WWIII : MACRON SE DIT PATRIOTE !!!, L' ISLAMOGAUCHISTE, LE TOUT POUR TUER LES FRANCAIS DANS UNE GUERRE CIVILE ET DES ATTENTATS A REPETITION AVEC LES MUSULMANS ET LE MOSSAD EN SOUS MAIN POUR SON PLAN DE GRAND REMPLACEMENT.

Publié le par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : MACRON SE DIT PATRIOTE !!!, L' ISLAMOGAUCHISTE, LE TOUT POUR TUER LES FRANCAIS DANS UNE GUERRE CIVILE ET DES ATTENTATS A REPETITION AVEC LES MUSULMANS ET LE MOSSAD EN SOUS MAIN POUR SON PLAN DE GRAND REMPLACEMENT. NOUS SOMMES LA FRANCE DES GILETS JAUNES ET NOUS NE CHANGERONS PAS NOS PRINCIPES DE VIE DE LA COMMUNAUTE GAULOISE DU PEUPLE DE GALLIA. A BAS LES COMMUNAUTES RACISTES QUI S'EN PRENNENT A NOS VALEURS, A NOS TERRES, A NOTRE IDEAL, A NOTRE RELIGION CATHOLIQUE TRADITIONNELLE, AU DIABLE LES PERES CONCILIAIRES PEDOPHILES DE VATICAN II, AU DIABLE LA RELIGION DU NOACHISME SOUS TUTELLE DES RABBINS PHARISIENS SIONISTES,  AU DIABLE LES PAPES ET EVEQUES FRANCS-MACONS, AU DIABLE CEUX QUI DECIDENT A NOTRE PLACE EN ABUSANT DE NOS VOTES ET DE NOS DECISIONS. NOUS SOMMES LA FRANCE ET NOUS DECIDONS DE CEUX QUI VEULENT NOUS LA PRENDRE. NOUS SOMMES LE PEUPLE DE D.IEU AVEC SON FILS UNIQUE JESUS-CHRIST, LE MESSIE QUE LES JUIFS PHARISIENS ONT TUE, MORT POUR NOUS SAUVER DE CES BLASPHEMATEURS ET ADORATEURS DU VEAU D'OR ET DU SERPENT. REJOINGNEZ L'EGLISE DU CHRIST ET DE MARIE MADELEINE A SAINT BAUZILLE DE MONTMEL, A CÔTE DE MONTPELLIER, EGLISE DU PREMIER SIECLE, 8 EME EGLISE DE L'APOCALYPSE, LES 7 PREMIERES SONT EN TURQUIE, C'EST L'EGLISE DE L'APÔTRE DES APÔTRES, CELLE QUE LE CHRIST PREFERAIT A TOUS, CELLE QUE DES PRÊTRES ET CARDINAUX ONT TOUJOURS PROTEGES.

Prélude à l'après-midi d'un fau(v,n)e!

Pierre Le Mével Voilà un langage tout à fait confus. Je me heurte comme toujours à cette notion de "peuple de Dieu". Aucun peuple n'est privilégié par la loi universelle d'Évolution. Il revient à chaque peuple de se forger son destin ou de creuser son sillon. Au choix. La notion de libre arbitre, évoquée sur la page de ce site, devrait signifier qu'aucun Dieu n'oserait intervenir dans le processus d'Évolution des Humains, sous peine de perturber gravement les évolutions de tous les humains, toutes races et ethnies confondues. Ce qui exclut automatiquement la notion de "peuple au singulier de Dieu".
Le président MACRON se dit patriote. Et alors? Oserait-il clamer le contraire? Même un Mélenchon de LFI n'oserait pas le faire.
 
  •  
    Boris Hulot « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène »(Louis Pasteur, biologiste et Franc-Maçon). Pas dans l'évolution, mais dans la liberté de penser et d'action, d'agir et de croire, ainsi que d'assumer ses propres responsabilités, et sa propre imitation du créateur de toutes choses. Ton fils qui ne pense pas ni ne croit pas à ce que tu lui dis est quand même ton fils et non celui du voisin, sauf cas de force majeure. https://www.youtube.com/watch?v=pGtef-p1BikThéorie fumeuse de l'évolution, les Francs-Macs (les seuls à y croire ainsi que certains livres des sciences de la République), sont responsables de la situation actuelle de ce Pays qui n'est plus considéré comme démocratique (33ème à 60ème dans les classements internationaux), l'évolution humaine, pour en faire des veaux et des sous-hommes, des travailleurs sans poser de questions, pas mon genre, ce Darwin, qui est remis en cause par des études modernes, mais dont les suppôts de Satan ne sont pas informés! la théorie de l'évolution n'est qu'une théorie, pas un fait, du franc-maçon Darwin. http://tpe2005evolution.free.fr/darwin.php?page=infl https://stopmensonges.com/leffondrement-de-la-theorie-de.../ https://blideodz.wordpress.com/.../la-supercherie-de-la.../ http://www.prisedeconscience.org/.../lerreur-de-darwin.../
  •  
    Pierre Le Mével Boris Hulot Nous y voilà C'est toujours la même question qui revient. Je ne crois pas que nous pourrions nous convaincre mutuellement, surtout lorsque, comme je le constate souvent chez les croyants, le ressenti prends le pas sur l'observation directe.
    Le penchant majeur que j'observe chez les personnes croyantes, c'est cette tendance à transférer leurs responsabilités personnelles dans leurs actes sur d'autres groupes de personnes, comme les Francs-Macs par exemple, ou d'entités maléfiques comme le diable.
    Contrairement aux toutes premières assertions débitées dans la vidéo que j'ai visionné en cliquant sur le premier lien que vous me proposez gentiment, la loi d'Évolution (avec une majuscule pour signaler que c'est une loi majeure) est la seule selon les scientifiques qui explique la naissance et le développement de l'univers dans processus de refroidissement (entropie) en se densifiant mais en ce complexifiant dont la vie est l'aboutissement de cette complexification de l'homme se positionnant sur l'écume de la vague d'Évolution, laquelle Évolution étant loin d'être arrivée à son terme. Sauf que pour comprendre toute la portée scientifique de cette loi d' Évolution, il faut l'inscrire dans un nouveau concept d'un univers trinitaire , c'est dire constitué de trois plans, matière - ether - lumière dans l'ordre décroissant de densité. Et dans ce cas envisager l'hypothèse d'une loi d'Évolution c'est comprendre que c'est à partir de ce monde d'origine de la Lumière que découle les deux autres mondes, ether puis matière et qu'il est envisageable que c'est le chemin que prennent les "grains d'âme" pour aller s'incarner dans un corps de matière et de souffrances.
    Est-ce monde là de lumière que Jésus pointait du doigt il y a plus de 2000 ans en disant "Le royaume de mon Père n'est pas de ce monde"?
    Pour moi c'est une évidence.
    Mais vous ne devez y voir là qu'une conviction personnelle momentanée elle aussi en évolution.

     
    Pour autant les savants modernes de la science fondamentale ne peuvent pas expliquer le fonctionnement de notre univers de la matière qu'en y formulant cette loi métaphysique d'Évolution universelle.
     
