WWIII : Le Président Vladimir Poutine va soutenir la reconstruction de l'Eglise Antique de Sainte Marie-Madeleine, la femme du Christ, à Saint Bauzille de Montmel au Pic Saint Léon le Grand, à côté de Montpellier.

Publié le par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : Le Président Vladimir Poutine va soutenir la reconstruction de l'Eglise Antique de Sainte Marie-Madeleine, la femme du Christ, à Saint Bauzille de Montmel au Pic Saint Léon le Grand, à côté de Montpellier.

A l'occasion de cette journée de la Théophanie, le Président Vladimir Poutine, inspiré par D.ieu, tient à reconnaître comme vérité les sources du Christianisme de l'Eglise Orthodoxe, dans un grand retour aux véritables sources et messages de D.ieu par l'intermédiaire du Christ.

Une théophanie (des radicaux grecs théo-, θεός « dieu », et phan-, « apparition ») est, dans le domaine religieux, une manifestation divine, au cours de laquelle a normalement lieu la révélation d'un message divin aux hommes ou simplement d'un avertissement.

À l'origine, le terme grec θεοφάνια / theophánia désignait, dans la religion antique de ce peuple, une fête pendant laquelle on exposait publiquement la totalité des statues des dieux, surtout à Delphes.

Avec l'avènement du christianisme, le terme conserve la signification de manifestation divine : la révélation du Buisson ardent à Moïse et la naissance de Jésus-Christ sont des théophanies essentielles de l'Ancien et du Nouveau Testament.

L'Eglise orthodoxe s'intéresse de très près à cette Eglise en Ruine qui fait l'objet d'un désintéressement depuis le Pape Léon le Grand, et plus précisément depuis son abandon définitif au 14ème siècle par les moinesses qui se son regroupée dans l'abbaye de Gigean.

Ce que la Papauté avait mis de côté dès la fin du pontificat du pape Léon 1er, c'est l'idée de donner à Rome et à Saint Pierre, et donc aux représentants masculins de l'Eglise, la gouvernance de la Lignée de Saint Pierre au détriment de l'Apôtre des Apôtres Marie Madeleine et de l'église du Christ. Le pape François ne voit plus aujourd'hui qu'une Eglise Unique du Nouvel Ordre Mondial, qui ne fait même plus référence au Christ, et qui rassemble toutes les idéologies païennes.

Marie-Madeleine y a vécu de l'an 30 à l'an 50, dans la huitième Eglise Antique et primordiale et primitive, en France à côté de Montpellier. Elle y aurait passé ses meilleurs moment à élever ses filles, dès son débarquement aux Saintes maries de la Mer. Les sept autres Eglises Primitives sont celles d'ÉPHÈSE, de SMYRNE, de PERGAME, de THYATIRE, de SARDES, de PHILADELPHIE, et de LAODICÉE.

Ces sept Eglises Primitives sont sept sœurs de la Chrétienté de l'Eglise du Christ à partir desquelles toutes les religions se sont constituées.

On les appelle "les 7 Sœurs" parce qu’elles correspondent aux 7 filles d’Atlas de la mythologie grecque. Selon cette tradition, Atlas est le fils du Dieu Ouranos qui personnifie le Ciel, et il est chargé de veiller sur la Terre. Ses 7 filles sont censées l’assister dans cette mission. Elles sont représentées dans le ciel par les 7 Sœurs, c’est-à-dire les 7 étoiles les plus brillantes de la constellation des Pléiades qui en compte plus de 3.000 de moindre magnitude.

Elles ont toutes leur correspondances dans le Ciel, dans les Pléiades . Les Pléiades, ou amas M45, sont un amas ouvert d'étoiles qui s'observe depuis les deux hémisphères, dans la constellation du Taureau.       les Hyades, dont les étoiles qui constituent la tête du Taureau, et les Pléiades, forment l'épaule. 

