Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

WWIII : ISRAËL DETRUITE SELON LA BIBLE et le CORAN, cauchemar pour NETANYAHU QUI IRA JUSQU'AU BOUT. Les vrais Juifs croyants ainsi que le 1% de Sémites ne veulent pas de la terre d'Israël tant que D.ieu lui-même ne leur aura pas donné cette terre promise.

Publié le par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : ISRAËL DETRUITE SELON LA BIBLE et le CORAN, cauchemar pour  NETANYAHU QUI IRA JUSQU'AU BOUT. Les vrais Juifs croyants ainsi que le 1% de Sémites ne veulent pas de la terre d'Israël tant que D.ieu lui-même ne leur aura pas donné cette terre promise. Les Sionistes ont remplacé les Juifs pour ce qui est de demander des compensations pour la Shoah. Une affaire rentable qui rempli les caisses des organisations Sionistes. La Bible et le Coran parlent de la destruction d'Israël à la fin des temps (pour le Coran voir en fin de page), mais de nombreux eschatologues et analystes affirment que c'est en ce moment présent dans la bataille de Gog et Magog.

Pour justifier la création et l’existence de l’état sioniste, l’Occident prétexte inlassablement la souffrance du peuple juif lors de la Seconde Guerre mondiale. L’extermination d’un nombre considérable de juifs est un fait incontestable et personne ne peut nier les atrocités qui ont eu lieu sous le régime nazi.

Cependant, nul n’est sans savoir que la persécution sanglante des juifs est une entreprise allemande. Les Palestiniens, eux, n’ont pas été impliqués dans la Shoah et ont, avant qu’ils ne se fassent dérober leurs terres, toujours assuré la sécurité de la communauté juive en Palestine.

En effet, les juifs n’ont jamais subi de pogroms ni même de discriminations quelconques dans le monde musulman. Bien au contraire, ils y ont toujours été accueillis et protégés lorsqu’ils fuyaient les persécutions antisémites. Voilà pourquoi les Palestiniens se sont toujours demandé pourquoi ce sont eux qui ont dû expier l’antisémitisme européen et le génocide commis par un peuple aux cheveux blonds et aux yeux clairs avec lequel ils n’ont aucun lien.

UN PRÉTEXTE FALLACIEUX

Le prétexte invoqué de la souffrance juive dans la création de l’état juif a toujours été fallacieux

Si le sentiment de culpabilité de l’Europe était sincère, n’aurait-il pas été plus judicieux d’octroyer une partie de l’Allemagne au peuple juif ? Manuel Valls, à n’en pas douter, aurait été ravi d’avoir comme pays voisin l’état auquel il est éternellement lié.

En appliquant le principe d’offres territoriales pour compenser la souffrance de peuples persécutés, on peut aller très loin. Si avec l’holocauste, les juifs ont réussi à marchander l’annexion de 80 % de la Palestine, les Gazaouis, eux, pourraient au moins négocier le 19e arrondissement de Paris, non ?

Le prétexte invoqué de la souffrance juive dans la création de l’état juif est donc fallacieux et contredit toute logique. Il s’agit d’une évidence élémentaire qui fut même reconnue par Ben Gourion, l’homme qui déclara l’indépendance de l’entité sioniste en 1948 :

David Ben Gourion Le Paradoxe Juif

Si j’étais un dirigeant arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal, nous avons pris leur pays. Il est vrai que c’est la Terre Promise, mais en quoi cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur. Il y a eu l’antisémitisme, les nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ? » 1

Au sein de la communauté juive orthodoxe, la justification du vol des terres et des biens en Palestine 2 se traduit par une apologie religieuse. Dans de nombreux passages, le Talmud3 permet au « peuple élu » de dérober les non-juifs de leurs biens. Il leur est ainsi devenu possible de réclamer les terres palestiniennes (« La propriété d’un non-juif appartient au premier juif qui la réclame » 4), pour se les partager (« Si plusieurs juifs trompent un non-juif, ils doivent se partager le bénéfice équitablement » 5) et ensuite, se les approprier à tout jamais (« Si un juif trouve un bien appartenant à un goy, il n’est pas tenu de le lui rendre » 6).
Au sein de la communauté juive orthodoxe, la justification du vol des terres et des biens en Palestine se traduit par une apologie religieuse.

L’Occident ne peut, bien entendu, accepter ce type de convictions talmudiques comme une revendication légitime pour la colonisation de la Palestine. Pour faire admettre le bien-fondé de leur État voyou, les sionistes préfèrent donc rappeler au monde les atrocités qu’ils ont subies sous l’occupation nazie. Ils se servent de la Shoah, comme d’un petit bâton magique, pour réduire au silence toute personne qui s’oppose au massacre du peuple palestinien et à l’annexion de leurs terres.

Or, l’histoire démontre que la création de l’état juif n’est pas un résultat direct, ni même une conséquence de l’holocauste, mais bien le produit de la politique coloniale du 19e siècle. La première colonie juive fut établie en 1878, Hitler ne naîtra qu’en 1889. Quand les sionistes jetèrent les fondements de ce qu’ils allaient plus tard appeler « Israël », le führer allemand n’avait pas encore fait sa première communion.

UNE MAFIA SIONISTE

En 1897, Theodor Herzl 7 déclare que l’unique solution pour résoudre l’antisémitisme est de coloniser la Palestine8 pour y instaurer un état purement juif 9. Pour Herzl, l’état sioniste devait s’établir entre le Nil égyptien et l’Euphrate 10. Il aspirait à l’établissement d’un état raciste et islamophobe dans lequel il ne fallait pas offrir d’emplois à la population locale autre que « la chasse aux serpents » et l’assèchement des marais 11. Après ça, dit-il, les indigènes de la Palestine « doivent être expulsés discrètement au-delà des frontières du nouvel état juif » 12

En 1901, lors du cinquième congrès sioniste, les sionistes créent le « Fonds National Juif » qui avait pour mission d’acquérir des terres en Palestine et de les déclarer « propriété éternelle et inaliénable du peuple juif ». La volonté juive de détruire la Palestine se concrétise avec l’engloutissement de milliards de « sio-dollars ».

Dans « L’État des Juifs », Theodor Herzl prône le vol des terres palestiniennes et l’exode de son peuple suivit de la création d’un état raciste et islamophobe.

En 1903, le projet sioniste de transformer la Palestine en état exclusivement juif, qui entretient des liens puissants avec l’Occident, prend clairement forme lors du sixième congrès sioniste. Lors de cette assemblée, Franz Oppenheimer définit les objectifs de l’intégrisme sioniste : « Nous couvrirons la Palestine d’un réseau de colonies », une parole impudente qui fut prononcée quatre décennies avant la Shoah.

Quant à l’immigration sioniste, celle-ci débuta en 1882 13, c’est-à-dire 60 ans avant la Shoah. Les colons juifs achètent des terres sur les côtes palestiniennes et commencent à développer une structure d’état. « L’Organisation Mondiale Sioniste », fondée en 1897 par Herzl, se met à ramasser des fonds dans les quatre coins du monde. Il s’agit d’une collecte internationale que la mafia sioniste assure jusqu’à nos jours.

Le 24 juin 1891, un demi-siècle avant l’holocauste, un groupe de notables palestiniens à Jérusalem exige du gouvernement à Istanbul l’arrêt de la vente des terres palestiniennes aux juifs russes et l’arrêt de l’immigration de ce groupe 14. Lorsque se manifestent les premiers signes de l’opposition palestinienne, il est trop tard, le venin sioniste s’est déjà largement répandu dans les veines de la terre de Palestine.

Face à la résistance palestinienne, les colons juifs réagissent par la violence et commettent de multiples massacres et attentats terroristes, une approche qui, jusqu’à ce jour, n’a pas changé. En 1907, ils établissent leur première milice fasciste « Bar Giora » qui, en 1909, prendra le nom de « Hashomer ». Ce fut le début du terrorisme sioniste sous lequel périront plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens. La Shoah n’aura lieu que trente ans plus tard...15

​A suivre...

The National Interest prédit une nouvelle grande guerre Nucléaire ISRAËL-IRAN!
© AP Photo/ Ariel Schalit Défense URL courte
11238

Deux experts américains en relations internationales ont rendu publics leurs pronostics concernant les possibilités de déclenchement d’une guerre entre Israël et l’Iran. Selon eux, plusieurs facteurs témoignent du fait qu’elle est déjà en cours.

La situation actuelle au Proche-Orient suggère qu'une guerre entre Israël et l'Iran peut se déclencher en 2019. Tel est le pronostic de Raymond Tanter, ancien membre des administrations Reagan et Bush, et d'Ivan Sascha Sheehan, spécialiste en relations internationales de l'Université de Baltimore, dont ils ont fait part dans les pages du journal The National Interest.

«En janvier, nous nous sommes demandés si l'année 2018 apporterait une révolution en Iran. Désormais nous nous demandons: Israël et l'Iran se feront-ils la guerre en 2019?», s'interrogent les experts.

Selon eux, un conflit direct entre les deux pays «n'est pas seulement à l'horizon, il a déjà lieu». Ils font référence à ce qu'il s'est produit il y a deux semaines, lorsqu'Israël a attaqué des «sites iraniens» en Syrie après avoir abattu un drone attribué à l'Iran lancé depuis le territoire syrien. En réponse, la défense aérienne syrienne a abattu un chasseur israélien F-16.

