Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WWIII : Noël la fête de la Paix. Bonnes Fêtes à tous, même sous les Bombes, nos Politiques nous prévoient des améliorations.

Publié le par José Pedro

Merry Christmas , Joyeux Noel frères et sœurs 

Que le Seigneur Jésus vienne faire sa demeure dans votre maison .
Qu'il fasse régner la Paix et la Joie 
Et qui'l vous bénisse chaque jour de l'année qui vient .

Le prophète Isaïe nous disant que le Fils qui viendra sera appelé :
Conseiller: Comme quoi, toutes ses instructions sont merveilleuses, ses avis extraordinaires, ses recommandations infaillibles, et ses conseils prodigieux. Il est le seul digne d’être écouté. Jésus est la sagesse infinie et parfaite de Dieu. Le Fils promis posera des actes exclusifs qui relèvent du domaine de la puissance divine. Et au cas où nous aurions toujours des doutes, Ésaïe renchérit par un témoignage que Dieu lui-même rend au sujet de Christ, disant : « Cela aussi vient de l’Éternel des armées ; admirable est son conseil et grande est sa sagesse » (Isaïe 28:29).

Dieu Puissant: Ceci se réfère à la divinité et à l’autorité de l’enfant qui allait naître. C’est à son sujet que l’apôtre Jean dira 780 ans plus tard : « Au commencement était la Parole (Jésus), la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu … Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père » (Jean 1:1,14).

Père Eternel : Littéralement, l’expression veut dire : « Père de l’éternité ». Le règne du Messie promis n’aura point de fin, et son autorité sera comme celle d’un père. En Jésus, nous avons la réalité d’un amour qui ne nous laissera pas tomber.

Prince de Paix : Jésus seul donne la paix, il en est le détenteur exclusif. Il a dit : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne » (Jean 14:27). La paix qu’il donne réconcilie l’homme à Dieu. Il donne cette paix aux hommes et aux femmes qui placent leur foi en sa personne. Beaucoup dans ce monde, cherchent à faire la paix, mais ce n’est que peine perdue, car la paix a déjà été faite. Dieu n’a pas remis la clé de cette paix aux hommes, il l’a faite lui-même, et tout ce que nous avons à faire, c’est d’y entrer et de la recevoir.

Ainsi, longtemps avant que le petit enfant Jésus ne pousse son premier cri dans une mangeoire à Bethléhem, le prophète avait prédit qu’il serait unique. Un enfant né d’une femme, humain, oui ; et en même temps, Dieu. Demandez à n’importe quel Juif d’avant la naissance de Christ au sujet de la personne qui aurait pu être appelée « Fils de Dieu », il vous répondra sans hésiter : « Seul quelqu’un de divin – égal à Dieu, n’étant autre que Dieu ».

Joyeux Noel 
Que votre fêtes soit bénies

Bonnes Fêtes de Noël à tous.

 

 

du Côté de Swann chez Marc Jutier c'est mieux : "je prends l'engagement de résorber le chômage, de renouer avec la croissance, de développer les énergies libres et nouvelles, de sauver la planète, d'assumer une justice gratuite, impartiale et reconnue équitable par toutes les parties, de donner à chacun les mêmes chances, et les mêmes droits de réussite sociale, de donner à la France un enseignement de qualité qui contribuera à son redressement, de ne pas exclure mais de partager, de donner un revenu minimal sans obligations autres que celle de se perfectionner et celle d'être utile à la société, une France forte de ses citoyens qui sont aptes à se mobiliser contre la barbarie, contre le chômage et en particulier celui des jeunes, contre le pillage des peuples souverains, contre les guerres fratricides celles qui détruisent tout pour imposer son point de vue, ne pas confondre le Gaullisme et la soumission à l'Europe, aux Etats-Unis, aux Banques et aux Bilderbergers, et à ceux qui financent nos Politiciens "

 


 

