"Menace russe": l'Europe du Nord annonce faire "front commun"

Publié le par José Pedro

Forces spéciales norvégiennes

"Menace russe": l'Europe du Nord annonce faire "front commun"

© AFP 2015. YIANNIS KOURTOLGOU
INTERNATIONAL
(mis à jour 07:51 10.04.2015) URL courte
4084774
Les ministres de cinq pays de l'Europe du Nord ont annoncé l'élargissement de leur coopération militaire face à l'intensification des exercices des forces armées russes dans la région.
 

La déclaration, publiée dans le journal norvégien Aftenposten, a été signée par les ministres norvégiens, danois, suédois, finlandais de la Défense et le chef de la diplomatie islandaise.

La Norvège, le Danemark et l'Islande font partie de l'Otan, tandis que la Finlande et la Suède sont des pays neutres.

"La Russie investit des montants énormes dans le développement de son potentiel militaire (…). Les forces armées russes se comportent de manière provocatrice à proximité de nos frontières", indiquent les ministres évoquant "plusieurs incidents" impliquant des militaires russes survenus récemment aux frontières des Etats baltes.

Selon eux, l'"agression russe" à l'encontre de l'Ukraine constitue un défi à la sécurité européenne.

"Les pays nordiques font front commun face à cette situation et approfondissent leur coopération", lit-on dans le journal.

 

Les cinq pays signataires du document annoncent ainsi leur intention d'élargir le programme d'exercices conjoints, ainsi que de renforcer leur coopération dans l'industrie de défense, l'échange de renseignements et le traitement des données numériques.

 

Les Etats-Unis, l'Union européenne et l'Ukraine accusent la Russie de s'ingérer dans la crise ukrainienne et d'alimenter le conflit armé dans le Donbass. Moscou rejette ces accusations et se déclare intéressé à ce que l'Ukraine surmonte le plus vite possible la crise socio-politique et économique qui l'affecte.

 
Lire aussi:
On compte les couronnes tout en sonnant l’alarme concernant la menace militaire russe
 
Services secrets suédois: les espions russes sont la menace principale de 2014
 
Lettonie: "pas de menace russe", selon le ministre de la Défense
 
Komorowski: Moscou ne présente pas de menace militaire pour Varsovie
Tags:
OTANUkraineRussieIslandeScandinavieDanemarkFinlandeSuèdeNorvège
 



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150410/1015592451.html#ixzz3Wtix9eUg