    Je vous supplie de ne pas prendre les propos que je tiens pour du prosélytisme. Il appartient à chacun et d'agir selon son déterminisme et sa conscience personnels.
  •  
    Boris Hulot Il ne faut pas confondre théorie de l'évolution et évolution de la connaissance et de l'esprit. L'évolution de l'esprit, c'est sa connaissance et les découvertes qu'il fait et qu'il doit corroborer par des essais, je suis un scientifique, je ne transfère pas mes responsabilités personnelles dans leurs actes sur d'autres groupes de personnes, comme les Francs-Macs par exemple, ou d'entités maléfiques comme le diable, les Francs-Mac sont ce qu'ils sont, c'est leur choix s'ils avaient été informé en premier lieu des tenants et aboutissants, ce sont des faits, la religion du diable, c'est également croire en D.ieu ou à son Architecte, de plus ils sont soumis au B'nai B'rith, instance suprême juive sioniste et pharisienne, encore des faits, il n'y a aucune émotion ou ressenti dans cette observation directe, ni complot car ces informations proviennent des intéressés eux-mêmes. J'aurais préféré que vous alliez directement sur la vidéo de Pierre Hillard (mort de rire), pour avoir le fil directeur. On peut toujours camper sur ses positions, sans chercher à approfondir celles des autres, mais les faisceaux de présomptions et les faits sont les instruments d'une enquête bien menée, ainsi que la nature des études qui ont mené à ces conclusions, avec des témoignages des plus grands spécialistes. La nature humaine, si je reprends vos concepts d'évolution, qui arrangent tout, et qui masquent tout, est d'une complexité qui ne peut se résumer en un cliché qui lui-même est subjectif et émotionnel. Tous les acteurs qui sont en lice, étudient soit le Talmud et la Thora, soit la Bible, pour en arriver à une précision millimétrique et quasi parfaite des évènements et des prophéties, car Satan comme D.ieu s'appliquent à dire la même chose, sauf que l'un fait l'inverse de ce qu'il dit. L'histoire d'Israël qui se joue en ce moment, et l'application quasi parfaite des écritures, que l'on ne peut comprendre sans en avoir les outils. L'Ether est un mot de la Bible. Platon l'employait déjà pour désigner les différentes couches de l'atmosphère. À l'origine, Éther est un dieu primordial de la mythologie grecque, personnifiant les parties supérieures du ciel, ainsi que sa brillance ; cela nous est resté au travers de la langue poétique classique, où l'on parle d'éther pour un ciel pur. Empédocle, a qui l'on doit la théorie classique des quatre éléments, parle fréquemment de l'éther comme d'une entité différente. Platon mentionne dans le Timée (58d) l'éther comme "la forme de l'air la plus pure". Aristote, dans son traité du Ciel, introduit un nouvel élément qui n'existe que dans la sphère céleste et dont la particularité est de se mouvoir en cercle sans avoir besoin d'une force extérieure. En physique, le terme d'éther a recouvert plusieurs notions différentes selon les époques. Les différents éthers considérés par les physiciens sont « des substances subtiles distinctes de la matière et permettant de fournir ou transmettre des effets entre les corps ». Ces effets divers ont été les trajectoires des planètes (pour Descartes), la transmission de la force gravitationnelle (Isaac Newton), le transport de la lumière (depuis Descartes, Robert Hooke, Newton et bien d'autres jusqu'au début du XXe siècle), le transport de la force électrique, magnétique, et ensuite du courant électromagnétique, voire de la création de charge électrique chez certains corps, ainsi que la création d'une force répulsive, autour des corps, contrecarrant la gravitation (pour Pierre-Simon de Laplace expliquant les phénomènes gazeux).
    L'étude théorique de l'éther luminifère (transmetteur de la lumière) a été l'occasion de développer la notion d'élasticité, a permis de prévoir certains résultats expérimentaux en considérant la lumière comme une onde transmise par un éther considéré comme un fluide aux propriétés diverses (Christian Huyghens, Augustin Fresnel, entre autres). Ce milieu, non accessible directement à l'expérimentation, fut aussi l'occasion de comparer les méthodes inductive et déductive (John Stuart Mill et William Whewell ont été particulièrement actifs dans ce débat).
    Une fois les équations de Maxwell de James Clerk Maxwell établies, il y eut de multiples tentatives pour formuler une théorie d'un éther qui soit transporteur mécanique de ces ondes électromagnétiques (Maxwell fut le premier à s'y essayer), mais aucune ne permit de prendre en compte toutes les propriétés de l'électromagnétisme, même dans les cas les plus simples. Les expériences de Michelson et Morley sur l'optique des corps en mouvement poussa à l'abstraction dans de telles théories (Antoon Lorentz, Joseph Larmor), et l'apparition de la relativité restreinte mit un terme à tous ces travaux, reléguant les questions sur l'éther à des considérations générales notamment au sujet des fluctuations du vide quantique. Le niveau le plus abouti dans la recherche scientifique revient à D.ieu : « Boson de Higgs, la « particule de Dieu » à portée de main », Cette particule élémentaire constitue l'une des clefs de voûte du modèle standard de la physique des particules. La connaissance de ses propriétés peut par ailleurs orienter la recherche au-delà du modèle standard et ouvrir la voie à la découverte d'une nouvelle physique, telle que la supersymétrie ou la matière noire. Si les scientifiques les plus avancés brisent la matière pour en faire ressortir non pas une théorie, mais une évidence, en l'attribuant à D.ieu, c'est qu'elle le mérite comme dit L'Oréal!

Mai 2019 22 mai

« C’est un combat à mort entre l’Église et la synagogue de Satan»

Pierre Hillard, lors de sa conférence (à écouter impérativement) « le mondialisme contre l’église ». (archives du Mondialisme édition Nouvelle Terre)

Voilà qui confirme encore une fois que nous en sommes à la Passion de l’Église et que la fin approche.

Un combat à mort implique nécessairement que la synagogue ou l’Église doit disparaître.

La victoire triomphante de Marie et de NSJC, la nouvelle Église, la Jésuralem céleste est donc toute proche. Babylone et son monde mourront (USA et le Capitalisme).

D’ici là, le combat perdure. Pierre Hillard confirme bien les 7 lois du noachisme dans sa conférence, donc le plan d’action de la synagogue,

autre forme de spiritualité appelée le noachisme ou religion universelle (loi de Noé) allant de pair avec une politique universelle.

Issu directement du judaïsme talmudique, le noachisme s’applique uniquement aux Gentils (les non-Juifs). Cette religion universelle se subdivise en sept commandements : le premier prescrit l’obligation d’avoir des magistrats (pour faire respecter les lois) tandis que les autres lois interdisent : 2) le sacrilège ; 3) le polythéisme ; 4) l’inceste ; 5) l’homicide et 6) l’usage d’un membre d’un animal vivant. Tandis que les Gentils sont encadrés par cette religion, le peuple juif régi par le mosaïsme (la loi de Moïse) est considéré comme le peuple prêtre. Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme). Dans cette pensée, le catholicisme est considéré comme un polythéisme en raison du concept de la Sainte Trinité (idolâtrie ou trithéisme selon les rabbins talmudiques).

Ils ont essayé de modifier le sacerdoce. Ils essaient d’éliminer la notion de la Trinité. Et ils essaient de réduire le Christ au niveau de prophète.

Le Christ n’ayant pas été reconnu comme Messie par le judaïsme, les pharisiens ont écrit le Talmud pour contrer la chrétienté naissante, et la Kabbale, espérant donner au peuple juif éventuellement son « Messie guerrier ». Ainsi, certains textes de l'Ancien Testament ont été modifiés pour favoriser la conquête du monde et conséquemment détruire le christianisme selon Pierre Hillard.

Les goys au service du peuple-prêtre. La synagogue est sur le point de crier victoire. Mais ce cri de victoire n’a pas encore eu lieu.

La raison principale en est que les « traces » de NSJC pour les pharisiens modernes résident toujours dans le saint sacrifice célébré à la messe, et les quelques prêtres qui ne se sont pas laissé corrompre par Vatican II.

D’où le désir de l’éliminer ce qui reste par l’œcuménisme. « Dans son Itinéraire Spirituel, Mgr Lefebvre compare le Concile Vatican II et ses réformes à une troisième guerre mondiale qui fit encore plus de dommages que la Révolution Française « en facilitant la ruine des institutions chrétiennes et la domination de la Franc-Maçonnerie ». Or, c’est la Nouvelle Messe qui inocula le virus mortel des idées novatrices du Concile dans toutes les paroisses et communautés religieuses… »

« en faisant ces sacrifices pénibles, l’Église a été guidée par l'amour des âmes et le désir de tout faire pour faciliter à nos frères séparés le chemin de l’union, en écartant toute pierre qui pourrait constituer ne serait-ce que l’ombre d'un risque d’achoppement ou de déplaisir ; dans la confiance que la prière commune hâtera le jour où toute « la famille de Dieu », réunie « dans l’intégrité de la foi et sous le signe de la charité » pourra chanter d’une seule voix (una voce) et d’un seul cœur l’Alleluia pascal de la résurrection et de la vie. » (R.P Bugnini; celui dont il est question dans la conférence de Pierre Hillard ci-dessus.)

(Source: Les 50 ans de la nouvelle messe, Le Carillon)

Là sera le cri de victoire. Lorsque François annoncera la nouvelle messe œcuménique, la réconciliation avec les protestants.

Certains affirment que le troisième temple prévu pour la future religion humaniste, celle des goys, sera bâti sur le site de la cathédrale
Notre-Dame de Paris. Que la fille aînée de l’Église sera ainsi soumise complètement.

Curieusement, l’incendie dans la nuit du 15 avril dernier avait sa contrepartie à l’esplanade de Jérusalem effectivement.

Mais nous savons, grâce aux prophéties de l’église de Jean XXIII, que le signe concret du cri de la victoire sera la fuite du pape François suivi de l’assassinat de son successeur, tout comme l’avait vu en songe le pape Pie X.

Comme on le confirme assez souvent, Benoît XVI semble être le frein qui retarde les châtiments par ses prières. C’est un moment de grâce qui nous est probablement accordé.

