Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un cargo spatial russe en chute libre vers la terre direction PARIS ?

Publié le par José Pedro

Viasseau Soyous TMA-16M

La Russie suspend le lancement des fusées Soyouz

© AP Photo/ Dmitry Lovetsky
SCI-TECH
(mis à jour 14:55 29.04.2015) URL courte
44741
Hier le Centre de contrôle russe a identifié les raisons de l'échec du lancement du vaisseau Progress. Le vaisseau s'est positionné au-dessus de l'orbite estimée et continue son vol en rotation incontrôlée.

Les derniers relevés indiquent une chute du Cargo non loin de Paris, affaire à suivre. Sa retombée est prévue dans une semaine.

A voir le direct cliquez ici et suivez la flèche rouge qui avance pour connaître sa position

Ses révolutions successives sur la Map élargie, le rapproche à chaque fois de Paris, mais l'impact dépend de sa désintégration dans l'athmosphère et donc de sa résistance à l'air et de sa masse!

La Russie a perdu le contrôle du cargo spatial russe inhabité qui devait ravitailler l'ISS (Station spatiale internationale) et l'engin qui a entamé sa chute vers la Terre. «Il a commencé sa chute», a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable au sein du complexe spatial russe, ajoutant que «des réactions totalement incontrôlables avaient commencé».

La Russie a perdu le contrôle du cargo spatial russe inhabité qui devait ravitailler l'ISS (Station spatiale internationale) et l'engin qui a entamé sa chute vers la Terre. «Il a commencé sa chute», a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable au sein du complexe spatial russe, ajoutant que «des réactions totalement incontrôlables avaient commencé».

Cette décision est liée aux problèmes du vaisseau cargo Progress, qui n'a pas pu s'amarrer à l'ISS.

Selon les sources de l'agence Rossiya Segodnya dans l'industrie spatiale, le lancement de la navette Soyouz depuis le cosmodrome de Plessetsk prévu pour la mi-mai sera probablement déplacé. L'envoi d'un nouvel équipage sur l'ISS pourrait également être différé pour un certain temps.

Les experts craignent que des problèmes puissent surgir pendant le vol du vaisseau spatial habité Soyouz, pour l'instant le seul appareil capable de transporter les équipages en orbite basse.

Hier le Centre de contrôle russe a identifié les raisons de l'échec du lancement du vaisseau Progress. L'analyse des paramètres de l'orbite a démontré que les deux premiers étages du lanceur Soyouz avaient fonctionné normalement, mais qu'une défaillance était survenue avec le troisième étage. Par conséquent, le vaisseau s'est positionné au-dessus de l'orbite estimée. La dernière tentative d'établir un contact avec Progress a échoué une fois de plus aujourd'hui. Le cargo continue son vol en rotation incontrôlée.

 

"Il ne sera probablement plus possible d'établir un contact normal avec le Progress, et le cargo pourra donc bientôt passer dans la catégorie des débris spatiaux menaçant la sécurité. L'amarrage à l'ISS n'aura pas lieu",  a déclaré une source de l'industrie spatiale russe.

 

Le cargo devrait continuer à pivoter de manière incontrôlable pendant une semaine avant de commencer à descendre et chuter. Cependant, l'endroit exact de son entrée dans l'atmosphère n'est pas connu pour l'instant.

Rappelons que les difficultés du vaisseau lancé du cosmodrome Baïkonour ont été détectées quand, après la première orbite autour de la planète, les données télémétriques n'étaient transmises que partiellement. Au début, la défaillance a été expliquée par le fait que les deux antennes du système "Kurs" ne se seraient pas ouvertes et que le fonctionnement du moteur du troisième étage du lanceur aurait été incorrect. Le centre de contrôle a cinq fois essayé de corriger l'orbite du cargo, envoyé des commandes pour le déploiement des antennes et pour l'allumage des moteurs. Mais aucune des tentatives n'a réussi.

 

Le cargo spatial Progress devait livrer à l'ISS plus de 2,5 tonnes de fret, dont 500 kg de carburant, 50 kg d'air, 420 kg d'eau, des ballons d'oxygène, des équipements et des matériaux pour la recherche scientifique.

 

En orbite près du Progress M-27M, l'aviation américaine a détecté 44 fragments dont l'origine reste inconnue, rapporte Satnews.com qui se réfère au lieutenant-général Jay Raymond, commandant du Centre d'opérations spatiales de la base américaine de Vandenberg en Californie.

L'aviation américaine n'a pas pu identifier les fragments mais ils pourraient bien être ceux du troisième étage du lanceur Soyouz-2.1a ou du vaisseau Progress M-27M.

"Nous allons suivre la situation et travailler avec notre gouvernement et nos partenaires internationaux et industriels afin d'assurer la sécurité des astronautes qui se trouvent à bord de la Station spatiale internationale", a dit le lieutenant-général.

 
Lire aussi:
La Russie crée une patrouille spatiale internationale
 
La Russie livrera 13 fusées Soyouz à Arianespace
Tags:
espaceProgress (cargo)Soyouz (fusée)Russie
 


 

e est prévue dans une semaine.

