RUSSIE l'espoir du Monde - Martin Bormann alias James Bond, était l’agent sioniste des Rothschild

Publié le par José Pedro

Edgar Cayce - Russie -
L'espoir du monde »
Par Jeff Rense
 
Les lectures de grands médiums de l'Amérique reste un extraordinaire corpus de données qui fait chanceler souvent le lecteur avec leurs presciences ou connaissance de l'avenir et des projections concernant des événements futurs. Il ya plusieurs années, pendant la guerre froide, je me souviens avoir lu sur la façon selon Cayce - tandis que dans l'une de ses sessions de transe auto-induite - il revendiquait des choses remarquables sur la Russie.
 
Aujourd'hui, une grande partie du monde considère la Russie et la brillante direction de Vladimir Poutine comme le seul espoir de stopper la propagation maligne et mortelle du sionisme mondial. La signature du nouvel accord stratégique sue le Gaz et Pétrole russo-iranien, le dimanche 13 Juillet, semble en outre de souligner que toute attaque contre l'Iran peut apporter directement et immédiatement la Russie dans le conflit sur le côté de la paix et de la préservation d'un libre et indépendant Moyen-Orient et - certains diront par extension - le monde.
 
Les deux extraits suivants de lectures Edgar Cayce sont tout à fait extraordinaire par toute mesure.
 
PREMIER -
 
Dans ce premier exemple court, Cayce - dans les années 1930 - a indiqué les «péchés» des nations clés:
 
Amérique - a oublié "In God We Trust"
Angleterre - suffisance
France - la convoitise
Chine - l'isolationnisme
Inde - internalisation des connaissances
Italie - dissensions
 
Il a dit "La Russie va devenir le phare d'espoir du monde." La déclaration sur la «suffisance» (des sionistes Londres banksters?) En Angleterre est extraordinaire. Il suffit de regarder la conquête sioniste de l'Europe en vertu de l'UE. Le commentaire de l'Amérique ayant oublié "In God We Trust" est au-delà étrangement précis. Rappelez-vous, ces déclarations ont été faites dans les années 1930
 
 
DEUXIÈME -
 
En cela, compte rendu plus détaillé de ses prouesses, Cayce fait un certain nombre de projections presque à couper le souffle -
 
 
Cayce prédit le début et la fin de la Première et la Seconde Guerre mondiale, et la levée de la Dépression en 1933. Dans les années 1920, il a d'abord averti la venue de conflits raciaux aux États-Unis, et en 1939, il prédit la mort de deux présidents dans leurs fonctions.
 
"Vous aurez des tourments -  vous aurez des conflits entre le capital et le travail. Vous aurez des divisions dans votre propre pays, avant que le second des présidents ne puisse survivre dans sa fonction.
 
Le président Franklin D. Roosevelt est mort en fonction en Avril 1945. En Novembre 1963, le président John F. Kennedy a été assassiné à Dallas, au Texas, où les tensions raciales aux États-Unis étaient à leur apogée.
 
"Jusqu'à ce qu'il n'y aie plus à donner et à recevoir de considération pour ceux qui produisent, avec une meilleure répartition des profits excédentaires du travail, il doit y avoir une très grande agitation dans le pays."
 
En Octobre 1935, Cayce a parlé de la guerre à venir en Europe. Les Autrichiens et les Allemands, dit-il, et plus tard les Japonais, serait  parti prenant.
 
». Ainsi, une force invisible, progressivement croissante, doit aboutir à une opposition presque directe au Nazisme, ou au thème aryen. Il y aura progressivement une croissance des animosités. Et à moins d'interférences, par ce que beaucoup appellent des forces et influences surnaturelles - qui sont actives dans les affaires des nations et des peuples - le monde entier comme il était ... sera mis en feu par les groupes militaristes et des gens qui sont pour l'expansion du pouvoir.  ".
 