Le cardinal Sarah dans sa conférence du 14 mai dernier nous en donne encore l’indice :

« … Je souligne la conclusion de Benoît XVI, « lorsque nous pensons à l’action qui serait nécessaire avant tout, il devient évident que nous n’avons pas besoin d’une nouvelle Église de notre invention. Au contraire ce qu’il faut d’abord et avant tout, c’est le renouveau de la foi en la présence de Jésus-Christ qui nous est donné dans le Saint-Sacrement » (III, 2).

Alors Mesdames, Messieurs, pour conclure je vous redis avec le Pape Benoît : oui, l’Église est pleine de pécheurs. Mais elle n’est pas en crise, c’est nous qui sommes en crise. Le diable veut nous faire douter. Il veut nous faire croire que Dieu abandonne son Église. Non, elle est toujours « le champ de Dieu. Il n’y a pas seulement l’ivraie mais également les moissons de Dieu. Proclamer ces deux aspects avec insistance ne relève pas d’une fausse apologétique : c’est un service qu’il est nécessaire de rendre à la vérité », dit Benoît XVI. Il le prouve, sa présence priante et enseignante au milieu de nous, au cœur de l’Église, à Rome nous le confirme. Oui, il y a parmi nous de belles moissons divines.

Merci, cher Pape Benoît d’être selon votre devise un coopérateur de la vérité, un serviteur de la vérité. Votre parole nous conforte et nous rassure. Vous êtes un témoin, un « martyr » de la vérité. Soyez remercié. »»

Mai 2019 09 mai Bergoglio,le faux Prophète, Maçon, en appelle à Satan-Lucifer, signe Satanique qui veut dire "je t'aime", en langue de non-voyant, il aurait pu utiliser les deux bras croisé sur le coeur, ou le dessin d'un coeur avec les doigts.

Deux taches solaires sont présentes cette semaine, la première étant en phase de se séparer en deux, phénomène plutôt rare dans la période du minima solaire.

Donc, pour l’instant, plus on se rapproche du 13 mai, plus le Soleil donne des signes.

C’est le même constat au niveau géopolitique avec une tension avec l’Iran à hauts risques. Du jamais vu depuis longtemps avec le déploiement d’un porte avion américain dans le détroit d’Ormuz et de quatre bombardiers B-52 en Irak.

Les traités, autant portant sur le nucléaire que sur l’économie sont tout simplement déchirés. Israël est sur le qui vive. La Chine et les États-Unis sont à couteaux tirés.

Encore une fois, cela confirme la réalisation à court terme de la prophétie « Grand Éclair à l’Orient », car il n’est pratiquement plus envisageable qu’il y ait un recul des partis.

La raison est simple. On nous rabâche les oreilles constamment avec la crise du réchauffement climatique et l’extinction des espèces. L’élite prépare le monde pour sa propre survie. La guerre entre les deux factions judéo-maçonniques est en cours et nous arrivons à la phase finale.

Pour le chrétien, c’est la guerre des âmes qui importe.Nous y sommes. Et Benoît XVI y est allé avec probablement avec son dernier avertissement avant de mourir.

« L’actualité de l’Apocalypse selon Benoît XVI.

La référence à l’Apocalypse faite par le pape émérite dans sa Note sur les abus sexuels dans l’Église est passée inaperçue. Elle éclaire pourtant le mystère de l’Église dans la fin des temps, celui de l’épreuve et de la sainteté, de la pénitence et de l’espérance…

Mais l’heure n’a jamais été aussi grave. En pleine crise de la pédophilie dans l’Église, le pape émérite convoque un livre de la Bible qui est loin d’être anodin, pour comparer ce qu’il s’y passe à « l’actualité de ce qui est dit dans l’Apocalypse ». Flagrante, évidente, conclut-il. Dans la dernière partie de « ses quelques notes », Benoît XVI cite ce dernier livre qui clôt la Révélation, le livre écrit par l’aigle de Patmos à propos de la fin des temps, fin des temps dans laquelle nous sommes entrés depuis la mort et la résurrection du Christ. Pour le moment François le dernier, s'est mis sous la tutelle des Rothschild qui financent son Eglise, et sous la tutelle des grands Muftis d'Istanbul et de Jérusalem, de façon à ce que le Peuple Juif déchu depuis 2000 ans, revienne en force. Pendant 2000 ans, Le peuple Juif a vécu en exode. Ce peuple est le peuple de Dieu. Mais Dieu l’a condamné à errer jusqu’à la fin des temps et lui a ôté sa préférence pour la confier à l'Humanité toute entière par Jésus-Christ son fils unique. Le Peuple Juif, dont le berger est les Rothschild, puissance de l'argent, de l'usure et de Satan,a assujetti le Pape aux Muftis en considérant le Christ comme un simple prophète, et il redevient par la force des hommes et des armes, le Peuple élu mais pas de D.ieu, mais du Grand Architecte Satan-Lucifer, afin que les Musulmans et les Chrétiens s'entretuent pour le plus grand plaisir des Rotschild qui financent les guerres, et pour leur domination sur le Monde des Goyim et des mécréants. C'est ce qui s'est passé en Syrie où le Père Elias Zahlawi, accuse la France d'avoir éliminé les Chrétiens d'Orient et détruit le beau Pays de Syrie, par des Musulmans de Daesh Wahhabites, sans que l'Eglise honteuse, ne fasse rien, le tout dans un silence assourdissant.

Vision d’éternité, béatitude pour ceux qui la lisent, l’Apocalypse, donne de la force pour vivre les tribulations et nourrit notre espérance. Et des tribulations, nous en vivons comme jamais ! Certes, le pape émérite cite un passage particulier, le chapitre 12, celui de l’accusation diabolique permanente contre Dieu et contre l’Église « dans le but de nous en éloigner ». Mais cette phrase est plus profonde, plus large, qu’elle n’en a l’air.

Le Diable guerroie plus que jamais

Dans l’Apocalypse, les grandes luttes de l’Église sont comme résumées dans une vision d’éternité. Elles sont vraies pour le temps de saint Jean, le temps de Pascal au XVIIe siècle, mais aussi pour nous aujourd’hui, dans le temps présent. Benoît XVI cite le grand livre qui éclaire tout, mettant en scène le Diable, l’énorme dragon écho à l’antique serpent de la Genèse, « le séducteur du monde entier », « celui qui part guerroyer contre ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus ». Oui « l’actualité » de l’Apocalypse continue de se dérouler sous nos yeux. L’endurcissement du cœur tente bien entendu de nous rendre aveugles et sourds. Mais dans ce livre, « celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » !..

Quand Benoît XVI écrit que la « sainte Église est indestructible », Église donnant la vie même de Dieu aux hommes, le pape émérite s’inscrit dans la grande tradition chrétienne de l’espérance qui redonne force. Au milieu du chemin cahoteux, semé d’embûches, étroit et pentu, cette lumière sûre de l’horizon se déploie généreuse, cette « splendeur de la vérité », cette « boussole » qui permet d’avancer sans découragement, sans faillir, dans l’apostasie généralisée…mais l'Eglise est morte et s'est vendue au plus offrant, dirigée et prise en otage par des miriades de Loges et de satanistes, et à son sommet il n'y a plus que des frères "la gratouille"» (fr.aleteia.org) La colère de Dieu va s'abattre et Rome va brûler. Pape François "Jésus est Satan".

Mai 2019 03 mai C’est le mois de mai, le mois de Marie. Que penser de la date du 13 mai pour Fatima cette année car nous franchirons la barre des 101 ans révolus?

« En 1973, à Akita au Japon, la Vierge Marie apparut à Soeur Agnès Sasagawa... Un feu tombera du ciel. Le troisième message le 13 Octobre 1973,l'anniversaire de la dernière vision et du miracle de Fatima est comme suit: «Comme Je vous l'ai dit, si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni fidèles. Le survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts.

La statue de son couvent, une copie exacte de l'image de Notre-Dame de toutes Nations, a versé des larmes à 101 occasions… Un jour, son ange gardien lui apparut avec une Bible ouverte. Lorsque Soeur Agnès reconnut le passage du chapitre 3, verset 15 du livre de la Genèse, l'ange lui expliqua: "Il y a une signification au chiffre 101. Il signifie que le péché est entré dans le monde par une femme et c'est par une femme que viendra le salut. Le zéro entre les deux 1, représente le Dieu éternel qui est de toute éternité jusqu'à l'éternité. Le premier 1 représente Ève et le deuxième, la Vierge Marie." Le Père Yasuda, le directeur spirituel de Soeur Agnès, commenta que ce passage de la Genèse s'appelle le Protévangile et est considéré comme la première lueur du salut, la première promesse d'un Sauveur, faite par Dieu. C'est aussi le premier verset de la Bible à faire allusion à l'Immaculée Conception de Marie, qui ne fut jamais sous la domination de Satan.»