Les spécialistes ont rappelé que, lors de la Conférence sur la sécurité de Munich, le Premier-ministre israélien Benjamin Netanyahou a appelé l'Iran à ne pas «tester la détermination d'Israël». Quelques heures plus tard, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a dénoncé le discours du leader israélien, qu'il a qualifié de «cirque caricatural… indigne d'une réponse».

«Ces incidents ouvrent la voie à une guerre plus large qui débutera si Téhéran persiste dans ses tentatives de renforcer sa présence en Syrie après la "défaite" de Daech», estiment les auteurs.

Raymond Tanter et Ivan Sascha Sheehan indiquent que les «Unités de mobilisation populaire», en majorité composées de milices chiites irakiennes et soutenues par le corps des Gardiens de la révolution islamique, pourraient prendre part à cette guerre. Ils estiment également que les États-Unis doivent accorder à Israël une aide plus significative, notamment en lui livrant des armes.

Seven reasons Netanyahu is still doing well in the polls

Sept raisons pour lesquelles Netanyahu se porte encore bien dans les sondages

Tentons de comprendre la psychologie de masse israélienne qui insiste sur le fait qu’un premier ministre soupçonné de corruption reste irremplaçable

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu promène la chienne de la famille dans le quartier Rehavia de la capitale. (photo credit: Courtesy). Kaïa avait été mise en quarantaine après avoir mordu un député du Likoud et le mari de la vice- ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely lors de la cérémonie de Hanukkah, à leur résidence. 

Après tout, Degani est payé à réaliser des sondages au profit du Likoud depuis des années et cette étude d’opinion a été diffusée dans le journal Israel Hayom pro-Netanyahu, de son ami Sheldon Adelson. Les sondages de Degani offrent toujours au Likoud plus de suffrages que n’importe lequel des autres sondeurs.

Mais les enquêtes menées par d’autres sondeurs indiquent également un soutien fervent à Netanyahu, qui reste indéniablement impressionnant, si on considère tous les articles de presse négatifs qu’il a pu récolter au cours de ces deux dernières semaines.

Le sondage du centre Smith de recherche, qui a été conduit vendredi dernier, pour le Jerusalem Post donnait au Likud un score dominant de 28 sièges- contre 22, sur Yesh Atid, malgré que 48% de sondés aient déclaré que le premier ministre est corrompu.

C’était le nombre de suffrages le plus élevé que le Likoud ait pu recevoir depuis des années, dans le cadre d’un sondage de Smith.

Même le sondeur dont les résultats prédisent de façon constante le plus petit nombre de sièges accordés au Likud, CamilleFuchs, offre au Likud un résultat de 27 à 23 sièges contre Yesh Atid, dans le sondage réalisé pour la chaîne 10.

Avec de tels résultats, il n’importe plus de savoir que le bureau du premier ministre ait laissé entendre que Netanyahu est probablement plus favorable au lancement de nouvelles élections anticipées que ses partenaires de la coalition, même après que Netanyahu lui-même, ait fait savoir de façon répétée que l’actuel gouvernement a bien l’intention de poursuivre et de terminer son mandat en novembre 2019.

Aussi, pourquoi Netanyahu se porte t-il si bien dans les sondages, malgré les enquêtes de police 1000, 2000, 3000 et 4000, et le nouveau dossier impliquant un conseiller qui se serait vu proposer le poste de Procureur Général, à une candidate, àcondition qu’elle clôture le dossier concernant Sara Netanyahu? Il y a plusieurs raisons, et les lecteurs peuvent décider par eux-mêmes si l’une, toute ou aucune d’entre elles sont ou ne sont pas exactes.

1. Les Israéliens aiment que leurs dirigeants ne soient pas des enfants de cœur (des caves)

Cela s’est avéré vrai à maintes reprises, depuis les 17 sièges remportés par le Shass, en 1999, alors que son dirigeant Arye Deri était en route vers la prison, à Tzipi Livni, qui a une image propre, qui a échoué à de multiples reprises, quelque soit le parti. Les Israéliens aiment que leurs leaders jouent des coudes, parce que ce seront eux qui combattront pour Israël sur la scène mondiale, et le pire que puissiez être en Israël,c’est être un freier (un pigeon).

2. Netanyahu préserve la sécurité des Israéliens et c’est ça qui compte 

Netanyahu a persuadé les Israéliens qu’il peut et qu’il est le seul à pouvoir les protéger face à la nucléarisation de l’Iran et d’autres menaces. Jusqu’à ce que quelqu’un d’autre survienne qui puisse faire en sorte que les Israéliens se sentent autant en sécurité que grâce à Netanyahu, il conservera la possibilité de gagner les élections, peu importe de quoi il sera accusé la prochaine fois. Les Israéliens votent sur la sécurité et, à ce sujet, il n’y a aucune alternative à l’actuel premier ministre.

3. Le Premier Ministre comme relation Publique inspiré 

Netanyahu est aussi bien au-dessus de n’importe quel autre dirigeant potentiel, quan il s’agit de la diplomatie internationale.

Peut-être que personne d’autre au monde n’a rencontré autant de dirigeants internationaux sur les six continents, au cours de ces deux dernières années. Il y a même ceux qui prétendent que Netanyahu n’a augmenté son temps passé à l’extérieur que dans le but d’éviter d’être confronté à la police en rentrant au pays.

Mais il avait tous les droits de conserver le porte-feuille des affaires étrangères et même l’opposition ne dément pas sa réussite sur ce plan.

4. C’est grâce à l’économie, idiot! 

Avec une croissance économique forte, un record régulièrement battu en matière de tourisme et un chômage faible, qui voudrait remplacer le dirigeant qui y parvient? Même le coût du logement a commencé à baisser, aussi les Israéliens ne vont pas se précipiter à remplacer le premier ministre qui leur garantit tous ces avantages (tuerait la poule aux œufs d’or).

5. Ils mentent 

Les Israéliens sont réputés pour leur animosité envers les élites. Cela comprend les médias, les professeurs, les têtes dirigeants du système judiciaire et, oui, également, les sondages. C’était une des raisons données à l’échec des sondeurs à détecter et prévoir l’étendue de la victoire de Netanyahu, lors des dernières élections. Mais de toutes les autres réponses possibles, c’est celle qui a le moins de sens, à cause des autres questions posées dans les sondages, comme de savoir si Netanyahu est corrompu, qui ne lui apporte guère de résultat positif.

6. Pas d’alternative 

Si l’ancien Ministre de la Défense Moshe Ya’alon avait accepté la proposition de Netanyahu qu’il prenne le poste de Ministre des Affaires étrangères, quand il a remis son propre poste de la défense à Avigdor Lieberman, il serait devenu l’inévitable successeur de Netanyahu, attendant en coulisse. Quand les enquêtes se sont intensifiées, les partenaires de la coalition auraient même pu faire pression sur Netanyahu et demandé à Ya’alon de former un gouvernement. Mais il a commis une énorme erreur politique en détruisant les ponts et en quittant le Likud. Sans lui, il n’y a pas d’alternative qui apparaisse, aux yeux des Israéliens, préparé à remplir l’un des jobs les plus difficiles au monde.

7. Il est Innocent jusqu’à preuve qu’il est coupable! 

Peut-être que les Israéliens tiennent à des valeurs juives et démocratiques, comme le fait qu’il soit “innocent jusqu’à ce qu’on ait démontré qu’il est réellement coupable” et Dan lekaf lezchut, qu’on peut traduire par juger favorablement et offrir le bénéfice du doute.

24 Février 2018 04:18

Adaptation : Marc Brzustowski

Ki Tissa: Quand tu élèveras la tête des enfants d’Israël- vidéos
 
 

Shmouel Darmon

Ce cours est dédié à la Mémoire de Hafsa Bat Messaouda Guedj Z’l 16 Adar 5765

Que le Créateur du monde nous aide dans notre quotidien à toujours surmonter les difficultés, et que par le mérite des Tsadikim, nous puissions être toujours à la tête, pour servir d’exemple, amen ! Chavoua tov !

 Il montre au peuple que l’espoir existe toujours et qu’il est possible de dévoiler la tête, roch, au sein de chaque membre d’Israël (Israël contient les lettres de l’expression Li roch, à moi la tête), c’est à dire la mission inhérente à chaque juif. C’est ainsi que par son attitude et son attachement à la Torah, véhiculée par le Tsadik, le juif montre qu’il appartient bien au Créateur du monde : oui, la tête, Israël, est à Moi, dit H’.

Car c’est bien aux Tsadikim qu’incombe la sublime mission de relever la gloire d’Israël, en lui insufflant l’espoir et la reconnection au divin qui avait été voilée, pour un temps, en raison du tourbillon trépidant de la vie. La routine avait fait de nous des numéros, nous avions l’impression que notre destin était figé, stoppé, arrêté. Non, le Tsadik relève la tête d’Israël.

