WWIII- Russie: nouvel ordre mondial Multipolaire, les USA ne sont pas notre principale priorité (Lavrov)

Publié le par José Pedro

Russie: nouvel ordre mondial Multipolaire, les USA ne sont pas notre principale priorité (Lavrov)

 

 
Selon Sergei Lavrov, nous n'avançons pas vers une nouvelle guerre froide mais nous sommes déjà dans un nouvel ordre mondial dans lequel les Etats-Unis ne sont qu'un des multiples pôles. 
 

Le monde multipolaire correspond à un concept géopolitique, se référant à une situation où la puissance est partagée par plusieurs pôles, nommés grandes puissances.

De par les changements économiques contemporains, on peut le considérer comme le type actuel de système international, en opposition au monde bipolaire de laguerre froide définissant l'opposition entre États-Unis et URSS comme seules puissances mondiales de la deuxième moitié du xxe siècle. Au rang de ces puissances actuelles, on distingue les États-Unis, l'Union européenne, la Chine, le Japon, la Russie mais également des puissances régionales et émergentes comme l'Inde, leBrésil, la Turquie, l'Iran, l'Afrique du Sud, le Mexique.

L'émergence actuelle d'un monde multipolaire a notamment été soulignée lors de l'édition 2013 du club Valdaï. Cette opinion prête toutefois à discussion, en particulier eu égard au statut des États-Unis d'AmériquePascal Boniface considère par exemple que notre monde est dans une situation « hybride uni-multipolaire » ou « en voie de multipolarisation. » Le Monde de la Mondialisation avec un seul Gouvernement Mondial n'existe plus suite à l'OCS ou SCO L’Organisation de coopération de Shanghai .

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lavrov: les relations avec les Etats-Unis ne figurent pas parmi les grandes priorités de la Russie
Les relations avec les États-Unis ne sont pas une priorité pour Moscou alors qu'un nouvel ordre mondial est formé, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Sputnknews, le 29 Mai 2015
Traduction et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 29 Mai 2015
_________***_______
MOSCOU (Spoutnik) - Dans une interview avec la chaîne de télévision Rossiya-24, Lavrov a rejeté les allégations selon lesquelles les deux pays se dirigent vers une nouvelle guerre froide. Ce que le monde voit aujourd'hui est plutôt la formation d'un nouvel ordre multipolaire dans le contexte d'États-Unis qui tentent de garder le contrôle, selon le ministre.
Nous n'avons pas de confrontation idéologique
"Je ne voudrais pas comparer [les relations américano-russes] avec la guerre froide, la situation est différente. Nous n'avons pas de confrontation idéologique qui pourrait conduire à quelque chose de semblable à la guerre froide," a dit Lavrov à la télévision Rossiya-24.
 L'embargo russe en réponse aux sanctions occidentales
Les relations entre la Russie et l'Occident se sont détériorées au cours de la crise ukrainienne. L'Union européenne et les Etats-Unis ont imposé des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie et des hauts dirigeants russes, citant son implication présumée dans le conflit. La Russie, à son tour, a imposé l'embargo sur de nombreuses denrées alimentaires en provenance des pays imposant des sanctions.
Nos relations avec les USA ne sont pas prioritaires
Selon le ministre des Affaires étrangères russe, les relations des États-Unis ne sont pas parmi les priorités de la Russie.

"En raison de ces détails, je ne dirais pas que les relations russo-américaines sont la chose la plus importante pour nous maintenant. Pour nous, la chose la plus importante est de veiller à ce que tous soient d'accords avec le fait que, aujourd'hui, les problèmes du monde ne peuvent pas être résolus unilatéralement ou bilatéralement ".
Prévenir des situations militaires involontairement dangereuses
La Russie est prête à reprendre les contacts militaires avec les Etats-Unis si Washington initie le mouvement, a ajouté Sergueï Lavrov.

