Entretien avec Jacob Cohen sur le suprémacisme juif et les stratégies communautaires

Publié le par José Pedro

Dans cet entretien, Jacob Cohen revient sur le projet politique des élites juives et sionistes et propose ses solutions, notamment à la communauté musulmane, pour sortir de la domination.

Le vœu des judéo-sionistes pour la France : une bonne guerre civile en 2015.

 

 

Pensée, sublimée et même légitimée cette guerre civile est présentée comme une nécessité nationale indispensable pour que la France guérisse de son « identité malheureuse », ou pour qu'elle se prémunisse de son «  suicide » probable, autant dire que cette guerre est devenue une ordonnance médicale remboursée, nous jure-t-on, à la fois par l'histoire ainsi que par la "Sécurité" sociale.

 

 

Cide

 

Mardi 6 Janvier 2015
 
Le vœu des judéo-sionistes pour la France : une bonne guerre civile en 2015.
On le sait depuis longtemps, les juifs français constituent la diaspora la plus sioniste de tout le monde juif. Autant dire la plus extrémiste, la plus islamophobe et arachnophobe. Cependant, le Sionisme français bat aujourd’hui de l'aile. 
Jadis seule idéologie dominante en France, l’émancipation des Musulmans français et les ratés d’Israël ont permis, même timidement encore, à une autre voix discordante de se faire entendre. Une voix légaliste, humaniste et soucieuse de ce droit international que l’État hébreu n'a eu cesse de piétiner allégrement et impunément depuis sa création criminelle en 1948. 

Pourtant cette communauté est plutôt choyée en France. Organisée en véritable aristocratie républicaine, ses membres se considèrent au-delà de la loi et de la citoyenneté du commun des mortels français. Il suffit de se rappeler, pour s'en convaincre, qu'ils ont réussi à faire statuer le Conseil d’État en moins de deux heures, montre en main, afin d'interdire un spectacle humoristique. 
Du jamais vu dans aucun régime totalitaire, n'en parlons même pas d'un régime bien démocratique et réputé plutôt bureaucratique comme celui qui prévaut en France. 

Cela dit, il faut reconnaître que leur souci sécuritaire est légitime. Bien quand même qu'il est paradoxal vu que la crispation identitaire, origine de cette guéguerre communautaire, est conséquence directe de leur effort de sape de la citoyenneté française sur des bases ethniques, religieuses ou sociales. 

Réconfortant de ce fait l’idéologie sioniste dans ce qu'elle a de plus cynique et mortifère dans la mesure qu'elle arrache les juifs de leur lieu d'habitation d'origine afin de les acheminer vers Israël, pays en danger existentiel permanent et dans lequel les juifs sont systématiquement menacés. 
En vérité le vrai danger qui pèse aujourd’hui sur les juifs du monde entier vient d'abord de cette faillite morale du judaïsme moderne. 
Une faillite totale et exhaustive. Et l’état de lieu est sidérant surtout que la relève ne sera certainement pas francophone. A moins que, en érudition, Bernard-Henry Lévy succède au Maimonide ; en philosophie : Spinoza laisse la place à Finkielkraut  ou qu'en politique : Meyer Habib occupe celle de Disraeli. 

Tout un abîme donc qui ne peut s'expliquer que par la destruction des valeurs juives ancestrales que le Sionisme se devait d’annihiler avant de mettre les juifs au service d'un projet militariste, ségrégationniste et expansionniste et qui, ironie du sort, se savait d'avance condamné. 
En fait au-delà certains coups d’éclats à caractère crapuleux, comme les escroqueries répétitives au Carbon(1), au Fovi (2) ou à la Tva (3), le champs d'excellence de cette engeance post-sioniste est plutôt réduit. 

Tant de contradictions et surtout d'avaries sociopolitiques qui, certes, peuvent justifier cette folie collective qui semble s'emparer d'un peuple historiquement rationnel et réfléchi. 