Puisque à Akita la Vierge Marie a répété pratiquement le même message que le 3ème secret de Fatima...Il y a un signe. Dans le Ciel. En ce mois de mai. Le Soleil.

Il est toujours dans son cycle minima, sauf que… Après un record sans tache solaire ces derniers mois, il y en avait une immense à la fin avril.

Il semble qu’elle sera de retour car il y a eu une superbe explosion de CME en cette fin avril. Cette tache revient présentement avec la rotation du Soleil pour faire face à la Terre à la mi-mai. Puisque nous devons être jugé par le feu, notre regard doit s’y intéresser.

Devise 112 de saint Malachie : In persecutione extrema S.R.E. sedebit. Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis. : traduction : « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. » Cette dernière prophétie apparaît pour la première fois dans l'édition princeps d'Arnold Wion du Lignum Vitæ de 1595. Cette 112 prophésie caractérise Pierre le Romain, dernier Pape, soit le Pape François le dernier.

Une tempête solaire, c’est la seule manière, ou presque, de faire cesser cette involution technologique qui enferment les âmes dans les petites boîtes électroniques, cette dernière étape qui a mené à la grande apostasie. Çà, (20hFrance), c’est l’aboutissement de cette involution voulue par Satan, (valet obéissant de Dieu, mais que notre esprit soit en Dieu), et de ses sbires francs Maçons et illuminatis, qui n'ont même pas conscience que Dieu et/est Jésus-Christ (bijection réciproque ou involution), sont de mèche pour les faire tomber.

Laissons la parole à ce sujet à Pierre Hillard :

« C'est épouvantable mais n'oubliez pas que la Chine représente le modèle qui fait rêver l'oligarchie mondialiste.

C'est épouvantable mais n'oubliez pas que la Chine représente le modèle qui fait rêver l'oligarchie mondialiste. Nous observons de nombreux signes avant-coureurs : volonté de favoriser une monnaie dématérialisée, puçage sous la peau, caméras multiples avec identification faciale, vocale et/ou digitale ou encore notation des citoyens qui, en fonction de leur comportement civique correct ou non selon les critères établis (ne pas payer un ticket de transport, fumer dans un train, etc), se retrouvent sur des listes noires ne bénéficiant plus ainsi d'avantages (financiers, offres d'emplois refusées, des écoles interdites aux enfants de parents inciviques, etc) sur une certaine période de temps in https://www.reuters.com/…/china-to-bar-people-with-bad-soci… La Chine est un modèle du genre qui fait rêver l'oligarchie mondialiste adepte de ces méthodes sur toute la planète … officiellement pour notre sécurité. Cette période que nous vivons (2019) est le galop d'essai précédant la dernière ligne droite (la plus terrible) évoquée dans l'Apocalypse de saint Jean (XIII, 14-16). Ce dernier parle de « la Bête » séduisant les habitants de la terre et « fit qu'à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front et que nul ne pût acheter ou vendre s'il n'avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom (666). »

Et, comme le dit si bien le père Henri Boulad, la jonction de la franc-maçonnerie et de l’Islam wahhabite, est en train de détruire ce qui reste de christianisme dans le monde.

Il confirme que c’est le temps de la persécution. Le temps de la fin pour les « adorateurs de la Pâques » pour en citer quelques uns.

« Mais en réalité, ce qui doit être reproché à Bergoglio plus que sa "promptitude" à réagir sur les réseaux sociaux - après tout, il reste un pontife et non un influenceur - c'est de façon générale le poids pas vraiment excessif accordé dans son magistère aux massacres de chrétiens dans le monde, qui deviennent souvent un thème secondaire par rapport aux questions qui l'intéressent le plus: migrants, environnement, critique de l'argent, condamnation du pouvoir, etc..

ÉCHELLE PASTORALE
----
C'est comme si le sort des témoins du Christ et de ses nouveaux martyrs, et donc le destin même du christianisme, n'étaient pas en haut de l'échelle pastorale de Bergoglio, parce que les problèmes sont ailleurs: à l'évidence, la vie et la destinée des chrétiens - et nous soulignons le mot "chrétiens" - ne sont ni en tête des pensées ni dans le dictionnaire des dirigeants mondiaux de gauche, si bien que même à l'occasion d'un massacre comme celui du Sri Lanka, la référence au christianisme reste tabou. Dans leurs tweets, ni Barack Obama ni Hillary Clinton n'appellent les victimes des attentats de dimanche dernier pour ce qu'elles sont, mais ils utilisent une périphrase embarrassante.» (benoit-et-moi.fr)

Le père Henri Boulad lance donc son cri d’alarme dans un magnifique sermon à propos de la chute de l’Église à partir de l’image de la cathédrale de Notre-Dame:

« … Mais n’est-ce pas le signe d’une Église qui est en train de s’effondrer? N’est-ce pas un symbole de ce qui est en train de devenir, en France, en Europe, et ailleurs? Pourquoi une église de pierres quand l’église de chair ne serre plus à grand-chose? … Une civilisation chrétienne qui est en train de s’effondrer… Croire encore en l’Église aujourd’hui, c’est pas normal… Et pourtant, c’est maintenant qui faut relever le défi… L’Église que nous avons connu n’existera plus… Une autre Église est en train de naître… Le signe d’une Église vivante, le signe de l’Église de Jésus-Christ, c’est la persécution. ET le signe de la persécution, c’est le passage... »

L’Église vit sa Pâques.

C’est le temps des deux témoins, soient tous ceux qui sont restés fidèles au Christ et à sa Sainte Mère, ceux qui n’ont pas apostasié leur foi.
Ce sont le clergé et les fidèles représenté par la loi et les prophètes, symbolisés par Énoch et Élie, qui dénoncent les dérives de l’Antéchrist dans sa composante religieuse et politique en rappelant l’essentiel : la doctrine non dévoyée de l’Église et les règles du règne social du Christ.

Et, comme l'élite régionalise en Europe pour enlever toute identité en vue d'un NOM, le pape suit en réalisant la même chose avec sa réforme de la Curie.

Elle est peut-être là, la cessation du sacrifice, dans le sens où chaque évêché pourra célébrer l'Eucharistie comme bon lui semble, dans la langue désirée, avec une traduction aléatoire régionale du missel.

Nous avions l'indice que François voulait que la nouvelle constitution soit publiée le 21 avril à Pâques, ce qui ne fut pas le cas. Le document a déjà été envoyé aux évêchés pour approbation avec une évaluation finale autour du 29 juin, car après cette signature, l'Eglise est décapitée, sans Chef, sans représentant de Pierre, avec des évêchés qui disposent du pouvoir, alors qu'ils sont aux mains de Francs-Maçons.

Noté, qu’on vise la fête des apôtres Pierre et Paul maintenant, soit 56 ans après la messe noire au Vatican le 29 Juillet 1963 pendant que Paul VI montait sur le trône.

Il est clair que ce qui reste de l'Église, suite à la mise en œuvre de ce document, sera comme la tunique du Seigneur, déchirée, vide de sa substance, son Sauveur:

« ... Un an après la remise du projet au pape, une dernière version a été validée par le conseil au cours de sa dernière réunion, du 8 au 10 avril... la principale nouveauté du nouveau document résiderait dans la création d’un nouveau grand dicastère de l’évangélisation, qui aurait sur la préséance la Congrégation pour la doctrine de la foi, considérée à l’heure actuelle comme l’organe ayant le plus de poids au sein de la curie... les dicastères du Vatican seront mis au service du collège épiscopal... l’évêque d’un diocèse, même petit, se verrait désormais reconnaître le même poids hiérarchique qu’un préfet de dicastère romain... « Notre réforme n’entend pas se limiter au respect du critère d’amincissement par la fusion des Conseils pontificaux précédents. L’objectif principal est de souligner l’importance des laïcs dans l’Église et pour l’Église », décrit le cardinal Maradiaga. Le texte, précise-t-il en ce sens, consacre en outre la possibilité que des laïcs soient mis à la tête de dicastères... » (la-croix.com)

Alors que cette semaine des catholiques conservateurs jugent que le pape François est un hérétique...

C’est donc la seconde fois, après Correctio filialis de 2017, signée par le supérieur général de la FSSPX de l’époque.

Les critiques envers François liées à la situation qui est de plus en plus critique au Vénézuéla, nous suggèrent encore une fois que la prophétie politique « Grand Éclair à l’Orient » de Jean XXIII se pointe le bout du nez.