«Quand les Américains, par exemple le Secrétaire d'Etat John Kerry lors de la récente réunion à Sotchi, nous disent que ce serait bien de faire revivre les contacts et les échanges d'informations pour prévenir des situations militaires involontairement dangereuses, nous répondons:" Cela est génial! Si vous êtes prêts, venez et nous vous répondrons. "

Le ministre a souligné qu'il était de la responsabilité de Washington d'avoir rompu les contacts avec Moscou dans le domaine militaire, ainsi que dans d'autres domaines de coopération.
 Malgré les tensions, Washington et Moscou continuent à traiter conjointement les zones internationales d'intérêt, notamment le programme nucléaire controversé de l'Iran et la guerre civile syrienne qui continue.
Oui à une coopération avec les USA, mais seulement sur une base juste et équitable
Pour faire face à la crise de confiance, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a voyagé dans le sud de la Russie où il a rencontré son homologue, Sergueï Lavrov, dans la ville balnéaire de Sotchi le 12 Mai 2015. Suite à cette rencontre au sommet, le diplomate russe a déclaré que Moscou était ouvert à la coopération constructive avec les États-Unis, mais seulement sur une base juste et équitable.>>
Russian Foreign Minister Sergei Lavrov

Lavrov: Relations With US Not Among Russia’s Top Priorities

© Sputnik/ Eduard Pesov
POLITICS
Get short URL
 0958111
Relations with the United States are not a top priority for Moscow as a new world order is being formed, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said Friday.
 

MOSCOW (Sputnik) — In an interview with the Rossiya-24 TV channel, Lavrov rejected claims that the two countries are going through a new Cold War. What the world is seeing today is rather the formation of a new, multipolar order against the backdrop of US attempts to maintain control, according to the minister.

"I would not compare it [US-Russian relations] with the Cold War, this is a different situation. We have no ideological confrontation, which could lead to something similar to the Cold War," Lavrov told Rossiya-24 television.

US Secretary of State John Kerry (L) shakes hands with Russian Foreign Secretary Sergey Lavrov before a bilateral meeting in Sochi, Russia
US Secretary of State John Kerry (L) shakes hands with Russian Foreign Secretary Sergey Lavrov before a bilateral meeting in Sochi, Russia

Relations between Russia and the West deteriorated over the Ukrainian crisis. The European Union and the United States have imposed sanctions against several sectors of the Russian economy and high-profile officials, citing its alleged involvement in the conflict. Russia, in turn, imposed embargo on many food supplies from the sanction-imposing countries.

According to the Foreign Minister, Russia — US relations are not among Russia's top priorities.

“Because of these specifics, I would not say that Russian-American relations are the most important thing for us now. For us, the most important thing is to ensure that all agree with the fact that today, the world's problems cannot be solved unilaterally or bilaterally.”

Russia is ready to resume military contacts with the United States if Washington initiates the move, Sergei Lavrov added.

“When the Americans, for example State Secretary John Kerry at the recent meeting in Sochi, tell us that it would be good to revive military contacts and exchanges of information to prevent unintentional dangerous situations, we respond: “That’s great! If you are ready, approach us and we will respond.”

The minister stressed that it was Washington that severed contacts with Moscow in military, as well as other areas of cooperation.

Despite the tensions, Washington and Moscow continue to jointly address international areas of concern, most notably Iran’s controversial nuclear program and the ongoing Syrian civil war.

To address the crisis of trust, US Secretary of State John Kerry travelled to southern Russia where he met with his counterpart, Sergei Lavrov in the resort city of Sochi on May 12. Following the high-profile talks the top Russian diplomat said Moscow was open to constructive cooperation with the United States but only on a fair and equal basis.

 
Related:
Moscow to Seek Speedy Release of Russians Arrested in Ukraine - Lavrov
 
Counter-Terrorism Must Stay Unrelated to Political Interests - Lavrov
 
Russia Will Cooperate With US in Areas of Mutual Interest – Lavrov
 
Lavrov: Russian, US Stances on Syrian Settlement 'Getting Closer'
 
Iran Talks Outcome to Contribute to Stability in Persian Gulf - Lavrov
 
Act Now: Lavrov Sees Real Chance to End Ukrainian Conflict Peacefully
Tags:
Sergei LavrovUnited StatesRussia
 

Community standardsDISCUSSION

COMMENT VIA FACEBOOKCOMMENT VIA SPUTNIK
TOP STORIES



Read more: http://sputniknews.com/politics/20150529/1022732081.html#ixzz3bahrneNT