Quoi qu'il en soit, le mot d'ordre aujourd’hui dans le milieu judeosioniste français est à la guerre civile. Pensée, sublimée et même légitimée elle est présentée comme une nécessité nationale indispensable pour que la France guérisse nous dit-on de son « identité malheureuse », ou pour qu'elle se prémunisse de son «  suicide » probable, autant dire que cette guerre est devenue une ordonnance médicale remboursée, nous jure-t-on, à la fois par l'histoire ainsi que par la Sécurité sociale. 

Et pour arriver à cette fin, tous les moyens sont bons. Livres, Essais, Romans, Conférences ou Sites internets tout est en effet au service de cette optique belliciste, espérant rabattre ainsi la haine sociale ou politique contre leurs compatriotes Musulmans. L’allégorie macabre du petit coq juif victorieux par élimination de ses conquérants, racontée par le Rabin Rav Choya (4) , s'en chargera du reste, pensent-t-ils. 

Et bien que tous ces scenarii suicidaires sont validés par une extrême droite française aveuglée par une « bougnoulophobie » maladive frôlant souvent l'obsession insufflée par sa nouvelle présidente en chef, il reste tout de même que les intéressés eux mêmes, français musulmans ou pas, semblent résister à ce choc annoncé, voire calculé. 
Décevant davantage ces nouveaux proxénètes de guerre qui, pour l’année 2015, ont fait pour la France un seul vœu : une très bonne guerre civile. 










(1)http://www.lemonde.fr/international/article/2014/02/11/arrestation-en-france-d-un-franco israeliesoupconne-d-escroquerie-au-marche-carbone_4364122_3210.html 

(2) http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/281014/escrocs-franco-israeliens 

(3)http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140211-israel-taxe-carbone-tva-escrocs-arnaque-france/ 

(4)https://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk
 
1.Posté par Depositaire le 06/01/2015 11:29 Alerter
 
Ouais, eh bien ce n'est pas encore fait ! 

Il faut avouer qu'il existe une situation en France mais aussi dans la plupart des pays occidentaux, au moins, au niveau des médias, qui veut que les journalistes, selon l'expression de l'un d'entre eux, en réponse à un grand maître soufi qui leur demandait pourquoi ils ne traitent que des malheurs ou des catastrophes dans la société, et jamais des belles choses qui se produisent, a répondu : "les trains qui arrivent à l'heure ne nous intéressent pas" !

De sorte que ,involontairement, nous sommes poussés à n'avoir qu'une vison pessimiste des choses. Qu'il y ait une "volonté" derrière cela est évident, et elle n'est pas spécialement "sioniste", cette dernière n'en est qu'un élément. 

Mais comme j'ai déjà à plusieurs reprises eu l'occasion de le dire, posons la question fondamentale : Pourquoi l'Islam dérange tant aujourd'hui ? Parce qu'enfin, ce n'est pas d'hier qu'il est présent en Occident, cela fait des siècles ! Alors pourquoi aujourd'hui ? A cause des événements en Syrie, Libye et Irak ? Soyons sérieux, un peu, voulez-vous. Qui aujourd'hui ayant même une connaissance superficielle des religions, admettra que ce monstre qui sévit au proche Orient est l'expression même d'une religion ? C'est de la sauvagerie voulue et créée par l'Arabie saoudite et certains milieux aux états unis, ce que je n'hésite pas à appeler l'alliance de la peste, (la doctrine wahhabite, véritable hérésie mortifère de l'Islam, saoudienne), et du choléra, (l'oligarchie subversive mondiale).

Et si l'Islam dérange, c'est parce que sa haute doctrine spirituelle enracinée dans la vérité, source de paix, de miséricorde, de solidarité, d'unité, de sagesse, dérange considérablement la subversion qui ne vit et prospère que par le mensonge, le conflit de tous contre tous, la domination hégémonique, l'avilissement des consciences, la haine, etc.