Avril 2019 25 avril de Jared Kushner: « la solution à deux Etats a échoué », deal du siècle. Côté Arabe idem.

Revenons sur la prophétie politique le « livre maudit » de Jean XXIII (pages 90 à 92 du lien : LES PROPHETIES SATANIQUES DE L'ANTIPAPE JEAN XXIII).

«  Entre les guerres, quelqu'un parlera d'amour. Mais même vaincu, faux, démasqué, le livre aura toujours quelques adeptes, jusqu'à la fin des temps. »

Entre les guerres a ici toute son importance. François a multiplié les accords avec les imams afin de faire la paix avec l’Islam, tout en multipliant ses voyages aux Émirats  Arabes Unis et au Maroc.

Il présentera le document d’Abu Dhabi le 21 juin à Naples.

Donc, c’est un moment de fausse paix et nous voyons poindre une menace pour le mois de mai, une guerre, où le « Grand Éclair à l’Orient » pourrait bien y figurer, 22 ème Prophétie de jean XXIII.

L’élite fait tout pour provoquer une guerre car l’économie de type capitaliste est morte… Depuis 2008. La réserve fédérale américaine a dû l’avoué hier. La hausse des taux d’intérêts est maintenant impossible sans créer de crise majeure car l’endettement des gouvernements et des familles moyennes n’a jamais été aussi élevé.

Même constat pour l’Europe. La décision du président américain de renforcer le blocus contre l’Iran à partir du début du mois en abrogeant les dérogations accordées aux 8 pays achetant du pétrole iranien prendront fin.

Déjà le prix de l’or noir monte en flèche. Les tensions internationales avec la Chine, le Japon, l’Inde et la Russie prennent de l’ampleur en plus du sujet délicat des régions autour d’Israël. L’Iran menace donc de fermer le détroit d’Ormuz à partir du premier mai (fr.timesofisrael.com).

De plus la France et les États-Unis ont décidé d’appuyer le général rebel libyen dans son blitz pour avoir le contrôle total du pays… et du pétrole.

Remarquez que l’Arabie Saoudite a commencé à réduire sa production de pétrole. Les experts commencent à penser que les réserves s’épuisent plus rapidement que prévu et que les pays gardent leurs réserves pour parer à l’imprévu… De là les tambours de guerre qui sonnent.

Avril 2019 24 avril

Chrétiens du Moyen-Orient, d’Asie (Sri Lanka), églises profanées est saccagées en France, chrétiens intimidés en France, et même à Rome où un marocain a poignardé un chrétien qui portait un crucifix.

C’est bien la période que Jésus a prophétisé en Matthieu 24. Immigration, surtout musulmane, et paix avec l’Islam prônés par François, massacres au Sri Lanka…

C’est bien la prophétie politique du « livre maudit » de Jean XXIII. C’est bien l’aboutissement par « Une Semaine Sainte (presque) sans Dieu » (benoit-et-moi.fr) où « ceux qui doivent nourrir et étancher la soif de l'humanité sont agités par la politique, par le fanatisme écologiste et immigrationniste, et ont oublié Dieu. »

Nul doute donc que nous approchons de l’ouverture du 7ème sceau dans l’Apocalypse. Saint-Michel Archange attend avec son encensoir pour verser la coupe de feu, car ce jugement sera celui du feu. Ce que nous a indiqué l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

En pleine semaine sainte. Un mois avant l’accomplissement du centenaire + 1 de la première apparition de Fatima. Mai, le mois de Marie.

Le 8 Mai, fête de Saint Michel Archange, l’ange à l’encensoir. Et La France, fille aînée de l’Église, est toujours visée en premier, avant l’Église de Rome dans les grandes actions de Satan. Le 7, on l’a vu, est le chiffre de l’accomplissement, du basculement.

Or, le Vatican en cette Pâques, a pris soin de nous rappeler que Pie XII a fait le premier discours français télévisé en 1949, le JOUR DE PÂQUES, il y a 70 ans!

Pie XII commence son allocution par «... le monde verra le grandiose triomphe de l’Eucharistie et de Marie. »

Le futur triomphe de Marie, il a été vu à la télévision dans tout le monde par cet avertissement de la cathédrale Notre-Dame.

L’Eucharistie et Marie, se sont aussi les deux piliers du songe de Don Bosco. Solides comme l’ont été les deux tours de Notre-Dame.

L’Eucharistie et Marie sauveront l’Eglise.

Parmi les songes prophétiques de Don Bosco est célèbre celui appelé : “les Trois Blancheurs” ou « les deux colonnes ». En voici succinctement le récit :
« J’ai vu une grande bataille sur la mer : le navire de Pierre, piloté par le Pape et escorté de bateaux de moindre importance, devait soutenir l’assaut de beaucoup d’autres bâtiments qui lui livraient bataille. Le vent contraire et la mer agitée semblaient favoriser les ennemis.
Mais au milieu de la mer, j’ai vu émerger deux colonnes très hautes : sur la première, une grande Hostie -l’Eucharistie- et sur l’autre (plus basse) une statue de la Vierge Immaculée avec un écriteau : Auxilium christianorum.
Le navire du Pape n’avait aucun moyen humain de défense. C’était une sorte de souffle qui provenait de ces deux colonnes, qui défendait le navire et réparait aussitôt tous les dégâts. La bataille se faisait toujours plus furieuse; le Pape cherche à se diriger entre les deux colonnes, au milieu d’une tempête de coups. Tandis que les armes des agresseurs sont en grande partie détruites; s’engage une lutte corps à corps. Une première fois, le pape est gravement blessé, mais ensuite il se relève; puis une seconde fois… et cette fois il meurt tandis que les ennemis exultent. Le nouveau pape, élu immédiatement après, reprend la barre et réussit à atteindre les deux colonnes, y accrochant avec deux chaînes le navire, qui est sauvé, tandis que les bateaux ennemis fuient, se détruisent réciproquement, et coulent. » Ce rêve laisse troublés plus de 500 jeunes qui étaient réunis, comme tous les soirs, pour écouter don Bosco, au mois de mai 1862.C’est seulement le matin suivant qu’il leur expliqua le sens de ce songe. De graves persécutions et tourments attendent l’Eglise; il reste deux seuls moyens pour la sauver : Marie -Aide des chrétiens- et l’Eucharistie. »

C’est tout ce qui reste à l’humanité : l’Arche Marie et l’Eucharistie.

Pie XII ne pouvait se douter que « voix et image », la bête et son image animée dans l’Apocalypse, la télévision, et maintenant les téléphones intelligents, causeraient la perte de l'église, et la grande apostasie.

C’est donc un clin d’œil à la France qui se perd aujourd'hui avec un pape qui ne parle même pas français, et qui ne s’est adressé que très tard aux français lors du malheur de Notre-Dame, en disant que sa contribution à la reconstruction était modeste et seulement symbolique, pour montrer son peu d'attachement à Marie.

En fait, c'est comme si Pie XII, dernier pape avant Vatican II, s'adresse à nous aujourd'hui.

« Pâques 1949: pour la première fois, le Pape parle en français à la télévision » (vaticannews.va et la vidéo pouvant être jouer via ce lien)

À noter que dans l'article le nouveau directeur des communications de François a volontairement tronquer la première et dernière phrases de Pie XII, qui ont une valeur prophétique en ces derniers temps!

Paroles de Pie XII:

« On a dit au monde que la religion était à son déclin, et à l’aide de cette nouvelle merveille (la télévision) le monde verra le grandiose triomphe de l’Eucharistie et de Marie.
On lui a dit que la papauté était morte ou mourante, et il verra les foules déborder de toutes parts de l’immense Place Saint Pierre pour recevoir la bénédiction du pape et pour entendre sa parole.
On lui a dit que l’Église ne comptait plus, et il la verra, persécutée ou glorieuse, mais partout vivante !
On lui a dit qu’il ne trouverait de secours, de bonté, de dévouement, que par une philanthropie que ni la foi ou la charité divine n’inspirent et n’animent, et il verra les disciples du Christ vouer leurs vies jusqu’à la mort incluse au service des malades, des vieillards, des prisonniers, des lépreux, sous tous les climats, partout où le corps souffre, où le cœur gémit, où l’âme est en détresse.
Alors le monde détrompé lèvera les yeux, contemplera dans le ravissement, la lumière toute offrande maternelle de l'Église  brillante sur lui, rendant gloire à Dieu! »

7 ans de règne de François sans dernière Cène selon la tradition. Sept années d’affronts.

Le 7. L’aboutissement pour ce pape.

Certains eschatologues affirment que le drame de Notre-Dame est l’ouverture du septième sceau et que nous sommes entrés dans la période de la demi-heure de silence avant l’intervention de Saint Michel, soit 15 jours.

Cela pointe sur le mois de mai.

Mais Jean XXIII prophétise que l’ouverture du 7ème sceau : "Puis arrivera Père l'inattendu, fils des champs et des eaux. Je ne le vois pas. Je crains pour lui. Pour son époque. Pour la Mère. Il marchera au milieu de gens divisés, prêts à mettre et à arracher la tunique du Rédempteur. Il criera beaucoup dans son coeur, il parlera doucement. Ils le croiront. Dure sera la lutte. Et dans les papiers du Père mort il trouvera le projet pour rassembler les bergers et parler au troupeau. Il osera l'ironisé. Il se trompera, mais ce sera un bien.Il voudra connaître le monde et le faire connaître avec ses yeux aux simples. Le scandale arrivera mais tous comprendront. Ses lettres resteront. Il mourra loin des bergers avant de les rappeler. Ses papiers seront cachés. Ses papiers seront volés. On dira peu de chose de lui. Mais le jour où le Père qui viendra après lui des brumes sera frappé, même sa voix sera entendue dans la tombe. Le Père mort ouvrira le septième sceau. Pour lui je demande pardon."

Le futur père des brumes serait selon les indices laissés par Jean XXIII, le cardinal Pietro Parolin, successeur potentiel à François.

Avril 2019 19 Avril Vendredi Saint. Symbole de la mort de NSJC avant la résurrection. VATICAN II à la poubelle avec le Coq symbole de la République.

La fille aînée de l’Église, le monde en a été témoin, a reçu l’avertissement de Marie par la mort de SA cathédrale. La ligne a été tracée.

Matthieu 21:43 « Le Royaume de Dieu vous sera enlevé et il sera donné à des gens qui en produisent des fruits. Et celui qui tombera contre cette pierre se brisera, et celui sur lequel la pierre tombera sera écrasé. », c'est pour cela qu'un nouveau projet est né sur le parvis de Notre-Dame, avec les Milliardaires qui en sont à la fois de généreux donateurs et les investisseurs.

C’est clair. C’est le signe visible de la séparation du bon grain de l’ivraie. Tout ce qui a été construit sur la cathédrale après la révolution a été démoli, brûlé.

La flèche de la cathédrale Notre-Dame surmonté du coq reliquaire, paratonnerre spirituel, n’est que ruines.

Cette chute vertigineuse a beaucoup marqué les esprits en ce Lundi Saint. Cette flèche indiquant le Ciel n’a finalement que restitué le coq.

On parle surtout des reliques à l’intérieur de ce coq dans les médias, mais la symbolique du coq en elle-même est un acte de suprématie sur l’église.

Les religieux de France ont été chassés de France au début du 20ème siècle et en décembre 1905 une loi prônant la séparation des Églises et de l’État a été voté. Cette loi oblige que chaque église soit coiffée du coq emblème de la république qui doit être au dessus de tout emblème religieux en particulier la croix qui surmontent les églises.

Ce que peut savent aussi, c’est que cette flèche de Notre-Dame, comme le Titanic, était un symbole d’orgueil maçonnique. Les détails de la construction, sous la flèche, la partie cachée…

Des poutres avec le «trait de Jupiter» et la plaque sur le pilier central qui vante le génie humain (aujourd’hui on dirait: humanisme, l’homme fait Dieu) avec le symbole de la franc maçonnerie. (hermetism.free.fr) avec superbes photos:

« … Mais revenons aux trois outils sur lesquels s’enroulent les quatre lettres INDG. Deux des trois outils sont bien connus, l’équerre et le compas. Ces deux outils sont nécessaires pour toute construction de maçonnerie ou de charpente. La maçonnerie de salon, ou franc-maçonnerie spéculative, s’est réappropriée ces outils tant leur symbolisme est puissant… en haut de la plaque commémorative un phylactère surmonte une étoile à cinq branches. Des majuscules inscrites à intervalles réguliers rendent hommage au Dieu moderne. Il ne trône plus sur un nuage lointain mais sur des engrenages et des machines : le Grand Architecte de l’Univers. Ces lettres partiellement effacées sont le début de mots dont l’assemblage signifie : « A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers »…. »

Voilà. La mort de la cathédrale n’est que la mort de la partie païenne, humanisme lié à Vatican II. L'ivaie.
     
La pierre sur laquelle rebâtir, l’Église, est demeurée debout, prête pour la résurrection.
Le bon grain.

Marie nous l’a bien laissé savoir. Le message est clair.
L’autel Vatican II a été détruit. Les braises ont Détruit « l’autel » qui sert pour célébrer la nouvelle « messe » de Paul VI . Mais le Maître Autel de Tradition pour célébrer La Sainte Messe de Pie V est en revanche intact.
     
L’autel du rite tridentin est intact avec la croix glorieuse brillant d’éclat dans tous ces débris. Une photo avant et après ici (blog.catholicapedia.net)

Une autre en gros plan, impressionnant, en ce Vendredi Saint (media.ouest-france.fr)

Un signe du sacrifice et de l'oblation tronqués à la sauce Paul VI en ce jubilé (50 ans depuis le 3 avril) qui doit cesser pour un retour aux sources véritables de la dernière Cène?

Nul doute en regardant l'image de la Vierge Marie avec Jésus dans ses bras et la croix glorieuse au-dessus  dans cette dernière photo.

Avril 2019 16 Avril

Le Lundi Saint. 15 avril 2019.

Dans l’évangile de ce lundi Saint, selon Maria Valtorta c’est la parabole des vignerons homicides et l’événement du figuier stérile que Jésus maudit parce qu'il ne porte pas de bons fruits :

« Tu es comme beaucoup de cœurs en Israël. Tu n'as pas de douceurs pour le Fils de l'homme, et pas de pitié. Qu'il ne puisse plus jamais naître de toi un seul fruit et que personne ne se rassasie de toi à l'avenir". »

« Le Royaume de Dieu vous sera enlevé et il sera donné à des gens qui en produisent des fruits. Et celui qui tombera contre cette pierre se brisera, et celui sur lequel la pierre tombera sera écrasé. »

L’Avertissement a été donné avec la destruction de Notre-Dame de Paris. Vu par le monde entier via internet et les médias. Nul ne peut l'ignorer.

« Les parties hautes de la cathédrale nous livrent un message eschatologique, ou combat de la Lumière contre les Ténèbres. Nos anciens ont su mieux prier pour la protéger.

Posé sur une nuée au bout de la toiture, côté ouest, l’Ange du Jugement dernier souffle dans l’olifant, une corne d’éléphant. C’est la fin des temps, le Jugement dernier, la résurrection des morts. » (hermetism.free.fr).

La toiture, la protection… Dissoute! Signe que le manteau protecteur de Marie n’est plus? L’église conciliaire Vatican II doit en prendre note. Sa fin achève.

Notre-Dame de Paris, c’est LE symbole mariale de la chrétienté catholique mondiale, représentée par la fille aînée de l’Église, la France.

Il ne reste que la base, la pierre, la véritable Église qui ne s’ébranle point. 107 ans. C’est le temps qu’il a fallu pour la construction de la belle Notre-Dame.

Attendre 107 ans dit-on… Cette expression ayant son origine justement de l’édification de la cathédrale.107 ans. Jour pour jour après le naufrage du Titanic, premier monument de l’orgueil humaine. Indestructible disait-on. Mais Dieu avait d’autres plans.

Peut-être était-ce là le point de départ des 100 ans accordés à Satan selon la vision de Léon XIII?
100 ans plus 7 années pour la semaine de Daniel? Si c’est le cas, alors nous en sommes à la fin.

Répétons le. Le 7, c'est la fin d'un cycle. Une étape cruciale. Le chiffre 7 dans la théologie mystique juive est considéré comme une étape, un moment de basculement vers ce qui dépasse l’entendement humain. 107, c’est aussi la position de Jean XXIII dans les prophéties de Saint-Malachie.

La veille de l’anniversaire de Benoît XVI, justement lorsque François le visitait! Quelle symbolique! Un Lundi Saint!

Et, coupant court le discours prévu de la bête de la terre, Macron. Or, au printemps 2012 c’est la débandade des vaticanleaks sur les finances et le lobby gay qui se terminera par la démission de Benoît XVI. La première année du 100 ans se terminerait donc en avril 2013, soit un mois après l’élection de François, car c’est le 1 accomplit qui termine le tout.En référence à ce que nous écrivions le 8 février dernier :

« Il est temps plus que jamais d’être sur ses gardes et de prier pour son âme.