Les 4 chantiers du programme d’Alain Juppé

Croissance sobre, Etat fort, Europe et Education, les 4 grands chantiers de Juppé.       Invité du Bondy Blog Café, Alain Juppé a détaillé les 4 piliers de son programme :

« – Renouer avec la croissance, une croissance d’aujourd’hui, qui sera sobre, circulaire, collaborative et numérique; Cela veut dire aussi libérer les entreprises des contraintes qu’elles subissent et maîtriser les dépenses publiques.
– recréer un Etat fort : je suis Gaulliste et je pense que l’Etat en France doit être fort. Il doit avoir une politique de sécurité, qui assure la tranquillité des citoyens, une politique de contrôle des flux migratoires, une politique de respect de la laïcité dans sa double acception : le respect des religions par la république, mais aussi le respect de la République par les religions,
– réconcilier les Français et les Européens avec l’Europe (je ne peux pas accepter que l’on se prépare à disloquer la construction européenne),
– et le 4ème grand chantier, c’est la réforme de l’Education qui est pour moi la Mère des réformes. Pour réformer l’éducation, il faut mettre les enseignants au cœur du dispositif »

du Côté de Swann chez Marc Jutier c'est mieux 

Fraternité Citoyenne

25/12/15 – la lettre d'info de Fraternité Citoyenne – Joyeux noël ! Tout va bien madame la marquise …

perenoel.jpg

Éditorial

Tout le système financier transatlantique de la City et de Wall Street est au bord d’un effondrement généralisé. Ceux qui ne se laissent pas aveugler perçoivent des signes avant-coureurs qui ne trompent pas. Pour résumer la situation économique mondiale aujourd'hui:

→ Quatre banques italiennes ont fait faillite fin novembre et l’Union européenne, s’appuyant sur la nouvelle directive européenne sur le redressement et la résolution des crises bancaires (BRRD - 2014/59/UE), a tenté de confisquer les dépôts de leurs clients.

→ Porto-Rico, écrasé par une dette de 72 milliards de dollars détenue en grande partie par des « fonds vautours », a déjà annoncé qu’il ne pourrait pas payer le milliard de dollars à échéance au 31 décembre.

→ Plusieurs fonds spéculatifs américains, qui ont parié des sommes colossales sur la dette portoricaine, sur les obligations pourries et sur la bulle des gaz et huiles de schiste, ont déjà déposé leur bilan.

→ Au USA, 94 millions d’américains en âge de travailler ne travaillent pas ; 50 millions d’américains vivent avec des coupons alimentaires ; les emplois créés depuis 2008 sont en grande majorité à temps partiel dans la classe d’âge au-dessus de 55 ans et à faible rémunération ; la production industrielle est en baisse (- 0,4 en octobre, – 0,6 en novembre ) ; le déficit budgétaire reste important ce qui veut dire que l’État américain s’endette de 4 ou 5 pour faire 1 de chiffre d’affaires et gonfle dès lors année après année le stock de dettes ; la consommation n’est soutenue que par : les dépenses obligatoires engendrées par le programme OBAMA CARE (c'est comme si en France nous rentrions les cotisations sécu dans la consommation!), une explosion des prêts étudiants pas toujours attribués à des étudiants et dont le taux de défaut ne cesse de croître, des « subprimes » version automobile qui ne seront eux non plus jamais remboursés.

→ Les Japonais, qui en sont à leur douzième Qantitative Easing, dont la monnaie a baissé de 65 %, publient des chiffres économiques montrant qu’ils s’enfoncent jours après jours dans une dépression sans fin. Les derniers chiffres publiés montrent une chute de 10,2 % des importations et une chute de 3,3% des exportations. Cette politique économique qui a ruiné le Japon est aujourd’hui appliquée partout dans le monde par l'oligarchie incompétente.

→ Tous les indicateurs de commerce mondial sont au rouge vif, Baltic Dry Index (477) au plus bas, Harpex (366) au plus bas, cours des matières premières au plus bas, activité chinoise qui continue de chuter.

→ En France, la production industrielle chute, le chômage augmente à des niveaux jamais vus malgré tous les artifices comptables utilisés par nos dirigeants.