Comment réagir à cette déferlante haineuse et subversive ? Surtout pas en employant les mêmes comportements qu'elle. Si vous criez votre haine et cherchez à la combattre de cette façon, vous faites son jeu. Tout ce qui peut rapprocher du chaos lui est favorable.

La seule manière est de développer ensemble le bien vivre ensemble. Dialoguons, travaillons main dans la main pour un monde de paix de sagesse, d'amour universel, de solidarité, quelques soient nos différences sociales, culturelles, religieuses, raciales, qui sont une richesse et non une malédiction. Œuvrons pour l'éveil des consciences, pour un monde où il fera bon vivre, où nous n'aurons pas à nous méfier de nos voisins ou de celui que nous rencontrons dans la rue. Il existe des initiatives en ce sens, il faut les amplifier. Œuvrer pour un changement radical de société qui mettra l'être humain et son épanouissement sur tous les plans, du spirituel au corporel au centre des préoccupations et non l'enrichissement de quelques uns, ou plutôt la satisfaction de la cupidité insatiable d'une infime minorité d'individus dans le monde qui sont des malades mentaux et qui veulent faire passer leur folie comme un modèle à suivre.

Pourquoi devrions-nous suivre la folie de ces individus dont la place serait plus judicieuse dans un asile psychiatrique qu'ailleurs ? Nous pouvons et nous devons agir autrement. Ne perdons pas de temps, et ne discutons pas de savoir s'il est possible d'aménager cette folie. C'est une pathologie dangereuse. Il faut la soigner là où ça se fait, mais certainement pas la cautionner !

Le sionisme fait partie de cette folie. Les juifs sincères devraient être les premiers à réagir devant l'absurdité et la folie des sionistes et de leur projet. Ils devraient se poser aussi la question en quoi le sionisme est en parfaite conformité avec le Judaïsme ? Cette religion encourage t-elle le mensonge ? La violence ? La haine de l'autre parce que différent ? Le chaos ? L'arrogance ? Certainement pas. Alors qu'ils se manifestent aussi en rejetant fermement cette idéologie néfaste, car en ne disant rien ils la cautionnent implicitement et on risque de voir une assimilation entre sioniste et juif et de voir les juifs agressés. C'est d'ailleurs un des buts des sionistes pour pousser les juifs à émigrer à israël.

Alors il faut vraiment un réveil des consciences dans nos sociétés, c'est urgent. Ne laissons pas les artisans de la haine diriger nos vies et nous entrainer dans une catastrophe mondiale !
 
 
2.Posté par Hamid le 06/01/2015 13:12 Alerter
 
@depositaire
Tu vois depositaire,on des analyses différentes sur pas mal de sujets,
Mais pour une fois de plus,je suis d'accord avec toi,cet terre qu'Allah a créé est assez grande
Et riches pour tous les enfants d'Adem
 
 
3.Posté par Walhmer le 06/01/2015 16:10 Alerter
 
Il y a beaucoup de juifs qui en ont marre d'israel et de ses crimes odieux,ici même au Québec on sent la grogne et l'écoeurement grimper en flèche ,ce n'est plus l'unique fait du Neturei Karta de combattre le sionisme terroriste.Les juifs de France qui en ont plein le cul d'israel doivent eux aussi faire connaître leur mécontentement .israel est allé trop loin dans ses colonisations et envahissements,dans ses attaques sanglantes contre Gaza ,les meutres de milliers de Palestiniens civiles dont plus de 550 enfants dernièrement.Ce sont les USA qui fournissent les armes pour tuer des innocents !!!
 
 
4.Posté par Mondemeilleur le 07/01/2015 13:20 (depuis mobile) | Alerter
 
Dépositaire, 
J''adhère totalement à votre discours !!!!
 
