sur la pensée de survie. Donc, le premier critère pour faire un bon travail couronné de succès avec une victime du contrôle de l’esprit consiste à trouver d’abord un endroit sécurisé. Vous pouvez dire que 99,9% des victimes de ” Mind Control “ n’ont jamais obtenu un tel endroit. Les thérapeutes font donc en sorte que les victimes ou les survivants se retrouvent dans des circonstances sécurisées. Quand je dis ” sécurisé “, je veux dire sûr 24h sur 24. Cisco et moi avons été seulement capables de travailler avec des victimes à un degré que la situation nous permettait d’atteindre. Il n’y a jamais de fin au travail que nous pouvons entreprendre si un bon environnement se présente de lui-même. C’est la raison pour laquelle j’espère pouvoir créer un centre de déprogrammation. Il y avait un homme à la CIA qui était totalement horrifié de ce que les agences de renseignement étaient capables d’infliger aux gens. J’ai un ami que cet homme de la CIA connaît et qui travaille également dans un établissement de thérapies pour les victimes de Mind Control. Cet agent de la CIA a écrit dans son testament qu’il faudrait donner des millions de dollars à mon ami et mes ” clients ” afin de faire un travail de thérapie sur les victimes du Mind Control. En retour, mon ami me donnerait deux millions de dollars pour que je démarre ce centre de déprogrammation. Les dernières volontés testamentaires de cet homme se trouvaient au moment de son décès dans le Oklahoma Federal Building (ntr : l’immeuble du FBI victime de l’attentat de T.Mc Veigh). La seule et dernière copie de ce testament à notre connaissance se trouvait là. De ce fait, j’étais très en colère lorsque le building a explosé parce que cela a court-circuité nos plans pour construire deux centres de déprogrammation. Le fait de ne pas pouvoir construire un endroit sécurisé avec du personnel compétent nous rend le travail extrêmement difficile et on ne sait pas vraiment en faire plus.

Même lorsque j’ai accompli une thérapie positive avec une victime, tout ce que l’on peut faire est de saisir la personne physiquement et de la reprogrammer. C’est ce qui s’est passé pour moi ces dernières années à savoir de simplement pouvoir aider les victimes. A ce point de l’affaire, je constate que rien n’a pu vraiment être accompli dans la communication avec le grand public et la communauté thérapeutique afin de déjouer le Mind Control.

W.M : A votre connaissance, Fritz, quels groupements sont impliqués dans l’utilisation d’esclave sous Mind Control ?

F.S : Communément, les esclaves sous Mind Control sont employés par les organisations du renseignement, des groupes occultes, des groupes militaires et de petits groupes religieux. De nombreux criminels sont liés par des réseaux à ces groupes. Par ailleurs, l’appellation qu’ils emploient pour se désigner eux-mêmes est “le Réseau” (The Network). Si nous voulons être plus précis sur ces groupes, je peux vous donner les catégories générales au sens large. Au sein des forces militaires US, nous avons par exemple les Delta Forces, le premier bataillon terrestre (First Earth Battalion) qui sont en fait des unités sous ” Mind Control “. Ensuite, vous avez les esclaves du contrôle mental qui sont disséminés dans toutes les branches ” régulières ” des institutions. Dans vos propres organisations de renseignement, certains des plus grands prédateurs viennent du MI6 (ndr : services de renseignement britannique) et bien entendu leur section P4. Il y a aussi les services de renseignement de la Marine (Naval Intelligence) qui s’appellent l’Office of Naval Intelligence (ONI). Mais également, de nombreuses organisations gouvernementales comme le bureau des narcotiques, le FBI, la NASA. Quand vous observez le genre de groupes occultes qui utilisent le contrôle total de l’esprit basé sur le trauma, vous trouverez le KKK (Klu Klu Klan), les Néo Nazis, l’OTO (ordre du temple Orientis). Vous allez aussi trouver des groupes comme les Francs-Maçons et les Oddfellows. Ensuite, vous avez des groupes occultes beaucoup plus “hardcore” comme la ” Church Of Satan “, les ” Children Of Lucifer “, la ” Society of the Dark Lily “. Vous trouvez aussi des religions. Vous avez ces petits groupes religieux qui étaient intéressés par la comète Halle Bopp au point qu’ils ont perpétré un suicide collectif. Des petits groupements de ce genre. Selon une information en ma possession, David Koresh et ses dirigeants étaient des esclaves sous contrôle mental qui menaient des méthodes de contrôle de groupes sur leur propre communauté de la branche davidienne. Vous avez donc ces toutes petites congrégations jusqu’à des groupes beaucoup plus large comme l’église catholique, l’église des Mormons et le mouvement charismatique.