Dans la mythologie, Zeus ou D.ieu  aperçut la jeune fille Europe  jouant avec ses compagnes et il en tomba immédiatement amoureux. Il jugea plus prudent de se métamorphoser en taureau pour échapper à la surveillance de son épouse, Héra, et pour mieux approcher les jeunes filles sans les effaroucher, il prit la forme d'un beau taureau blanc.

Il existe un débat concernant l'exactitude de la distance de l'amas à la Terre. Cette distance, selon les différents instruments techniques utilisés, pourrait être estimée à environ 444 années-lumière.

Dans le livre de l'Apocalypse au chapitre 1 verset 11 à 20 il est écrit : « Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergamme, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. Je me retournais pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m'être retourné, je vis sept chandeliers d'or, et au milieu des sept chandeliers, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige, ses yeux étaient comme une flamme de feu, ses pieds sembles à de l'airain ardent, comme s'il eu été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aigüe, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu'il brûle dans sa force. Quand je le vis, je tombais à ses pieds comme mort. Il posa sur sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort et voici, je suis vivant aux siècles de siècles. Je tiens la clé de la mort et du séjours des morts. Écris donc ces choses que tu as vues, et celles qui sont, et elles qui doivent arriver après elles. Le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers. Les sept étoiles sont les anges des sept églises, et les sept chandeliers sot les sept églises ».

L'Eglise Antique et Primordiale de Marie-Madeleine, la femme du Christ, sise au Pic Saint Léon le Grand, Pape venu bénir cette Eglise en 420, à Saint Bauzille de Montmel, à côté de Montpellier, représente l'Eglise du Christ, celle qu'il a voulue, à partir de laquelle se sont greffées toutes les Eglises et Religions actuelles. Elle représente ATLAS dans la Mythologie, elle est l'Eglise du Christ développée par Marie Madeleine, celle que l'on appelle l'Apôtre des Apôtres, parce que Jésus l'avait nommé pour être sa véritable succession, laissant à Pierre et plus tard à Paul de Tarse le soin d'évangéliser au Moyen Orient. Paul de Tarse ou saint Paul, porte aussi le nom juif de Saul qui se prononce « Shaoul » ([ʃaul]) (né probablement à Tarse en Cilicie au début du I er siècle et mort vers 67 - 68 à Rome), il est un apôtre de Jésus-Christ sans l'avoir connu, tout en ne faisant pas partie des « Douze ». Il est citoyen romain de naissance et juif pharisien. C'est lui qui a initié la séparation d'avec les Juifs en supprimant notamment la circoncision.

 

L'origine du nom « Pléiades » provient de la mythologie grecque : les Pléiades sont sept sœurs, filles d'Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone.

D.ieu dans la Bible se réfère toujours à Orion et aux Pléiades, qui seraient sa Maison.

1Ecoutez cette parole, Cette complainte que je prononce sur vous, Maison d'Israël!

2Elle est tombée, elle ne se relèvera plus, La vierge d'Israël; Elle est couchée par terre, Nul ne la relève.

3Car ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: La ville qui mettait en campagne mille hommes N'en conservera que cent, Et celle qui mettait en campagne cent hommes N'en conservera que dix, pour la maison d'Israël.

4Car ainsi parle l'Eternel à la maison d'Israël: Cherchez-moi, et vous vivrez!

5Ne cherchez pas Béthel, N'allez pas à Guilgal, Ne passez pas à Beer-Schéba. Car Guilgal sera captif, Et Béthel anéanti.

6Cherchez l'Eternel, et vous vivrez! Craignez qu'il ne saisisse comme un feu la maison de Joseph, Et que ce feu ne la dévore, sans personne à Béthel pour l'éteindre,

7O vous qui changez le droit en absinthe, Et qui foulez à terre la justice!

8Il a créé les Pléiades et l'Orion, Il change les ténèbres en aurore, Il obscurcit le jour pour en faire la nuit, Il appelle les eaux de la mer, Et les répand à la surface de la terre: L'Eternel est son nom.