 
5.Posté par Kadri le 13/01/2015 09:17 (depuis mobile) | Alerter
 
Oui, dépositaire votre analyse est exacte. À vous nos frères de Paix, Religieux ou Non Religieux, Laïques ou pas forcément Laïque, les gens de Paix Chrétiens, Musulmans et Gaulliste ont compris et parlés comme le Général De Gaulle auparavant,
 
 
6.Posté par Naturel 69 le 21/01/2015 22:51 (depuis mobile) | Alerter
 
Pauvre Palestine, pauvre peuple palestinien ! Par Joseph Farah
Joseph Farah est journaliste Arabe Américain au www.worldnetdaily.com

La situation au Proche-Orient paraît simple pour tout le monde: les Palestiniens veulent une patrie et les Musulmans
 
 
 

Le complot « judéo-sioniste » existe il ? Peut-on parler d’un complot judéo-sioniste ? Après plus d’un demi siècle de désinformation il est difficile sans revenir à la source de répondre à ces questions.

Pour cela nous allons simplement revoir ensemble la définition contemporaine du sionisme et ses conséquences sur les préceptes de la communauté religieuse qu’il dit représenter et défendre.

 

Le sionisme était à la fin du XIXe siècle une idéologie qui voulait donner une patrie à une communauté qui n’en avait pas. L’un des projets*1 sionistes était l’implantation d’une colonie en Ouganda, en Argentine ou en Palestine mais les britanniques, Théodore Herzl et Edmond de Rothschild entre autre en on voulut autrement et l’idée de créer un foyer juif en Palestine est devenu la seule idée acceptée ce qui a conduit de nombreux juifs à se séparer de ceux qui avaient opté pour le projet Herzl et donc pour la déclaration Balfour de 1917. Ce qui a conduit après des années de terrorismes, de manipulations et de massacres le foyer juif a devenir un Etat reconnu dans la même année par l’ONU qui déclarait tout de même jusqu’en 1991 le sionisme comme une idéologie raciste, coloniale

Cela étant dit nous n’avons toujours pas répondu à la seconde partie de la question et le Judaïsme dans tout ça ?  Après de nombreuses recherches nous sommes arrivé à cette conclusion, dans un premier temps le sionisme était pour beaucoup de croyants ou non-croyants une solution de protection contre les agressions que subissaient plusieurs communautés juives à travers le monde. Ce projet qui semblait louable à ses débuts est devenu problématique pour ne pas dire plus lorsqu’il eu s’agit non plus de trouver une terre à la communauté juive ce qui n’est interdit ni dans la Torah ni dans le talmud*2, mais que cette terre soie en Palestine (Israël). Oui le seul endroit sur terre ou les sionistes ne devaient pas s’installer est celui ou ils sont aujourd’hui.

Croyant ou non on comprend qu’il y a une contradiction entre cette entité qui se veut politique et une religion pluri-millénaires et ses dogmes. Donc croyant ou non on ne peut que constater le caractère blasphématoire du sionisme comme il est définit depuis plus de 66 ans.

Ce constat étant fait on entend partout qu’il y a des juifs sionistes qui soutiennent Israël. Exemple BHL, exemple Patrick Bruel,  etc on pourrait en citer des dizaines qui se disent juifs sincèrement ou par opportunisme et qui soutiennent l’Etat sioniste israélien.

 Que les médias mainstreams, les journaux propriétés, en parti, de milliardaires ou les politiciens corrompus fassent cet amalgame pour discréditer le message de résistance des palestiniens et de celles et ceux qui dénoncent et les crimes contre l’humanité que subissent les palestiniens et la politique mondialiste que pratique l’idéologie sioniste à travers le globe c’est normal c’est leur travail. Et ils le fonds très bien. Mais quand des dits dissidents nous expliquent ce même pseudo « judéo-sionisme » sans jamais donner la réalité des faits historiques et religieux dans leur totalité. Oui, c’est vrai, un temps on pouvait parler de judéo-sionisme car le sionisme n’allait pas à l’encontre des préceptes inscrits dans la Torah et le talmud. Mais depuis la prise de décision britannique d’établir le premier foyer juif, qui donna par la suite l’Etat d’Israël, le sionisme et le Judaïsme sont en opposition totale.

