Les chiffres fous de l'industrie de la guerre prouvent qu'ils en veulent une bonne

Publié le par José Pedro

Les chiffres fous de l'industrie de la guerre prouvent qu'ils en veulent une bonne

 

Les chiffres fous de l'industrie de la guerre prouvent qu'ils en veulent une bonne

Le commerce international d’armements a grossi en volume de 16% en cinq ans et continuera à augmenter : les données diffusées par le Sipri le 16 mars 2015 le confirment.

Les principaux exportateurs restent les Etats-Unis (avec 31% de l’export mondial), suivis par la Russie (27%), la Chine (passée du sixième au troisième rang avec 5%), et par Allemagne, France, Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Ukraine et Israël.

L’Italie dont l’export militaire a augmenté de plus de 30% en cinq ans et augmentera ultérieurement grâce à la reconversion de Finmeccanica du civil au militaire est ainsi le huitième exportateur mondial d’armements, qui fournit surtout les Emirats Arabes Unis, l’Inde et la Turquie.

Les principaux importateurs mondiaux sont : Inde, Arabie Saoudite, Chine, Emirats Arabes Unis, Pakistan, Australie, Turquie, Etats-Unis (qui importent des armements allemands, britanniques et canadiens). Forte augmentation de l’import militaire des monarchies du Golfe (71% en cinq ans) et du Moyen-Orient en général (54%), et de celui de l’Afrique (45%). Personne ne connaît cependant le volume réel et la valeur des transferts internationaux d’armes, dont beaucoup ont lieu sur la base de transactions politiques. Le tout sous le paravent du Traité sur le commerce d’armements, lancé solennellement par l’Onu il y a deux ans.

Ceci n’est que la pointe de l’iceberg de la production d’armements, pour la majeure partie destinée aux forces armées des pays producteurs. En tête les Etats-Unis, qui attribuent (si l’on s’en tient aux seuls chiffres du budget du Pentagone) environ 95 milliards de dollars annuels pour l’acquisition d’armements : une énorme quantité d’argent public qui, reversée dans les caisses des plus grandes industries de guerre étasuniennes (Lockheed-Martin, Boeing, Raytheon, Northrop Grumman, General Dynamics, United Technologies), leur permet de se placer aux plus hauts rangs de l’échelle mondiale.

Comme le business des armes augmente au fur et à mesure que croissent les tensions et les guerres, l’explosion de la crise ukrainienne et la confrontation Otan/Russie ultérieure ont représenté une chance pour les gros actionnaires des industries de guère étasuniennes et européennes.

Dans la manoeuvre Otan qui se déroule ce mois-ci en Pologne, les Etats-Unis déploieront une batterie de missiles Patriot « comme dissuasion à l’agression sur le flanc oriental ». En réalité surtout parce que la Pologne doit décider dans l’année si elle achète les missiles Patriot, produits par l’étasunien Raytheon, ou ceux analogues du consortium franco-italien Eurosam : une affaire de 8 milliards de dollars, dans le cadre d’une attribution de 42 milliards (presque 40 milliards d’euros) décidée par Varsovie pour potentialiser ses forces armées. La Pologne entend aussi acheter trois nouveaux sous-marins d’attaque, en les armant de missiles de croisière (à double capacité conventionnelle et nucléaire) fournis par Raytheon ou par le français Dcns.

Même business en Ukraine : Washington a annoncé une nouvelle fourniture à Kiev, d’une valeur de 75 millions de dollars, de matériels militaires « non létaux », parmi lesquels des centaines de blindés « non armés » qui peuvent être facilement armés avec des systèmes produits en Ukraine ou importés. Poroshenko  a annoncé, le 13 mars, que le gouvernement de Kiev a signé des contrats pour importer des « armes létales » de 11 pays de l’Union européenne, dont certainement l’Italie.

En pleine activité aussi les industries de guerre russe et chinoise. Pour contrebalancer la force navale étasunienne, qui dispose d’environ 300 navires de guerre dont 10 porte-avions, la Russie est en train de construire simultanément quatre sous-marins nucléaires et la Chine se dote d’un second porte-avions produit nationalement.

Ainsi le monde fabrique-t-il les instruments de sa destruction.

 

Classement 2015 de l’Armement : Israël, 11ème puissance militaire mondiale

 

IAF-GLOBAL

L’armée israélienne a amélioré en 2014 son statut de puissance militaire en atteignant la 11ème place de puissance militaire mondiale selon le classement 2015 du site spécialisé dans l’armement Global Fire Power.

Juste derrière la Turquie, Israël progresse de deux places par rapport à 2013. Avec sa puissance de feu, l’État hébreu conserve sa place de leader au Proche et au Moyen-Orient, loin devant l’Égypte (18ème), l’Iran (23ème) ou l’Arabie saoudite (28ème).

L’armée américaine conserve sa stature d’hyper puissance militaire en occupant la première place du classement, suivie de la Russie, de la Chine, de l’Inde et du Royaume-Uni.

Global Power Fire se base sur 50 critères dans son classement incluant le nombre d’effectifs, les acquisitions et la fabrication militaire, le budget de la Défense, les ressources naturelles… Il exclut les armes nucléaires et l’implication des pays dans les conflits.

Selon les experts internationaux, l’État juif disposerait entre 150 à 300 ogives nucléaires.

