Le Mahdi doit revenir en 2016, suivi par Jésus ?

Publié le par José Pedro

RETOUR EN 2016 1

RETOUR EN 2016

Le Mahdi doit revenir en 2016, suivi par Jésus ?  Un site internet musulman traditionnel a fait l’annonce officielle.

La venue du Mahdî avant le retour de Jésus fils de Marie

Question :

J'ai lu avec intérêt votre article sur la seconde venue de Jésus. J'ai cependant remarqué que d'après cet article il y aura un personnage qui sera présent quand Jésus redescendra : le "Mahdi". Or j'ai pour ma part entendu dire qu'il n'y a pas de Mahdi car les hadiths qui en parlent ne sont pas authentiques, et que le seul hadith valable qui évoque la venue d'un Mahdi dit que le seul Mahdi qui soit est Jésus.

-
Réponse :

Le hadîth qui dit "Et il n'y a pas de Mahdi si ce n'est Jésus fils de Marie" est rapporté par Ibn Mâja, n° 4039, mais c'est, tout au contraire, lui qui n'est pas authentique (le hadîth repose sur un transmetteur du nom de Muhammad ibn Khâlid al-Jundî, qui n'est pas fiable : cf. Ashrât us-sâ'ah, pp. 271-272).

Certaines personnes comme Ahmad Amîn (dans son livre Dhuha-l-islâm) et même Cheikh Rashîd Rida (l'auteur du célèbre Tafsîr ul-manâr) ont tenté de réfuter la croyance en la venue d'un personne surnommé al-Mahdî.

Mais en réalité c'est leur réfutation qui est erronée. En effet, des hadîths authentiques parlent de sa venue ; certains mentionnent explicitement le nom "al-Mahdî" (cf. Ashrât us-sâ'ah, pp. 252-256) ; d'autres, notamment rapportés par al-Bukhârî (3265) ou Muslim (155 ; aussi 2913), évoquent un personnage sans en mentionner le nom ou le surnom, mais la description qui en est faite correspond à celle des hadîths qui mentionnent le titre "al-Mahdî" (Ibid., pp. 257-258).

-
Qui sera le Mahdî ?

"Al-Mahdî" n'est pas un prénom mais un surnom, un titre, qui signifie "le bien-guidé".

Le prénom du Mahdî sera : Muhammad (AD 4282). Il sera de la descendance du Prophète (sur lui la paix) par sa fille Fâtima (AD 4282, 4284).

Contrairement à ce que certaines personnes croient, le Mahdî ne saura pas à l'avance qu'il est celui qui recevra le titre "al-Mahdî".

Le Prophète a dit au sujet du Mahdî : "Dieu le rendra apte (yuslihu-hû) en une nuit" (IM 4085). Ibn Kathîr explique ceci ainsi : Dieu "mettra Son attention sur lui (yatûbu 'alayh), le guidera, l'inspirera et l'orientera, après qu'il n'ait pas été ainsi" (An-Nihâya, p. 38).

-
Que fera le Mahdî ?

Al-Mahdî sera reconnu comme dirigeant de tous les Arabes (AD 4282) et même de tous les musulmans (M 2913 ; il s'agit bien de al-Mahdî : T 2232).

On peut imaginer que toutes les compétences qu'ont les musulmans actuellement et tous les efforts qu'ils font aujourd'hui, mais qui, par manque de coordination, par manque d'entente ou par manque de compréhension mutuelle, ne produisent pas tous leurs effets escomptés, tous ces efforts et compétences seront enfin réunis, par la reconnaissance de l'autorité de al-Mahdî, et ce grâce à Dieu puis grâce au charisme et aux aptitudes exceptionnelles du Mahdî. Nous parlons des compétences et des efforts en matière de religion : croyances orthodoxes, spiritualité authentique, recherches en fiqh, prédication, engagement pour la réforme spirituelle de la communauté, engagement social et politique, engagement pour repousser l'envahisseur, etc. : l'union des groupes orthodoxes agissant aujourd'hui pour l'islam et ne s'entendant pas toujours se fera ainsi sur la main du Mahdî (avec adoption de l'orthodoxie pour les points sur lesquels certains groupes faisaient des erreurs). Mais nous parlons aussi des richesses des musulmans en matière temporelle : disponibilités financières, savoir technologique, savoir-faire, richesses énergétiques, etc. : tout cela , différents musulmans l'apporteront et le mettront à disposition du Mahdî, afin qu'il le gère au mieux.

