Le Dernier Message des deux derniers Papes (2012)

Publié le par José Pedro

Les clés pour comprendre ce qui va se passer

Réveillez-vous !

Non, ce n’est pas le cri de ralliement d’un témoin de Jéhovah, c’est la recommandation expresse d’un catholique abasourdi par ce qu’il voit autour de lui.
Dans un autre article, j’explique que nous sommes arrivés à la fin des temps, et probablement dans sa dernière phase, celle des tribulations.

Il y a quatre clés pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui.

 La première clé est un combat à mort entre Dieu et les démons

Que vous y croyiez ou pas ne change rien à l’affaire : depuis Adam et Eve, Lucifer combat Dieu en s’attaquant à sa créature préférée : l’homme.
Il n’a eu de cesse que de corrompre, salir, avilir les hommes, les conduire à la haine et au désespoir par les guerres, l’orgueil et la concupiscence.

Aujourd’hui, Lucifer est, en apparence, le grand vainqueur du combat qui l’oppose aux forces du Bien. Il règne sur la terre et va bientôt pouvoir mettre en place son fameux gouvernement mondial, avec comme chef l’Antéchrist.
Quand celui-ci se révèlera, on saura qu’il ne restera plus que trois ans et demi de tribulations. Il ne sera pas difficile à reconnaître : ce sera le premier (et le dernier) homme à mettre en place un gouvernement mondial, et les juifs le reconnaîtront comme leur Messie.

 La seconde clé est la connaissance du pouvoir occulte qui dirige le monde

Je vous rappelle que le pouvoir occulte qui dirige le monde est constitué à sa tête de la secte des Illuminatis. Les Illuminatis sont dirigés par les 13 familles les plus puissantes du monde, qui en constituent le pouvoir suprême, et leur organe de commandement est le conseil des 300 : trois cent personnes réparties dans le monde, qui se connaissent toutes et se cooptent entre elles. Tous sont des lucifériens qui pratiquent une très puissante magie noire d’extermination.

Leurs organes visibles d’exercice du pouvoir sont ce que l’on nomme pudiquement le cartel bancaire, ainsi que les organisations plus ou moins secrètes que sont le CFR, la Trilatérale, le groupe Bilderberg et la Franc-maçonnerie. Leur programme de domination a été expliqué et développé dans les Protocoles, c’est pourquoi cet ouvrage a été interdit.

des_pions_sur_l_echiquierSi vous voulez comprendre comment fonctionne la conspiration mondiale, qui en sont les auteurs, quels sont leurs buts, et leurs moyens, il y a un livre indispensable à lire : Des pions sur l’échiquier, du Commodore William Guy Carr. Tout y est expliqué, clairement, preuves à l’appui.

Je n’ai pas la place ici de développer cette fameuse conspiration mondiale, mais lisez ce livre, ou tapez Illuminatis sur internet et vous comprendrez très vite.

Citons juste une phrase de W.G. Carr pour comprendre comment fonctionnent les Illuminatis :
« Les hommes qui constituent le pouvoir occulte derrière les affaires internationales et nationales sont les Illuminatis. Ces lucifériens ont utilisé le Sionisme et l’Antisémitisme, le Communisme et le Fascisme, le Socialisme et le Capitalisme égoïste pour faire progresser leurs plans secrets et amener un gouvernement mondial qu’ils ont l’intention de contrôler. »

Or, et il faut le savoir, seul Lucifer a la capacité de faire progresser un tel plan sur autant de temps et avec autant de détermination. Des Rose-Croix du XVIème siècle à Adam Weishaupt, fondateur des Illuminatis en 1773, en passant par les fameux templiers (dont l’ordre a été aboli en 1314), il n’est pas possible que ce plan ait progressé et perduré sur autant de générations sans une impulsion extérieure, surnaturelle… celle de Lucifer lui-même.

La stratégie des Illuminatis tient en deux actions principales :

a) La mise en place d’un monde sans Dieu, où la chrétienté serait éliminée. Ceci n’est pas uniquement la conséquence de la haine de Lucifer envers le Christ, mais aussi une obligation. Car les chrétiens sont un obstacle majeur à ce projet. La société luciférienne étant aux antipodes de la société chrétienne, il y aurait toujours des opposants à ce projet, et suffisamment forts pour l’en empêcher.

b) La mise en place du Nouvel Ordre Mondial, c’est-à-dire un gouvernement mondial, nécessite au préalable que les peuples soient persuadés qu’il s’agit de la seule solution viable pour éviter la guerre. Encore faut-il qu’il y ait des guerres… D’où le fameux mot d’ordre : ORDO AB CHAO : l’ordre à partir du chaos. Il faut susciter et provoquer des guerres pour que les peuples, exsangues, épuisés et ruinés, acceptent avec joie un gouvernement mondial totalitaire, soi-disant source de paix.

