Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce n'est que le début: Claude Guéant et Michel Gaudin aux portes de la correctionnelle, selon Mediapart

Publié le par José Pedro

Ce n'est que le début, mais à chaque journée suffit sa peine! Claude Guéant et Michel Gaudin aux portes de la correctionnelle, selon Mediapart

  •  

     

     

     

     

Selon le journal en ligne, les deux hommes devront bientôt répondre devant un tribunal correctionnel des accusations de détournements de fonds publics dans l'affaire des "primes en espèces" versées au ministère de l'Intérieur.

Selon Mediarpart, la décision des magistrats est prise. En conséquence, Claude Guéant qui était directeur de cabinet

de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur (de 2005 à 2007) et Michel Gaudin, ex-directeur général de la Police nationale, vont être renvoyés en correctionnelle "dans les jours qui viennent par voie de citation directe", le parquet national financier (PNF) leur reprochant des faits de "détournements de fonds publics, détournement et recel".

MICHEL GAUDIN (À GAUCHE) ET CLAUDE GUÉANT DEVRAIENT BIENTÔT ÊTRE RENVOYÉS EN CORRECTIONNELLE POUR DÉTOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS, DÉTOURNEMENT ET RECEL. - SIPA

 
 

En cause : les primes en espèces qui étaient versées à certains membres du cabinet de Nicolas Sarkozy lorsqu'il officiait place Bauveau. Dans ce dossier, Claude Guéant se voit reprocher "d'avoir encaissé indûment des sommes comprises entre 240.00 et 280.000 euros," lit-on sur le site.

Mais en fait, la facture serait bien plus élevée. Mediapart, qui cite un référé de la Cour des Comptes rendu public le 4 mars 2014, cite le chiffre de "34 millions d'euros de frais d'enquête" perçus par le cabinet du directeur général de la Police nationale (respectivement Michel Gaudin et Frédéric Péchenard) entre 2002 et 2012.

Patrick Balkany, le 7 mai 2015, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

 

La liste des ennuis du couple Balkany continue de s'allonger. Après la mise en examen du député-maire UMP de Levallois-Perret en octobre pour "blanchiment de fraude fiscale", la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a saisi la justice concernant les déclarations de patrimoine d'Isabelle et Patrick Balkany, indique l'AFP, confirmant des informations d'Europe 1, mardi 12 mai. Selon la radio, Patrick Balkany aurait "massivement sous-évalué" son patrimoine dans sa déclaration à la Haute Autorité.

Une déclaration de patrimoine de 90 000 euros

Patrick Balkany aurait déclaré un patrimoine de 90 000 euros, commettant quelques oublis manifestes. Parmi ces omissions, Europe 1 évoque des montres de luxe d'une valeur de 40 000 euros et une sous-évaluation de 60% de ses parts dans sa résidence de Giverny, dans l'Eure, soit plusieurs centaines de milliers d'euros. Une résidence que le couple a léguée à ses enfants, mais dont il garde l'usufruit.

Après instruction de chaque dossier et recueil des observations, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, chargée de contrôler les déclarations de patrimoine et d'intérêts des élus, a fait état d'"un doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité de leurs déclarations de situation patrimoniale, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs et de l'omission de biens mobiliers et immobiliers", selon un communiqué. L'instance a donc fait un signalement au parquet financier, qui doit décider des suites judiciaires. 

Des juges d'instruction enquêtent déjà sur une fraude montée à des fins d'évasion fiscale. Un système comprenant des sociétés écrans et de comptes offshore derrière lesquels les époux Patrick et Isabelle Balkany sont soupçonnés d'être cachés.

 

Couple Balkany : la justice saisie au sujet de leur déclaration de patrimoine

Patrick Balkany, maire UMP de Levallois-Perret, et sa femme Isabelle font l'objet d'un signalement par la Haute Autorité pour la transparence en raison d'un "doute sérieux" concernant leurs déclarations de patrimoine.

Patrick et Isabelle Balkany en novembre 2014
Crédit : AFP
Patrick et Isabelle Balkany en novembre 2014

Rachida Dati rattrapée par la Cour des comptes.

 

Rachida Dati épinglée pour des dépenses indues quand elle était garde des sceaux

Le Monde.fr |  • Mis à jour le 

aA   Google + Linkedin PinterestAbonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €

Après sa dette envers l’UMP, l’ancienne ministre de la justice, Rachida Dati, a été épinglée récemment par une décision de la Cour des comptes pour près de 9 000 euros de dépenses indues, notamment de vêtements, et 180 000 euros de dépenses de communication lorsqu’elle était au ministère, rapporte mercredi l’hebdomadaire Le Point.

Dans une décision publiée le 22 janvier et consultable sur son site internet, la Cour des comptes a refusé au total pour près de 190 000 de dépenses pour la période allant de 2007 à 2010.

FOULARDS, PÂTISSERIES OU PRODUITS DE PHARMACIE

Sur les 9 000 euros de dépenses, une partie des sommes ont servi à acheter des foulards Hermès, selon Le Point. La décision fait état notamment de « factures d’achat de vêtements de luxe, de consommation de boissons ou de repas, d’achats de pâtisserie, de journaux, de produits de pharmacie », mentionné sous un bordereau « frais de réception et de représentation ».