W.M : A propos de certaines des branches militaires que vous avez mentionnées comme les Delta Forces et le First Earth Battalion- est-ce que vous voulez dire que tous les gens qui sont dans ces unités sont sous ” Mind Control “?

F.S : A l’intérieur des Delta Forces, on parle de 100% des soldats. En ce qui concerne le First Battalion, pour ce que j’en sais, il s’agit aussi de 100% A l’intérieur de l’armée l’armée en tant qu’unité de forces spéciales par exemple- je suis désolé de le dire et c’est absolument vrai, l’US Army a sélectionné des unités spéciales d’assassins qui voyagent dans tous les USA pour éliminer des gens. D’après mes informateurs internes qui connaissent ce sujet, ces unités ne sont pas entièrement constituées d’esclaves sous contrôle mental. Mais ils disposent d’une variété de méthodes de contrôle sur ces gens. Ce que je suis en train de dire, je pense, c’est que même si vous trouvez quelques esclaves sous Mind Control dans quelques autres branches de l’armée, les deux premières unités dont j’ai parlé sont les seules à ma connaissance qui sont entièrement constituées de robots sous ” Mind Control “.

W.S : Ces “opérateurs” militaires, ont-ils été l’objet de conditionnement basé sur le trauma depuis l’enfance ?

F.S : Oui, c’est ce dont je parle !

W.S : Comment est-ce que les gens qui aboutissent entre les mains de ces forces sont introduits au cur du ” Mind Control ” ? Via leurs familles par exemple?

F.S : Bon, ces hommes (de ces unités d’élite) sont des victimes de ” Mind Control ” et ils pourraient effectivement être placés sous contrôle mental depuis l’enfance.

W.M : Ces victimes sont-elles typiquement issues de familles de militaires ?

FS: Elles proviendraient d’un large panel. Si vous observez la façon dont les militaires font les choses, il y a un grand nombre de ces “morveux militaires” comme ils les surnomment, de ces enfants de militaires qui seront placés à des postes de responsabilité.

W.M : Dans les meilleurs cas, jusqu’à quel point avez-vous été capable de libérer les victimes du Mind Control?

FS: Dans les meilleurs des cas, lorsque nous avons quelqu’un qui est en situation de sécurité, nous pouvons éliminer le contrôle de l’esprit. Nous pouvons opérer de sérieuses restructurations et de sérieux progrès en aidant une personne. Nous pouvons faire un travail spirituel significatif avec elle. Bon nombre de choses peuvent arriver. D’un côté, est-ce que ce travail se terminera un jour ? Je ne le pense pas. Les dégâts qui ont été infligés sont si étendus que vous ne rencontrerez jamais un thérapeute qui aura réussi à retrouver tous les fragments dissociés de l’esprit. Souvenez-vous qu’il y a des milliers de fragments de l’esprit parce que la traumatisation s’est prolongée pendant tant d’années. Vous avez en fait toutes ces parties dissociées de l’esprit et chacune d’entre elles a probablement un programme qui y est attaché.

W.M : Selon vos estimations, combien de personnes sont affectées par cela ?

F.S: Selon des estimations très prudentes, je ne devrais même pas dire des “estimations” parce que je les ai dénombrées sous 7 angles différents donc selon des estimations prudentes, il y aurait 2 millions d’Américains qui ont été programmés avec le ” Mind Control “ fondé sur le trauma.

W.M : Et cela simplement aux USA ?

FS: Oui !

W.M : Et d’après votre intuition, est-ce un phénomène mondial?

F.S : Oh bien entendu, ça l’est. Encore plus avec vos puissances politiques ” primaires “. Vous avez des programmations qui se passent en Europe, en Russie, aux USA. Ce sont les zones “primaires” de programmation mais il y a d’autres endroits également.

W.M : Je voudrais que nous parlions maintenant de certaines autres techniques de Mind Control . De quelle façon l’électricité joue-t-elle un rôle ?

F.S : Les chocs électriques sont une partie standard des abus quand elle se veut être une forme de trauma. Ainsi, les “Stun Guns”, les armes à électrochocs sont des outils standards pour faire obéir les esclaves mais aussi pour effacer les mémoires. Ils peuvent employer aussi des armes à décharges de 120.000 volts pour effacer et compartimenter les fragments de mémoire, des mémoires d’esclaves qui viennent juste d’être utilisées. Lorsque vous électrocutez une personne, cela détruit la mémoire à court terme. Ce traumatisme la fragmente pour 24h, quel que soit l’événement qui est arrivé. Ils peuvent également utiliser les traitements de choc comme l’a fait le Dr Ewen Cameron (ndtr : chercheur psychiatre qui a perpétré de nombreux abus dans un institut mental au Canada) pour éclater l’âme comme le ferait un électrochoc. L’électricité a été utilisée par le biais de technologies qui ont été implantées dans le corps de victimes mais aussi par le biais déquipem