Faut-il que la Coalition Pro-Daesh vienne au secours de l'Arabie Saoudite?

Publié le par José Pedro

Arabie: le pétrolier Aramco, frappé!Arabie: le pétrolier Aramco, frappé!

 
Les installations du géant pétrolier saoudien ont été prises pour cible de cinq missiles tiré s par les forces yéménites. C'est la seconde fois que Aramco est pris pour cible. L'artillerie yéménite a pilonné les positions saoudiennes, dans le Sud de Zahran. Pour la première fois, depuis le début de l'attaque, les forces yéménites ont tiré des missiles "Scud" contre une base aerienne saoudienne très importante, dans le Sud.

Yémen : cinq chasseurs saoudiens abattus, de nombreux soldats capturés Yémen : cinq chasseurs saoudiens abattus, de nombreux soldats capturés

 

Le porte-parole officiel de l’armée yéménite a annoncé que cinq avions de combat saoudiens ont été abattus et que de nombreux soldats de l’armée saoudienne ont été capturés par les forces yéménites lors des affrontements frontaliers.
Selon des informations parvenues du Yémen, l’armée et les forces des comités populaires ont détruit plusieurs bases militaires de l’Arabie saoudite près de la frontière. Le colonel Sharaf Luqman, porte-parole de l’armée a déclaré aux journalistes que la raison principale de la décision de l’armée de dissimuler ses missiles Sam, était la trahison du président démissionnaire Abd Rabbo Mansour Hadi qui a transmis les informations des sites de lancement de ces missiles aux forces militaires saoudiennes. Le colonel Luqman a annoncé que les forces yéménites ont abattu cinq chasseurs de l’armée saoudienne.

Arabie: les princes qui s'enfuient...

Arabie: les princes qui s'enfuient...
 
Une autorité au bureau royal de l’Arabie saoudite a fait part de la fuite à l’étranger de plusieurs princes saoudiens.
Par crainte de la survenance de conflits sanglants entre les membres de la famille royale en raison du règlement de compte personnel, plusieurs princes saoudiens ont quitté l’Arabie à destination des pays occidentaux notamment la France, la Grande Bretagne et le Maroc, a annoncé, vendredi, une autorité au bureau royal de l’Arabie saoudite, cité par l’agence de presse libanais al-Khabar. 
Ces princes saoudiens s’abstiennent fait allégeance à Malek Salman, le roi souffrant saoudien et atteinte d’Alzheimer, a indiqué cette autorité saoudienne. 
Avec la fuite d’officiers et de snipers saoudiens, la base militaire de Jalah, située dans la province de Najran, est tombée entre les mains des combattants de la tribu yéménite Hamadan.

Avec la progression des combattants des tribus yéménites vers la province de Jizan, en Arabie, bon nombre de militaires de l’armée saoudienne ont déserté les bases frontalières, a indiqué Al-Alam.

« 8 bases militaires ont été prises par les tribus yéménites et 4 snipers saoudiens ont été capturés », a affirmé le site d’information Al-Manar, avant d’ajouter : « La plupart des casernes ont été désertées ».

Auparavant,  les sources yéménites avaient annoncé que l’une des casernes saoudiennes était tombée, mercredi soir, entre les mains d’hommes de tribus, dans la localité de Najran, dans le Sud de  l’Arabie, et que les tribus yéménites  avaient réussi à prendre  la base de la 7ème brigade de l’armée saoudienne, avec tous ses équipements. Auparavant, les combattants des tribus yéménites étaient entrés, depuis Bekil, dans les territoires saoudiens, avant de s’emparer de 6 casernes de l’armée saoudienne.

D’autre part, en réaction à la prise en otage de ses soldats et de la prise de ses casernes, l’armée saoudienne s’est mise à  bombarder, de manière démentielle et aveugle, les zones frontalières. L’armée syrienne a, également, mené 2 raids ariens contre les  localités d’Al-Qofl et d’Al-Salaa, dans la banlieue de Saada.

 

« L’armée yéménite et les comités de défense populaires du Mouvement d’Ansarallah ont saisi une grande quantité d’armes saoudiennes », a révélé une source digne de foi au journaliste de Farsnews, à Sanaa.

« Ces armes ont été découvertes, dans les positions désertées par les militaires saoudiens, dans les zones frontalières entre les deux pays, avant l’arrivée des forces populaires et celle de l’armée yéménite », a annoncé cette source, sous le sceau de l’anonymat.

L’armée yéménite et les comités de défense populaires ont réussi à prendre certaines positions de l’armée saoudienne, aux frontières séparant les deux pays, où ils ont découvert une grande quantité d’armes, selon cette source.

Yémen: C’est le sauve qui peut pour l’armée saoudienne… (vidéo)