Relever la tête, c’est simplement se rappeler de sa part d’Infini. Ce rappel passe par l’attachement aux maîtres authentiques, les saints Tsadikim. En effet, H’ s’adresse à Moché en lui disant : Ki Tissa, c’est à dire quand Tu relèveras …

On comprend alors mieux pourquoi la Torah emploie l’expression “relever la tête”, quand il s’agit de procéder somme toute à un dénombrement. Relever la tête, c’est retrouver véritablement sa dimension d’homme debout, à la différence de l’animal qui a souvent la tête baissée, dirigée vers le sol. Relever la tête, c’est aussi retrouver l’espoir au sein d’un quotidien pesant et rempli de défis difficiles à remporter.

La Torah nous enseigne une importante leçon : chaque homme possède en lui quelque chose de transcendant, quelque chose qui le connecte à ce qui est au delà de toute mesure, de tout chiffre, en un mot : l’Infini … Et même s’il est vrai que la Torah indique, dans plusieurs passages, le compte précis de la population, elle n’emprisonne jamais l’individu à l’intérieur du nombre, en le réduisant à un vulgaire numéro … Tout simplement parce que chacun d’entre nous possède en lui une part d’Infini, bien au-delà de toute valeur chiffrée.

 

De quoi s’agit-il ? La Torah interdit de compter les enfants d’Israël. On ne peut le faire que par un moyen détourné. Ici, il s’agit de donner une pièce de monnaie, un demi chekel. Les pièces seront comptées, et on saura ainsi le nombre de personnes, comme l’explique Rachi dans son commentaire.

Les premiers mots du deuxième verset indiquent : Ki tissa ète roch béné Israël … Quand tu élèveras la tête des enfants d’Israël …

 

Les Dix Signes Majeurs du Dernier Jour Seul Un s'est Produit

Le 25/07/2007 par Sheik Imran Hosein

Traduction et Commentaires : Kairos & Logos
En ces temps vraiment troublés, pour tous, que nous soyons athées (mais spirituels), catholiques ou musulmans, si nous regardons ce qui nous entoure et au fond de nous même, nous ne pouvons que nous rendre à l'évidence : rien ne va plus. Alors qu'en France et dans nos sociétés occidentales, héritières de la culture judéo-chrétienne, beaucoup se réfèrent à l'eschatologie catholique et notamment au texte de Jean pour tenter de savoir ce qu'il va se passer à la Fin des Temps, encore peu de personnes se réfèrent à l'eschatologie Islamique ayant pourtant une capacité explicative très puissante. Le texte qui suit provient du Sheik Imran Hosein, qui réside actuellement en Malaysie est qui possède une grande expertise sur le sujet de la Fin des Temps dans l'Islam. N'hésitez pas à commenter et à diffuser ce texte.

DERNIER JOUR SIGNIFIE DERNIER TEMPS

Le terme "Dernier Jour" en réalité est mis pour "Dernier Temps", ou l'époque qui culminera à la fin de l'histoire — quand le véritable Messie, Jésus, fils de Marie (et non fils de Dieu), reviendra pour régner sur le monde à partir de Jérusalem avec justice et la loi "éternelle". Ce sera "éternel" dans le sens que l'histoire prendra fin avec cet évènement. La Vie sur terre au delà de cet évènement, et après que Jésus meurt d'une mort humaine et soit enterré à côté du Prophète Mahomet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut sur ces deux là) à Médine, ne pourra pas être qualifiée d'histoire. Il en sera ainsi puisque le chemin séculier moderne aura atteint sa fin prévisible dans l'athéisme total, et avec un tel effondrement des mœurs, et de la conscience morale, ces gens oublieront leur condition d'être humain et « auront des relations sexuelles en public comme des ânes ». Déjà, c'est assez clair (particulièrement au moment du Carnaval de Trinidad) que nous sommes plutôt proche de la réalisation de cette prophétie menaçante faite par le Prophète Mahomet (paix soit sur lui)

Tant et si bien, alors, pour les affirmations fallacieuses de la borgne civilisation Judéo-Chrétienne et ses "esclaves domestiques de couleur" autour du monde. Ils affirment que l'humanité est le témoin d'un progrès sans précédent, que le présent est le meilleur de toutes les époques, que le monde va continuer de se développer de mieux en mieux, et que la civilisation moderne occidentale a fait passer toutes les civilisations précédentes, y compris l'Islam, comme moribondes et obsolètes !

Tant et si bien, alors, pour le borgne "esclave domestique" local ici dans mon île natale de Trinidad qui insiste que les Musulmans doit rester une partie de la société ordinaire - même quand cet ordinaire se dirige vers le feu de l'enfer.

Quand un bateau est en train de couler et que vous ne pouvez pas l'en empêcher, vous devez quitter ce bateau, et exhorter les autres de le faire également. Le bateau de ce monde est en train de couler ! La preuve est tout autour de nous aussi visible que la lumière du jour ! Mais ceux qui sont aveugles ne peuvent pas voir que le bateau est en train de couler. Ils utilisent leur chéquier, ou les canons de leur pistolets, pour s'imposer eux-même comme dirigeants de ce monde. L'aveugle alors dirige l'aveugle jusqu'à ce que tout soit perdu et noyé comme le peuple de Noé (paix soit sur lui)

Le Prophète Mahomet a prophétisé beaucoup plus de signes du Dernier Jour autre que le "sexe comme des ânes". La plupart sont connus comme des signes "mineurs". Décrivons quelques uns d'entre eux (choisis au hasard) avant que nous n'abordions les dix signes "majeurs" pour lesquels nous nous risquerons à inclure le tremblement de terre sous-marin majeur et résultant Tsunami en Asie du Sud-Est qui s'est produit à la fin Décembre 2004.

SIGNES MINEURS

• « Les gens se comporteront d'une manière différente de la mienne, et donneront des conseils différents des miens », « Je crains pour mon peuple que seuls les dirigeants qui mènent les hommes s'égarent », « Avant la Dernière Heure il y aura de grands menteurs, donc méfiez-vous d'eux », « Quand le membre le plus malfaisant d'une tribu devient le chef, et que le membre le moins valeureux d'une communauté devient le dirigeant, et qu'un homme est respecté par la peur du mal qu'il pourrait faire, et que l'autorité est donnée aux gens qui ne le méritent pas, préparez-vous à la Dernière Heure ». Tous ces avertissements ont déjà été réalisés totalement et de façon inquiétante. Dans le monde d'aujourd'hui, à part quelques exceptions, et même ici dans mon île native des Caraïbes, Trinidad, les gens, y compris les musulmans, sont désormais les pires dirigeants. C'est un signe inquiétant que le Dernier Jour va se produire. Déjà il y a tant de gens qui ne voient ou ne peuvent pas voir, et ils se précipitent aveuglément comme du bétail abruti pour soutenir ou suivre de tels dirigeants à des fins personnelles, ou par peur, ou à cause de leur pure ignorance ;

En effet, il y a peu de pays musulmans qui peuvent se targuer d'avoir des leaders éclairés. Et si nous adoptons un point de vue Islamo-centriste comme le veut l'interprétation du Coran et de ses Haddiths, on ne peut que constater que la terre de naissance de Mahomet, l'Arabie Saoudite, porte des dirigeants totalement corrompus. Non contents d'être alliés aux USA, de se saouler au champagne, de faire appel à des prostituées lors des voyages à l'étranger, de faire du trafic de drogue, ils viennent de violer le site sacré de la Mecque en construisant un complexe hotelier aux apparences sataniques sur les vestiges archéologiques de la maison du Prophète (cf. Le Libre Penseur)

• « Les femmes arrangeront leurs cheveux pour ressembler à la bosse d'un chameau », et ce signe s'est déjà accompli, nous le voyons tous les jours ;
 
• « Les femmes s'habilleront comme les hommes », et nous les voyons déjà aujourd'hui avec des pantalons, des vestes et, même, des cravates ; et « les femmes seront habillés mais elles seront nues », et cette prophétie, aussi est à présent réalisée. Quand les femmes paradent en public, « habillées, mais nues », comme elles le font aujourd'hui, et quand les musulmans ne peuvent l'empêcher, ils devraient alors chercher à fuir une telle société dominante, plutôt que de continuer à en faire partie, jusqu'à ce que les femmes soient complètement nues et que les rapports sexuels comme des ânes s'affichent en public. Si ces fous choisissent de continuer à faire partie d'une telle société corrompue et décadente, alors ils ou leurs enfants seront au final pervertis par une telle société ;
 
• « Les hommes s'habilleront comme les femmes », et déjà ce signe se produit. Pratiquement personne peut dire "qu'elle", la soi-disante "crossdresser", est en fait un homme ;
 
• L'homosexualité (et le lesbianisme) deviendra banal, et c'est ce qui est en train de se produire devant nos yeux. L'acceptation social et la protection légale de cette abominable perversion sexuelle gagne du terrain. En effet, ceux qui respectent fermement l'interdiction divine d'une telle perversion sexuelle sont à présent diabolisés comme des gens atteints d'une maladie appellée "l'homophobie" ;
 
• Les enfants nés en dehors du mariage seront des cas courants, en fait le mariage en lui-même semble à présent destiné à devenir obsolète ;

Les cinq points qui précèdent sont clairement visibles de nos jours. Cela s'appelle : Théorie du genre, Lobby LGBT (Lesbienne-Gay-Bi-Trans) ou le Féminisme moderne.

