WWIII Sommet BRICS-OCS en Russie: un coup dur pour l'hégémonie américaine!

Publié le par José Pedro

Sommet de l'OCS

Sommet BRICS-OCS en Russie: un coup dur pour l'hégémonie américaine

© Sputnik. Mikhail Klementiev
INTERNATIONAL
URL courte
 01794430
Le sommet conjoint du BRICS et de l'OCS qui se déroulera en juillet dans la république russe de Bachkirie fournira à Moscou une excellente occasion d’afficher sa souplesse et son aptitude à braver les sanctions occidentales.
 

Le sommet conjoint des BRICS et de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui se tiendra en juillet à Oufa (Bachkirie), risque de porter un coup dur à l'hégémonie mondiale des Etats-Unis, écrit Greg Shtraks dans les pages du magazine japonais The Diplomat.

Ce sommet promet d'être très important, car il pourrait donner naissance aussi bien à une nouvelle institution financière commune — la Banque de développement de l'OCS — qu'à de nouvelles alliances stratégiques susceptibles de modifier le rapport des forces en Asie-Pacifique.

 

Le prochain sommet ouvrira en outre d'excellentes perspectives à l'OCS, car il est fort probable que de nouveaux pays adhèrent prochainement à cette organisation. Il s'agit notamment de l'Afghanistan, de la Mongolie, de l'Iran, de l'Inde et du Pakistan.

Selon M. Shtraks, l'Inde et le Pakistan sont les candidats les plus probables. Leur adhésion pourrait équilibrer au sein de l'OCS les relations entre la Chine qui coopère avec le Pakistan depuis les années 1960 et la Russie, partenaire de longue date de l'Inde.

Le sommet d'Oufa évoquera également la création d'une banque de développement au sein de l'OCS, ainsi que la coopération entre l'Union eurasiatique et le projet chinois "Nouvelle route de la soie" prévoyant la création d'un corridor de transport entre la Chine et l'Europe via la Russie. D'après Greg Shtraks, le mécanisme de cette coopération est en cours d'élaboration. 

En ce qui concerne le BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), le forum d'Oufa présentera une feuille de route pour le développement de cette alliance jusqu'en 2025. 

La Russie assurant la présidence tournante du BRICS et de l'OCS, le sommet conjoint de ces deux organisations fournira à Moscou une excellente occasion de montrer sa souplesse et son aptitude à braver les sanctions occidentales, conclut l'analyste.

 

Vladimir Poutine

Général US: Poutine est le leader mondial le plus respecté

© Sputnik. Michael Klimentyev
INTERNATIONAL
URL courte
1142535614
L'Europe et les Etats-Unis sont "impuissants" face à la Russie car Vladimir Poutine connaît tous les points faibles de l'Otan et a l'intention d'en profiter, estime le général américain Jack Keane.
 

Vladimir Poutine est le leader mondial le plus puissant, a déclaré le général américain quatre-étoile à la retraite Jack Keane sur la chaîne de télévision Fox News.

Selon l'expert, le président russe est peut-être le leader mondial "le plus redoutable et le plus respecté", et il est en outre très populaire dans son pays. L'Europe et les Etats-Unis sont "impuissants" face à la Russie. Vladimir Poutine, à son tour, est conscient des points faibles de l'Otan et il en tirera parti, a ajouté M.Kean.

 

Néanmoins, le général américain rejoint l'opinion des experts occidentaux accusant le président russe d'annexion la Crimée et dénonçant les hostilités russes dans l'est de l'Ukraine.

 

Toujours selon M.Kean, l'Occident possède deux moyens de riposter aux démarches russes. Premièrement, il est nécessaire d'envoyer des missiles en Ukraine et, deuxièmement, il faut renforcer les forces de l'Otan dans les pays baltes.

"Ce sont des choses importantes, mais nous ne le faisons pas", a précisé Jack Keane.

Dans une interview récente au journal italien Corriere della Sera, Vladimir Poutine a démenti les accusations des Occidentaux. Selon le chef du Kremlin, la Russie ne cherche pas à provoquer un conflit avec qui que ce soit. Toutes les démarches russes constituent une réponse face aux menaces qui pèsent sur la Russie



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150609/1016474812.html#ixzz3cZZdzGfn

 
Lire aussi:
PIB: les BRICS surclasseront prochainement le G7
 
Les USA "se tirent une balle dans les deux pieds" en boudant les BRICS
 
Poutine: l'OCS acquiert une plus grande importance
 
OCS: le Pakistan réaffirme son intention d'adhérer
Tags:
sommet BRICS-OCS à OufaOrganisation de coopération de Shanghai (OCS)BRICS,PakistanChineIndeRussie



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150609/1016479203.html#ixzz3cZZ0Imkc