La troisième clé est la compréhension de ce qui va se passer

On vient de le voir, le monde subit une volonté implacable, celle du maître des ténèbres. Pour arriver au règne luciférien de l’Antéchrist, il va falloir provoquer le chaos et imposer ensuite une religion mondiale et un gouvernement mondial.

a) Une religion mondiale

Détruire les chrétiens ne suffit pas, c’est même risqué, il en resterait toujours. Certains empereurs romains ont essayé, comme Néron, et n’ont messalapas réussi. Messala, dans le film Ben-Hur, nous fournit une meilleure piste : « Tu veux savoir comment combattre une idée ? Avec une autre idée. » C’est génial. Ils ont donc résolu de détruire l’église de l’intérieur, par un lent processus de désintégration dont le point d’orgue fut le concile Vatican II. De nombreux livres ont traité de ce sujet, un des plus complets étant L’église éclipsée ? aux éditions Delacroix.

La suite du programme est connue, elle a été expliquée par Albert Pike, le grand prophète luciférien du XIXème siècle : « La Troisième Guerremondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminatis attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique. »

Cette guerre ayant démontré une fois de plus l’animosité entre les trois grandes religions monothéistes (chrétiens, juifs et musulmans), les promoteurs du nouvel ordre mondial proposeront la religion mondiale du noachisme via le faux prophète dont parle l’Apocalypse. La religion noachide sera présentée comme celle de la « nouvelle civilisation de l’amour », celle de l’Antéchrist et de son bras droit, le faux prophète. « Le Dieu unique est actuellement adoré sous des formes multiples, au sein de cultes bien différents, mais à l’époque messianique, le monde spirituel

Albert Pike

Albert Pike

verra se réaliser l’unité d’adoration » explique un promoteur de la religion noachide. En somme, une religion universelle et cosmopolite, réunissant tous les hommes devenus enfin frères. Albert Pike est un peu plus clair : ce sera « la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous ».

b) le chaos, nécessaire au Nouvel Ordre Mondial

On l’a vu, pour s’imposer, le gouvernement mondial a besoin d’une crise majeure. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les Protocoles. Seulement ce n’est pas UNE guerre qui se profile mais CINQ types de guerres différentes. Alors voici en très très très résumé ce qui nous attend :

–          La guerre financière : crise économique, crise monétaire, crise de la dette… toutes ces crises n’ont qu’un but : préparer le monde à la banqueroute universelle. Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies. Un grain de sable peut tout stopper en quelques heures, et le monde s’arrêtera de tourner car sans argent, on ne peut rien faire. Il suffit d’appuyer sur le bouton. C’est prévu.

–          La guerre conventionnelle, ou militaire. C’est la plus classique. Là aussi, tous les pions sont en place, sous les yeux d’une population occidentale déjà préparée et résignée. Albert Pike nous a expliqué qu’elle opposerait le monde musulman à Israël et ses alliés. Effectivement, tout le Moyen-Orient est prêt, il n’y a plus qu’à. Et on sait ce qui déclenchera la Troisième guerre mondiale version militaire : la guerre contre l’Iran.

–          La guerre civile : la guerre financière évoquée plus haut va ruiner les populations en un clin d’œil et les priver de l’essentiel. La guerre au Moyen-Orient va faire exploser le baril de pétrole, donc l’énergie, et générer une inflation fantastique. La majorité de la population, qui vit désormais en ville, ne tiendra pas trois jours. Quand aux « banlieues », elles n’attendent que ça pour se livrer au pillage. « Le sang coulera dans les rues. Le français se battra avec le français, l’italien avec l’italien.(…) On se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons » a prévenu la Sainte Vierge à la Salette.

–          La guerre bactériologique : ce type de guerre est encore peu connu, mais il est très probable. Depuis le coup d’essai de la grippe espagnole en 1917, les laboratoires ont fait beaucoup de progrès, et il faut s’attendre à des virus mortels sélectifs, avec un coup de maître : la vaccination générale, vaccination qui bien entendu portera en elle-même les gênes d’un (autre) virus mortel.