Cependant, ce n'est peut-être pas immédiatement que al-Mahdî sera reconnu par tous les musulmans. Au début, peut-être que certains, parmi tous ceux qui se réclament de l'islam, viendront même avec une armée pour combattre le Mahdî (je dis bien "peut-être", car le hadîth où cela est mentionné est dha'îf : AD 4286).

Certains disent que même les chiites s'allieront avec les sunnites sous la bannière du Mahdî. J'ai demandé à un cheikh indien s'il pensait que cela serait possible. Il m'a répondu que cela serait possible dans le sens où ceux qui jusqu'alors s'appelaient "chiites" abandonneraient leurs croyances déviantes pour adopter les croyances orthodoxes, ce qui sera rendu possible par le charisme du Mahdî et peut-être aussi son aptitude à expliquer les choses en quelques mots d'une façon qui touche les coeurs. Exactement, a ajouté ce cheikh, comme pour le fait que lorsqu'on dit qu'après le retour de Jésus et la fin de ad-Dajjâl et de son armée, les juifs et les chrétiens s'allieront aux musulmans autour de Jésus, cela est vrai, mais signifie que, à ce moment-là, ceux qui étaient jusqu'alors chrétiens abandonneront leur croyance erronée affirmant que Jésus était divin pour adopter la croyance correcte disant qu'il n'était qu'un humain messager de Dieu ; que ceux qui étaient jusqu'alors juifs abandonneront leur croyance erronée affirmant que Jésus était un faux messie pour adopter la croyance correcte disant qu'il était le vrai messie ; enfin que les deux groupes adopteront la croyance correcte disant que Jésus avait annoncé la venue de Muhammad, dont c'est actuellement la période d'applicabilité de la Loi religieuse.

-
Quand apparaîtra le Mahdî ?

Le Prophète (sur lui la paix) "a parlé d'une épreuve qui atteindra cette Umma au point que l'homme [de cette Umma] ne trouvera plus aucun lieu où il pourrait se réfugier contre l'injustice"(Msh 5457). C'est alors que Dieu suscitera al-Mahdî, qui "emplira la terre de justice comme elle aura été emplie d'injustice" (AD 4285, 4282) (le hadîth Msh 5457 est dha'îf d'après adh-Dhahabî et al-Albânî, mais ces deux autres hadîths prouvent bien que c'est suite à cette immense injustice que le Mahdî sera suscité et agira). Le Prophète a également dit : "Bientôt les nations s'inviteront contre vous, comme des mangeurs s'invitent à venir autour de leur plat" , et ce malgré le fait que les musulmans seront "alors nombreux, mais (semblables à) l'écume de la crue" (AD 4297).

Il y aura une période de paix entre les pays musulmans et un peuple. Mais finalement ce peuple trahira le pacte de non-agression ; ce peuple viendra alors, avec 80 drapeaux et de nombreuses armées, contre les pays musulmans (B 3005).

L'avancée de ces armées se fera jusqu'à al-Amâq ou Dâbiq (cf. M 2897) (il s'agit de deux lieux àShâm : Shar'h Muslim). Le lieu-citadelle des musulmans se trouvera alors dans la Ghouta, près de Damas (AD 4298).

De nombreux musulmans apostasieront alors (parole de Ibn Mas'ûd : M 2899). Et dans le face-à-face qui s'ensuivra, un tiers des musulmans présents sur la place s'enfuiront (M 2897). Ainsi, même parmi ceux qui auront, un temps, reconnu le Mahdî comme leur dirigeant, il y en aura qui le quitteront. Finalement, ce seront seulement le tiers des musulmans présents au départ qui auront la victoire (M 2897) ; la moitié des musulmans restés sur place auront donc laissé leur vie. La victoire aura ainsi été obtenue au prix de sacrifices immenses. Il y aura certaines familles où, sur 100 personnes présentes au départ, 99 auront laissé leur vie (parole de Ibn Mas'ûd : M 2899).

Ensuite Constantinople [= Istanbul] retournera aux musulmans sans qu'il y ait combat, par un moyen miraculeux (M 2897, 2920).

-
Qu'adviendra-t-il ensuite ?