→ La Grèce s’enfonce tous les jours un peu plus, au point que les grecques se prostituent pour manger. Vive l’Euro !

→ L’Espagne, qui au dire de Monsieur Rajoy, connaît une reprise de sa croissance, a en fait inclus la prostitution et la drogue dans son PIB, institué une prime à la casse pour relancer le marché automobile, alors que dans tous les pays dans lesquels cela a été pratiqué ce fut un échec. Ces mesures sont évidemment financées par du déficit budgétaire. Le chômage reste en outre à des niveaux insoutenables (plus d’un quart de la population).

→ L’Italie est depuis plusieurs années en récession et n’en sort pas.

→ Le Brésil, entré dans une forte récession, doublé d’une crise politique, ne trouve rien de mieux, après avoir dépensé beaucoup d’argent pour l’organisation de la coupe du monde de Foot, d’en dépenser encore plus pour les jeux olympiques.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. Argentine, Venezuela, Moyen Orient, Afrique…, ces symptômes révèlent l’imminence d’un effondrement généralisé du système financier transatlantique. La crise financière se double d’un danger imminent de guerre, la City de Londres et Wall Street se trouvant acculées au désespoir par leur situation de faillite systémique. L’OTAN et l’administration Obama se livrent à des provocations insensées contre la Chine et la Russie, allant de l’élargissement tout azimut de l’OTAN en Europe orientale jusqu’au déploiement unilatéral d’un système d’armes anti-missiles aux frontières de la Russie, en passant par la modernisation des armes nucléaires tactiques américaines bientôt installées dans toute l’Europe de l’Est.

 

Il y a quelques jours, le Fonds Monétaire International a fait un gros effort pour positionner sa monnaie DTS en remplacement du dollar américain. Le Congrès américain, après 5 ans d’atermoiements, a finalement approuvé la réforme du vote du FMI, diluant ainsi le pouvoir du G7, après quoi l’organisation a annoncé qu’elle doublait son argent, de 238 milliards de DTS (environ 330 milliards de $), à 477 milliards de DTS (660 milliards $ US). La hausse des taux, annoncée par la Réserve Fédérale des États-Unis, la semaine dernière, est un autre signe que le dollar américain, et les personnes qui le contrôlent, sont impliqués dans les hauts niveaux de cette guerre financière. La raison officielle de la hausse des taux, une forte économie Américaine, est un mensonge éhonté, car tous les indicateurs économiques réels démontrent que l’économie Américaine est toujours en chute libre. En outre, cette hausse des taux aura pour effet de soutirer l’argent des petites banques, qui prêtent à de véritables entreprises, pour le rediriger vers les grandes banques qui contrôlent la Fed, et dont la principale activité est le ''casino'' sur les bourses du monde. La véritable raison de cette hausse de taux est de protéger le Dollar US, non-plus Américain, et non pas pour l’économie Américaine. En tout cas, la hausse des taux a été un échec, du fait que le dollar a continué de tomber au lieu de monter. Les taux d’intérêt du long terme, ont également chuté, ce qui signifie que le marché va vers une récession, et non la prétendue inflation, que la hausse des taux était censée arrêter.

 

Le fait que le gouvernement américain a finalement accepté de diluer son pouvoir au FMI, tandis que la Fed élève ses taux d’intérêt, sont probablement reliés à des efforts du gouvernement d’entreprises des USA, pour éviter la faillite.

