Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le but ultime de l'Empire est le chaos, pas la victoire

Publié le par José Pedro

 

Le but ultime de l'Empire est le chaos, pas la victoire

Image

Une fois de plus, un pays « libéré » par l'Occident sombre de plus en plus profondément dans le chaos. 

Ceci peut s'appliquer à tous les pays actuellement en conflit, où Washington et ses sbires occidentaux et moyen-orientaux ont imposé la guerre - le chaos perpétuel, la misère et la mort - et l'asservissement. 

C'est là que se trouve toute la question: la stratégie de Washington et de l'OTAN n'est pas de « gagner » une guerre ou un conflit, mais de susciter un chaos continuel, sans fin. C'est la façon de (i) contrôler les gens, les nations et leurs ressources; de (ii) garantir à l'Occident un besoin incessant en troupes et en équipement militaire - souvenez-vous que plus de 50% du PIB des USA dépend du complexe militaro-industriel et des industries et services connexes; et enfin (iii), qu'un pays dans la détresse ou le chaos est ruiné et a besoin d'argent - de l'argent sous des conditions de nécessité, des conditions « d'austérité » du sulfureux FMI, de la Banque Mondiale et d'autres malfaisantes « institutions de développement » et de prêteurs d'argent; de l'argent qui équivaut à un esclavage, surtout avec des dirigeants corrompus qui ne se soucient pas de leurs populations. 

C'est la nature de l'enjeu - au Yémen, en Ukraine, en Syrie, en Irak, au Soudan, en Afrique Centrale, en Libye... faites votre choix. Qui se bat contre qui n'a pas d'importance. ISIS / EIIL / EI / Daesh / al-Qaeda et quels que soient les noms des organisations de tueurs mercenaires que vous voulez ajouter à la liste - ce ne sont que des étiquettes pour distraire votre attention. Vous pouvez tout aussi bien y ajouter Blackwater, Xe, Academi et tous ses noms successifs choisis pour ne pas être facilement reconnus. Ce sont des prostituées de l'Empire Anglo-Saxon/Sioniste, des prostituées de raz-de-trottoir. Arrivent ensuite les prostituées de luxe comme l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Bahreïn et d'autres États du Golfe; puis le Royaume-Uni et la France, bien sûr. 

Le Président Hollande vient de signer un contrat de plusieurs milliards d'euros avec le Qatar pour la vente de 24 avions de combatRafale. Il se dirige à présent vers Riyad (à l'heure d'écriture, ndlr) pour des discussions avec le Roi saoudien Salmane, et pour lui vendre davantage de Rafales - c'est bon pour le commerce et ça contribue à tuer les ennemis fabriqués au fur et à mesure; et aussi pour se rendre à un sommet du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), le 5 mai. Parmi les sujets abordés lors de la réunion figurent les « crises » de la région dont celle du Yémen, provoquée par l'Occident pour le compte de Washington et imputée aux « rebelles » qui ne font que chercher à avoir un gouvernement plus juste. 

L'Occident a inventé un vocabulaire si ignoble, c'est comme un virus qui s'incruste dans nos cerveaux - ou ce qu'il en reste - faisant que nous ne connaissons même plus le vrai sens des mots. Nous les répétons et nous y croyons. Après tout, les médias de masse nous les assènent tous les jours jusqu'à l'abrutissement. Les personnes qui se battent pour leur liberté, pour leur survie contre des régimes oppresseurs sont des « terroristes », des « rebelles ». Les réfugiés d'Afrique, fuyant les pays dévastés par les conflits provoqués par Washington, ces réfugiés dont plus de 4000 ont déjà péri cette année en essayant de traverser la Méditerranée à la quête d'une « vie meilleure » - ils ont opportunément été requalifiés « d'immigrants ». Souvent le terme « illégal » est ajouté. Ainsi, la conscience de l'Occident est blanchie de toute culpabilité. Les immigrants sont des clochards. Les immigrants illégaux ont leur place en prison. Ils n'ont rien à voir avec le désordre et le chaos déclenchés par l'Occident dans les pays d'origine de ces « immigrants ». Honte sur vous, Bruxelles! 

On revient au chaos - M. Hollande sait pertinemment que ses avions sont utilisés pour servir son maître et faire davantage de ravages dans la région, plus de mort, de désastre, de misère et d'asservissement - davantage de réfugiés dans la Mer Méditerranée - encore plus de chaos perpétuel, des gens aux limites de la survie, des gens qui ne peuvent plus se battre pour leur pays, pour leurs ressources, pour leur liberté - parce qu'il faut qu'ils se battent rien que pour pouvoir survivre, pour la survie de leurs enfants et de leurs familles. C'est ça l'Empire. 