Et c'est alors qu'ils seront près de Istanbul venant de retourner à eux que les musulmans entendront comme nouvelle que ad-Dajjâl est apparu. Des hommes seront dépêchés pour vérifier l'exactitude de la nouvelle. Celle-ci se révèlera être fausse. Mais, peu de temps après, al-Massîh ud-Dajjâl apparaîtra réellement (M 2897). Nâfi' ibn 'Utba a fait remarquer à Jâbir ibn Samura (ce sont deux Compagnons du Prophète) que le Messie Charlatan ne sortira qu'une fois que la grande confrontation aura eu lieu ; Jâbir le faisait lui aussi remarquer (M 2900, IM 4091, A 1458).

-
Combien de temps le Mahdî dirigera-t-il ?

Al-Mahdî connaîtra l'époque de ad-Dajjâl, puisqu'il est explicitement dit que ce sera lui qui dirigera ceux qui résisteront à l'armée de celui-ci et que, à Jérusalem, ce sera lui le imam de la prière de l'aube lorsque Jésus descendra (cf. notre article).

Or d'autres hadîths précisent que le Mahdî sera dirigeant pendant "7 années" (AD 4285) – d'après une version, pendant "7, 8 ou 9 années" (Ashrât us-sâ'ah, pp. 252-253).

Ces "7, 8 ou 9" années de la direction de le Mahdî seront donc celles qui précèderont l'apparition de ad-Dajjâl.

Par ailleurs encore, peut-être que 6 années séparent le début des événements évoqués plus haut du retour de Istanbul ; et que l'apparition du Trompeur aura lieu la 7ème année après le début des événements (AD 4296 ; j'ai dit "peut-être" parce que l'authenticité de ce hadîth fait débat).

Dès lors, le Mahdî sera présent lorsque le retour de Istanbul aura lieu. De même, puisque le retour de cette ville fera suite au face-à-face avec ceux qui auront violé le traité de paix (cf. M 2897), le Mahdî sera alors également présent lors de ce face-à-face ; c'est d'ailleurs ce que Cheikh Rafî Uthmânî a explicitement écrit ('Alâmât-é qiyâmat aur nuzûl-é massîh, p. 144, note de bas de page).

C'est de la sorte que l'action du Mahdî "emplira la terre de justice comme elle aura été emplie d'injustice" (AD 4285).

-
L'abondance sous le règne du Mahdî :

Jâbir ibn Abdillâh dit un jour que bientôt, les gens d'Irak, on ne ferait plus venir dans leur pays ni mesure "qafîz", ni pièce d'argent, à cause de certaines gens ; ensuite il dit que bientôt, les gens de Shâm, on ne ferait plus venir dans leur pays ni pièce d'or ni "mud'y", à cause de certaines gens ; ensuite Jâbir dit : "Le Messager de Dieu a dit : "A la fin de ma Umma il y aura un calife qui donnera les biens à pleines poignées et ne les comptera pas"" (M 2913). Un transmetteur a demandé à celui qui relate cela de Jâbir, ainsi qu'à un autre personnage : "Pensez-vous qu'il s'agisse de Omar ibn Abd il-'Azîz ?" Ils répondirent tous deux : "Non" (M 2913).

Le Prophète a également dit : "Dans ma Umma il y aura al-Mahdî. Si (sa direction) est courte, alors (elle durera) 7 années ; sinon, 9 années. Ma Umma sera, pendant ces (années) dans une aisance telle qu'elle n'en aura jamais connue de pareille (auparavant). La terre donnera sa production et n'en retiendra rien. Les biens seront alors abondants ; l'homme se lèvera et dira : "Mahdî, donne-moi" ; il dira : "Prends"" (IM 4083).

Cependant, l'apparition de ad-Dajjâl changeant ensuite la donne dans une mesure inégalée et à un niveau mondial, c'est Jésus fils de Marie que Dieu suscitera alors.

Quant aux hadîths qui disent que juste avant l'apparition de ad-Dajjâl il y aura une sécheresse généralisée (IM 4077 'an Abî Umâma – A 23330 'an Aïcha – A 26298 'an Asmâ' bint Yazîd – cf. An-Nihâya, pp. 92-93), ils semblent contredire le hadîth disant que sous le Mahdî la production agricole sera abondante (IM 4083, que nous venons de citer). Je ne sais pas comment résoudre cette apparente contradiction, bien qu'ayant questionné sur le sujet quelques ulémas :
– peut-être que l'abondance agricole aura lieu au début et/ou au milieu du règne du Mahdî, alors qu'à la fin de ce règne, juste avant l'apparition de ad-Dajjâl, ce sera la sécheresse qui sévira ;
– ou peut-être que, le hadîth IM 4077 parlant de 3 années de sécheresse progressive, ce sera seulement lors de la 3ème année que celle-ci touchera les pays musulmans aussi, alors que les 2 années précédentes elle touchera d'autres pays du monde seulement.
Je ne sais pas (لا أدري).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Par Leo Hohmann – Le 30 mars 2015

Ce ne sont pas seulement les chrétiens évangéliques qui sentent que quelque chose a changé dans le monde, et que nous pourrions entrer dans la période des derniers jours.