Alors maintenant d’ou vient le terme « judéo-sioniste » ? 

 

Difficile de répondre avec certitude, après de nombreuses recherches nous sommes remonté jusqu’en 2001 au moment de la loi Gayssot qui interdit le « révisionnisme ». Premier texte ou nous avons pue voir apparaître ce terme désignant certains hommes et certaines femmes qui pratiques derrière une révision de l’histoire un antisémitisme masqué. Nous laisserons ces accusations à leur auteur. Depuis l’expression « judéo-sionisme » – « judéo-sioniste » refait surface ponctuellement ici ou la en 2008 sur le site « toutsaufsarkozy » qui donne par exemple la parole à des auteurs comme Hervé Ryssen, judéophobe et raciste notoire. Sur un site nationaliste français qui reprend un article du site lesogres.tv, par un des administrateurs du site ultra sioniste JSSNews en 2009 (image ci-dessus) et quelques autres. Depuis 2010 Jacob Cohen*4, ancien franc-maçon, ancien sioniste met en avant par le biais de Dieudonné cette théorie ressortie des tiroirs et remis au gout du jour, à la sauce sioniste. Très peut à l’image de l’Union des Juifs Français pour la Paix*5 dénoncent cet amalgame atroce :  « Nous combattons énergiquement l’odieux chantage à l’antisémitisme et la sinistre équation « Juifs = Sionistes = Israël » ». Ou l’association « Judaïsme contre sionisme » qui retoquait Laurent Louis et Dieudonné*6 sur leurs différents amalgames entre cette religion de paix et le sionisme qui est devenu une idéologie blasphématoire en opposition avec la Torah et le talmud.

Alors oui même si il y a des juifs qui défendent Israël comme il y a des musulmans qui défendent Israël comme il y a des chrétiens qui défendent Israël, etc… Mais autant l’Islam que le Judaïsme que le Christianisme*7 ne peuvent pas être en accord avec quelques mouvement idéologie, politique ou spirituel qui va à l’encontre des préceptes de ces religions. Et celles et ceux qui veulent nous faire croire le contraire sont des menteurs !

 

H.H.S.T.V.

 

*2 :  » La Torah nous contraint à rester en exil jusqu’à la délivrance divine qui annoncera la paix éternelle parmi toutes les nations du monde.

Le Talmud babylonien (Traité Ketoubot 111a) rapporte qu’il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jérusalem fut détruit, les juifs prêtèrent serment à D-eu:*1
de ne jamais immigrer en masse en Terre d’Israël,

de ne jamais (se) rebeller contre les autres nations et

de ne jamais tenter de terminer l’exil.

Les juifs fidèles à la Torah doivent se comporter d’une manière responsable, honnête et reconnaissante à l’égard de toutes les nations du monde qui leur offrent lieu de séjour.

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, »

*3 : lesogres.tv était l’ancien nom du groupe sur internet de l’équipe dieudonné

*4 :  Un « bon arabe » au service des sionistes

Ce matin, à l’antenne d’une radio judéo-sioniste, interview d’un arabe, enfin n’allez pas croire à une forme de tolérance inespérée, car il s’agissait d’un « bon arabe », espèce de harki en voie de disparition, mais que les Occidentaux adorent, tout en les méprisant secrètement.

Donc c’était un arabe, le conseiller de l’imam de Drancy (le triste caniche du CRIF), journaliste et écrivain, prétendait-il.

jacobdemeknes.blogspot.fr 01/07/2010

*5 : « Nous combattons énergiquement l’odieux chantage à l’antisémitisme et la sinistre équation « Juifs = Sionistes = Israël » ».

*6 : DISSIDENCE : Une juive antisioniste remet en place (poliment) Laurent Louis, Dieudonné et leurs amalgames

*7 : 9Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.

10Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.… « saintebible.com

 

Articles conseillés par la #StreetTeleVirtuelle :