 

Un autre signe que quelque chose de fondamental a changé, est le fait que le gouvernement américain a fait une volte-face de 180 degrés dans sa politique envers la Syrie, en soutenant une résolution de l’ONU, qui ne demande pas le départ du président syrien, Bashar el-Assad. Les États-Unis et Israël qui, jusqu’à présent à l’ONU avaient souvent été condamnés par le reste du monde, ont manifesté des signes de changement de régime en votant pour une résolution unanime de l’ONU visant à couper les finances de ISIS. Cette résolution vise la famille du Président Turc Erdogan, la famille Kurde Barzani, la famille du crime Bush, Exxon, BP et d’autres. Le dernier renseignement du Département des Renseignements de la Défense US, révèle également que, les Bush et leurs copains néo-conservateurs, ont expédié des camions-citernes de pétrole, des camionnettes et autres équipements, à ISIS à partir de Houston, Texas, de dire les sources du Pentagone. Ils disent que les camions sont modifiés en Israël, puis sont envoyés sur la zone de combat, via la Turquie et la Jordanie. Les Généraux du Pentagone et les officiers sont également de plus en plus soupçonneux envers le Secrétaire Américain à la Défense, Ashton Carter. Carter était récemment en Turquie, où il a ordonné un raid aérien en Irak, lequel a tué 25 soldats irakiens. Carter a ordonné l’attaque en guise de punition pour les Irakiens, pour avoir refusé son offre de leur envoyer des troupes d’opérations spéciales et des hélicoptères Apache. Les forces spéciales américaines ont récemment reçu l’interdiction d’entrer en Libye, indice d’une méfiance internationale croissante envers leur leadership.

 

La Turquie a succombé à la pression internationale et a retiré les troupes qu’elle avait envoyées en Irak. L’autre État délinquant du Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite, continue à se débattre désespérément pour sa survie, en effet, le Gouvernement Saoudien a annoncé la semaine dernière, une alliance de 34 pays « contre le terrorisme ». Malheureusement pour la famille du crime Ibn Saoud, les nations les plus importantes dans cette soi-disant coalition ont nié en faire partie. Le Pakistan, le seul État Islamique à posséder de l’armement nucléaire, a ouvertement démenti les affirmations Saoudiennes qu’ils étaient alliés. L’Indonésie et la Malaisie, deux autres grandes puissances islamiques, n’ont pas non plus, l’intention de soutenir militairement le régime Saoudien. Avec des prix du pétrole en chute à 30 $ le baril, et l’expiration des fonds « hedges » faits à 70 $ le baril, les Saoudiens ne seront bientôt plus en mesure de payer les armées de mercenaires qui les maintiennent au pouvoir. Cela aura une incidence sur les grandes banques, comme la Citibank, qui comptent sur le recyclage de l’argent du pétrole Saoudien.

 

Il est clair que le commerce et les marchés financiers mondiaux ne fonctionnent pas très bien en ce moment … alors que des pétroliers naviguent sans avoir nulle part où aller, que le commerce mondial continue à chuter et que les marchés dégringolent. Les hommes d’affaires japonais, ayant de vastes intérêts en Chine, disent que l’économie de la Chine est également dans un état pire que ne le montrent les chiffres du gouvernement. Une sorte d’effondrement systémique se déroule comme au ralenti. Ça ne fera pas du jour au lendemain, mais, la chute de l’Union soviétique, en regardant dans le passé, a semblé comme si, tout un système politico-économique s’était effondré presque instantanément.

 

En clair dans le système de l'empire des banksters qui va s'effondrer aussi sûrement que l'empire soviétique:

1 - toutes les activités humaines sont conditionnées par le gain de monnaie afin de payer les loyers d'un argent créé à partir de rien (ex-nihilo) par ces banksters ;

2 - les gouvernements européens obéissent tous à l'Empire Étasunien, lequel est assujetti à ceux qui fabriquent cette monnaie à volonté par une simple écriture comptable ;

3 - Hollande obéit au vrai pouvoir que sont les 7 ou 8 banques qui contrôlent la FED et Hollande ou Sarkozy sont bien obligés de suivre leurs diktats puisqu'ils ont été élus grâce à l'apport financier de ceux qui contrôlent aussi les médias. CQFD ! Quel dommage pour Hollande qui aurait pu devenir un président véritablement socialiste et laisser ainsi un bon souvenir de lui dans l'histoire !!