–          La cyber-guerre : cette forme de guerre est redoutable, car elle agit sur des éléments qui nous sont devenus essentiels : l’électricité et les moyens de communication. Plus de liaisons satellites, c’est plus de téléphone, d’internet, de télévision etc. Un virus informatique ciblant les centrales électriques, c’est plus d’informatique, plus de chauffage, plus d’eau courante. Le retour à l’âge de pierre. Sans compter les problèmes prévisibles dans les centrales nucléaires.

Quand ces guerres commenceront-elles ? Avec quelle ampleur ? Pour toutes, nous avons assisté à des répétitions. Une chose est sûre : elles seront toutes actionnées, et probablement en même temps, ou alors avec peu d’intervalle.

La quatrième clé est la réduction programmée de la population mondiale

Le Stonehedge américain

Le Stonehedge américain

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Derrière les desseins sataniques des Illuminatis, les gens n’arrivent pas à croire, ni même à imaginer, qu’ils veulent se débarrasser de vous.

Je vous épargnerai les nombreux témoignages que j’ai pu lire ici et là, c’est tellement explosif que j’y laisserai probablement ma peau.

Je citerai seulement ce qu’ILS ont écrit sur le Stonehedge américain ou Guidestones : sur d’immenses tables de granit, ils ont écrit en 8 langues les 10 commandements de leur monde idéal (celui donc à mettre en place au moment de l’Antéchrist). Commandement N°1 : « Maintenir l’humanité sous les 500 millions en perpétuel équilibre avec la nature. »
Nous sommes 7 milliards, je vous laisse faire le calcul.

Pour compléter ce chapitre, je vous dirai juste trois choses :

a) « ILS » n’en ont rien à foutre de nous, pire : on les gêne. Nous sommes des emmerdeurs, des bouffeurs d’espace, des empêcheurs de tourner en rond. Maintenant qu’ils se sont bien enrichis sur notre dos avec la société de consommation, ils nous jettent, ils nous éliminent. Ca, c’est le point de vue des Illuminatis. Pour Lucifer, c’est tout bénéfice également : c’est autant d’âmes qu’il récupère avec lui en enfer.

b) Ceux qui ont étudié le 3ème secret de Fatima savent que celui révélé en 2000 est un faux, car le vrai aurait été trop dangereux à révéler. Mais nous savons, grâce à des indiscrétions et des confidences :
– que celui-ci est en rapport avec l’Apocalypse de St Jean (selon sœur Lucie)
– qu’il est « épouvantable », « terrifiant » (selon Jean-Paul II et le père Malachi Martin)
– que « toutes ces choses seront terminées dans moins de 20 ans » a dit le RP Malachi Martin en 1997,
– qu’il ne pouvait pas être révélé avant 1960 à la demande de la Sainte Vierge, car on ne l’aurait pas compris à l’époque (l’apparition date de 1917).guerre nucléaire
Qu’est ce qui est terrifiant, trop dangereux pour être révélé et peu compréhensible avant 1960 ? Une guerre nucléaire, hélas. Cette éventualité est confirmée par d’autres prophéties, dont celle de Baba Vanga. Et comment réduire de façon rapide et efficace un très grand nombre de personnes ?

c) « ILS » n’ont pas besoin de toute la surface de la terre, surtout s’ils en réduisent la population à 500 millions. C’est l’autre piège dans lequel tombent mes contemporains rationalistes pour écarter l’hypothèse d’une guerre nucléaire. Qu’est ce que vous croyez ? Pourquoi achètent-ils de vastes étendues en Argentine et en Australie ? Pourquoi les chinois construisent-ils des villes fantômes (vides) en Angola et ailleurs ? Pour le plaisir ? Je vous donne une piste : regardez tous les pays que traverse le 33ème parallèle nord et calculez leur population, vous aurez une idée du carton qui se prépare. Finalement, on vit très bien au sud de l’Equateur.

Que faut-il faire faire ?

Il n’y a pas de solution humaine, matérielle. Le plan de domination mondiale est trop avancé, et surtout il est dirigé par des forces surnaturelles beaucoup plus puissantes que nous. Lucifer n’a plus que quelques années devant lui, il le sait, et croyez-moi, il va s’en servir.

Il n’y a aucune solution humaine.