A voir le directLire la suite: http://fr.sputniknews.com/sci_tech/20150429/1015882612.html#ixzz3YhcPBt00

 
LOCAL TIME:
18:47:29
UTC:
16:47:29
LATITUDE:
-44.29
LONGITUDE:
166.30
ALTITUDE [km]:
266.45
ALTITUDE [mi]:
165.56
SPEED [km/s]:
7.44
SPEED [mi/s]:
4.62
AZIMUTH: 71.9 ENE
ELEVATION:
-83.8
RIGHT ASCENSION:
18h 50m 46s
DECLINATION:
-47° 39' 20''
Local Sidereal Time:
07h 27m 10s
The satellite is in Earth's shadow
SATELLITE PERIOD:
89m
 

SOCIETE Le Progress M-27M  a entamé sa chute vers la terre...

VIDEO. Un cargo spatial russe en chute vers la terre


Décollage du lanceur portant le cargo spatial russe Progress, le 28 avril 2015 au cosmodrome de Baikonour, au Kazakhstan
Décollage du lanceur portant le cargo spatial russe Progress, le 28 avril 2015 au cosmodrome de Baikonour, au Kazakhstan - AFP

M.P avec AFP

La Russie a perdu le contrôle du cargo spatial russe inhabité qui devait ravitailler l'ISS (Station spatiale internationale) et l'engin qui a entamé sa chute vers la Terre. «Il a commencé sa chute», a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable au sein du complexe spatial russe, ajoutant que «des réactions totalement incontrôlables avaient commencé». 

Perte de contrôle.  Les opérateurs de vols russes ont annoncé ce mercredi avoir perdu le contrôle du vaisseau Progress, qui devrait tomber sur la Terre.

«Il a commencé sa chute»

Un responsable a affirmé ce mercredi que des opérateurs de vol russes avaient perdu le contrôle du vaisseau cargo, inhabité, Progress, qui devait ravitailler la Station Spatiale Internationale (ISS). Il a alors indiqué : «Il a commencé sa chute (…) Des réactions totalement incontrôlables avaient commencées». Le vaisseau devrait tomber sur Terre.

Dès hier mardi, le vaisseau, qui transportait du matériel scientifique, avait été déclaré comme étant en difficulté après avoir subi des problèmes de transmission.

Jusque-là, le centre de contrôle russe n'avait parlé que de problèmes de transmission pour le Progress. «Le vaisseau a atteint son orbite, mais les données télémétriques ne sont pas transmises en intégralité», avait précisé mardi un porte-parole du centre de contrôle russe. La Nasa avait de son côté aussi communiqué sur Twitter sur le problème rencontré par le cargo.

 

Le vaisseau  Progress transporte du matériel scientifique et des produits de première nécessité, comme de l'eau ou de la nourriture, mais son éventuelle perte ne créérait pas de problème aux six membres d'équipage de l'ISS qui disposent de plusieurs mois de réserves.

Une défaillance du lanceur?

La Nasa a confirmé «ne transporte aucun ravitaillement essentiel pour le fonctionnement de la partie américaine de l'ISS» et avait confirmé que le vaisseau ne répondait pas et que ce délai pour l'amarrage s'expliquait par «la réparation du système de rendez-vous» avec l'ISS.

D'après l'agence de presse russe Tass, citant une source dans l'industrie aérospatiale, le cargo Progress M-27M, lancé ce mardi matin par une fusée Soyouz du cosmodrome de Baïkonour, n'avait pas réussi à se positionner sur l'orbite désirée «en raison d'une défaillance du lanceur».

Une réplique du drapeau soviétique de 1945

Roskosmos, l'agence spatiale russe, a par ailleurs précisé que le cargo contenait une réplique du drapeau soviétique hissé par l'Armée rouge sur Berlin en 1945.

Le drapeau, symbolisant la victoire soviétique sur l'Allemagne nazie, doit être utilisé par les cosmonautes russes de l'ISS pour envoyer leur voeux aux Russes le 9 mai, à l'occasion des célébrations de la victoire alliée lors de la Seconde guerre mondiale.

En 2011, une fusée Soyouz emportant un vaisseau cargo similaire avait connu une défaillance et s'était écrasé dans la région de l'Altaï (frontières mongole et chinoise), peu après son lancement. Trois à quatre cargos Progress sont lancés chaque année, apportant des matériels et fournitures nécessaires à la vie dans l'ISS. Après leur mission ils retombent et brûlent dans l'atmosphère au-dessus de l'océan Pacifique.

 
LE VAISSEAU RAVITAILLEUR RUSSE DE L’ISS EN DIFFICULTÉ

ESPACE - Le cargo spatial russe de ravitaillement, envoyé hier vers la Station spatiale internationale, n'est plus sous contrôle. Un haut responsable de l'agence spatiale russe a indiqué qu'il avait entamé sa chute vers la Terre.

 
cargo progress
Le cargo spatial russe Progress ne pourra pas remplir sa mission.Photo : AFP PHOTO / HANDOUT / NASA TV