Dites-moi - un homme qui vend des armes, des avions de combat - et d'autres sortes de machines à tuer, à des pays en sachant très bien que ces armes servent à tuer des gens, à détruire des pays - un tel homme n'est-il pas un boucher? Un criminel de guerre de la pire espèce? 

M. Hollande, en plus d'être un criminel de guerre, est un bigot refait qui s'imagine qu'à la fin des comptes, quelques miettes du Grand Butin vont retomber dans son assiette - et qu'il pourra nager en compagnie de ses maîtres dans une voluptueuse mer de lait et de miel. Pense-t-il devoir préserver l'économie de son grand pays qui a produit des hommes comme Victor Hugo, Stendhal, Balzac, Dumas - en vendant des machines à tuer à d'autres sbires de l'empire? Ne se soucie-t-il pas du fait que 83% de son électorat le méprise? 

Répandre le désordre, le chaos et la misère - c'est ce que Washington et ses vassaux font le mieux. Ils ne désirent pas « gagner » les guerres; ils veulent un chaos sans fin et la misère; des gens pouvant facilement être soumis - la domination à large spectre (full spectrum dominance, ndlr), comme ils disent. 

Et puisque l'armée US et son grand frère (ou grande sœur) l'OTAN ne peuvent pas être partout et ne veulent pas être vus partout, ils payent pour tuer. Washington invente et crée, puis finance avec ses ressources inépuisables d'argent les EIIL, Daesh, al-Qaeda - et le répertoire grandit selon la fantaisie de leurs maîtres - pour qu'ils se battent pour eux, tuent pour eux, provoquent le chaos et des attaques sous fausse bannière - afin qu'éventuellement ils, l'OTAN et le bulldozer du Pentagone, puissent débarquer et faire croire qu'ils « détruisent » ces mercenaires qu'ils ont, dès le départ, implantés. Mais les médias de masse ne vont diront pas la vérité. 

Ils vous font croire que les Houthis, un groupe de Chiites laïcs, humanistes et socialistes se battent contre les Sunnites au Yémen pour le pouvoir; que les Saoudiens et leurs acolytes du CCG ne font que libérer le Yémen d'une bande de terroristes; que les Houthis sont soutenus par l'Iran (un pays à majorité Chiite) - ce qui récemment été contesté avec véhémence par un responsable de l'ONU - et donc, que les Houthis doivent être soumis. Par la même occasion, cela fournit à Washington une raison supplémentaire pour porter encore un autre blâme à l'Iran. Une fois que les Houthis ont été assujettis et décimés en quantité suffisante, un pantin de président sera installé au pouvoir comme l'ancien président Saleh ou son successeur Hadi, afin que Washington puisse continuer à mener la danse - en opprimant la population du pays pour garder un accès sans entraves au port stratégique d'Aden et au Golfe Persique. 

C'est pareil en Ukraine: est-ce qu'ISIS / EIIL / Daesh / al-Qaeda, ou quel que soit leur nom se trouve en Ukraine? Vous plaisantez, sous le commandement de la CIA avec quelques 6000 soldats US - des instructeurs bien entendu. Ils entraînent les troupes de Kiev à mieux et plus rapidement tuer leurs frères dans le Donbass; ils les entraînent à susciter un chaos qui perdure. Et si les soldats refusent d'être entraînés à tuer leurs frères, le régime nazi de Kiev les abattra en tant que traîtres. À bout portant. C'est si facile. Comme ça personne ne résistera plus. 

En outre, les « conseillers » militaires US et la CIA, avec le concours de leurs tueurs à gages - ISIS / Daesh /al-Qaeda - cherchent à provoquer le Président Poutine à entrer en guerre - éventuellement une Troisième Guerre Mondiale. Oui, la troisième en moins d'un siècle, pouvant potentiellement dévaster l'Europe et peut-être le monde. Jusqu'ici le monde a été préservé de ce désastre, grandement grâce à la sagesse de la stratégie de M. Poutine de non-affrontement. 

Donc - pas de doute qu'ISIS / Daesh / al-Qaeda soit en Ukraine. Ils sont là où l'Empire leur ordonne d'être. C'est ce pourquoi ils sont payés. C'est ce que font les prostituées. Surtout des prostituées fabriquées pour l'occasion; des prostituées bien payées. L'idéologie n'est qu'une feuille de vigne, commodément reprise par les médias occidentaux - afin que nous puissions tous croire que les Musulmans sont mauvais, certains encore plus que les autres. L'Occident doit les combattre, parce qu'ils représentent un véritable et palpable danger à l'encontre de notre liberté, de notre indépendance et de notre démocratie - et surtout de nos valeurs néolibérales de marché complètement débridées. 