 

« Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents. » Maurice Allais, Prix Nobel de Sciences Économiques 1988

 

« Le processus proprement dit de la création monétaire se passe principalement dans les banques... les banquiers ont découvert qu’ils pourraient faire des prêts simplement en donnant leur promesse de payer, ou des billets de banque, à des emprunteurs. De cette façon les banques ont commencé à créer l’argent. Les dépôts de transaction sont les contreparties modernes des billets de banque. C’était une petite étape d’imprimer des billets en les créditant dans les livres comptables des dépôts des emprunteurs, que les emprunteurs alternativement pourraient « dépenser » en faisant des chèques, « imprimant de ce fait » leur propre argent. » Mécanique de l’argent moderne, Banque de Réserves Fédérale de Chicago.

 

« Le procédé par lequel les banques créent de l’argent est tellement simple que l’esprit en est dégoûté. » John Kenneth Galbraith, économiste

« Chaque fois qu’une banque fait un prêt, un nouveau crédit bancaire est créé. De l’argent tout neuf. » Graham F. Towers, gouverneur de la Banque du Canada 1934-54

 

« Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. [...] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. » Napoléon Bonaparte, Empereur Français (1769-1821)

 

« Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années. Mais le monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés. » David Rockefeller, Commission Trilatérale, 1991

 

« Les quelques personnes qui comprennent le système (argent et crédits) seront soit tellement intéressés par les profits qu’il engendre, soit tellement dépendantes des faveurs qu’il conçoit, qu’il n’y aura aucune opposition au sein de cette classe. D’un autre côté, les personnes incapables d’appréhender l’immense avantage retiré du système par le capital porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts. » Rothschild Brothers of London

 

« Jusqu’à ce que le contrôle de l’émission de devises et de crédit soit restauré au gouvernement et reconnue comme sa responsabilité la plus flagrante et la plus sacrée, tout discours sur la souveraineté du Parlement et la démocratie est vain et futile... Une fois qu’une nation abandonne le contrôle de ses crédits, il n’importe plus qui fait ses lois... L’usure, une fois aux commandes, coule n’importe quelle nation. »William Lyon Mackenzie King, ex-premier ministre du Canada

 

« Le gouvernement devrait créer, émettre et favoriser la circulation des monnaies et des crédits nécessaires à la satisfaction du besoin de dépense du gouvernement et du besoin d’achat des consommateurs. En adoptant ces principes, les contribuables économiseraient d’immenses sommes d’argent en intérêts. Le privilège de créer et d’émettre de la monnaie n’est pas seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité. L’argent cessera de gouverner et se mettra au service de l’humanité. » Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis, assassiné

 

« Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce... et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent. » James A. Garfield, président des Etats-Unis, assassiné

 

« L’histoire relate que les banquiers ont utilisé toutes sortes d’abus, d'intrigues, de supercheries et de violences possibles pour obtenir le contrôle des gouvernements en contrôlant l’argent et son émission. » James Madison, 4e président des USA de 1809 à 1817

 

« Je suis un homme des plus malheureux. J’ai inconsciemment ruiné mon pays. Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré dans le privé. La croissance de notre nation, en conséquence, ainsi que toutes nos activités, sont entre les mains de quelques hommes. Nous en sommes venus à être un des gouvernements les plus mal dirigés du monde civilisé un des plus contrôlés et dominés non pas par la conviction et le vote de la majorité mais par l’opinion et la force d’un petit groupe d’hommes dominants. »Woodrow Wilson, président des Etats-Unis 1913-1921

 

« Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette. Toute la perplexité, la confusion, et la détresse en Amérique ne provient pas des défauts de la Constitution ou de la Confédération ni du désir d’honneur ou de vertu mais de notre ignorance profonde de la nature des devises, du crédit, et de la circulation. » John Adams, père fondateur de la Constitution américaine

 

« L’incapacité pour les colons d’obtenir le pouvoir d’émettre leur propre argent à l’écart des mains de Georges III et des banquiers internationaux fut la raison PRINCIPALE de la guerre d’indépendance. » Benjamin Franklin

 

« Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et en un tour de mains ils créeront assez d’argent pour la racheter. Otez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits. » Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941 (Réputé 2e fortune d’Angleterre à cette époque)

 

« L’argent est une nouvelle forme d’esclavage, il se distingue de l’ancienne simplement par le fait qu’il est impersonnel, il n’y a pas de relation humaine entre le maître et l’esclave. » Léon Tolstoï

« Le problème récurrent au cours des siècles derniers et qui devra être réglé tôt ou tard est celui du conflit qui oppose le Peuple aux banques. »Lord Acton, Lord Chief Justice of England, 1875

« Il n’existe pas de moyen plus efficace pour prendre le contrôle d’une nation que de diriger son système de crédit (monétaire). » M. Phillip A. Benson, Président de l’association American Bankers’ Association, 8 juin 1939

« Permettez-moi d’émettre et de contrôler les ressources monétaires d’un pays et je me moque de celui qui écrit ses lois. » Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

« La jeunesse qui pourra résoudre la question monétaire fera plus pour le monde que toutes les armées de l’histoire. » Henry Ford

 

« Nous possédons dans ce pays l’une des institutions les plus corrompues que le monde ait jamais connu. Je veux parler de la Banque centrale américaine. Cette institution a appauvri les citoyens des Etats-Unis et a presque mené notre gouvernement à la faillite. Tout ceci est dû aux pratiques frauduleuses des vautours qui contrôlent cette situation. Un super-état dirigé par les banquiers et les industrialistes internationaux qui s’associent avec plaisir pour asservir le monde. » Louis McFadden, banquier et politicien étasunien

 

« Le capital doit assurer sa propre protection par tous les moyens possibles, grâce à la coalition et à la législation. Les dettes doivent être collectées et les hypothèques interdites le plus rapidement possible. Lorsque les personnes ordinaires perdent leurs maisons à travers le processus de la loi, elles deviennent plus dociles et peuvent plus facilement être dirigées grâce au bras fort du gouvernement représenté par les principaux acteurs financiers et par une puissance centrale due aux richesses. Ces vérités sont bien connues de nos principaux intervenants qui s’appliquent désormais à créer un impérialisme permettant de gouverner le monde. En divisant les votants grâce au système de parti politique, nous les manipulons afin qu’ils dépensent toute leur énergie pour des problèmes n’ayant aucune importance. C’est donc grâce à une action discrète que nous garantirons la pérennité de ce que nous avons si bien planifié et accompli. » 1924 US Banker’s Association Magazine

 

« Je n’ai jamais vu personne ayant pu, avec logique et rationalité, justifier que le gouvernement fédéral emprunte pour utiliser son propre argent... Je pense que le temps viendra où les gens demanderont que cela soit changé. Je pense que le temps viendra dans ce pays où ils viendront nous accuser, vous, moi, et toute personne liée au Congrès, d’être resté assis sans rien faire et d’avoir permis à un système aussi stupide d’être perpétué. » Wright Patman, membre démocrate du Congrès, 1928-1976 président du comité de la Banque et de la Monnaie 1963-1975.

 

« Les banquiers gouvernent le monde grâce à la dette qui correspond à l’argent créé à partir du néant. Ils ont besoin de gouverner le monde pour s’assurer qu’aucun pays ne faiblisse ou ne tente de les renverser. Aussi longtemps que les banques privées, au lieu des gouvernements, contrôleront la création de l’argent, la race humaine sera condamnée. Ces banquiers et leurs alliés ont tout acheté et tout le monde. » Henry Makow

 

Une suggestion, une remarque à propos de cette Lettre d'info, cliquez sur Réponse. Merci de faire suivre cette lettre à vos amis qui pourront s'abonner . Amitiés écologistes & socialistes  « Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, y parviennent. » J. Kerouac ♥ « Survie de la nature et de l'humanité ou survie du capitalisme, il va nous falloir choisir et choisir vite ! » Marc Jutier ○ Site  Articles  Livres  Vidéos ○ Documents ○ Blog ○