Tikrit: Daech lance un SOS!!!

Publié le par José Pedro

 

Tikrit: Daech lance un SOS!!!
Tikrit: Daech lance un SOS!!!
L'un des commandants des forces volontaires qui participent aux opérations de la libération de Tikrit vient de l'annoncer : les terroristes de Daech sont encerclés et ne cessent de lancer des appels à l'aide via leurs taki waki , leurs appareils de télécommunication. " l'heure zéeo n'est pas enconre arrivée . la première étape de la libération de Tikrit a été lancé lundi. cette première étape visait à couper toutes les voies d'approvisionnement des terroristes à Tikrit. les forces populaires ont mené leurs opérations sur l'axe Sour Shenas et cette étape se poursuivra jusqu'à la libération totale des voies d'approvisionnement des terroristes à Tikrit. mais pourquoi Tikrit devra -t-elle être libérée? la ville stratégique de Tikrit est important pour trois raisons: la libération de cette ville permet aux forces irakiennes de contrôler la oute menant à Mossoul. cette libération permet aussi une large offensive contre la province stratégique de Ninive.
 
Les sources informées ont fait savoir que le groupe terroriste Al-Nosra envisageait de rompre ses relations avec Al-Qaïda, pour former un nouveau groupe, grâce au soutien de certains pays arabes, en vue de renverser le gouvernement de Bachar al-Assad.
Les sources proches du Front Al-Nosra, selon Reuters, ont affirmé que le Qatar, qui entretient de bonnes relations avec ce groupe, a incité ce dernier à rompre avec Al-Qaïda. Al-Nosra aurait reçu plus d'aides financières de Doha.
Les analystes sont d'avis que cette démarche pourrait renforcer l'influence du Qatar et de ses alliés, dans le renversement du gouvernement légal syrien. Les autorités qataries ne se sont pas exprimées, à ce sujet.
Les responsables des services de renseignements de certains pays riverains du golfe Persique, dont le Qatar, ont rencontré, ces derniers mois, le Chef du Front Al-Nosra, Abu Mohammad al-Joulani, afin d'encourager ce dernier à rompre ses relations avec Al-Qaïda et de discuter des soutiens qu'ils lui réservent.
 
L'offensive d'envergure des unités de l'armée syrienne et de leurs alliés du Hezbollah se poursuivent de plus bel dans le triangle Daraa/Quneitara/Damas avec en toile de fond la reprise du village Sabsaba , des hauteurs stratégiques de Tel Fatima dans le nord ouest de la province de Daraa. dans le même temps les sukhoi et les hélicoptères syriens bombardent très violemment les différente slocalités de Daraa à savoir Kfar nassaj , Kfar Chams, al Haran Cheikh Messkin, Ankhal, Jassem, et Daraa. l'épicentre du conflit se situe dans deux localités de Kfar nasseh et de Kfar Shams , soit deux localités que le Hezbollah tente de libérer . la progression des unités de l'armée et du Hezb dans cette région s'est soldée par la libération des hauteurs stratégiques de Tal Gharin, d Tal Fatima, des villages de al Habariya , de Hamrit et de Soltaneh. le fait d'avoir repris le contrôle de ces collines assure aux forces syro hezbollah une suprématie militaire importante en termes de puissance de feu. selon les sources militaires syriennes quelques 5000 obus de mortier ont été tirés ces trois derniers jours, et plus de 70 raids aériens ont été lancés contre les positions takfiries dans les localités de Kfar nassej, de Hamit, de Soltaneh, de Tal Gharin. outre l'artillerie lourde et l'aviation de l'armée syrienne et du Hezbollah, les drones de la Résistance ne cessent de sillonner dans le ciel de la région pour identifier les position et les repaires des terroristes. deux facteurs importants qui ont joué en faveur des forces syriennes et hezbollahies auront été le soutien ferme des unités d'artilleries, les raids aériens précis et très violents , la rapidité et la cohésion des combattant au sol et au coeurs de leurs offensives. le centcom des terroristes s'est réuni même en urgence en présence des commandants français, israéliens, américains, saoudiens, qataris britanniques, jordaniens et ceux de l'Asl et d'Al Nosra du Front islamique et d'autres milices actives à Daraa et à Quneitara. Au cours de cette réunion, les chefs de guerre occidentaux ont exprimé leur inquiétude des progrès réalisés ces dernières semaines par l'armée syrienne et ses alliés du Hezbollah , de la brigade des Fatemiyoun et de Zeynabiyoun . ces commandants ont très clairement fait signifier aux chefs takfiris ceci : les hauteurs stratégiques de Tal al Hara , soit les collines les plus hautes du sud de la Syrie ne devraient pas tomber entre les mains de Assad et de ses alliés . au cours de cette réunin, le centcom a décidé de décentraliser , d'atomiser la puissance du feu de l'armée syrienne depuis l'axe nord ouest de Daraa : les unites militaires du front al Nosra, de l'ASL et du Front islamique devront de la sorte prendre d'assaut sous les 48 heures à venir la ville de Sanmin ( contrôlée par les Assadistes ) , ville située dans le sud es de Kfar Chams et près de Tal Hara. si tal Hara retombe à nouveau entre les mains de l'armée, le rapport des forces change de fond en comble en faveur des assadistes et du Hezbollah : cela signifiera la fin des dessins tramés depuis plus de 1.5 dans le centcom jordanien des Takfiris. mais pourquoi Tal al Hara est-il important? les hauteurs de Tal al Hara situés dans les provinces du sud syrien surplombent sous un angle de 360 degrès la majeur partie de Daraa de Quneitara ainsi qu'une grande partie d'Israël .... Israël est mis presque au pas à Quneitara.....