Traité Ciel ouvert

Signé le 24 mars 1992 à Helsinki, le Traité Ciel ouvert est appliqué depuis le 1er janvier 2002. Le document vise à accroître la transparence et la confiance entre les Etats signataires dans le domaine des activités militaires et du contrôle des armements. Il instaure un régime de libre survol des territoires des différents Etats parties au Traité. La Russie y a adhéré le 26 mai 2001.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/trend/ciel_ouvert/#ixzz3UjCcSdUL

 

 
 
 
1
PwrIndx: 0.1661
 
2
PwrIndx: 0.1868
 
3
PwrIndx: 0.2341
 
4
PwrIndx: 0.2695
 
5
PwrIndx: 0.2743
 
6
PwrIndx: 0.3065
 
7
PwrIndx: 0.3098
 
8
PwrIndx: 0.3505
 
9
PwrIndx: 0.3836
 
10
PwrIndx: 0.4335
 
11
PwrIndx: 0.4974
 
12
PwrIndx: 0.5231
 
13
PwrIndx: 0.5281
 
14
PwrIndx: 0.5625
 
15
PwrIndx: 0.5671
 
16
PwrIndx: 0.5735
 
17
PwrIndx: 0.6122
 
18
PwrIndx: 0.6214
 
19
PwrIndx: 0.6688
 
20
PwrIndx: 0.6833
 
21
PwrIndx: 0.7024
 
22
PwrIndx: 0.7063
 
23
PwrIndx: 0.7619
 
24
PwrIndx: 0.8075
 
25
PwrIndx: 0.8214
 
26
PwrIndx: 0.8584
 
27
PwrIndx: 0.8695
 
28
PwrIndx: 0.8702
 
29
PwrIndx: 0.8748
 
30
PwrIndx: 0.8942
 
31
PwrIndx: 0.9071
 
32
PwrIndx: 0.9233
 
33
PwrIndx: 0.9327
 
34
PwrIndx: 0.9444
 
35
PwrIndx: 0.9612
 
36
PwrIndx: 1.0232
 
37
PwrIndx: 1.0281
 
38
PwrIndx: 1.0641
 
39
PwrIndx: 1.0994
 
40
PwrIndx: 1.1085
 
41
PwrIndx: 1.1597
 
42
PwrIndx: 1.1677
 
43
PwrIndx: 1.1724
 
44
PwrIndx: 1.1811
 
45
PwrIndx: 1.1917
 
46
PwrIndx: 1.2009
 
47
PwrIndx: 1.2364
 
48
PwrIndx: 1.2427
 
49
PwrIndx: 1.2431
 
50
PwrIndx: 1.2479
 
51
PwrIndx: 1.2698
 
52
PwrIndx: 1.2783
 
53
PwrIndx: 1.2894
 
54
PwrIndx: 1.2989
 
55

The GFP list makes use of over 50 factors to determine each nation's Power Index ("PwrIndx") score. This provides the final ranking and allows smaller, technologically-advanced, nations to compete with larger, lesser-developed ones. Some bonuses (and penalties) are added for refinement. In the end, we hope it presents an unbiased outlook on the potential conventional military strength of a given country if only to stir some healthy debate.

 

Things to keep in mind:

 

• Nuclear capability is NOT taken into account
• Geographical factors influence every final GFP ranking
• Ranking does not solely rely on total number of weapons available
• Natural resource reliance (use/production) is taken into account
• Land-locked nations are NOT penalized for lack of a standing navy
• Naval powers ARE penalized for limited naval capabilities
• Current economic health for each country is taken into account
• Current political/military leadership is NOT taken into account

 

As of 02/17/2015 there are a total of 126 countries included in the GFP database.

 
 
1
PwrIndx: 0.1661
 
2
PwrIndx: 0.1868
 
3
PwrIndx: 0.2341
 
4
PwrIndx: 0.2695
 
5
PwrIndx: 0.2743
 
6
PwrIndx: 0.3065
 
7
PwrIndx: 0.3098
 
8
PwrIndx: 0.3505
 
9
PwrIndx: 0.3836
 
10
PwrIndx: 0.4335
 
11
PwrIndx: 0.4974
 
12
PwrIndx: 0.5231
 
13
PwrIndx: 0.5281
 
14
PwrIndx: 0.5625
 
15
PwrIndx: 0.5671
 
16
PwrIndx: 0.5735
 
17
PwrIndx: 0.6122
 
18
PwrIndx: 0.6214
 
19
PwrIndx: 0.6688
 
20
PwrIndx: 0.6833
 
21
PwrIndx: 0.7024
 
22
PwrIndx: 0.7063
 
23
PwrIndx: 0.7619
 
24
PwrIndx: 0.8075
 
25
PwrIndx: 0.8214
 
26
PwrIndx: 0.8584
 
27
PwrIndx: 0.8695
 
28
PwrIndx: 0.8702
 
29
PwrIndx: 0.8748
 
30
PwrIndx: 0.8942
 
31
PwrIndx: 0.9071
 
32
PwrIndx: 0.9233
 
33
PwrIndx: 0.9327
 
34
PwrIndx: 0.9444
 
35
PwrIndx: 0.9612
 
36
PwrIndx: 1.0232
 
37
PwrIndx: 1.0281
 
38
PwrIndx: 1.0641
 
39
PwrIndx: 1.0994
 
40
PwrIndx: 1.1085
 
41
PwrIndx: 1.1597
 
42
PwrIndx: 1.1677
 
43
PwrIndx: 1.1724
 
44
PwrIndx: 1.1811
 
45
PwrIndx: 1.1917
 
46
PwrIndx: 1.2009
 
47
PwrIndx: 1.2364
 
48
PwrIndx: 1.2427
 
49
PwrIndx: 1.2431
 
50
PwrIndx: 1.2479
 
51
PwrIndx: 1.2698
 
52
PwrIndx: 1.2783
 
53
PwrIndx: 1.2894
 
54
PwrIndx: 1.2989
 
55
PwrIndx: 1.3258
 
56
PwrIndx: 1.3741
 
57
PwrIndx: 1.4192
 
58