Parce que la possibilité que la semaine de Daniel ait commencé à l’élection de François le 13 mars 2013 (le pacte donc, signé par les cardinaux à l’élection, la mafia Saint-Gaal : d’ailleur le cardinal Daneels était aux cotés de François au balcon pour son discours le soir de l’élection) est plausible.

Parce que à la moitié de la semaine de Daniel, soit à l’automne 2016, nous étions en plein jubilé de la miséricorde. C’est subtil, mais ce dernier, éliminant le péché, a en sorte éliminer le sacrifice de Jésus sur la croix pour les péchés, puisque ces derniers n’existent plus. Nous y reviendrons.

Cela voudrait dire que nous serions dans la dernière année de la semaine de Daniel le 13 mars prochain. C’est une possibilité, mais trop tôt pour être coordonné avec les prophéties de l'Église de Jean XXIII. »

Et en signe visible que le sacrifice et l’oblation étaient tassés de l’autel, le 13 octobre 2016, Satan affrontait Marie sur son propre terrain par le chiffre de la purification (i.e. Fatima, une année avant le jubilé centenaire).

François fêtait l’année jubilaire des 500 ans de la réforme de Luther avec sa statue à l’honneur au Vatican, dans la salle diabolique Paul VI!

Que nous réserve cette Semaine Sainte? Pâques 2019?

Mai, c’est le mois de Marie. C’est le 101 ans révolue de la première apparition à Fatima le 13 mai 1917.

Il ne reste peut-être moins qu’un mois avant l’intervention de la Vierge Marie, avant la chute de Babylone. En fait, des deux Babylone selon Jean XXIII.

Rome sera détruite. Bientôt. C'est l'avertissement.

Pour cela, doit s’accomplir la fin de la prophétie concernant Benoît XVI.

Ce dernier est sur le point de décéder car il est celui qui retient le bras de Jésus.

Dans l’évangile selon Maria Valtorta, dans le mardi de la passion est inscrit le message  pour ceux qui veulent entendre :

Cette église (figuier) doit disparaître pour renaître de nouveau.

« Apprenez du figuier une ressemblance : quand vous voyez ses branches s'attendrir et mettre des feuilles, vous savez que l'été est proche. De même aussi, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Christ va venir. En vérité je vous dis : elle ne passera pas cette génération qui n'a pas voulu de Moi avant que tout cela se produise. Ma parole ne tombera pas. Ce que je dis sera. Le cœur et la pensée des hommes peuvent changer, mais ma parole ne change pas. Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas. »

 

 

Et la liste pourrait être bien plus longue…
Quelle est cette liste ?
Celle de certains facteurs (pas ceux de la poste, ils sont charmants) culturels, politiques ou sociétaux qui contribuent à la dégradation et à la ruine de notre pays et, pour certains, depuis plusieurs décennies.

 

Macron, j’en ai parlé plusieurs fois dans d’autres articles et je ne pense pas utile d’en rajouter. Voir mes articles :
https://ripostelaique.com/macron-melenchon-meme-combat-meme-arrogance-et-meme-mepris-du-peuple.html
https://ripostelaique.com/macron-extraterrestre-ou-president-de-lechec.html
https://ripostelaique.com/macron-prenez-vos-cliques-et-vos-claques-et-retournez-chez-rothschild.html
https://ripostelaique.com/macron-on-vous-a-dit-de-foutre-le-camp-et-de-retourner-chez-rothschild-votre-maitre.html
https://ripostelaique.com/comprendre-le-pacte-mondial-des-migrations.html
https://ripostelaique.com/si-nous-narrivons-pas-a-virer-macron-nous-sommes-foutus.html
https://ripostelaique.com/macron-a-encore-insulte-les-francais-demission.html
https://ripostelaique.com/letau-macron-se-resserre-peu-a-peu-sur-la-france-deja-exsangue-1-4.html (Suite de 4 articles)
https://ripostelaique.com/macron-lhomme-de-lechec.html
https://ripostelaique.com/et-emmanuel-macron-fut-condamne-a-mort-pour-crimes-contre-lhumanite.html
https://ripostelaique.com/oui-jinsulte-macron-je-lemmerde-et-jassume.html
https://ripostelaique.com/macron-ou-la-haine-de-ses-compatriotes.html
https://ripostelaique.com/les-errements-dun-gouvernement-de-glands.html
https://ripostelaique.com/comprendre-la-folie-destructrice-du-plan-macron.html
https://ripostelaique.com/la-gestapo-de-macron-a-verbalise-des-gj-pour-drapeau-francais.html
https://ripostelaique.com/nen-deplaise-a-belloubet-la-seule-haine-cest-celle-de-macron-pour-la-france.html
https://ripostelaique.com/non-macron-vous-netes-pas-dieu-ni-president-ni-meme-francais.html

Macron, on en a vite fait le tour, celui d’un homme très ordinaire, inconsistant, sans grandes qualités marquantes, impuissant et incapable.

Ensuite, on passe à l’islam. Là aussi, j’en ai déjà beaucoup parlé.
L’islam n’est pas une religion. Cela se résume à une sorte de secte ou d’idéologie politique ayant pour objectif l’invasion et l’occupation de territoires pour en piller les richesses, et l’extermination et le remplacement des peuples de ces territoires.
L’islam est donc tout sauf une religion et n’a rien de commun avec une religion.
Le problème, aujourd’hui, c’est la volonté des dirigeants du monde (gauchistes et mondialistes au service de l’argent) d’utiliser l’islam comme vecteur de pénétration, de déstabilisation et de destruction des pays occidentaux pour leur imposer de nouvelles lois, normes et règles destinées à effacer toute trace de leur histoire, culture, tradition.
En effet, les pays les plus avancés et civilisés posent le problème que leurs peuples sont trop exigeants et trop dans la révolte et la réaction et ne sont pas dociles et pas facilement manipulables pour en faire de nouveau des moutons et des esclaves.
Alors, on remplace ces populations cultivées et instruites par des hordes de sauvages et de barbares arabes, maghrébins et africains moins exigeants, qui accepteront de vivre dans la rue, de travailler pour 50 euros par mois et que l’on pourra aisément tuer en cas de problème.
L’islam est donc un outil et un moyen de forcer et d’accélérer les choses de par sa nature extrêmement violente et barbare.
L’islam est sans aucun respect pour la vie humaine et sans aucun scrupule pour exterminer tout peuple dont il pourra voler la terre et la piller à loisir.
C’est ce qu’il fait depuis 14 siècles en toute impunité.

Voilà pourquoi nos dirigeants nationaux et européens font venir par millions des musulmans de l’ensemble des pays d’Afrique.
Ceux sont leurs troupes de la mort.

Enfin, c’est le seul plan que l’on arrive à imaginer de la part de ces milliardaires planqués dans leurs tours d’ivoire, qui jouent à faire et à défaire des chefs d’États (comme Macron) et à ruiner ou à édifier des empires à leur convenance.
L’argent est leur seule valeur et rien d’autre ne compte pour eux. Pas même leurs propres enfants.

À l’intérieur de nos pays, de nombreux traîtres sont au service des mondialistes, notamment les gauchistes et islamogauchistes qui font le jeu des dirigeants du monde.

Les gauchistes, comme je l’ai souvent écrit, sont une nébuleuse malsaine à laquelle adhère tout ce qui est minable, médiocre, inculte, stupide, prétendument gentil et tolérant et qui, en fait, rejette avec violence tout ce qui ne lui ressemble pas. C’est comme une bande de centaines de millions de copains qui partagent des idées absurdes et imbéciles à travers le monde entier et visent surtout à parasiter et à profiter de tout ce qu’ils peuvent tirer des États.
En France, ils sont partout, dans toutes les institutions (administration, enseignement, magistrature, etc.), comme un cancer généralisé. Ils détruisent les nations, se posent toujours en victimes et sont totalement infantiles, auto-victimisés et irresponsables.

Les gauchistes en France, en une soixantaine d’années, ont plus sûrement détruit le pays qu’une guerre civile.

Ces gauchistes sont donc les défenseurs des droits des musulmans, des immigrés illégaux et de toute faune louche en France et sont leurs amis. On les appelle donc désormais les islamogauchistes.
À ce titre, ils adhèrent à toutes les idées des musulmans qu’ils trouvent merveilleuses, surtout dans la mesure où elles leur permettent de lutter contre la droite, l’extrême droite, les nationalistes, les royalistes et tous les patriotes…

Les islamogauchistes sont donc, du fait de leur stupidité cosmique et de leur malhonnêteté congénitale, les partenaires parfaits des mondialistes.
L’histoire ne dit pas encore comment les mondialistes se sépareront des islamogauchistes et les élimineront, par la suite, lorsqu’ils seront parvenus à leurs fins, s’ils y parviennent un jour.
La question de savoir s’ils y parviendront un jour est d’ailleurs intéressante. Parce que les mondialistes ne s’intéressent qu’à l’argent et qu’un monde dans lequel des esclaves fabriqueront des produits pour des chômeurs et des crève-la-faim ne me semble pas constituer une économie florissante… Et sans doute pas stable du tout.

