WWIII : Crise financière Internationale, Shanghai s'effondre en emmenant les marchés, une base militaire US explose au Japon!

Publié le par José Pedro

La Bourse de Shanghai

La Bourse de Shanghai s'effondre et entraîne les marchés européens

© AFP 2015. Mark RALSTON

ECONOMIE

10:59 24.08.2015(mis à jour 11:04 24.08.2015) URL courte

027222

L'ensemble des marchés financiers européens ont fortement chuté à l'ouverture dans le sillage de la Bourse de Shanghai qui s'est effondrée de 8,5%.

 

L'indice composite shanghaïen a clôturé en baisse de 8,49% (soit 297,83 points) à 3.209,91 points, dans un volume d'échanges de 359 milliards de yuans (49,2 milliards d'euros).

Il a perdu jusqu'à 9% en cours de séance. Il s'agit de sa plus forte baisse journalière depuis février 2007.

 

"C'est un véritable désastre, et rien ne semble pouvoir l'arrêter", expliquait Chen Gang, responsable du fonds Heqitongyi Asset Management, cité par Bloomberg News.

 

 

© AFP 2015. PHILIPPE LOPEZ

La Chine a injecté près de 100 mds USD pour stimuler son économie

 

Rien ne semble pouvoir rassurer les investisseurs, faute d'annonces convaincantes, même si la Chine va autoriser son gigantesque fonds de pension étatique à investir dans les Bourses locales.

Les dévaluations du yuan à partir du 11 août ont nourri les inquiétudes sur la Chine, entraînant "un changement complet de l'humeur des marchés et un réexamen des valorisations boursières mondiales", explique l'analyste de CMC Markets, Michael Hewson.

 

"C'est un véritable désastre, et rien ne semble pouvoir l'arrêter", expliquait Chen Gang, responsable du fonds Heqitongyi Asset Management, cité par Bloomberg News.

 

© AFP 2015. PHILIPPE LOPEZ

La Chine a injecté près de 100 mds USD pour stimuler son économie

 

Rien ne semble pouvoir rassurer les investisseurs, faute d'annonces convaincantes, même si la Chine va autoriser son gigantesque fonds de pension étatique à investir dans les Bourses locales.

Les dévaluations du yuan à partir du 11 août ont nourri les inquiétudes sur la Chine, entraînant "un changement complet de l'humeur des marchés et un réexamen des valorisations boursières mondiales", explique l'analyste de CMC Markets, Michael Hewson.

Une nouvelle semaine sous tension s'annonce pour les investisseurs, alors que les indices asiatiques et européens continuaient leur dégringolade lundi matin.

La dernière semaine d’août s’annonce encore sous tension pour les grandes places mondiales, qui ont dévissé lors des dernières séances. Plusieurs indicateurs vont être surveillés de près pour essayer d’y voir plus clair sur l’état de la conjoncture mondiale.

Le CAC40 a débuté la semaine par une poursuite du mouvement baissier entamé depuis deux semaines, ouvrant lundi sous le seuil des 4.500 points. Il s’agit de son plus bas niveau depuis janvier dernier. Les investisseurs risquent de rester tendus cette semaine, alors que les doutes sur la Chine continuent de plomber les principaux indices boursiers.

Aucun indicateur économique majeur ne concernera l’Empire du Milieu cette semaine, mais d’autres indicateurs resteront très surveillés pour suivre la conjoncture américaine, qui semblait avoir donné un signe de faiblesse la semaine dernière avec un indice Empire State au plus bas depuis 2009.

Lundi 24 août

14h30 : Etats-Unis : indice d’activité nationale de la Fed de Chicago. Sans grande surprise a priori, mais à suivre avec attention après le mauvais indice d’activité industrielle (« Empire State ») de lundi dernier.

Mardi 25 août

8h45 : France : ventes de logements neufs.

10h : Allemagne : indice Ifo, reflétant la confiance des chefs d’entreprises allemands. Très influent sur les marchés. Attendu à un bon niveau par le consensus des investisseurs.

16h : Etats-Unis : publication simultanée de nombreux indicateurs, dont les ventes de logements neufs, l’indice de confiance des consommateurs publié par le Conference Board, l’indice de confiance des investisseurs publié par State Street, et surtout l’indice manufacturier et des services de la Fed de Richmond.

Mercredi 26 août

15h45 : Etats-Unis : indice PMI des services américains.

16h30 : Etats-Unis : traditionnel rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole américains. Surveillé avec grande attention alors que les cours du pétrole ne cessent de chuter à cause d’un sentiment de surabondance de la production face à une demande chinoise qui laisse des doutes.

18h : France : évolution mensuelle du chômage pour le mois de juillet.

Jeudi 27 août

8h45 : France : climat des affaires pour le mois d’août (Insee).

14h30 : Etats-Unis : seconde estimation du PIB américain du second trimestre. Chiffre peu influent, car les actuelles interrogations économiques concernent plutôt l’actuel troisième trimestre, et non le second trimestre où l’on sait que la conjoncture a été plutôt bonne aux Etats-Unis.