9Il fait lever la ruine sur les puissants, Et la ruine vient sur les forteresses.

10Ils haïssent celui qui les reprend à la porte, Et ils ont en horreur celui qui parle sincèrement.

11Aussi, parce que vous avez foulé le misérable, Et que vous avez pris de lui du blé en présent, Vous avez bâti des maisons en pierres de taille, Mais vous ne les habiterez pas; Vous avez planté d'excellentes vignes, Mais vous n'en boirez pas le vin.

12Car, je le sais, vos crimes sont nombreux, Vos péchés se sont multipliés; Vous opprimez le juste, vous recevez des présents, Et vous violez à la porte le droit des pauvres.

13Voilà pourquoi, en des temps comme ceux-ci, le sage se tait; Car ces temps sont mauvais.

14Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, Et qu'ainsi l'Eternel, le Dieu des armées, soit avec vous, Comme vous le dites.

15Haïssez le mal et aimez le bien, Faites régner à la porte la justice; Et peut-être l'Eternel, le Dieu des armées, aura pitié Des restes de Joseph.

16C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel, le Dieu des armées, le Seigneur; Dans toutes les places on se lamentera, Dans toutes les rues on dira: Hélas! hélas! On appellera le laboureur au deuil, Et aux lamentations ceux qui disent des complaintes.

17Dans toutes les vignes on se lamentera, Lorsque je passerai au milieu de toi, dit l'Eternel.

18Malheur à ceux qui désirent le jour de l'Eternel! Qu'attendez-vous du jour de l'Eternel? Il sera ténèbres et non lumière.

19Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion Et que rencontre un ours, Qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille, Et que mord un serpent.

20Le jour de l'Eternel n'est-il pas ténèbres et non lumière? N'est-il pas obscur et sans éclat?

21Je hais, je méprise vos fêtes, Je ne puis sentir vos assemblées.

22Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n'y prends aucun plaisir; Et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas.

23Eloigne de moi le bruit de tes cantiques; Je n'écoute pas le son de tes luths.

24Mais que la droiture soit comme un courant d'eau, Et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit.

25M'avez-vous fait des sacrifices et des offrandes Pendant les quarante années du désert, maison d'Israël?... 26Emportez donc la tente de votre roi, Le piédestal de vos idoles, L'étoile de votre Dieu Que vous vous êtes fabriqué! 27Et je vous emmènerai captifs au delà de Damas, Dit l'Eternel, dont le nom est le Dieu des armées.

Poutine se baigne dans un lac glacé à l’occasion de la Théophanie (vidéo)
© Sputnik. Alexey Druzhinin Russie
URL courte 15390

Le 19 janvier, les orthodoxes russes fêtent la Théophanie. Vladimir Poutine a donné l’exemple aux fidèles réunis sur le lac Seliger, en plongeant dans l’eau glacée.

Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a fait savoir que Vladimir Poutine a participé aux baignades à l'occasion de la Théophanie en plongeant dans le lac Seliger, dans l'oblast de Tver.

«A l'occasion de la fête de la Théophanie, le Président Vladimir Poutine a assisté à une partie de la liturgie et a participé aux baignades sur le lac Seliger», a-t-il dit.

La fête de la Théophanie en Russie

© Sputnik. Vitaliy Ankov

Vladimir Poutine s'est rendu dans l'oblast de Tver, où il a visité le monastère Nilov, sur l'île Stolobny.

M. Peskov a ajouté que ce n'était pas la première fois que le Président russe participait aux baignades à l'occasion de la Théophanie.

«Le Président plonge dans le trou [dans la glace] depuis plusieurs années», a précisé M. Peskov.

La Théophanie est une fête chrétienne qui commémore le baptême du Christ dans le Jourdain. En Russie, elle est célébrée le 19 janvier. Selon une coutume orthodoxe, les fidèles se baignent dans l'eau froide à l'occasion de cette fête.