Parce que c'est l'objectif ultime: des êtres humains comme biens de marché monnayables, sacrifiables, réduits à de la chair à canon, à se faire décimer en masse par des aliments génétiquement modifiés (et empoisonnés), par des drones, des bombes, par des famines provoquées artificiellement, pour qu'en définitive les survivants soient les serfs d'une petite élite qui contrôle les quatre coins de la Terre et TOUTES ses ressources, pour entretenir le style de vie de gens exceptionnels - oui, la nation exceptionnelle, qui sera réduite à une troupe de gens exceptionnels vivant dans une splendeur opulente. 

Souvenez-vous des fameuses paroles de Henry Kissinger, de la vision de l'un des criminels de guerre les plus atroces encore vivants aujourd'hui - un autre Lauréat du Prix Nobel (sic) - énoncée il y a une cinquantaine d'années: « Celui qui contrôle l'alimentation contrôle la population; celui qui contrôle l'énergie contrôle des continents entiers; celui qui contrôle l'argent peut contrôler le monde entier. » 

Ces mots sonnent de plus en plus vrais, à chaque jour qui passe. Mais seulement tant que nous le permettons; tant que Nous, le Peuple, Nous les 99.999% des habitants de la planète, l'autorisons.

Chaos – not Victory – is the Empire’s “Name of the Game”


 
US_empire_cartoon-war

“Once again a country “liberated” by the West is sinking deeper and deeper into chaos.” Global Research. 

This could be anyone of the countries in conflict, where Washington and its Western and Middle Eastern stooges sow war – eternal chaos, misery, death – and submission.

This is precisely the point: The Washington / NATO strategy is not to ‘win’ a war or conflict, but to create ongoing – endless chaos. That’s the way (i) to control people, nations and their resources; (ii) to assures the west a continuous need for military – troops and equipment – remember more than 50% of the US GDP depends on the military industrial complex, related industries and services; and (iii) finally, a country in disarray or chaos, is broke and needs money – money with hardship conditions, ‘austerity’ money from the notorious IMF, World Bank and other associated nefarious ‘development institutions’ and money lenders; money that equals enslavement, especially with corrupt leaders that do not care for their people.

That’s the name of the game – in Yemen, in Ukraine, in Syria, in Iraq, in Sudan, in Central Africa, in Libya…. you name it. Who fights against whom is unimportantISIS / ISIL / IS / DAISH / DAESH / Al-Qaeda and whatever other names for the mercenary killer organizations you want to add to the list – are just tags to confuse. You might as well add Blackwater, Xe, Academi and all its other successive names chosen to escape easy recognition. They are prostitutes for the Zionist-Anglo-Saxon Empire, prostitutes of the lowest level. Then come elite prostitutes, like Saudi Arabia, Qatar, Bahrain and other Gulf States, plus the UK and France, of course.

President Hollande has just signed a multi-billion euro contract with Qatar for the sale of 24 Rafale fighter jets. He is now heading to Riyadh for talks with the Saudi King Salman, and to sell more Rafale planes – it’s good business and helps killing off the fabricated enemies; and also to attend a Gulf Cooperation Council (GCC) summit on 5 May. Topics of discussions at the meeting are the ‘crises’ of the region including in Yemen, planted by the west on behalf of Washington (and its Zionist masters) and blamed on the ‘rebels’ who are seeking merely a more just government.

The west has invented a vocabulary so sick, it’s like a virus ingrained in our brains – or what’s left of it – that we don’t even know anymore what the words really mean. We repeat them and believe them. After all, the MSM drills them into our intestines day-in and day-out. People who fight for their freedom, for survival against oppressive regimes, are ‘terrorists’, ‘rebels’. – The refugees from Africa, from the Washington inflicted conflict-stricken countries, the refugees of whom more than 4,000 have already perished this year trying to cross the Mediterranean for a ‘better life’ – they have been conveniently renamed ‘immigrants’. Often the term ‘illegal’ is added. Thus, the west’s conscience is whitewashed from guilt. Immigrants are beggars. Illegal immigrants belong jailed. They have nothing to do with unrest and chaos planted by the west in the ‘immigrants’ home countries. – Shame on you, Brussels!

Back to chaos – Mr. Hollande knows very well that his jets are being used to serve the master and spread more havoc in the region, more death, more disaster, more misery, more slavehood – more refugees drowning in the Mediterranean Sea – more everlasting chaos, people at the edge of survival, people who can no longer fight for their country, for their resources, for their freedom – as they must just fight for their sheer survival, for the survival of their kids and families. That’s empire.