17h : Etats-Unis : indice manufacturier de la Fed de Kansas City.

À partir de jeudi, les banquiers centraux américains se réuniront à Jackson Hole, notamment pour discuter du projet de remontée des taux directeurs de la Fed pour le mois prochain. Un discours du vice-président de la Fed sera attendu samedi.

Vendredi 28 août

14h30 : Etats-Unis : revenus et dépenses des ménages américains.

16h : Etats-Unis : indice de confiance des consommateurs publié par l’Université du Michigan.

X. Bargue

Vous pouvez consulter le calendrier complet des statistiques et résultats de la semaine sur Boursorama.

France: crash CAC 40, - 10% en une semaine.

 
D240815

10:40 -
 " En un peu plus d’une semaine l’indice parisien à perdu environ 10%rapporte l'AFP.
~~~~~~~~~~~~~~
La Bourse de Paris chute de plus de 3,5%, inquiète pour la Chine

Le Figaro avec AFP, le 24 Août 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Août 2015
_______***________

La Bourse de Paris chutait lourdement lundi à l'ouverture (-3,57%), touchée de plein fouet par la débâcle des marchés asiatiques, en raison des vives inquiétudes quant au ralentissement de la croissance chinoise.
  En un peu plus d’une semaine l’indice parisien à perdu environ 10 %
Vendredi les valeurs françaises avaient cédé 3,19 %. En un peu plus d’une semaine l’indice parisien à perdu environ 10%. 

A 09H00, l'indice CAC 40 perdait 165,51 points à 4.465,48 points. Vendredi, il avait déjà lâché 3,19%.
~~~~~~~~~~~~~~~~

La Chine et la Russie agissent en tant qu'alternative aux Etats-Unis (The National Interest)