Les Musulmans attendent également avec impatience leur Messie.

Dans la dernière évidence de cette ferveur messianique, un site musulman Sunnite dominant a décrété que le messie islamique, appelé le Mahdi, apparaîtra cette année ou en 2016 et que le Jésus musulman reviendra en 2022 pour conquérir le monde pour l’Islam.

DiscoveringIslam.org et le Centre de Recherche de la Fin des Temps ont calculé que la « première phase » de la fin des temps va bientôt commencer et conduire au« Jour du Jugement » en sept ans.

Les estimations ont été calculées à partir des« dernières recherches » dans les analyses numériques du Coran, du Hadith, des paroles arabes et des événements historiques, selon DiscoveringIslam.org.

« Le Messager d’Allah [sallallâhou 'alayhi wa sallam] a informé les Compagnons de tout ce qui pourrait se produire jusqu’au Jour de la Résurrection, » selon les rapports de site web.

« En se basant sur notre analyse numérique du Coran et du Hadith, le début officiel de la fin des temps et la venue de l’Imam Mahdi sera très probablement en 2015 (ou 2016) et Jésus-Christ descendra du Ciel sur la Terre en 2022, in-sha Allah (si Allah le veut), » a rapporté le site.

Le Coran et la Bible mettent en avant des récits de la fin des temps qui sont similaires, mais, opposés.  L’antéchrist de la Bible, par exemple, ressemble au Messie de l’Islam, alors que les musulmans considèrent le Jésus de la Bible comme leur antéchrist où « Dajjal ».  Le Coran enseigne que Jésus reviendra sur la terre, mais, dans un but très différent, pour « briser la croix » et convertir les chrétiens du monde à l’Islam.

L’enseignant de la Bible, Joel Richardson, souligne les vues inversées de la fin des temps des deux confessions dans son livre du New York Times, « L’Antéchrist Islamique » et son film documentaire« Les Témoins de la Fin des Temps ».

Revolution Israêl Islam and the Gospel – Teaching by Joel Richardson

 

 

Richardson est un expert en eschatologie, ou l’ordre des événements de la fin des temps, tel que présenté dans le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam.  Il souligne les avertissements de Jésus dans Matthieu 24 et dans Marc 13 au sujet des faux enseignants et des faux prophètes qui surgiront dans les derniers jours et qui tromperont beaucoup de personnes.

Joel Richardson croit que Muhammad est un de ces faux prophètes.  Mais, la religion qu’il a fondée, l’Islam, doit être prise au sérieux parce que 1,4 milliards de personnes croient en ses enseignements, qui sont apocalyptiques et empirent toujours plus, a dit Richardson.  En fait, il est impossible de comprendre ce qui inspire et motive les islamistes radicaux tels que ISIS où al-Qaida si vous n’êtes pas familiers avec leur eschatologie.

Mais, ce n’est pas seulement les radicaux qui croient dans les enseignements islamiques sur l’apocalypse, a-t-il dit.

« Il est souvent affirmé que ceux qui croient en ces choses ne sont qu’une infime minorité de ces radicaux, » a déclaré Joel Richardson à WorldNetDaily. « Mais, ce que l’article de DiscoveringIslam révèle, c’est que même de nombreux musulmans traditionnels croient maintenant que les derniers jours sont arrivés. »

Beaucoup de musulmans à travers le monde voient les événements qui se déroulent en Syrie et en Irak comme une preuve que les traditions prophétiques de l’Islam sont en train de se réaliser et nous amèneront bientôt au retour de Jésus et du Mahdi musulman.

Comme rapporté précédemment par WorldNetDaily, en octobre dernier, une personnalité influente turque des médias musulmans et auteur prolifique, Adnan Aktar, a déclaré qu’il s’attendait à ce que le Mahdi apparaisse à Istanbul.

Adnan Aktar a dit que le Mahdi communiquerait avec des êtres spirituels appelés djinns, qui aideront les musulmans à prévaloir dans le monde entier.

ISIS s’attend à ce qu’une bataille majeure se produise près de la ville syrienne de Dabiq entre les soldats d’Allah et les « Romains » qui sont considérés comme les dirigeants des puissances occidentales infidèles qui combattent aux côtés des musulmans apostats.  Certains analystes ont dit qu’ISIS pourrait essayer de hâter cette bataille en entraînant les États-Unis en mettant leurs bottes sur le territoire de la Syrie.

Selon le point de vue islamique, les soldats d’Allah vont gagner cette bataille, inaugurant une période marquée par la destruction de l’État Juif d’Israël et la domination des musulmans dans le monde.

« Même si aucune de ces choses n’est vraie, il y a la puissance des prophéties, et le sens de l’approbation divine qui justifient beaucoup de gens et aura des conséquences terribles dans les prochains jours » a déclaré Joel Richardson.  « Quand les chrétiens pensent aux avertissements de Jésus au sujet de la montée des faux prophètes dans les derniers jours, nous pensons souvent aux fausses voix au sein de l’église.  Sans doute que nous avons beaucoup de ces voix qui crient : « Paix et Sécurité », ou « Tout va bien », ou « Développement et Prospérité », etc…  Mais, les nombreux chrétiens pensent rarement aux fausses traditions prophétiques de l’Islam qui trompent une grande partie de l’humanité. »

Comme romancier et cinéaste, Joel C. Rosenberg a récemment fait remarquer que le plus grand danger pour le monde n’est pas seulement l’Islam radical, mais l’Islam apocalyptique.

« À Téhéran, notre propre président vient d’accepter de permettre à l’unique régime le plus apocalyptique de la terre d’obtenir les armes nucléaires » a déclaré Joel Richardson.  « Jamais auparavant, le terme « menace existentielle » n’a été aussi réel. »

Vraiment, le monde est en train d’entrer dans un territoire inexploré, a-t-il dit.

« Il est maintenant temps pour les chrétiens, dont les traditions prophétiques sont vraies, de se lever en toute confiance sachant que le retour de Jésus se rapproche, désireux d’annoncer l’Évangile et de faire de la récolte finale pendant qu’il est encore temps, » a déclaré Richardson.

Les dirigeants iraniens ont parlé apocalyptiquement pendant des années.  En septembre 2012, WorldNetDdaily a rapporté que l’ancien président Mahmoud Ahmadinejad avait prononcé un discours à l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies dans lequel il affirmait que la table était mise pour un « Nouvel Ordre Mondial » fondé sur la règle de l’arrivée du Mahdi, aussi appelé le 12ème Imam Chiite de l’Islam.

Le film documentaire de Joel Richardson interprète les événements du printemps arabe à la lumière de la prophétie biblique.  Il a voyagé à travers la Turquie et le Moyen-Orient en 2013 pour interroger des dirigeants Chrétiens, Juifs et Islamiques, en comparant leurs points de vue sur l’apocalypse des derniers jours, y compris la reconstruction du Temple Juif à Jérusalem.

Dans un entretien à la fin de 2014 avec l’animateur Chrétien Reggie Sternes, Richardson a dit qu’il avait changé l’orientation de son ministère après les attentats du 11 septembre.  Il dit maintenant que l’Islam représente un défi majeur pour le Christianisme, très probablement le défi de l’âge, et la plupart des dirigeants chrétiens ne sont pas préparés à relever ce défi.

« Je suis vraiment concentré afin de tenter d’éduquer l’Église Chrétienne.  Même dans les pays où les musulmans sont majoritaires, les dirigeants chrétiens, les pasteurs, ne savent souvent pas comment se comporter avec la question de l’Islam, » a déclaré Richardson.  « Ils ne savent pas comment former leurs gens pour répondre à l’Islam.  Une chose que je suis absolument convaincu c’est que l’Islam est clairement le plus grand défi auquel l’église devra faire face avant le retour de Jésus, mais, c’est vraiment le plus grand défi auquel le monde devra faire face dans les années à venir, donc, je veux encourager les gens et les entraîner pour qu’ils soient capables de se lever pour relever le défi. »

« Et, pour relever le défi avec courage, avec intelligence, et pour lui donner le temps qu’il mérite. »

Source : http://www.wnd.com/2015/03/mahdi-to-return-by-2016-followed-by-jesus/