• La  fornication et l'adultère deviendront monnaie courante, ce qui aussi apparaît s'être déjà accompli dans un monde moderne dans laquelle la virginité et la fidélité maritale sont devenus démodées ;
 
• Déséquilibre du ratio hommes / femmes à un tel point que "un homme devra entretenir (pas épouser) cinquante femmes", ce qui se produit déjà mais peut être relié à l'impact sur la production du sperme masculin de choses comme la pollution environnementale et les OGM ;
 
• Consommation généralisée de boissons alcoolisées, cette "mère de tous les maux" est déjà devenue un horrible fléau pour lequel personne n'est à l'abri du conducteur ivre ; le fœtus boit quand la mère boit et en souffre d'une façon inimaginable ; les gens, y compris les Premiers Ministres, boivent et devient ivres et se comportent en public comme des crétins ;
 
• « La connaissance religieuse disparaîtra », puisque les érudits authentiques de l'Islam sont diabolisés, marginalisés, "bannis", ou déclarés être "des grands risques à la sécurité". Seuls les érudits pouvant esquiver adroitement et tenir la dragée haute à ceux qui contrôlent le pouvoir sont autorisés à prêcher librement et sans entrave une version cosmétique aseptisée de l'Islam acceptable aux dirigeants athées du monde. Les institutions de l'enseignement Islamique sont forcées de se soumettre au contrôle de ceux qui livrent la guerre à l'Islam. S'ils ne se soumettent pas, ils sont mis sous silence. Les étudiants étrangers sont interdits d'étudier l'Islam dans certaines soi-disantes Républiques Islamiques ;
• « Le temps s'écoulera plus rapidement — une année passera comme un mois — un mois comme une semaine — une semaine comme un jour » etc., et déjà la perception d'un temps s'écoulant plus rapidement est une expérience universelle ;
 
 • Une telle fréquence des massacres aveugles, des meurtres et des violences où « le tueur peut ne pas connaître pourquoi il tue et celui qui est tué peut ne pas connaître pourquoi il est tué », et « chaque époque est suivie par une qui est encore pire » — déjà, dans le monde entier, des massacres aveugles insensés se produisent et vont toujours plus loin dans l'horreur ;
 
• « Rien ne restera de l'Islam à part le nom, et rien de restera du Coran à part des traces (de ses écrits) (i.e. le Coran ne sera plus étudié, personne ne suivra ses préceptes, il sera récité mécaniquement, etc.) ; Les mosquées (Masajid) seront des grandes structures mais dépourvue de spiritualité ; et les théologiens de l'Islam (Oulema) seront les pire individus sous le ciel. Ils seront la source de divergences (Fitna) et ils seront eux-même l'objet de ces divergences (puisqu'ils trahissent l'Islam) » — Il y a beaucoup d'érudits de l'Islam, distingués, qui déclarent que cette prophétie, également, s'est réalisée. Les preuves d'une telle chose sont accablantes. Le Califat Islamique (Khilafah) a été détruit il y a longtemps, l'aumône (Zakat) n'est plus collectée et distribuée par l'état, l'argent lui-même est désormais corrompu, le pêché (Shirk) universel de l'état moderne a corrompu toute l'humanité, l'usure (Riba) est complètement généralisée, le pélerinage à la Mecque (Hajj) sera probablement abandonné bientôt ;

Il n'y a pas que le catholicisme qui est confronté à un déclin de la foi. L'Islam est également confronté à diverses forces contraires les unes aux autres (chiites contre sunites, fondamentalisme contre modernisme, place de l'Islam dans la politique d'un état, etc) qui ont tendance à s'annuler au final et à affaiblir cette religion. Certains prévoient même que l'Islam connaîtra prochainement son Vatican II, avec une grande réforme de la pratique de la foi, laissant le terrain libre à la laïcité et la franc-maçonnerie.

• L'emploi généralisé de l'usure (Riba, i.e. l'argent prêté à intérêts, et les transactions qui arnaquent les gens à travers la tromperie dans les affaires, etc.) A travers le monde aujourd'hui, l'usure dans la banque et l'assurance moderne, tout autant que dans le système monétaire, a déjà pris le total contrôle sur les marchés et sur la vie économique. C'est un des Signes mineurs qui n'a pas été écrit dans un langage énigmatique ;
 
• « Une femme esclave donnera naissance à sa maîtresse », rendu possible à travers la combinaison de l'usure (Riba) et de la révolution féministe moderne et ;
 
• « Des bergers aux pieds nus lutteront entre eux pour construire des bâtiments élevés ». Ceci a déjà été réalisé quand la richesse est gaspillée dans de grandioses et onéreux projets de constructions publiques confiés à des personnes qui rêvent de symboles de statut visibles dans un monde moderne qui reconnait le riche comme "quelqu'un" et le pauvre comme "personne".
Et puis, il y a des Signes mineurs qui ne se sont pas encore produits :
 
• « La Dernière Heure ne viendra pas jusqu'à ce qu'apparaisse depuis la terre de Hejaz (Arabie Saoudite) un feu qui illuminera les dos des chameaux à Busra ». Mais pour l'échange de Basra à propos de Hejaz, cette prophétie anticipe peut-être une attaque nucléaire sur ou autour de l'Iran qui pourrait officiellement faire rentrer Israël dans le club des puissances nucléaires. Donc beaucoup de ces Signes mineurs du Dernier Jour, et tellement d'autres qui ne sont pas mentionnés ici, se sont déjà produits, que nous pouvons aborder les Signes majeurs tout en ayant conscience que nous sommes déjà en train de vivre dans ce Dernier Age.
 
SIGNES MAJEURS
Hudhayfah ibn Usayd Ghifari, le compagnon du Prophète a dit,
 
« Le Messager d'Allah est venu à nous tout à coup alors que nous étions occupés à discuter. Il demanda :
 
- De quoi parlez vous ?
 
- Nous sommes en train de parler de la Dernière Heure répondirent les Compagnons.
 
- Elle ne viendra pas avant que nous n'ayez vu les dix signes.
 
Et il fit mention de "fumée", "Dajjal", la "bête", le "levé du soleil depuis l'ouest", "la venue de Jésus fils de Marie", "Gog et Magog", "les naufrages de la terre en trois lieux, l'un à l'est, l'autre à l'ouest et le dernier en Arabie" à la fin desquels "le feu avancera à partir du Yémen, et poussera les gens à l'endroit de l'assemblée (i.e. le lieu où l'humanité sera réunie pour le jugement). »
(Sahih Muslim)
 
Voici les dix Signes majeurs du Dernier Jour tel que prophétisé par le Prophète Mahommet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) :
• Dajjal — le faux Messie ou l'Antéchrist,
• Gog et Magog,
• La fumée,
• La bête de la Terre ou terre (probablement la Terre Sainte),
• Le soleil qui se lèvera à l'ouest,
• Les Trois naufrages de la terre
      • l'un à l'est
      • l'autre à l'ouest
      • et le dernier, le plus dévastateur, en Arabie,
• Un feu partira du Yémen et poussera les gens au lieu de l'assemblé (pour le jugement),
• Le fils de Marie descendra.

Cependant, ces signes n'ont pas été donnés par le Prophète béni (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) dans leur ordre chronologique d'apparition. J'ai fait un effort pour les mettre dans cet ordre, avec ceux qui n'ont pas encore eu lieu en bas de la liste. Comment suis-je parvenu à cet ordre ci-dessus ? Nous savons de par les prophéties du Prophète béni que le troisième "naufrage de la terre", i.e. celui qui se produira en Arabie, engloutira une armée se dirigeant au sud vers la Mecque. Cette armée sera en route pour attaquer l'Imam al-Mahdi, le descendant du Prophète Mahomet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). Il a été prophétisé qu'il restaurera le Califat Islamique (ou le modèle Islamique de l'état) dans la péninsule Arabe. C'est après que ce signe ait eu lieu (i.e. le troisième tremblement de terre majeur) que le fils de Marie descendra du ciel avec ses mains posées sur les ailes de deux anges, et il tuera Dajjal le Faux Messie ou l'Antéchrist. Le Coran lui-même a décrit Jésus (i.e. le retour de Jésus) comme le 'ilm (qui signifie ici la clé maîtresse du sujet) de la Dernière Heure :

« Et il (i.e. Jésus) sera le Signe de (l'arrivée de) l'Heure (du Jugement) : par conséquent, n'ayez aucun doute au sujet (de l'Heure), mais suivez Moi : c'est un Droit Chemin.  »
(Coran, Zukhruf, 43:61)

Il s'ensuit que son retour doit venir chronologiquement à la fin de la liste. Nous savons également que le "feu" du Yémen devrait suivre le troisième tremblement de terre. Et à présent, il apparaît que le tremblement de terre majeur dans l'Est s'est produit, nous devons attendre la réalisation de quatre signes majeurs supplémentaires. Quand les six signes "majeurs" se sont-ils produits ?

DAJJAL
J'ai défendu dans mon livre, "Jerusalem in the Qur'an – An Islamic View of the Destiny of Jerusalem", que Dajjal le Faux Messie ou l'Antéchrist a été libéré dans le monde durant la vie du Prophète Mahommet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). Il a déjà achevé la première étape de sa mission qui a duré « un jour comme une année », et est sur le point d'achever la seconde étape qui dure « un jour comme un mois ». La troisième et dernière étape de sa mission (se faire passer pour le vrai Messie) qui durerait juste « un jour comme une semaine » devrait commencer, je pense, quand Israël remplacera les USA comme état dominant dans le monde. Et cela se produira quand Israël livrera une grande guerre qui résultera en une importante expansion territoriale « de la rivière d'Egypte jusqu'à la rivière Euphrate ». Israël se saisira ensuite du Canal de Suez et de tout le pétrole du Golfe Arabique.

A la fin de cette troisième étape, Dajjal le faux Messie ou l'Antéchrist naîtra dans ce monde de parents Juifs, se hissera à la tête d'Israël et, à partir de là, aura accompli sa mission de dominer le monde à partir de Jérusalem. Et Allah Sait le mieux !

Un chapitre entier du livre est dédié à l'explication du sujet du Dajjal. Je suis en train d'écrire un livre en quatre tomes sur Surah al-Kahf du Coran, et l'un des tomes sera entièrement dédié à l'explication exhaustive du sujet du Dajjal, le faux Messie ou l'Antéchrist dans l'Islam Insha Allah.

GOG ET MAGOG
J'ai également avancé dans mon livre que Gog et Magog ont été libéré dans le monde à l'époque du Prophète Mahommet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). Le Coran lui-même mentionne (Coran, al-Anbiyah, 21:94-5) une "ville" qui a été détruite par Allah le Très Haut, et les habitants de la ville expulsé, et ensuite interdit de retourner pour revendiquer leur ville jusqu'à ce que Gog et Magog ne soient non seulement libérés, mais également dispersés (à travers le monde) dans toutes les directions.

« Mais il y avait une interdiction sur une ville que nous avions détruite : qu'ils (les habitants de la ville) ne reviennent pas (pour réclamer que la ville est la leur) ; jusqu'à ce que Gog et Magog soient libérés (de leur prison), et qu'ils se dispersent rapidement dans chaque direction (se reproduisant eux-même parmi tous les peuples du monde). »(Coran, al-Anbiyah, 21:95-96)

J'ai identifié que cette "ville" était Jérusalem. Et puisque que les Juifs sont déjà retournés à Jérusalem pour la réclamer comme la leur, il s'ensuit que Gog et Magog, comme Dajjal, sont aussi proches de remplir leur mission. Et Allah Sait le mieux !

Un autre chapitre entier de "Jerusalem in the Qur’an" est dédié à l'explication du sujet de Gog et Magog. De plus, le quatrième des quatre tomes du livre sur Surah al-Kahf sera consacré à l'explication exhaustive de ce sujet Insha Allah.

DUKHAN (FUMÉE)
Il semble que ce soit l'ensemble de la pollution environnementale (pas uniquement la fumée et le brouillard) qui met sens dessus dessous la terre elle-même et qui amène au réchauffement climatique avec l'impact conséquent des tremblements de terre, des ouragans, des inondations, etc. L'économie industrielle moderne dont Dajjal est responsable, apparaît être le plus grand coupable de la pollution environnementale dans le monde d'aujourd'hui. Autrement dit, nous avons été trompés pour provoquer Dukhan (fumée) qui à son tour répand le réchauffement et au final le désastre climatique. Et Allah Sait le mieux ! Cependant, il est important de noter qu'il a plusieurs Hadiths dans Sahih Bukhari qui affirme que le signe de Dukhan (fumée) est déjà apparu du temps du Prophète béni.

D’ABBATUL ARD (LA BÊTE DE LA TERRE)
J'ai avancé dans "Jerusalem in the Qur’an" que la "bête de la terre" est, en fait, l'état imposteur d'Israël qui occupe à présent la Terre Sainte. Le Sheik érudit, Safar al-Hawali, défend la thèse que la "bête" est le mouvement Sioniste. Et Allah Sait le mieux !

LE SOLEIL SE LÈVERA A L'OUEST
Ceux qui interprètent les signes à la lettre affirme que l'ordre naturel sera renversé en dépit de la déclaration Coranique qu'il n'y aura aucun changement dans la création d'Allah (de cet ordre naturel) :

« Donc mets ton visage constamment et sincèrement vers la foi : (instaure) l’œuvre d'Allah conformément au dessein pour lequel Il a conçu l'humanité : aucun changement (il peut il y avoir) dans la création d'Allah : c'est la religion officielle : mais la plupart des hommes ne le comprennent pas. »
(Coran, al-Rum, 30:30)

Ils le font également en dépit de la déclaration précise du Prophète Abraham (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) que son Seigneur-Dieu est la cause que le soleil se lève à l'Est. Abraham ensuite continua de défier le Roi de faire en sorte que le soleil se lève à l'Ouest s'il possédait un pouvoir supérieur à celui d'Allah :

N'as-tu pas tourné ton regard vers celui qui se disputa avec Abraham à propos de son Seigneur, parce qu'Allah lui a accordé son pouvoir ? Abraham a dit :

« Mon Seigneur est Celui Qui donne la vie et la mort. » Il a dit : « Je donne la vie et la mort. » Abraham a dit « Mais c'est Allah qui est la cause du lever du soleil à l'Est et vous voudriez qu'il se lève à l'Ouest ! » Ainsi il a confondu celui (dans l'arrogance) qui a rejeté la Foi. Ni Allah n'éclaire un peuple injuste.
(Coran, al-Baqarah, 2:258)

Et donc ils attendent ce lever de soleil occidental comme un évènement qui pourrait littéralement arriver, alors qu'ils ignorent la règle fondamentale qu'aucun Hadith ne peut contredire le Coran.

Mais ce signe a provoqué de nombreuses interprétations non-littérales, et toutes sont d'accord sur le fait qu'il s'est déjà réalisé. Notre point de vue c'est que ce lever du soleil à l'Ouest symbolise un renversement du monde dans lequel l'humanité est poussée vers un mode de vie qui peut être le parfait opposé de la voie naturelle prescrit par Allah. La monnaie naturelle, par exemple, tant identifiée dans le Coran, est dérivée de métaux précieux. Quand une telle monnaie est en pénurie dans un marché comme dans celui de Médine, alors un substitut sous la forme de commodités comme le blé, l'orge, les dattes, le sel, etc., peut temporairement remplacer. Dans le monde actuel, la monnaie naturelle avec une valeur intrinsèque a été remplacée par la monnaie artificielle sans valeur intrinsèque et est utilisée comme un instrument d'oppression. Ce mode de vie non-naturel renversé a déjà été accepté par la plupart de l'humanité. Dans ce sens, par conséquent, le soleil se lève déjà à l'Ouest. Et Allah Sait le mieux !

Ce Signe majeur peut même être interprété d'une façon plus large comme la généralisation de l'inversion des valeurs. Les opérations de maintient de la paix sont souvent un prétexte pour lancer une guerre, toujours au nom des "Droits de l'Homme", le mot démocratie masque désormais des gouvernements corrompus à la solde de puissances supérieures comme celles de l'argent et des banques, et non au service du peuple, le soi-disant "progrès" est souvent synonyme de décadence accélérée comme le fameux mariage pour les homosexuels, etc. Bientôt, alors que nous savons que le soleil se lève à l'Est, les médias et nos gouvernements affirment en un sens que le soleil se lève à l'Ouest. C'est le mensonge généralisé.

LES TROIS NAUFRAGES DE LA TERRE
De nombreux tremblements de terre terrifiants ont déjà eu lieu dans l'histoire. Ils n'ont pas de pertinence pour notre sujet. Nous nous intéressons aux trois principaux "naufrages de la terre" qui se produiront à un moment dans l'histoire, i.e. ils se produiront à un moment qui annonceront le retour de Jésus, le Messie, le fils de Marie, et le Messager d'Allah le Très Haut. L'un aura lieu à l'Est, le second aura lieu à l'Ouest, et le troisième en Arabie. Quand le troisième se produira, le monde l'Islam de façon soudaine et éclatante entrera à nouveau dans les affaires de la Péninsule Arabique, tout comme dans celles du monde, de la même manière que l'a fait du temps du Prophète Mahommet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). Il semble que ce soit le sens du dernier des signes majeurs (avant le retour de Jésus) mentionné par le Prophète (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui), i.e. que le feu viendra du Yémen et conduira les gens au lieu de l'assemblée (i.e. pour le jugement) qui est Arafat en Arabie.

LE TREMBLEMENT DE TERRE DANS L'EST
Je crois que le récent tremblement de terre massif et le Tsunami résultant dans l'Asie du Sud-Est qui a coûté beaucoup plus que 100 000 vies, est le tremblement de terre de l'Est mentionné par le Prophète Mahommet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) dans le dix Signes majeurs du Dernièr Jour. Cela pourrait donc être le premier des trois tremblements de terre annonçant le retour de Jésus (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). J'en suis venu à cette conclusion à cause de ces raisons suivantes :

Premièrement, la prophétie du Prophète béni est qu'un "khasf" qui pourrait se produire dans l'Est, i.e. la terre est submergée ou s'effondre. Un "Tsunami" est défini comme une vague maritime d'origine locale ou distante qui résulte d'un déplacement du fond marin à grande échelle associé à de grands tremblements de terre, des glissements de terrain sous-marins majeurs, ou l'explosion d'îles volcaniques. Lorsque ce récent déplacement de la terre s'est produit sous la mer, et conséquemment résulta de ce Tsunami massif, cela confirma que ceux qui avaient malicieusement caché la Vérité à maintes et maintes reprises dans l'histoire, ne pouvaient pas dissimuler ce Signe majeur du Dernier Jour. L'ampleur de l'évènement, i.e. la sévérité du tremblement de terre (9 sur l'échelle de Richter) et, plus important, les dégâts colossaux déjà infligés et restant à découvrir le rende absolument unique pour l'humanité aujourd'hui.