 
C240815

04:00 - 
" Dans le contexte actuel où il n'y a pas de superpuissance concurrentielle qui puisse contrer leur influence, les Etats-Unis mènent une politique extérieure simpliste, moralisatrice et présomptueuse. Pour leur part, la Chine et la Russie agissent comme "un aimant" pour les autres pays, en commençant à créer une nouvelle infrastructure économique en tant que complément, et dans le futur — en tant qu'alternative au système financier international, contrôlé par l'Occident" rapporte The National Interest citée par sputnik.
~~~~~~~~~~~~~~
National Interest: alliance russo-chinoise et reconfiguration de l'équilibre mondial

Sputnik, le 23 Août 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Août 2015
_________***_________

L'alliance russo-chinoise est en passe de fonder un système financier alternatif à l'occidental, ce qui ne manquera pas d'attirer de grands acteurs géopolitiques de son côté, rapporte la revue The National Interest.
 le développement de la Chine représente un des défis majeurs sur la scène internationale
La Chine, essentiellement préoccupée par sa politique intérieure, par la stabilité et par la reprise économique, n'a pas fait partie des grands acteurs géopolitiques jusqu'à aujourd'hui. Pourtant, le développement de la Chine représente actuellement un des défis majeurs sur la scène internationale.
  La Chine est moins portée à une désintégration que l'URSS
Ce pays a bien sûr ses points faibles, et certains estiment qu'en absence de réformes politiques fondamentales, il est possible qu'il subisse le même sort que l'Union Soviétique, mais il ne faut pas trop y compter. La Chine est moins portée à une désintégration que l'URSS, son système économique est plus solide, et le président de la République populaire de Chine Xi Jinping est un réaliste ayant un sens pratique, à la différence du "romantisme" de Gorbatchev, lit-t-on dans l'article de The National Interest.
  les relations russo-chinoises constituent un risque pour la volonté hégémonique des Etats-Unis
Malgré le fait que les ambitions géopolitiques de la Chine soient limitées, son développement économique, aussi bien que les relations russo-chinoises raffermies et sur lesquelles l'Occident est bien sceptique, constituent un risque pour la volonté hégémonique des Etats-Unis.
  les Etats-Unis mènent une politique extérieure simpliste, moralisatrice et présomptueuse
Pour le moment, la politique américaine extérieure est très primaire. Dans le contexte actuel où il n'y a pas de superpuissance concurrentielle qui puisse contrer leur influence, les Etats-Unis mènent une politique extérieure simpliste, moralisatrice et présomptueuse, d'après The National Interest.
  la Chine et la Russie agissent comme "un aimant" pour les autres pays
Pour leur part, la Chine et la Russie agissent comme "un aimant" pour les autres pays, en commençant à créer une nouvelle infrastructure économique en tant que complément, et dans le futur — en tant qu'alternative au système financier international, contrôlé par l'Occident.
 Ce rapprochement de la Russie et la Chine influencera le monde entier
Ce rapprochement diplomatique de la Russie et la Chine influencera à coup sûr le monde entier et pourra entraîner un certain remaniement sur la scène internationale, d'après l'expert chinois Yan Xuetong.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 
Bombardier stratégique américain B-52

Confrontation entre les 2 Corées: les USA rentrent en jeu

© AFP 2015. Paul CROCK
INTERNATIONAL
URL courte
Relations entre les deux Corées (39)
32422039

Selon le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense Kim Min-Seok, la Corée du Sud et les Etats-Unis envisagent le déploiement de forces stratégiques américaines suite au regain de tensions entre les deux Corées.

 

 

Les Etats-Unis et la Corée du Sud envisagent la possibilité de déployer dans le sud de la péninsule coréenne des bombardiers stratégiques américains B-52 et des sous-marins nucléaires, rapporte lundi l'agenceYonhap.

 

"Nous sommes en état d'alerte renforcée afin de faire face aux provocations nord-coréennes", a déclaré le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, Kim Min-Seok.

Selon l'agence Yonhap, le déploiement des armes stratégiques américaines sur la péninsule coréenne vise à "augmenter considérablement le degré de pression militaire sur la Corée du Nord". Ces armes sont capables de toucher "les forces militaires, politiques et économiques" nord-coréennes et leur déploiement stratégique en Corée du Sud "ouvre une nouvelle perspective pour le développement de la situation actuelle", a indiqué l'agence.

Ces armes américaines, notamment un bombardier stratégique B-52 et le porte-avions à propulsion nucléaire USS George Washington, sont impliquées dans les exercices militaires conjoints américano — sud-coréennes de grande envergure "Ulji Freedom Guardian 2015" débutés le 17 août. En outre, les bombardiers stratégiques B-52 ont effectué des exercices de bombardement sur l'île de Jikdo dans la province du Jeolla du Nord en février dernier, ce qui a été qualifié par Pyongyang de "répétition de la guerre nucléaire" contre la Corée du Nord.

 

L'information sur le renforcement de la présence militaire américaine en Corée du Sud est apparue suite aux actions des militaires nord-coréens qui ont doublé l'artillerie près de la zone démilitarisée, de plus, plusieurs dizaines de sous-marins nord-coréens ont quitté leurs bases.

 

La situation entre les deux Corée s'est détériorée jeudi, quand Séoul a tiré des dizaines d'obus en territoire nord-coréen après avoir détecté des tirs d'artillerie à partir de la Corée du Nord à travers la frontière militarisée qui divise la péninsule. Pyongyang a par la suite adressé un ultimatum de 48 heures à Séoul pour démanteler ses haut-parleurs diffusant des messages de propagande à la frontière, faute de quoi la Corée du Sud s'exposerait à des actions militaires. Les deux pays se sont par la suite accusés de "provocations".



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150824/1017735509.html#ixzz3jixj6684

VIDEO. Japon : impressionnante explosion dans une base américaine près de Tokyo

E.W. | 23 Août 2015, 19h22 | MAJ : 23 Août 2015, 22h15
 
RÉAGIR
5
Kanagawa, dans la banlieue de Tokyo (Japon), dans la nuit de dimanche à lundi (heure locale). Plusieurs détonations provenant de la base de Segami ont été entendues par des riverains pendant près de 15 minutes.
Kanagawa, dans la banlieue de Tokyo (Japon), dans la nuit de dimanche à lundi (heure locale). Plusieurs détonations provenant de la base de Segami ont été entendues par des riverains pendant près de 15 minutes. Youtube

Une explosion suivie d'un incendie sont survenus dans la nuit de dimanche à lundi (heure locale, fin d'après-midi de dimanche en France) dans une base militaire américaine à Kanagawa, dans la banlieue de Tokyo au Japon.

Selon des informations deRussia Today, les pompiers de Sagamiea, lieu de l'explosion, estiment que la détonation a eu lieu lundi vers 1 heure du matin (18 heures dimanche enFrance). 

Une dizaine de camions de pompiers se sont rendus sur place dans les minutes suivant l'incident, qui n'a fait aucun blessé, a rapporté dimanche le Pentagone à Washington. Le porte-parole a ajouté que «des pompiers luttaient actuellement contre l'incendie qui s'en est suivi pour empêcher qu'il ne se propage aux bâtiments alentour». Aucun ordre d'évacuation n'aurait été donné.
 



«Je dormais lorsqu'un bruit ressemblant à un coup de tonnerre m'a réveillé», raconte un témoin à un journal local. «C'était en réalité une séquence d'explosions qui a duré 10 à 15 minutes. J'ai alors aperçu une colonne de fumée orange, et l'air sentait la poudre à canon», a-t-il ajouté.

Si le Wall Street Journal mentionne la piste d'un incendie criminel, potentiellement déclenché par un groupe terroriste d'extrême gauche, la cause officielle de l'explosion demeure inconnue.

VIDEO. Explosion d'un site militaire américain au Japon

A seulement 40 km de Tokyo, le dépôt militaire de Segami s'étend sur 200 hectares. Il est entouré d'un quartier résidentiel et se trouve à proximité d'une gare, d'un hôpital et d'une université.
 
 

 

> Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !