Article publié depuis Overblog et Twitter et Facebook et LK

Publié le par José Pedro

28/03/2015

Crash de l'A320, zones de turbulences

 

125717-9BWxofl8vhAAa8wI9BCRYg.jpg

Au fil des heures -et des jours- des indications ont été données à ce qui a pu présider au crash de l'A320 dans les Alpes de Haute-Provence, ce mardi 24 mars. 

Vraies ou vraisemblables, convaincantes ou non, elles ne manquent pas de faire réagir.

L'hypothèse sinon la thèse du "suicide" du copilote semble vouloir s'imposer sinon être imposée par l'ensemble de la classe médiatico-politique.

Néanmoins, de faits réels en projections, on avance ou on brode, c'est selon.

Ainsi apprend-on que l'Airbus serait passé tout près du site nucléaire de Cadarache. De là à imaginer le scénario du pire, le pas a presque été franchi.

Le lieu précis de la chute de l'avion est lui aussi, sujet à discussion. On dit que l'appareil aurait d'abord touché le sol avant de prendre feu et d'exploser, ce qui expliquerait l'ensemble de débris projetés au-delà du lieu d'impact.

Quant à la nationalité des victimes, on relève que si,d'emblée,certaines d'entre elles ont été mentionnées, d'autres ont été occultées comme celle de trente Turcs.Pour d'aucuns, à cet égard,on frôle le "racisme".

Le fait est que dans le contexte général actuel, les sensibilités sont à cran.

Dans ce sens, seule une information digne de foi serait susceptible d'apaiser des tensions bien inutiles en l'état.

 

Commentaires

L’A320 n’avait rien à faire dans cette zone aérienne, hors route et hors cap Barcelone-Düsseldorf !

Ça, ils avaient oubliés d’en parler, plus c’est gros, plus ça passe !

Détours de plus de 200 km, l’A320 avait quitté sa route juste après son décollage et se dirigeait vers Marseille, puis a tourné vers le nord pour traversé un secteur réservé aux avions militaires et pour s’écraser dans une zone réservée aux planeurs !

Donc l'A320 avait quitté sa route juste après son décollage, tout ça sans autorisation et sans que le contrôle aérien ne soit informé ?

On se fout de qui ??

Même le BEA s'est fait pincé en plein mensonge et n'a toujours pas émis d'avis sur ce changement de route et de cap !

Écrit par : Corto | 28/03/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.