Deuxièmement, je suis impressionné par l'emplacement de l'évènement - il s'est produit à cet Est qui est clairement l'Est de Médine.

Troisièmement, et le plus important de tout, j'aimerai diriger l'attention au moment où cela s'est produit. C'était après la libération de la Terre Sainte (1917), et le retour des Juifs pour récupérer la Terre Sainte comme la leur (1918-1948). C'était après la restauration de l'Etat d'Israël dans la Terre Sainte (1948) et le développement d'Israël pour devenir la superpuissance dans le monde (i.e. le présent). Finalement, il s'est produit au moment précis quand Israël était sur le point de livrer sa grande guerre avec une importante expansion territoriale après laquelle Israël pourra remplacer les USA comme l'état dominant dans le monde. Jésus ne peut pas revenir jusqu'à ce que toutes ces choses se soient produites. Cela s'est également produit au moment où la prophétie du Prophète concernant l'abandon du Hajj semble sur le point de s'accomplir. Le Hajj posera un énorme problème de sécurité à l'actuelle élite dirigeante Saudi dès qu'Israël lancera sa grande guerre et revendiquera sa domination sur le monde. Et cela s'est produit au moment même où le dollar US a entamé son possible déclin irrémédiable qui pourrait culminer par son effondrement. Un tel effondrement pourrait également faire chuter tout l'argent papier dans le monde et la l'argent électronique, contrôlé par le système bancaire sioniste, qui pourrait ensuite contrôler tout l'argent du système monétaire dans le monde.

Ce Signe historique à l'Est qui s'est produit à la fin de Décembre 2004 apparaît, donc, comme un signe à l'humanité l'avertissant qu'un changement dangereux dans le monde aura bientôt lieu.

Il semble être le premier des trois tremblements de terre majeur, ou "naufrages de la terre", tels que prophétisés par le Prophète Mahomet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui), qui pourrait annoncer le retour du véritable Messie, Jésus le fils de Marie, le Messager d'Allah le Très Haut. Si nous avons raison, et Allah Sait le mieux, alors le monde doit s'attendre à seulement deux évènements majeurs supplémentaires avant que le fils de Marie ne revienne nous libérer des oppresseurs qui désormais dirigent le monde.

LE SECOND TREMBLEMENT DE TERRE A L'OUEST
Quand le second tremblement de terre majeur (avec un submergement, un effondrement ou un glissement de terrain) aura finalement lieu à l'ouest, après le récent à l'est, cela confirmera l'analyse présenté dans cet essai. Tout ce qu'il restera ensuite à se produire pour que Jésus descende des nuages sera le troisième tremblement de terre en Arabie qui engloutira une armée entière, et le feu qui sortira du Yémen. Nous sommes si proche de cet évènement que nous pouvons déjà sentir la chaleur de ce feu. Bien qu'il apparaît que le premier des trois tremblements de terre majeurs s'est produit sous la mer et a résulté en un gigantesque Tsunami dans l'Asie du Sud-Est, il n'est pas nécessaire que le second qui aura lieu à l'Ouest sera similaire. Après tout, nous savons que le troisième et dernier tremblement de terre majeur aura son épicentre sur la terre juste au nord de la Mecque en Arabie. Mais il semblerait que le milieu de l'Atlantique (plutôt que le Pacifique) puisse être l'emplacement du tremblement de terre majeur de l'ouest qui doit arriver. Dans le cas où le second tremblement de terre majeur se produit au milieu de l'Atlantique, les îles des Caraïbes et la côte est des USA et du Canada tout autant que l'Amérique du Sud seront vraisemblablement affectées. Cela pourrait être un grand tremblement de terre en Californie le long de la faille.

LE TROISIÈME TREMBLEMENT DE TERRE EN ARABIE
Aisha, l'Apôtre d'Allah a dit : « Une armée envahira la Ka'aba et quand les envahisseurs atteindront Al-Baida', toute la terre fera chuter et engloutira l'armée entière. » J'ai dit, « Oh Apôtre d'Allah ! Comment chuteront-ils dans la terre alors que parmi eux il y aura des marchands (les personnes qui travaillent dans leur commerce et non les envahisseurs) et des gens qui ne font pas partie de leur groupe ? » Le Prophète répondit : « Tous ces gens seront engloutis mais seront ressuscités et jugés selon leurs intentions. »
(Sahih al-Bukhari)

Umm Salamah, Ummul Mu’minin raconte : La Prophète a dit : « Le désaccord se produira à la mort d'un Calife et un homme du peuple de Médine viendra s'envoler vers la Mecque. Des habitants de la Mecque viendront à lui, l’emmèneront contre son gré, et lui prêteront serment d'allégeance entre Rukn et Maqam. Une force expéditionnaire sera ensuite envoyer contre lui en Syrie mais sera complètement engloutie dans le désert entre la Mecque et Médine. »
(Sunan Abu Daud)

C'est assez clair à partir de la prophétie ci-dessus du Prophète Mahomet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) que le troisième tremblement de terre aura lieu au moment de l'avènement de l'Imam al-Mahdi. Mais l'Imam ne peut pas apparaître pour libérer le cœur Arabe de l'Islam jusqu'à ce qu'Israël ne soit devenu l'état dominant dans le monde. Et Allah Sait le mieux !

L'Arabie Saoudite a été récemment identifiée dans une étude comme étant un lieu d'activité sismique et volcanique. Chose assez troublante, même si évidemment les autorités ont déclaré lors de la publication de cette étude qu'il était inutile de paniquer et qu'il n'y avait aucun risque.

LE RETOUR DU VÉRITABLE MESSIE, JÉSUS, LE FILS DE MARIE
Le Prophète Mahomet (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui) a longuement disserté dans les moindres détails sur l'évènement du retour de Jésus (paix et bénédictions d'Allah le Très Haut soient sur lui). Mais cet évènement est si riche et si complexe que cela dépasse le propos de ce document. Cependant, mon livre, "Jerusalem in the Qur’an" aborde le sujet avec quelques détails, et c'est à ce livre que je fais référence à présent au lecteur aimable.

UN MOT DE FIN
Le destin de Jérusalem est tel qu'il doit donner confiance et espoir aux musulmans que la Vérité triomphera sur le mensonge et l'oppression. "Jerusalem in the Qur’an" fut écrit précisément dans ce but — i.e pour expliquer aux musulmans le monde étrange dans lequel nous vivons aujourd'hui. C'est un monde dans lequel la cause de l'Islam apparaît être une cause perdue. Mais en ayant lu le livre, le lecteur saura, si il ou elle ne le savait pas déjà, que la réalité est assez différente. Quand ils seront certains que c'est le destin de Jérusalem qui validera de façon éclatante la revendication de l'Islam à la vérité, les Musulmans devraient être capables de rassembler leurs forces pour résister à la guerre actuelle sur l'Islam dans laquelle le monde athée fait tous les efforts possibles pour détruire leur foi en Allah le Très Haut.

Texte original : http://www.imranhosein.org/articles/signs-of-the-last-day/76-ten-major-signs-of-the-last-day-has-one-just-occurred.html

http://kairoslogos.blogspot.fr/2013/02/apercu-de-la-fin-des-temps-dans-lislam.html

Cultivated Olive tree
"Abraham will surely become a great and powerful nation, and all nations on earth will be blessed through him."  (Genesis 18:18)

Shalom Louis,
 
Naturally speaking, one tree produces one kind of fruit (Genesis 1:12). 
 
But Sam Van Aken of Syracuse University overrode the natural when he grew forty different kinds of fruit on a single tree.
 
He did this through a natural process called tree grafting in which, a branch from an orange tree, for example, is transplanted (grafted) onto another tree, like an apple or an olive tree
 
If successfully grafted, the olive tree accepts the orange tree branch as one of its own; the root of the olive tree is now nourishing the orange tree branch just as it nourishes its own natural olive branches.
Fruit of an olive tree by the Dead Sea.
 
It is no wonder that the Jewish Rabbi Shaul (better known as Paul), used this agricultural marvel as a metaphor in which branches of wild olive trees are grafted into a cultivated olive tree to demonstrate a profound lesson for all Believers in Messiah Yeshua (Jesus).
 
Yet, if you ask Christians from any of the several thousand different Christian denominations around the world what Paul’s tree and branches represent, you will get different answers.
 
By looking at it from the first century Jewish perspective, we can get a clear picture of where Jews and Gentiles fit on this metaphorical tree.  With that understanding, we can identify our own place in the kingdom of God and correct errors that have caused the Jewish People great grief for some 2,000 years.
 

In tree grafting, a “wild” branch from one tree is spliced, inserted into or

strapped to a natural branch of another tree.  (Source: National Geographic
YouTube capture, text added)

 

What Does Paul’s Tree Really Represent?
 
It appears that Paul’s grafting metaphor was somewhat similar to the teaching of an influential sage of his day by the name of Rabbi Eleazar ben Shammua.
 
Rabbi Eleazar pondered how it could be possible that in Abraham “all the families of the earth shall be blessed [nivrechu].  (Genesis 12:3) 
 
He came up with the answer:  by grafting them into the faith of Abraham.
 
Eleazar likely came to this conclusion using a Jewish form of interpretation called drash.
 
He reasoned:   The Hebrew word used here for blessed is nivrechu.  This is a unique form of the verb “to bless” found in Genesis 12:3 and 18:18.
 

God Shows Abraham the Stars, by Julius Schnorr von

Carolsfeld depicts God’s blessing that his offspring will be as
numerous as the stars (Genesis 15:5).

 
The root of bless in Hebrew is barach.  However, sages relate nivrechu to a different verb mavrich, which means grafted!
 
Why do they relate one word to a different word?  When interpreting Scripture with drash, Rabbis would often take a word from Scripture and replace it with another word with a similar root or identical numeric value to illustrate a point or idea.
 
Rabbi Eleazar no doubt used this method, and he expected that the entire earth would one day be blessed by being grafted onto Abraham.  His words are recorded four centuries later in the Talmud (Jewish commentaries):
 
“What is meant by the text, ‘And in thee shall the families of the earth be blessed?’
 
“The Holy One, blessed be He, said to Abraham, 'I have two goodly shoots to engraft on you:  Ruth the Moabitess and Naamah the Ammonitess.'  All the families of the earth, even the other families who live on the earth are blessed only for Israel's sake.  All the nations of the earth, even the ships that go from Gaul to Spain are blessed only for Israel's sake.”  (Babylonian Talmud Yevamot 63a)
 

Ruth, the Dutiful Daughter-in-Law, by William Blake, depicts

Ruth choosing to go with her mother-in-law Naomi to Bethlehem
and make the God of Abraham her God.

 
Rabbi Eleazar’s idea is not unique.  Ever since God took Abraham out of the land of Babylon to become a father of many nations, non-Jewish people have been accepted (grafted) into the faith of Abraham. 
 
Here are some of these “grafted in” Gentiles:
  • The Gentile males of Abraham’s household (Genesis 17:27);
  • Egyptians and other foreigners who came out of Egypt with the Israelites (Exodus 12:37–38);
  • Jethro, the father-in-law of Moses (Exodus 18:9–12);
  • Ruth, the Moabite widow, who became the great grandmother of King David (Ruth 1:16); and
  • Naamah the Ammonite, the wife of King Solomon (1 Kings 14:21–31; 2 Chronicles 12:13)
To be grafted into the faith of Abraham is to become one with his identity as a Hebrew, including the covenants God made with Him and His descendants. His “covenant” descendants became the Jewish People and the nation of Israel.
 
So, we can say that the cultivated olive tree comprises those in the nation of Israel who hold fast to the faith of Abraham—those who have faith in the God of Abraham and are part of His kingdom.
 
Now let’s get a first century look at the wild olive tree.
 

 wild olive tree is growing among fennel, artichoke thistle, and bamboo.
 
Grafting in Wild Branches:  Gentiles
 
“Some of these branches from Abraham's tree―some of the people of Israel―have been broken off.  And you Gentiles, who were branches from a wild olive tree, have been grafted in.  So now you also receive the blessing God has promised Abraham and His children, sharing in the rich nourishment from the root of God's special olive tree.”  (Romans 11:17 NLT)
 
How does a non-Jewish person who grew up on a wild olive tree become grafted into Abraham’s cultivated olive tree?
 
To this day, the Jewish People believe the method is legal rabbinic conversion (for males, this requires circumcision) and observance of Judaism.
 
For Paul and the apostles, it required faith in and obedience to Messiah Yeshua (Jesus), who is the Word of God.
 

Reading the Torah scroll with a pointer called a yad (literally, hand).
 
Paul explained to the Gentiles in Ephesus how they were once far away from the faith, but through Yeshua they have been brought near:
 
“You were separate from Messiah, excluded from citizenship in Israel and foreigners to the covenants of the promise, without hope and without God in the world.  But now in Messiah Yeshua, you who once were far away have been brought near by the blood of Messiah.”  (Ephesians 2:12–13)
 
Paul does not literally mean citizenship of a country; he is speaking in “spiritual terms.”
 
Citizenship in Israel is a spiritual commitment to believe in the God of Abraham and hold fast to his faith by living out the Scriptures entrusted to the Jewish People.
 
In a practical way, this means celebrating the Jewish Biblical festivals as the first Christians (Gentiles grafted in) did for the first 300 years of Christianity.
 
And it means respecting God’s Chosen People.
 

Pruned olive tree
 
Pruning Gentile Branches
 
When grafting different species into a tree, arborists have to keep watch that some stronger grafts do not overgrow the weaker ones.  Such branches that cause weaknesses to other parts of the tree are pruned back or cut off.
 
This is why Paul warned the newly grafted Gentile branches that they could be pruned:

“Consider this: You do not support the root, but the root supports you. … Do not be arrogant…. For if God did not spare the natural branches, He will not spare you, either.”  (Romans 11:17-21)

Many Gentile Believers over the past 2,000 years have been very arrogant, fueling severe persecution of the Jewish People with many forms of anti-Semitism.

The 16th century Catholic theologian, priest, and reformer Martin Luther, for instance, spoke respectfully of the Jewish people while he tried to “convert them.”  But, alas, he had no success.
 

An Orthodox Jewish man prays at the Western
(Wailing) Wall.
 
In his later life, he spurred on existing anti-Semitism within “the Church” by promoting violence against the Jews, the torching of their synagogues, and writing the book that Adolf Hitler would use as a foundation stone for his “Final Solution” to exterminate the Jews: On the Jews and Their Lies (1543).
 
Before Martin Luther came on the scene, the Catholic Church was already killing millions of Jews in the Spanish Inquisition and widespread pogroms (massacres), in the name of Christ.
 
That is the main reason why Jewish People cringe and resist the Gospel message when they hear the name, Jesus.
 
They view Jesus and Christianity as the enemy because half of the Jewish people in the last 2,000 years were wiped out “in the name of Christ.”
 

Coat of arms for the Tribunal of the Holy Office of the

Inquisition in Spain.  Text around the cross translates to
"Arise, O Lord, and judge your own cause - Psalm 73

Though Pope Francis has denounced anti-Semitism and encouraged congregants to learn about the Jewish roots of their faith, many in Catholic as well as Protestant churches still hold prideful thoughts, believing they are now the chosen people because Jewish people have not accepted Jesus—a belief called Replacement Theology.

Yet, ever since the time of Jesus and the first century Jewish Believers, several thousand Jewish People have believed in Him, though a small number to be sure.  Today, approximately 97% of the Jewish people worldwide and 99.9% of the Jewish people in Israel do not believe in Jesus as their Messiah.
 
However, every day, more of them are hearing about Jesus, whose Jewish name is Yeshua (Salvation), the Jewish Messiah.  Some come to faith and are re-grafted into their own olive tree.
Orthodox Jewish men look toward Jerusalem from atop the Mount of Olives.
 
Regrafting Natural Jewish Branches:  The Jewish People
 
Quite often, when a Jewish person comes to believe in Yeshua as Messiah, Gentile Believers say that he or she has “converted” to Christianity, or that they are a “converted” Jew.  But how can this be?
 
The Jewish Believer in Yeshua (Jesus) has always been the natural branch.  Those who have not believed and now do believe are “grafted back into their own olive tree,” as Paul says:
 
“For if you were cut from what is by nature a wild olive tree, and grafted, contrary to nature, into a cultivated olive tree, how much more will these, the natural branches, be grafted back into their own olive tree.”  (Romans 11:24)
 
It is the Gentiles (non-Jews) who are the “wild” branches and must always be grafted into the cultivated olive tree of the Abrahamic faith.
 
Remember that Christianity evolved over the past 2,000 years as a manmade religion with several thousand Christian denominations worldwide.  However, it originated with the faith of Abraham and the Word of God given to the Jewish People, which pointed to the Jewish Messiah Yeshua (Jesus), and He shows us all how to become a part of the kingdom of God.
 
God welcomes the Gentiles to come into His kingdom.
 

man walks with boy on beach

So, Jews don’t convert to anything when they follow Yeshua, their Messiah, nor have they changed their God-given responsibility to His covenants.  They simply become restored through teshuvah, which means repentance or returning to their original source of life—the Word of God.
 
His Word throughout the Hebrew Scriptures points to Messiah and to the faith of the covenants God made with the Jewish people through Abraham, Moses, and David.
 
Even in the Brit Chadashah (New Testament), the Greek word that is sometimes translated as "convert" is epistrephó, which means to turn back.
 
