Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WWIII: L'Arabie Saoudite Hors Jeu face au Yémen!

Publié le par José Pedro

Le fils du roi saoudien supplie Poutine ....Le Yémen contre-attaque et l'Iran soutient le Yemen. Poutine flaire le piège des USA qui en fin de compte vont mettre la main sur le Pétrole de l'Arabie.Le fils du roi saoudien supplie Poutine ....

 
Le fils du roi Salman...., également, ministre de la Défense de l’Arabie saoudite, a supplié le Président russe, Vladimir Poutine, d’intervenir, comme médiateur, pour mettre fin à la guerre, au Yémen. Le célèbre blogueur saoudien, surnommé Mujtahid, qui connaît tous les secrets de la famille royale saoudienne, a écrit, sur son site, que le ministre saoudien de la Défense, Mohammad ben Salman, a supplié, «avec humiliation», le président russe, de faire la médiation, pour mettre fin à la guerre, au Yémen. Le prince saoudien est, actuellement, en visite, à Moscou, a ajouté le blogueur saoudien, afin de demander au président russe de convaincre les responsables iraniens d’accepter la fin de la guerre, au Yémen, sans qu’il soit nécessaire que l’Arabie saoudite fasse, officiellement, ses excuses.

Des dizaines d’officiers saoudiens et israéliens tués dans des attaques de missiles en provenance du Yémen (FNA)

C’est juste une confirmation, s’il en fallait une, qu’Israël est impliqué dans toutes les guerres du Moyen-Orient. Le Yémen, l’Irak, la Syrie.. sont en fait une seule et même guerre.RI

***

Vingt officiers israéliens et 63 militaires saoudiens ont été tués et de nombreux autres faits prisonniers lors d’une opération militaire spéciale du mouvement Ansarullah du Yémen dans la base aérienne d’Amir Khalid dans le sud de l’Arabie Saoudite, a annoncé un officier de la sécurité supérieure mercredi.

« Les combattants d’Ansarullah soutenus par l’armée yéménite ont frappé la base aérienne d’Amir Khalid dans la région de Khamis al-Mushait dans le sud de l’Arabie Saoudite avec un missile Scud et plusieurs missiles Najm al-Saqeb la semaine dernière, tuant plus de 20 officiers supérieurs israéliens et 63 saoudiens militaires et en capturant 35 autres « , a déclaré Mehdi Nasser al-Bashi à l’agence iranienne FNA mercredi.

Il a mentionné que les officiers israéliens étaient des agents de l’agence d’espionnage du Mossad et étaient dans la région pour aider l’armée saoudienne; il a également déclaré : « Au moment de l’attaque, les officiers israéliens travaillaient sur un plan pour attaquer certaines régions du Yémen. »

L’armée yéménite a ciblé la base militaire Amir Khalid dans la région de Khamis al-Mushait par des missiles Scud la semaine dernière.

L’armée saoudienne a affirmé qu’elle avait intercepté le Scud par deux missiles Patriot, mais la chaîne de langue arabe Al-Mayadeen a montré des images de l’attaque des missiles, indiquant qu’ils avaient touché leur cible.

Suite à l’attaque, l’armée saoudienne a évacué les passagers des terminaux de deux aéroports dans les zones voisines.

Des rapports ultérieurs ont révélé que le commandant des forces aériennes, le lieutenant général Muhammad bin Ahmed al-Shaalan, de l’Arabie Saoudite avait été tué dans l’attaque.

Plus tôt aujourd’hui, un haut commandant d’Ansarullah a confirmé que les forces populaires yéménites et l’armée avaient tué un commandant de la Saudi Air Force lors de leur attaque de missiles.

« Shaalan a été tué il y a cinq jours suite à des opérations spéciales de l’armée yéménite contre la base aérienne d’Amir Khalid dans la zone frontalière de Khamis al-Mushait en Arabie Saoudite », a déclaré le colonel Mohammad Salih à l’agence iranienne FNA mercredi.

Le Colonel Mohammad, a déclaré également que l’armée yéménite a aussi pris possession de récents systèmes d’armes de fabrication étatsunienne après la capture de la base aérienne saoudienne.

Mercredi dernier, l’Agence de presse saoudienne officielle citant le ministère de la Défense a reconnu la mort du lieutenant général Muhammad bin Ahmed al-Shaalan, mais il a affirmé que le commandant était mort d’une crise cardiaque lors d’un voyage de travail en dehors du royaume.

Quelques heures plus tard, des sources bien informées à New York ont ​​contesté le rapport de l’agence de presse saoudienne, et ont déclaré que le général avait été tué dans les attaques de missiles en provenance du Yémen.