Si vous voulez tenir plus longtemps, achetez de l’or et de l’argent pour vous protéger des monnaies fiduciaires, filez à la campagne (dans l’ouest de la France uniquement, à gauche d’une ligne Lille/Bordeaux), cultivez votre jardin, creusez un puit et constituez-vous une équipe et un réseau d’amis pour vous protéger à plusieurs quand viendra la guerre civile.

en_priereEt surtout ! Surtout ! Priez, préparez votre âmeRéconciliez-vous avec Dieu ou rapprochez-vous de lui. Entrez dans une église et priez. Récitez le chapelet tous les jours. Détournez-vous du démon et confiez-vous à Dieu, à la Sainte Vierge et à ses Saints.

Les quelques précautions que vous prendrez vous permettront peut-être de gagner un peu de temps, mais pas d’éviter l’inéluctable. Les trois quarts d’entre nous seront balayés d’ici 5 ans.

Je le répète : ne cherchez pas de solution humaine, il n’y en a pas. Nous sommes tous déjà morts. Laissez le plan divin agir, il balaiera à la fin tous les démons et tous les méchants, et je vous conseille vivement de ne pas en en faire partie.

Oubliez vos smartphones et vos basquets et préparez vos âmes : l’enjeu c’est la vie éternelle et il ne faut pas la louper. Car bien que « vous ne connaîtrez ni le jour ni l’heure » (de votre mort) nous a dit Jésus, sachez que cette date approche à grands pas.

C’est le moment de prendre de bonnes décisions.

Que signifie la fin des temps ?

Avant-propos : le texte qui suit correspond aux conclusions d’une analyse que j’ai effectuée à partir d’innombrables documents que je ne peux évidemment pas tous citer ici. A chaque fois que je cite un nom, n’hésitez pas à faire une recherche dessus sur internet afin d’en savoir plus.

Croire en Dieu, préalable indispensable

Il faut d’abord procéder à un préambule avant d’entrer dans le vif du sujet : pour aborder un sujet aussi grave que la Fin des Temps ou la Fin du Monde, il faut préalablement croire en Dieu, c’est-à-dire à une entité surnaturelle supérieure et invisible.

Impossible de vous référer aux Mayas, aux Egyptiens, ou même aux indiens Hopis, et encore moins aux prophéties de la Bible et à l’Apocalypse, sans croire en Dieu.dieu
Car toutes ces civilisations, j’aurai même tendance à dire toutes LES civilisations, formulent des prophéties en fonction d’un ou de plusieurs dieux. Pas de prophéties sans Dieu, car pas d’explication de ce qui pourrait (ou doit) nous arriver sans Dieu.

Sinon, il ne vous reste que le hasard et l’observation scientifique. Dans les deux cas, difficile de faire des prévisions, mis à part, par exemple, observer une comète, et calculer ses chances de venir nous percuter selon sa trajectoire et sa vitesse.
Car l’observation scientifique ne peut faire de calculs qu’à partir de ce qui est, et effectuer des projections dans l’avenir en fonction de ses connaissances. Connaissances forcément limitées et calculs souvent erronés. Bref, la science n’émet que des hypothèses, valables jusqu’à preuve du contraire. Et comme l’explique très bien Dominique Tassot, à propos des travaux sur l’origine de la terre, « il ne s’agit pas de science réelle, de connaissance fondée sur les faits eux-mêmes, mais de la reconstitution hypothétique d’un phénomène qui n’a jamais été observé. »

Donc si vous êtes athée et que vous ne croyez pas en Dieu ni au surnaturel, stoppez votre lecture maintenant : tout va bien, et tant que la NASA n’aura pas trouvé une météorite menaçant de détruire la planète Terre, il n’y a pas lieu d’être inquiet.

Si Dieu existe, le Diable aussi

Pour les autres, et pour tous ceux qui admettent le surnaturel, il faut prendre en compte un deuxième élément, indissociable au premier : s’il y a un Dieu, en général réputé bon, il y a aussi son contraire : un esprit mauvais.

Cette constante se retrouve là aussi dans toutes les civilisations. Que l’on soit polythéiste ou monothéiste, le Dieu principal est réputé bon, ce qui ne l’empêche pas d’être exigeant, susceptible, et quelquefois colérique. De même que la roche tarpéienne est proche du capitole, le Dieu-bon peut se transformer en Dieu vengeur.

Et pourquoi Dieu se fâche-t-il contre les hommes ? Parce que l’esprit maudit, le Malin, met tout en œuvre pour que les hommes se détournent de Dieu.
Satan_cornesL’esprit mauvais, le Diable, le Démon, le Malin, le prince des ténèbres, Lucifer, Satan, tout ceci désigne une autre entité surnaturelle, dont la réalité est acquise par la plupart des religions.