(Cette «force invisible» est clairement le cartel bancaire sioniste et son obligé les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale contre l'Allemagne via la chicane du FDR et les banksters sionistes de Londres et de Wall Street. Peu se souviennent que les communistes juifs sionistes bolcheviques seraient dans quelques semaines présent lors de l'invasion massive de l'Allemagne et de toute l'Europe quand Hitler essaie de les eradiquer avec l'Opération coup de poing Barbarossa, avec l'espoir de détruire le communisme / bolchevisme une fois pour toutes.)
 
À travers la Russie, Cayce dit "vient l'espoir du monde non par rapport à ce qui est parfois appelé le communisme ou le bolchevisme -. Mais par la liberté -! La liberté que chaque homme vivra pour son futur. Le principe est né là-bas. . Il faudra des années pour qu'il soit cristallisé; encore hors de la Russie vient à nouveau l'espoir du monde ".
 
Cayce prédit également la possibilité d'une TROISIÈME guerre mondiale . Il a parlé de querelles découlant ... "en Libye et en Egypte, à Ankara, et en Syrie; à travers les détroits autour de ces zones au-dessus du golfe Persique."
 
Plus tard, lorsqu'on lui a demandé en Juin 1943 s'il serait possible de travailler vers une monnaie mondiale international équitable ou une stabilisation des niveaux d'échanges internationaux lorsque la guerre (Seconde Guerre mondiale) serait terminée, Cayce a répondu que ce serait une très longue, très très longue période avant que cela n'arrive. En effet, at-il dit, "il peut y avoir une autre guerre (WW III) sur ces conditions liées à la monnaie."
 
_____
 
Il ne reçoit pas beaucoup plus clair que cela. Le dernier paragraphe de 1943 sur les points de l'entente criminelle financière mondiale, sans doute, la City de Londres bancaire et les contrôleurs financiers, empêchant la stabilisation vraie et équitable de l'économie mondiale après la Seconde Guerre mondiale ont pris fin. «Les niveaux d'échange» d'aujourd'hui sont mis par les maîtres 'devises »du monde - le Pétrole et  l'énergie et de la banque cartels - et le contrôle et la manipulation de tout cela par cette force maintenant pas si' invisible '.
 
Cayce était incomparable dans ses visions, et il semble que M. Poutine et la Russie sont debout sur la brèche en termes de prévention, pour le moment, la «force invisible» (le sionisme mondial) veut prendre le contrôle total de l'Occident.
 
La Russie est le seul obstacle («l'espoir du monde») à celui, et le / Cheney / cabale sioniste Bush est incontestablement tente de forcer la Russie dans une guerre avec le bidon Bush protéger-Europe-de-Iran "bouclier antimissile" en Europe de l'Est efforts de déploiement. La Russie est en train de dire, il répondra «militairement» pour un tel déploiement.
 
Nous sommes au bord, apparemment très bien le long des lignes «vu» par Cayce il ya plus de 60 ans dans la dernière année de sa vie. - Jeff Rense
 

Edgar Cayce - 'Russia -
The Hope Of The World'

By Jeff Rense
7-14-8
 
The readings of America's greatest psychic remain an extraordinary body of data which often stagger the reader with its prescience and projections of future events.  Many years ago, during the cold war, I remember reading about how Cayce claimed - while in one of his self-induced trance sessions - some remarkable things about Russia.
 
Today, much of the world views Russia and the brilliant leadership of Vladimir Putin as the only hope of stopping the malignant and deadly spread of
world zionism.  The signing of the new Russian-Iranian strategic gas and oil agreement on Sunday, July 13, further seems to underscore that any attack on Iran may bring Russia directly and immediately into the conflict on the side of peace and the preservation of a free and independent Middle East and - some would argue by extension - the world.
 
The following two excerpts from Edgar Cayce readings are quite extraordinary by any measure.
 