Tell me – is someone who sells weapons, fighter planes – other types of killing machines, to countries, knowing quite well that these weapons are being used for killing people, for destroying countries – is such a person not a mass-murderer? A war criminal of the worst kind?

Mr. Hollande, in addition to being a war criminal, he is a perfect bigot who believes at the end of the day a few crumbs of the Big Loot will fall into his plate – and that he may swim with his masters in a lush sea of milk and honey. Does he think he has to safe the economy of his grand country that produced the likes of Victor Hugo, Stendhal, Balzac, Dumas – by selling killing machines to other stooges of the empire? – Does he not care that 83% of his electorate despise him?

Spreading unrest, chaos, misery – that is what Washington and its vassals do best. They do not want to ‘win’ wars; they want eternal chaos, misery; people who can be subdued easily – full spectrum dominance, they call it. 

And since the US army and its big brother (or sister) NATO cannot be everywhere, doesn’t want to be seen everywhere, they hire to kill. Washington invents and creates, then funds with its endless money stream, the ISILs, Daesh’s, AlQaedas – and the repertoire grows as the masters please – to fight for them, to kill for them, to produce chaos and false flags – so that eventually they – NATO and the Pentagon bulldozer – can come in and make believe ‘destroying’ those mercenaries that they generated in the first place. But the mainstream media won’t tell you the truth.

They have you believe that the Houtis, a secular humanitarian left-leaning group of Shias, and the Sunnis are fighting each other in Yemen for power; that the Saudis and their GCC cronies are just freeing Yemen from a bunch of terrorists; that the Houtis are supported by Iran (a predominant Shia country) – recently vehemently denied by a UN official – so, the Houtis have to be subdued. At the same time there is more reason for Washington to put yet another blame on Iran. Once the Houtis are dominated and killed off in sufficient numbers, a puppet president will be put in place, like the ex-President Saleh, or his successor Hadi, so that Washington can keep calling the shots – oppressing the country’s population to maintain unlimited access to the strategic port of Aden – and to the Gulf.

Ukraine is the same: Are ISIS / ISIL/ Daesh, Al Qaeda, or whatever their names may be, in the Ukraine? – You bet they are, under the command of CIA and some 6,000 US troops, trainers of course. They train the Kiev troops how best and fastest to kill their brothers in the Donbass; they train them how to create lasting chaos. And if the soldiers refuse to be trained to kill their brothers, the Kiev Nazi regime will shoot them as traitors. Point blanc. So easy. So that nobody will resist.

Not least, the US military ‘advisors’ and CIA with the help of their hired killers, the Kiev Nazis, the ISIS / Daesh / AlQaeda, are attempting to provoke President Putin into war – possibly a third World War. Yes, the third in less than hundred years, potentially devastating Europe, and possible the world. So far, the world has been spared this disaster, largely thanks to Mr. Putin’s wise strategy of non-confrontation.

So – no question whether the ISIS / Daesh / AlQaeda are in the Ukraine. They are everywhere the empire orders them to be. That’s what they are paid for. That’s what prostitutes do. Especially created prostitutes; well-paid prostitutes. Ideology is just a fig leave, conveniently used by the western media – so we all may believe that the Muslims are evil, some even more than others. The west must fight them, because they are a serious and present danger for our freedom, our liberty our democracies – and especially our neoliberal everything-goes free market values.

Because that is the ultimate goal: humans as a market commodity, dispensable, reducible to cannon fodder, to be killed off in masses by (poisoned) genetically modified food, by drones, by bombs, by artificially created famine, so that at the end the survivors are serfs to a small elite which controls the four corners of the globe and ALL its resources, to maintain a lifestyle of exceptional people – yes, the exceptional nation, will be reduced to a bunch of exceptional people living in grand splendor.

Remember Henry Kissinger’s infamous words, the vision of one of the most atrocious war criminals still alive today – another Nobel Laureate (sic) – spoken some fifty years ago: “Who controls the food supply controls the people; who controls the energy can control whole continents; who controls money can control the world.”

These words ring truer every day. But only as long as we allow it; as long as We, the People, We the 99.999% of the globe’s inhabitants, allow it.

Peter Koenig is an economist and geopolitical analyst. He is also a former World Bank staff and worked extensively around the world in the fields of environment and water resources. He writes regularly for Global Research, ICH, RT, Sputnik News, the Voice of Russia / Ria Novosti, TeleSur, The Vineyard of The Saker Blog, and other internet sites. He is the author of Implosion – An Economic Thriller about War, Environmental Destruction and Corporate Greed – fiction based on facts and on 30 years of World Bank experience around the globe.