Les 180 000 autres euros ont servi à des dépenses de communication dans le cadre de contrats passés avec la société Giacometti Péron. Cette société est impliquée dans une enquête du pôle financier sur les dépenses de sondages et de communication sous le gouvernement Fillon. Pierre Giacometti est un conseiller proche de Nicolas Sarkozy. 
La maire du 7arrondissement a réfuté entièrement cette décision.

« Le ministère de la justice ne m’a jamais financé de dépenses personnelles ou acheté un quelconque vêtement. Je ne vivais pas au ministère et mes dépenses étaient financées sur mes deniers personnels, a affirmé Mme Dati. La Cour des comptes ne m’a jamais mise en cause ni à titre personnel, ni à titre professionnel. »

L’ensemble de ces sommes, validées par le comptable public du ministère, devront être remboursées par ce dernier, comme le prescrit la loi.

Les Ripoux: Le groupe UMP utilisait une « broyeuse » pour sa comptabilité…

Mots-clés

Une tradition qui remonterait à « la nuit des temps » nous apprend l’Express, au nom semble t-il de l’indépendance du fonctionnement du groupe UMP, il fallait détruire la comptabilité de fin d’exercice à la broyeuse! Non,  ce n’est pas une blague…

UMP Broyeuse comptabilité

Une broyeuse? c’est la nouvelle table comptable MadeinUmp, Ah les cons! ils auraient pu broyer et faire disparaître cette grosse dette publique qu’ils nous ont laissé en avril 2012! sans oublier le taux du chômage que Sarkozy a multiplié par deux, là, la broyeuse aurait eu une vraie utilité. L’égoïsme des ripoux…

On va attendre que la broyeuse judiciaire passe…

Fillon, Sarko, Juppé et les 10 plaies de l’UMP… #Bygmalion #Exode

 

 

 

Plagues-500x350Pour d’évidentes raisons liées à l’accélération des révélations dans ce mondial d’affaires au sein de l’UMP (Bygmalion), je vous propose une petite compilation de ma veille en tweets, une vue d’ensemble qui reprend « les 10 plaies d’Égypte » de l’UMP de ces derniers jours en référence aux dix châtiments (Les eaux de fleuve changées en sang, les grenouilles, les poux, les mouches, le mort des troupeaux, les furoncles, la grêle, les sauterelles, les ténèbres, la mort des premiers-nés) du Livre de l’Exode que Dieu avait infligé à l’Égyptepour convaincre Pharaon de laisser partir le peuple d’Israël.

Dans la nouvelle Égypte (politique) c-à-d à l’UMP, il est question de morale et de justice pour qu’ils fichent la paix aux français. Résumé en sept(7) points tweetés (avec lien de lecture)

0. Les sauterelles (Exode 10:13-14,19): La « Bygseillaise », Genèse…

UMP Bygmalion 1

1. La mort du premier-né (Exode 12:29-36): Fonds publics, Magouilles…

C Jacob UMP magouilles(LIRE) LE GROUPE UMP À L’ASSEMBLÉE A PRÊTÉ 3 MILLIONS € À L’UMP D’EUROS

2. La mort des troupeaux (Exode 9:1-7): Xavier Bertrand se lâche…

Xavier Bertrand Sarkozy pas à la HauteurLIRE (LE MONDE): XAVIER BERTRAND : «LA POLITIQUE DE SARKOZY N’A PAS ÉTÉ À LA HAUTEUR»

 3. La grêle (Exode 9:13-35): Libé livre les vraies factures de Sarko…

Facture SarkozyLIBÉ: AFFAIRE BYGMALION : LES VRAIES FACTURES DE SARKOZY

4. Les poux et les ténèbres (Exode 8 et 10:21-29): P. Buisson aussi….

UMP Facture BuissonLE JDD: L’UMP DÉCOUVRE UNE FACTURE PAYÉE À BUISSON

5. Les mouches (Exode 8:20-32): Meetings, démesure et WC…

WC bling bling UMPLIRE: TROIS CHERS MEETINGS DE SARKOZY À LA LOUPE

 6. Les eaux du fleuve changées en sang (Exode 7:14-25): Des notes+….

Sarkozy Médiapart notes avocatsSarkozy MédiapartMÉDIAPART: DES NOTES ACCUSANT SARKOZY RETROUVÉES CHEZ UN AVOCAT

6. Les ulcères (Exode 9:8-12): Sarkozy? Pour Fillon, c’est Non...

Fillon Non sur le retour de SarkozySARKOZY À L’UMP? « ABSOLUMENT PAS D’ACTUALITÉ » (FILLON)

7. Les grenouilles (Exode 8:1-25): Alain Juppé, Candidat à la primaire…

Juppé candidat à la primaire umpUMP: JUPPÉ DIT « OUI » À UNE POSSIBLE CANDIDATURE DE SA PART AUX PRIMAIRES

Le mot de la fin: « Mieux vaut peut être un sexa(génaire) en forme qu’un quinqua amorti «  (Alain Juppé). Ambiance.