FIRST -
 
In this first short example, Cayce - in the 1930s - indicated the 'sins' of the key nations: 
 
America - has forgotten "in God we trust" 
England - conceit 
France - lust 
China - isolationism 
India - internalization of knowledge 
Italy - dissensions 
 
He said "Russia will become beacons of hope for the world."  The statement about the 'conceit' (of the Zionist London Banksters?) in England is extraordinary.  Just look at the Zionist conquest of Europe under the EU.  The comment about America having forgotten "in God we Trust" is beyond eerily accurate.  Remember, these statements were made in the 1930s 
 
 
SECOND -
 
In this, more detailed account of his prowess, Cayce makes a number of nearly breathtaking projections - 
 
 
Cayce predicted the beginning and end of both the First and Second World Wars, and the lifting of the Depression in 1933. In the 1920s, he first warned of coming racial strife in the United States, and in 1939 he predicted the deaths of two presidents in office;
 
"Ye are to have turmoils -- ye are to have strife between capital and labor. Ye are to have a division in thy own land, before ye have the second of the Presidents that next will not live through his office... a mob rule!"
 
President Franklin D. Roosevelt died in office in April 1945. In November 1963, President John F. Kennedy was assassinated in Dallas, Texas, when racial tensions in the United States were at their height.
 
"Unless there is more give and take and consideration for those who produce, with better division of the excess profits from labor, there must be greater turmoil in the land."
 
In October 1935, Cayce spoke of the coming war in Europe. The Austrians and Germans, he said, and later the Japanese, would take sides.
 
"Thus, an unseen force, gradually growing, must result in an almost direct opposition to the Nazi, or Aryan theme. This will gradually produce a growth of animosities. And unless there is interference by what many call supernatural forces and influences -- which are active in the affairs of nations and peoples -- the whole world as it were... will be set on fire by militaristic groups and people who are for power expansion."
 
(This 'unseen force' is clearly the Zionist banking cartel and its forcing the US into WWII against Germany via the chicanery of FDR and the London and Wall Street Zionist banksters.  Few remember that the Bolshevik Communist Zionist Jews were within a few weeks of a massive invasion of Germany and all of Europe when Hitler beat them to the punch with Operation Barbarosa, hoping to destroy Communism/Bolshevism once and for all.) 
 
Through Russia, Cayce said "comes the hope of the world. Not in respect to what is sometimes termed Communism or Bolshevism -- no! But freedom -- freedom! That each man will live for his fellow man. The principle has been born there. It will take years for it to be crystallized; yet out of Russia comes again the hope of the world." 
 
Cayce also predicted the possibility of a THIRD World War. He spoke of strifes arising..."in Libya, and in Egypt, in Ankara, and in Syria; through the straits around those areas above the Persian Gulf."
 
Later on, when asked in June 1943 whether it would be feasible to work towards an equitable international world currency or a stabilization of international exchange levels when the war (WW II) had ended, Cayce replied that it would be a long, long time before this would happen. Indeed, he said, "there may be another war (WW III) over just such conditions."
 
_____
 
It does not get much more clear than that.  The final paragraph from 1943 points to the world financial criminal cartel, doubtless the City of London banking and financial controllers, preventing the true and equitable stabilization of world economics after WWII ended.  Today's 'exchange levels' are being set by the world's 'currency' masters - the oil and energy and banking cartels - and the control and manipulation of it all by this now not so 'unseen' force.
 
Cayce was peerless in his visions, and it appears that Mr. Putin and Russia are standing in the breach in terms of preventing, for the moment, the 'unseen force' (world Zionism) from taking total control of the West.
 
Russia is the only obstacle ('the hope of the world') to that, and the Bush/Cheney/Zionist cabal is unarguably attempting to force Russia into a war with the phony Bush protect-Europe-from-Iran 'missile shield' in Eastern Europe deployment efforts.  Russia is now saying it will respond 'militarily' to such a deployment.
 