Une source yéménite bien informée qui a demandé à garder l’anonymat a déclaré à New York mercredi dernier que « Shaalan a été tué dans les attaques de missiles de l’armée yéménite contre la région Khamis al-Mushait de l’Arabie Saoudite cinq jours plus tôt ».

Puis, plus tard mercredi, une autre source en Arabie Saoudite a rejeté les rapports selon lesquels Shaalan était mort d’une crise cardiaque, et a révélé que son corps a été carbonisé montrant qu’il a été tué dans une attaque effectuée par l’ennemi.

Jamal Bean a écrit sur sa page Tweeter que Shaalan et les militaires qui l’accompagnaient ont été tués dans l’attaque de missiles de l’armée yéménite et que leurs corps ont brûlé par le feu de l’explosion

ob_50d1b0_yemen-scud

 

Yémen: deux nouvelles bases militaires saoudiennes tombent 19 Juin 2015Yémen:  deux nouvelles bases militaires saoudiennes tombent

 
 L’armée et les forces populaires yéménites ont attaqué deux bases militaires de l’Arabie saoudite, sur les frontières communes.

Selon la chaîne de télévision yéménite, Al-Massira, l’armée et les forces populaires ont lancé une attaque contre la base militaire d’Al-Mabkhara, dans la région d’Al-Taval, à Jizan, au Sud de l’Arabie.

De même, les forces populaires yéménites ont visé, par missiles, les positions d’artillerie saoudiennes, dans la région de Saala, toujours, à Jizan. La même source a fait état, jeudi soir, d’une frappe des chasseurs saoudiens contre la région de Razeh, dans la province de Saada, au Nord du Yémen. Au cours de leurs raids, les chasseurs de l’ennemi  ont bombardé une maison, dans le quartier de Bani Moein.

Les avions de combats saoudiens ont, aussi, largué des bombes à fragmentation, dans la région d’Al-Marzaq, au Nord-Ouest du Yémen.

Par ailleurs, les sources yéménites ont rapporté que les chasseurs saoudiens ont marqué le premier jour du mois de Ramadan par une nouvelle tuerie, au Yémen, en visant, à Lahejau, au Sud du pays, les bus transportant des familles déplacées. Pas moins de 23 personnes ont trouvé la mort.

Fin des négociations de paix du Yémen à Genève 19 Juin 2015Fin des négociations de paix du Yémen à Genève

 
Le Ministre des Droits de l’Homme yéménite a annoncé que les négociations de paix entre les deux délégations de Riyad et de Sanaa avaient pris fin à Genève.
Ces négociations n’ont pas abouti à aucun accord, ajoute la même source. La délégation de Sanaa n’a pas accepté le texte de l’accord rédigé par l’ONU, car ce texte reposait sur la résolution 2216 du Conseil de sécurité. « Au départ, on nous a donné le texte de l’accord final et nous attendions qu’on en discute. Mais d’un coup, on nous a donné un autre texte avec un autre teneur qui élaborait des conditions différentes », a déclaré à la chaîne Al-Mayadeen, Adel Shodja’, membre de la délégation de Sanaa qui inclut les partis yéménites dont Ansarallah. « Ce texte en sept articles était rédigé de sorte à légitimer l’Arabie saoudite au Yémen ; en outre, les délégations européennes nous menaçaient, en avertissant que nous devrions, soit, accepter cet accord, soit en attendre les conséquences », précise ce membre de la délégation de Sanaa. « Ils veulent que l’armée et les forces populaires se retirent des villes, alors que les bombardements se poursuivent toujours ; demain dès que nous aurons repris nos passeports, nous quitterons Genève », a ajouté ce négociateur yéménite.
 
Les Saoudiens ne méritent la victoire dans aucune équation", a réitéré "The Independent", dans son éditoriale, en allusion aux crimes contre humanité commis par l’Arabie à l'encontre du peuple yéménite
"Nombreux étaient ceux qui pensaient qu'avec l’arrivée du mois béni de Ramadan, la trêve serait rétablie au Yémen", a fait remarquer "The Independent". 
Les Yéménites, selon ce journal britannique, sont actuellement aux prises avec le chaos et l’insécurité, et d’après les chiffres des Nations Unies, jusqu’à présent 1.412 civils y ont perdu la vie et 3.423 étaient blessés.
"The Independent" qualifie l’Arabie de pays anti-démocratique, ajoutant : Riyad n'a rien avoir avec la libérale-démocratie. Les coups de fouets infligés à Raef Badaoui, pour avoir exprimé ses points de vue sur la toile témoignent de la barbarie du régime saoudien. 
"L’Arabie ne mérite la victoire dans aucune équation car la victoire de ce pays serait une catastrophe. Personne ne veut que l’instabilité dans la région, provoquant la chute d’un nombre de gouvernements aggrave davantage la donne dans la région, notamment la siutation du pétrole.