It was this turning back that Yeshua earnestly proclaimed throughout Israel: 
 
“Repent [turn back], for the Kingdom of heaven has drawn near.”  (Matthew 3:2)
 

The Return of the Prodigal Son (1773), by Pompeo Batoni,

depicts the return of a wayward Jewish son to his father, who
accepts him back into his own wealthy estate.

On Becoming Holy Branches
 
Once a grafted branch is growing on the tree, the sap of the common root nourishes it along with the original olive branches—Jew and Gentile are now growing together as one.
 
Since the root of the tree is holy, the branches are supposed to be holy, too (Romans 11:16).
 
Yet, we all know of people who say they are connected to this holy root, but they don’t seem holy.  So how do we know that we, as branches (either grafted in or natural), are truly holy?
 
If we stay firmly committed to serving the God of Abraham, rely on His Ruach (Spirit), and cling to our Messiah Yeshua as our salvation, Paul says we will produce sweet healthy fruit, demonstrated in our lives as “love, joy, peace, forbearance, kindness, goodness, faithfulness, gentleness and self-control.”  (Galatians 5:22–23)
 
Let us take time out of our busy lives to examine our fruit.
 

Louis, it is the heart of Yeshua and our ministry that both Jew and Gentile (the natural and grafted in branches) will worship together in Spirit and Truth.
 
"See, I am doing a new thing! Now it springs up; do you not perceive it?  I am making a way in the wilderness and streams in the wasteland."  (Isaiah 43:19)
Iran and Israel Could Go to War Next Year

 

Non-Iranian Militia Mercenaries: Afghan, fifteen thousand to twenty thousand; Pakistan, five thousand to ten thousand; Islamic Revolutionary Guard Corps (IRGC), eight thousand to ten thousand; Iranian Regular Army, five thousand to six thousand, all estimates as of 2016.

We asked in January if 2018 would bring revolution to Iran. Now we ask: Will Israel and Iran go to war by 2019?

By acknowledging the legitimacy of the National Council of Resistance of Iran, it would result in fewer actions by Tehran to crack down on protestors, e.g., by going to war with Israel to divert the Iranian population from domestic unrest.

The lead of the January 17 article was CIA Director Mike Pompeo. He said, “It is my full expectation that you will see the Iranian people continue to revolt against this [crackdown by Tehran on protests.]

Likewise, we lead this article, with Director Pompeo. About Israel and Iran, and North Korea, Pompeo said, “Whether it’s Lebanese Hezbollah, the threat that it [Iran] presents to both Lebanon and to Israel; whether it’s the Shia militias—you can see the impact that they're having today, even in northern Iraq; the threat that they pose to U.S. forces.” And even more to the point of our post, Pompeo also said, “There is a long history of proliferation ties, as between North Korea and Iran.” Proliferation partners share technology, making it easier for both to develop ballistic missiles and nuclear weapons.”

Breaking News

Regarding 2018, direct conflict between Israel and Iran is not only on the horizon, but happening now: interception of an Iranian drone over Israel, downing of an Israeli F-16, and retaliatory strikes against Syrian and Iranian targets. These converging events are opening scenes of a wider war—if Tehran continues trying to fortify its presence in Syria after the defeat of Islamic State.

See the threat by Israeli prime minister Benjamin Netanyahu to Iranian foreign minister Mohammad Javad Zarif: “Bibi” said, “Do not test Israel’s resolve,” at the Munich Security Conference on February 18. Zarif has also made threats. He warned Iran would respond “seriously,” if its “interests are not secured.”

Growing tensions between Israel and Iran, show few signs of warmth and may heat up further between 2018 and 2019. But will the countries go to war? And what would this mean for regional peace and security?

The Israeli army’s February 10 announcement that it launched a “large-scale attack” inside Syria on Saturday to target aerial-defense batteries and sites it said were linked to Iran, after one of its aircraft crashed under Syria antiaircraft fire, is a further reminder of the Islamic Republic’s malign regional activities.

There is the “latest sign of rapidly warming relations between estranged neighbors,” North Korea’s Kim Jong-un extended a February 10 invitation to his counterpart in the South—President Moon Jae-in—to commence talks in Pyongyang, just as the 2018 Winter Olympics got underway.

The Backstory

President Donald Trump first placed Tehran on notice for engaging in regional destabilization shortly after taking office in February 2017 and then pursued comprehensive sanctions targeting Iranian ballistic-missile programs in July 2017.

The administration’s October 2017 decision to designate formally the IRGC, as a Foreign Terrorist Organization—effectively blacklisting it and more than forty related entities from the global economy—is necessary to contain the regime’s belligerence.

So too are sanctions placed by Treasury on Iran in November 2017 for involvement in terrorist activity and large-scale counterfeiting. But more must be done to accelerate growing unrest in the country and support the Iranian people, by an Iran plunging toward war with Israel.

There are reports from Israeli and Arab sources about resumption of Israel’s war with Syria. The added wrinkle is in the post-nuclear deal era with the major powers, a resurgent Iran is a new player in the Israeli-Syrian lurch toward war. Indeed, a “Shadow War,” between Israel and Iran has been going on for years, bringing us closer to today's events and what is to come in 2019.

Think about the interception of an Iranian drone over Israel, downing of an Israeli F-16, and retaliatory strikes against Syrian and Iranian targets. These converging events are opening scenes of a wider war that is starting, if Tehran continues trying to fortify its presence in Syria, after “defeating” the Islamic State.

First, Iran launched an attack drone into Israel, which Israelis tracked and shot down.

Second, the Israelis sent jets into Syria to hit the Iranian command center that had sent the drone, at the Tiyas Airbase in Syria.

Third, forces backing Bashar al-Assad fired “dozens” of antiaircraft missiles, including into Israeli territory, which forced Israeli communities to go into lockdown and the pilots of one F-16 to abandon the jet.

Fourth, the Israelis sent eight jets into Syria to target a dozen Syrian and Iranian military facilities Syria to target a dozen Syrian and Iranian military facilities.

Fifth, Assad’s forces fired off another fifteen to twenty anti-aircraft missiles, again forcing Israeli communities to go into lockdown.

Finally, accepting an expansion of Tehran’s military presence in Syria will sooner or later bring about a much wider conflict among Israelis, Iranians, and the so-called Popular Mobilization Forces (PMF) Shia militias. It is an umbrella organization under which other militias fall. Indeed, retired Ambassador Dennis Ross of the Washington Institute, holds that, “several of [their] . . . leaders have provocatively visited the Israeli border recently.”

Moreover, there is the fight along the Israel-Syrian border, with direct participation of Iranian units, not just the PMF.

The Way Forward

First, the State Department: As Damascus and Tehran threaten Jerusalem, State indicates to Israel it stands alone. Why? Secretary Tillerson’s Middle East tour included Amman, Ankara, Cairo, Kuwait City and Beirut, but not Jerusalem. After Tehran’s incursion via drones, Tillerson should go to Jerusalem.

The State Department issued a February 10 press statement that said “The United States is deeply concerned about today’s escalation of violence over Israel’s border and strongly supports Israel’s sovereign right to defend itself. Iran’s calculated escalation of threat and its ambition to project its power and dominance, places all the people of the‎ region—from Yemen to Lebanon—at risk.‎ The U.S. continues to push back on the totality of Iran’s malign activities in the region and calls for an end to Iranian behavior that threatens peace and stability.”

Second, the Pentagon asserted that it “did not participate in this military operation...Israel is our closest security partner in the region and we fully support Israel’s inherent right to defend itself against threats to its territory and its people.”

“We share the concerns of many throughout the region that Iran’s destabilizing activities that threaten international peace and security, and we seek greater international resolve in countering Iran’s malign activities,” said Pentagon spokesman Adrian Rankine-Galloway.

More than such expressions of support are necessary from State and Defense! Our studies indicate there should be an increase in arms to Israel, including replacement of the F-16 Syria air defense batteries shot down, during Israeli retaliation for the drone attack.

As Danielle Pletka of the American Enterprise Institute (AEI) states, “The United States has not availed itself of sufficient soft or hard power options vis a vis Iran in Syria, Yemen, or anywhere else in the region. Iran is rising inexorably, and inevitably, at least for Israel, there will be no choice but conflict.”

Not only is Israel at risk from Iran. It’s ballistic-missile programs give it the potential to hold targets at risk across the region, and Tehran already has the largest inventory of ballistic missiles in the Middle East. Tehran’s desire to deter the United States might drive it to field an ICBM, which like that of Pyongyang’s might target the U.S. homeland per the February 2018 Worldwide Threat Assessment of the U.S. Intelligence Community.

Prof. Raymond Tanter served as a senior member on the Middle East Desk of the National Security Council staff in the Reagan-Bush administration, personal representative of the secretary of Defense to international security and arms control talks in Europe and is now professor emeritus at the University of Michigan. Follow him on Twitter ​@ProfRTanter .

Prof. Ivan Sascha Sheehan is director of the graduate programs in Global Affairs and Human Security and Negotiations and Conflict Management in the School of Public and International Affairs at the University of Baltimore. Follow him on Twitter @ProfSheehan.

Image: A U.S. Air Force F-16 takes off during a joint international aerial training exercise hosted by Israel and dubbed "Blue Flag 2017" at Ovda military air base in southern Israel November 8, 2017. Picture taken November 8, 2017. REUTERS/Amir Cohen