We are at the edge, seemingly very much along the lines 'seen' by Cayce over 60 years ago in the final year of his life.  - Jeff Rense
 
Disclaimer
 
Donate to Rense.com
Support Free And Honest
Journalism At Rense.com
Email
Article
Subscribe To RenseRadio!
Enormous Online Archives,
MP3s, Streaming Audio Files, 
Highest Quality Live Programs


MainPage
http://www.rense.com


This Site Served by TheHostPros

 

Martin Bormann était l’agent de Rothschild – Les preuves accablantes. Agent Sioniste. Les sionistes ont tué leur propre Peuple Juif afin d'arriver à leur fin d'un Etat Juif sans Dieu et de tout contrôler!

Le deuxième homme le plus puissant de l’Allemagne Nazie, Martin Bormann, était un agent «Soviétique» (c’est à dire un Illuminati Britannique) qui a provoqué la destruction de l’Allemagne et de la communauté juive européenne.

Ainsi, il remplit deux des principaux objectifs des Illuminati : intégrer l’Allemagne dans un gouvernement mondial par l’anéantissement de ses prétentions nationales, culturelles et raciales, et établir Israël en tant que capitale mondiale des banquiers maçonniques en menaçant de faire disparaître les Juifs européens.

Lorsque j’ai présenté cette hypothèse en 2007, dans un article «Bormann pilotait-il Hitler pour le compte des Illuminati ?» (Disponible en ligne ou dans mon livre « Illuminati ») un lecteur m’a suggéré l’ouvrage « OPJB » (1996). Il s’agit du compte rendu de la manière dont le Capitaine de Corvette John Ainsworth-Davis et Ian Fleming ont dirigé une équipe de 150 hommes qui ont sauvé Martin Bormann dans un Berlin déchiré par la guerre le 1er mai 1945 à l’aide de kayak de rivière.

Selon ce livre, Bormann a vécu sous une fausse identité en Angleterre jusqu’en 1956 avant de mourir au Paraguay en 1959.

Le titre du livre signifie «Opération James Bond.» Ian Fleming a pris le nom de l’auteur de « A Field Guide to the Birds of the West Indies » pour nommer le sauvetage de Bormann et plus tard, il l’a donné au héros de sa série d’espionnage prenant Ainsworth-Davis pour modèle, qui utilisait désormais le nom de Christopher Creighton.

Si ça n’est pas de la clandestinité à l’air libre! La preuve que l’homme responsable de l’holocauste était un agent britannique se trouve sur les étagères depuis 1996. Le livre comprend une lettre de Ian Fleming datée de 1963 qui confirme que lui et Creighton ont conduit le sauvetage de Bormann. Il comprend également une photographie d’une lettre de 1954 de Winston Churchill donnant la permission à Creighton de raconter cette histoire après la mort de Churchill, «en omettant bien sûr les questions que vous connaissez et qui ne doivent jamais être révélées.»

Selon Creighton, Martin Bormann était effectivement assis dans une galerie privée pour visiteur au procès de Nuremberg où il fut condamné à mort par contumace! (P. 243)

La feuille de vigne qui couvre ce sauvetage était que Bormann aiderait les Alliés à récupérer le pillage perpétré par les Nazi en temps de guerre afin de le retourner à ses propriétaires légitimes. Si vous croyez cela, j’ai quelques marais en Floride… Bormann avait tout le long été un agent britannique Illuminati et fut en grande partie responsable de la défaite Nazie. En fait, la Deuxième Guerre mondiale était une escroquerie monstrueuse de Rothschild sur les Allemands, les Juifs et la race humaine. Le pillage s’est retrouvé entre les mains des Illuminati et a été utilisé pour asservir l’humanité.