Son origine nous est expliquée par la Bible : parmi les anges de Dieu, celui qui était la plus brillante et la plus intelligente des créatures divines, Lucifer, l’ange de lumière (son nom veut dire littéralement « Porteur de lumière »), se rebelle contre Dieu.
Apprenant qu’il devra aussi servir un homme, Jésus-Christ, deuxième personne de la Sainte Trinité, il refuse : « non serviam », autrement dit « je ne m’abaisserai pas à servir un homme, fut-il Dieu ». Un tiers des plus brillantes phalanges célestes le suivent dans la rébellion.

Ceci est très important car Lucifer va vouloir se venger de Dieu en s’en prenant à la créature que celui-ci aime le plus et qu’il a créée à son image : l’Homme. D’où la haine de Lucifer pour l’homme et son acharnement à le détruire.

William Guy Carr, dans son livre « Satan prince de ce monde », précise que Lucifer « est un pur esprit. En tant que tel, il n’a pas d’âge, il est satan-prince-de-ce-mondeindestructible. Il a des pouvoirs et des facultés qui dépassent de loin l’entendement humain. Il en use à des fins égoïstes et mauvaises. »

Quand vous étudiez de plus près le satanisme, vous découvrez que Lucifer est entouré d’anges malfaisants, dont les plus connus sont Satan (bras droit de Lucifer et « prince de ce monde »), Baal-Zéboub (ou Belzébuth), Asmodée, Astaroth, Astarté, Moloch, Hermès, Ariel etc…

Pour la commodité du propos, nous désignerons tout ce joli monde sous les vocables du diable, du démon ou de Lucifer, leur chef.

Pourquoi Dieu laisse-t-il le diable agir ?

Là aussi, laissons William Guy Carr (« Satan prince de ce monde ») nous éclairer : « Il y a beaucoup de choses que Dieu n’a pas permis à l’esprit humain de comprendre. Notre présence sur terre est une mise à l’épreuve. L’intelligence et le libre arbitre nous ont été donnés pour déterminer si nous voulons adorer Dieu et le servir de notre plein gré pour l’éternité ou nous livrer littéralement au démon. »

En fait, pour la religion catholique comme pour la plupart des autres religions, y compris polythéistes, notre présence sur terre n’est qu’un passage, un prélude à une vie future que l’on nous prédit éternelle et heureuse.

L’univers est donc dominé par deux puissances surnaturelles qui s’affrontent.

Dans cette terrible bataille, l’homme n’a pas le choix.

BEN-HUR-1959_portrait_w858Comme le disait le tribun Messala à Judas Ben-Hur dans le film « Ben-Hur » : « Soit tu m’aides, soit tu me combats. Tu n’as pas d’autre choix : Tu es avec moi ou contre moi. ».

Or c’est exactement cela ; la position neutre n’existe pas. Qu’on le veuille on non, on se place forcément dans un camp ou dans l’autre. Avec des nuances, bien sûr, mais le résultat est le même : il faut choisir, consciemment ou inconsciemment.

 

Différence entre fin des temps et fin du monde

Maintenant que le constat est fait et que nous avons conscience que nous sommes malgré nous au milieu d’un gigantesque combat qui en réalité se passe autant dans le ciel que sur terre, qu’est ce qui est prévu pour l’humanité ?

Eh bien c’est là que les prophéties et les saintes écritures (la bible, entre autres) entrent en ligne de compte. Elles nous éclairent sur le plan de Dieu et sur ses projets.

Lucifer, de son côté, car il « singe » Dieu en permanence, agit de même et formule lui aussi des prophéties, son prophète le plus important étant sans conteste Albert Pike.

La Bible, les prophéties qu’elle contient, et notamment le livre de l’Apocalypse, les messages des apparitions du Christ ou de sa Sainte Mère au cours des âges, et leurs interprétations (quelquefois un peu hasardeuses, il est vrai), et de nombreux livres commentant ou analysant ces sujets, m’ont permis de dégager quelques lignes fortes :

La terre va durer 7000 ans

La vie de l’homme sur terre est prévue pour durer 7000 ans. Le 7 est le chiffre parfait, le chiffre de Dieu. La bible est constituée de 70 livres, le plan de Dieu dans l’Apocalypse est découpé en 7 églises, 7 coupes, 7 trompettes, 7 sceaux etc… Dieu a créé la terre en 6 jours et s’est reposé le septième nous dit la Genèse. Ainsi est découpée la semaine : 6 jours pour l’homme, le dernier pour Dieu. Ainsi en sera-t-il du monde : 6000 ans pour les hommes, le dernier millénaire correspondant au Millénium qui apportera 1000 ans de félicité avant le Jugement dernier. Ussher place la création du monde en 4004 avant Jésus-Christ, Patrick Dolciani, un de nos contemporains, l’a recalculé en 4174 avant JC. En ajoutant les 2000 ans passés après Jésus-Christ, nous sommes bien, grosso modo, arrivés au terme des 6000 premières années.

