WWIII Le Yémen contrôle la zone militaire du «mont Al-Radif», sur le sol saoudien. USA: Dempsey menace le Moyen-Orient

Publié le par José Pedro

Une base militaire tombe en Arabie Saoudite!Arabie : une base militaire tombe!

 
L'armée et les forces populaires yéménites ont pris, ce jeudi, avant midi, le contrôle de la zone militaire du «mont Al-Radif», sur le sol saoudien.

Hier, mercredi, des sources d'information, au Yémen, ont fait part de la mort de plus de 20 militaires saoudiens, lors d'affrontements frontaliers avec les Yéménites.

Lors d'affrontements, à Radif, des dizaines de véhicules militaires saoudiens ont été anéantis, a-t-on appris d'Al-Manar.

L'armée et les comités populaires ont attaqué, à l'obus de mortier et à l'artillerie, deux bases militaires de Bordj al-Kassaf et d'Al-Radif.

 

 

Dempsey menace le Moyen Orient....Dempsey menace le Moyen Orient....

 
Le chef d’état-major des forces armées américaines prétend que la guerre des forces irakiennes contre Daesh durera des années.
D’après le site web du Département américain de la Défense, le général Martin Dempsey, chef d’état-major des forces armées américaines, a déclaré, lors d’une conférence de presse, à Bruxelles, que les forces irakiennes ont été contraintes de se retirer, non seulement, de Ramadi, mais aussi, d’autres zones, aux alentours de cette ville, ce qui rendra, encore, plus difficile, selon lui, la libération du chef-lieu de la province d’Al-Anbar, occupée par les terroristes de Daesh. «La guerre des forces irakiennes contre Daesh pourra durer des années», a déclaré le général Dempsey, avant d’ajouter : «Dès l’offensive de Daesh contre l’Irak, l’année dernière, j’ai dit que les opérations des Irakiens contre les terroristes de Daesh dureront, au moins, trois ans». 
«Il est possible que les forces irakiennes ou Daesh adoptent certains changements tactiques, mais ce qui est certain, c’est que la coalition internationale, formée par les Etats-Unis, restera, toujours, supérieure à toutes les tactiques de Daesh», a-t-il prétendu.
 

Irak:Le Hezbollah met en garde la coalition!Irak:Le Hezbollah met en garde la coalition!

 
Les forces de la mobilisation  populaire en Irak ne se contenteront plus de dénoncer les largages d'armes ou d'aides par les avions de la coalition conduite par Washington au groupe terroriste takfiriste Daech. Une décision vient en effet d'être prise pour abattre tout avion de la coalition en train de fournir une assistance logistique aux terroristes dans les zones de conflit."Quelles que soient les répercussions, tout avion de la coalition tentant d'aider les terroristes sera abattu par les forces de la mobilisation populaire", a révélé une source proche de ces forces paramilitaires, faisant état d'une possible annonce publique de cette décision dans les prochaines heures.Cette décision intervient deux jours après le largage d'armes au-dessus de Falloujah, ville soumise au contrôle de Daech, d'après une source militaire irakienne s'exprimant au journal libanais al-Akhbar.
 

Vaste cyber-attaque contre Riyad!!Vaste cyber-attaque contre Riyad!!

 
La cyberarmée yéménite revendique la vaste cyberattaque de jeudi soir contre trois ministères saoudiens, cyber attaque qui s'est soldée par le piratage de milliers de documents et fichiers classifiés, mettant en lumière les liens entre les "agents yéménites de Riyad ". Dans son premier communiqué officiel, la cyber armée du Yémen affirme : "Nos cyber combattants ont lancé une vaste cyber offensive visant plus de 3.000 ordinateurs et servers appartenant aux trois ministères saoudiens. Nous nous sommes emparés de boites mails, de courriels de milliers d'employés, d'agents secrets, de militaires saoudiens. Des missives, des circulaires, des documents classifiés, dont certains remontent aux années 80, figurent parmi ces documents". "Pour éviter tout démenti, de la part de Riyad, nous allons rendre public une partie de ces documents, pour que Riyad sache que son royaume n'est qu'une toile d'araignée". "Notre message est clair: espions, agents, soldats des Al-e Saoud, trouvez-vous quelque part, pour vous cacher". La cyber armée yéménite a, déjà, fait une première démonstration de force, en hackant, il y a quelques semaines, le site du journal saoudien, "Al-Hayat".