LE VÉRITABLE «JAMES BOND» ÉTAIT UN MEURTRIER DE MASSE ILLUMINATI

Le véritable James Bond aida à tuer des milliers de personnes, principalement des alliés britanniques. Il était hanté par les fantômes des «gens parfaitement fidèles et innocents qui avaient été pris dans nos opérations… » (79)

Il ne faisait tout simplement que «suivre des ordres», qui n’avait aucun sens d’un point de vue patriotique. «Nous n’agissions pas par patriotisme ou au nom de principes moraux élevés. Nous ne faisions pas cela pour l’Angleterre ou l’Oncle Sam. Comme d’habitude, nous faisions ce que l’on nous disait de faire : nous exécutions les ordres.» (170)

Par exemple, Creighton transmis aux Nazis l’heure exacte et le lieu du raid de Dieppe en 1942 qui couta la vie à 3000 Canadiens. Il lui fut dit que les Britanniques voulaient tester les défenses Nazies. Les véritables raisons : convaincre Staline qu’il était trop tôt pour un second front, et renforcer la crédibilité de Creighton lorsque le temps pour le débarquement en Normandie fut venu.

En 1944, il dit aux Allemands que l’invasion devait venir de Normandie. Cette fois, le traître fut trahi. Les Nazis furent informés que Creighton était un agent Britannique ; ainsi ils ont naturellement supposé que cette information était erronée.

(John Ainsworth-Davis alias Christopher Creighton)

Creighton parle aussi de « Operation Tiger » en Avril 1944, un exercice d’entraînement à Slapton Sands, dans le Dorset, qui fut brutalement interrompue par huit torpilleurs allemands. Le bilan : plus de 800 militaires américains se noyèrent. (Le chef de la Gestapo Heinrich Muller a écrit que les Nazis avaient été prévenus par un espion allemand.) Le fiasco fut gardé secret afin de protéger le moral des troupes pour le jour J. Creighton raconte que les survivants furent internés ou tués par une mine marine afin de garder le secret de la débâcle. (P. 25) En dépit du fait que la côte du Dorset ressemblait à la Normandie, les Nazis n’en ont apparemment pas tiré de conclusion logique.

Les agents qui trébuchèrent sur les «véritables secrets de la Deuxième Guerre mondiale» (à savoir le fait que les Nazis avaient été infiltrés et gérés par les «Anglais») furent souvent trahis et trouvèrent la mort en opération. C’est ce qui est arrivé à la petite amie de Creighton, Patricia Falkiner. Morton a avoué que Falkiner était sa pupille : «Il avait fait son possible pour maintenir Patricia hors des opérations… seulement lorsqu’elle avait trébuché sur les secrets les plus vitaux à Bletchley, il avait été forcé de s’en débarrasser… » (p.85)

Creighton a également fait en sorte que Pearl Harbour, un autre exemple de la chicane Illuminati, soit gardé secret. Le 28 novembre 1941, un sous-marin néerlandais, le K-XVII, avait intercepté la flotte japonaise en route vers Pearl Harbour et avait alerté le quartier général de la marine britannique.

Afin de maintenir l’illusion que Pearl Harbour était une surprise, le sous-marin et son équipage furent détruits. Creighton «anéanti l’ensemble du navire avec deux petits cylindres de cyanure introduits dans leur alimentation en oxygène, et une boîte d’explosifs déguisés en whisky… la guerre avait fait de moi un meurtrier de masse démoniaque… » (p. 81)

« SECTION M » (POUR MORTON) UN PARADIS POUR PÉDOPHILE ?

Officiellement Desmond Morton était le «conseiller» de Winston Churchill. En fait, il était en charge d’une organisation Illuminati top secrète se consacrant à la mise en place d’un gouvernement dictatorial grâce à de multiples magouilles. Il fut financé par la «Couronne», c’est à dire la Banque Rothschild d’Angleterre.

Il reportait seulement à Churchill qui, bien sûr, ne reportait seulement lui-même qu’à Victor Rothschild. Le directeur de la Banque d’Angleterre, Montagu Norman, recommanda Ian Fleming à la Naval Intelligence. Fleming avait 15 ans de plus que Creighton.