La fin des tempsfin du monde2

La fin des temps est la période de transition entre les 6000 premières années et le Millénium. C’est une période-clé car elle correspond à celle de l’Antéchrist qui, comme son nom l’indique, doit précéder le retour du Christ sur terre. Les prophéties nous indiquent que progressivement Lucifer atteindra un tel pouvoir sur terre qu’il sera en mesure de placer à la tête du monde entier son « fils », c’est-à-dire l’Antéchrist. Rappelons que Lucifer imite Dieu en permanence, d’où sa propre Trinité : Lucifer, le père, l’Antéchrist, le fils, le faux prophète, qui devancera et secondera l’Antéchrist, le Saint-Esprit.
Ce pouvoir des forces du mal sera tel que « quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » (Luc 18.8)
Le règne de l’Antéchrist sera de courte durée (3 ans et demi nous dit l’Apocalypse) et à la fin, celui-ci est vaincu et enchaîné pour 1000 ans (Apocalypse 20.2). Cette période, selon Daniel, doit durer 7 ans (dont les 3 ans et demi de règne de l’Antéchrist constituent la seconde partie) et s’appelle « les tribulations ». Ces tribulations seront marquées par un grand nombre de catastrophes, largement décrites dans le livre de l’Apocalypse (les 7sceaux, les 7 trompettes et les 7 coupes), pour punir les hommes de l’exceptionnel niveau d’abominations auquel ils seront parvenus. A la fin, « Tout sera renouvelé » nous dit la Sainte Vierge à la Salette, la stigmatisée Marie-Julie Jahenny précisant «  La terre sera changée de forme, sa première forme disparaîtra (…), le ciel lui a préparé une autre gloire. »

Il ne s’agit donc pas de la fin du monde sauf que, on l’a bien compris, la terre sera purifiée de tous les méchants. Ceci a de quoi en inquiéter plus d’un.

Le Millénium et la fin du monde

Après les grandes tribulations et la chute de l’Antéchrist, Jésus-Christ revient sur une terre purifiée, pour un dernier règne de 1000 ans. Inutile de vous dire qu’il n’y aura plus que des Justes. A la fin des 1000 ans, qui d’après Mélanie, la voyante de la Salette, seront plus courts en réalité que mille années, le diable est à nouveau délié pour peu de temps (Apocalypse 20.7), pour être ensuite enfermé définitivement. Auront lieu alors le Jugement dernier et la fin du monde. Pour en savoir plus sur le Millénium, je vous recommande l’excellent livre de Louis de Boanergès, en deux tomes : « Actualité de la fin des temps » et « Bientôt le règne millénaire », qui expliquent et développent le sujet mieux que moi.

 

Tout nous porte à croire que nous sommes dans la période dite de la Fin des temps.

fin du mondeMais quel en est le calendrier ? J’ai lu de nombreux ouvrages, notamment des années 50, 60 et 80, qui voyaient celle-ci avant l’an 2000. C’est donc plus long que prévu. Nous assistons pourtant à la mise en place patiente des ingrédients, mais notre perception du temps n’est pas la même que celle de Dieu. Une chose est sûre, c’est que les 7 années de tribulations et surtout les 3 dernières, celles de l’Antéchrist, vont être particulièrement éprouvantes. Tremblements de terre, guerres, famines, maladies, chutes d’astéroïdes etc sont au programme, pour finir par une purification probablement par le feu. Sans compter les réjouissances que l’Antéchrist lui-même nous réserve.

J’ai bien évidemment ma petite idée sur le calendrier, que je vais développer au fur et à mesure sur ce blog car, même si Jésus lui-même nous a avertis que « vous ne saurez ni le jour ni l’heure », il ne nous a pas interdit d’en chercher l’année.

Or, en ces derniers jours de 2012, sachez que maintenant le dénouement est proche, et que NOUS SOMMES DEJA DANS LES 7 ANNEES DES TRIBULATIONS.