La « SECTION M » avait les ressources de la Royal Navy et les Marines à sa disposition et permit le sauvetage de Martin Bormann, et peut-être même celui d’Hitler.

Morton ne s’est jamais marié et il y a des rumeurs que lui et Churchill aient entretenu des relations homosexuelles. Il a accusé Churchill de nourrir des sentiments homosexuels pour FDR. (« Winston Churchill », par Chris Wrigley, p. 268)

Des agents et des commandos du calibre de Creighton étaient choisis parmi les garçons et les filles en fin d’adolescence qui étaient personnellement connus des Illuminati. Creighton n’avait que 21 ans en 1945. Souvent, les jeunes étaient orphelins ou séparés de leurs parents. Par exemple, les parents de Creighton avaient divorcé, mais Louis Mountbatten et Desmond Morton étaient des amis de la famille. Morton a pris Creighton sous son aile et est devenu son «oncle». Dans les moments de crises, «je le serrais comme je l’avais si souvent serré par le passé.» (85)

Creighton parle de son service dans la section M en termes sinistres : «d’affreuses années de trahison et d’horreur dans laquelle j’avais été forcé» (78) Il parle de «l’influence à la Svengali – et du contrôle que Morton avait exercé sur moi depuis le début de mon enfance.»

À l’âge de 15 ans, Creighton eut l’apparition d’un « Ange Noir » qui le posséda comme un « Ange de la Mort. »

«Je me réveillais au milieu de la nuit, trempé de sueur et il était là, debout au pied de mon lit… Je ne pouvais pas bouger. Avec un sentiment de dégradation totale et de terreur, j’ai réalisé que j’étais impuissant à l’empêcher de me posséder – Comme il le fit souvent dans les semaines, les mois et les années qui suivirent». Se peut-il que Creighton ait été victime d’un pédophile?

Cet Ange Noir était probablement Morton. Creighton continue directement : «Avec le recul je peux voir à quel point j’étais sous la main mise de Morton pendant la plupart de la guerre. De 1940 à 1945, j’étais sa marionnette, manipulée par lui et exécutant ses ordres» (18).

Le test final d’endurance pour «les garçons et les filles était de recevoir 12 coups de canne administrés par un sergent Commando Marine sur leurs fesses nues devant leur classe.» (69)

Il est possible que comme certains des agents du MI-5 et du MI-6 aujourd’hui, les agents de la Section M puissent avoir été des esclaves sexuels mentalement contrôlés.

DES PIONS DANS LEUR JEU

Le mode opératoire de Morton était de «la tromperie et de la duplicité», déclare Creighton. Il est étonnant qu’il soit vivant pour raconter l’histoire. Peut-être que c’est parce qu’il avait accepté le bobard que Bormann avait été sauvé en vue d’aider à la restitution du pillage Nazi à ses propriétaires légitimes.

Comme Creighton, nous sommes tous des pions dans leur jeu. Par exemple, Otto Gunther, la doublure de Bormann, était un prisonnier de guerre retrouvé au Canada. Le Dossiers Bormann fut modifié pour s’adapter à Gunther ainsi lorsque son corps fut trouvé mort, les gens crurent qu’il était bien l’adjoint d’Hitler.

Les commandos qui accompagnèrent Bormann au cours de son évasion n’avaient aucune idée de son identité. Beaucoup étaient des juifs « combattants de la liberté. » Quelle ironie!

Les grandes nations, l’Angleterre, les États-Unis, l’Allemagne et la France sont toutes les pions des Illuminati. A quoi bon se vanter de vivre dans une démocratie lorsque l’Ordre des Illuminati possède les politiciens et contrôle l’information?

Pensez aux millions qui sont morts au cours de la Seconde Guerre mondiale, tout cela pour détruire et dégrader l’humanité de sorte que les descendants des Illuminati puissent tout posséder et tout contrôler. Ils sont toujours occupés à nous diviser, pour que nous ne puissions jamais nous unir contre eux.