Sur d’autres plans, les gauchistes ont aussi bien travaillé à la déculturation et à l’abrutissement des masses de notre pays et de l’ensemble de l’Europe, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Ils ont infiltré, noyauté et parasité l’enseignement public afin de faire de nos enfants des incultes et des imbéciles gauchistes, ils ont infiltré les médias, presse, radio et télévision afin d’y publier des âneries également abrutissantes et des informations mensongères afin de désinformer les peuples.
Ils ont totalement infiltré et corrompu la magistrature et l’institution judiciaire pour les avoir en tout temps et en tout lieu à leur service.
De l’excellent travail de sape, de pourrissement et de destruction de nos pays.

Pour ce qui concerne le sexe, depuis quelques décennies on ne parle plus que de sexe et de sexualité. Bien sûr, pas les hétérosexuels qui ont autre chose à faire, dans la vie, que de parler de leur sexualité et de la brandir publiquement au cours de grandes messes, d’émissions de télé ridicules, de manifestations, de défilés et de ce qu’ils ont nommé des « gay prides », très colorées, très déshabillées, très harnachées, très provocantes et, pour tout dire, que je trouve particulièrement et inutilement provocantes et écœurantes.
Gay pride signifierait « fierté d’être homosexuel. » Qu’y a-t-il de glorieux à être homosexuel ? De vivre une vie de doute et de tristesse, de rejet, parfois de solitude, de menaces, d’insultes et d’agressions verbales ou physiques ?
Je comprends que leur sexualité, selon eux, n’est pas leur choix.
Mais ce qui peut être leur choix, c’est de la pratiquer dans la discrétion, comme c’était le cas autrefois, et comme beaucoup le font aujourd’hui, d’ailleurs, et non pas de la hurler dans les rues. Ce qui est plus pitoyable qu’autre chose.

Et lorsque je vois que des enfants sont entraînés dans ces manifestations criardes et malsaines, je suis inquiet pour les images que cela va imprimer dans leur jeune et innocente mémoire.
De petits enfants n’ont pas à être mêlés à ce genre d’activités d’adultes plus que discutables.

Le tout soigneusement poussé et encouragé par les gauchistes de tous poils pour qui tout ce qui est « différent » relève du merveilleux et vient renforcer leurs potentialités électorales…
Ils ont même inventé un sigle politique, les LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels) et le drapeau arc-en-ciel qui va avec et qui est le symbole de la « gloire » des sexualités alternatives…
Quelle gloire ? Celle de ces gens dont beaucoup sont névrosés, perturbés, paumés, largués et qui ne peuvent vivre qu’en communauté ou s’isoler du monde… ?

Pour ma part, j’estime que le sexe, la sexualité, les préférences sexuelles, les sexualités alternatives et les déviances sexuelles, en général, tout cela relève de la vie et de la sphère privées et ça n’a pas à être déballé et infligé à tout le monde sur la place publique.

Qu’est-il donc arrivé à notre monde, à notre pays, pour qu’il sombre ainsi dans le ridicule et la crasse de tout et n’importe quoi pourvu que ça prête au scandale et qu’on ne parle plus que de ça… ?
On en a déjà assez des prières de rue des musulmans… !

Pire que ça, encore, ces gens ont obtenu le « mariage pour tous » (déjà extrêmement glauque) et réclament et exigent en plus, soutenus par la lie gauchiste extatique, le droit d’avoir des enfants, le droit à la PMA (procréation médicalement assistée) et à la GPA (gestation pour autrui).

Je ne sais pas ce qui est en train d’arriver, mais toutes les coutumes et les traditions fondées sur des concepts naturels de notre civilisation, de notre culture, sont en train d’exploser pour être remplacées par des choses insensées et même dangereuses pour la société et pour l’homme, encouragées par tous les gauchistes et les crétins de tous bords qui nous gouvernent et pour lesquels seul compte le nombre de bulletins de votes qu’ils vont récupérer.

Je suis désolé, mais le mariage est une institution millénaire qui a toujours eu un but précis, celui d’officialiser et de protéger devant la société, la communauté, la tribu ou la famille, l’union d’un homme et d’une femme aux fins de vivre ensemble, d’avoir des enfants et de les protéger à leur tour et de protéger leurs intérêts matériels.
L’origine très lointaine du mot mariage signifie d’ailleurs « donner un homme à une femme et donner une femme à un homme. »

Il n’a jamais été question de donner un homme à un homme ou une femme à une femme. D’autant plus que ces paires sont stériles et ne peuvent en aucun cas donner naissance à des enfants.
Je parle bien de « paires », car il ne faut pas confondre un couple et une paire. Une paire est constituée de deux choses semblables et non complémentaires et un couple est constitué de deux choses différentes et complémentaires. Il en est de même en mécanique.
Un couple d’homosexuels ne peut donc pas exister, quelle que soit la mode ou la loi.

Par ailleurs, il existe une loi naturelle qui prévoit et qui veut que seuls un homme et une femme puissent avoir des enfants et les élever dans le schéma parental naturel masculin et féminin parfait qui leur offre les deux modèles.

Accorder à des homosexuels, comme c’est le cas aujourd’hui, le droit de profiter de magouillages non naturels comme la PMA ou la GPA est une atteinte au bon sens et à la normalité de la vie en société.
À la rigueur, qu’une femme homosexuelle se fasse faire un enfant avec un homme de son choix et qu’elle le garde pour elle seule est possible.

Je les entends tous dire que ce qui compte c’est l’amour, et que deux homosexuels hommes ou femmes peuvent donner de l’amour tout autant que des hétérosexuels.
Mais le problème c’est que nous n’avons pas assez de recul pour en juger. Et j’aimerais bien aussi connaître l’avis des enfants…
Tout le monde s’en fiche bien de leur avis, comme toujours.
Et les homosexuels sont comme tout le monde, ils se disputent, parfois se déchirent et se battent et se séparent.

Je ne parle pas de ce sujet qui fout la trouille à tout le monde parce que je n’aime pas les homos et autres LGBT.
Je sais très bien que ce n’est pas leur choix et je sais aussi que ce sont des personnes qui ont un psychisme perturbé dont beaucoup souffrent.
J’ai d’ailleurs eu, moi-même, dans ma vie, beaucoup d’amis et de collègues de travail qui étaient homosexuels et je les ai pour la plupart beaucoup aimés, appréciés et j’ai passé de très bons moments en leur compagnie, en tant qu’amis. Et j’ai souvent parlé avec eux de leur différence et j’ai toujours ressenti que c’était une souffrance silencieuse. Et en fait de « gays« , ils sont plus souvent tristes que gais.

Mais je ne peux pas accepter que pour des raisons purement politiciennes on permette et fasse n’importe quoi en dépit de tout bon sens. Les conséquences n’ont pas été mesurées, notamment pour les enfants. L’éducation n’est pas déjà pas forcément chose aisée chez les couples hétérosexuels et l’adolescence est souvent la cause de nombreux conflits. Alors, qu’est-ce que ce sera chez des enfants dont les parents sont homosexuels… ?
On ne le sait pas.

Mais je sais que des parents normaux ne sont jamais très heureux d’apprendre que leur enfant est homo. Car des parents ont toujours des rêves et des espoirs pour leurs enfants (j’en ai trois) et pour qu’ils soient heureux, réussissent leur vie dans un domaine de leur choix et leur donnent de beaux petits-enfants à chérir, à câliner et à gâter.

Mais sur les médias, on entend parler uniquement des homos, des LGBT et de leurs derniers avatars en boucle. Le dernier en date étant ce type bizarre, ex-musulman et homo, qui a chanté pour la France à l’Eurovision et qui s’est bien ramassé avec une chanson assez miteuse.
C’est donc une espèce d’androgyne blondasse et décadent qui est l’ambassadeur de la France à l’Eurovision… ?

Une petite parenthèse pour finir, les gauchistes aiment les musulmans et les LGBT, mais ils semblent ignorer que les LGBT, dans l’islam, finissent défenestrés, décapités ou lapidés…

Un dernier point important dans la déculturation planifiée de notre pays et de l’Occident, en général, la submersion de nos sociétés, depuis une quarantaine d’années, par ce qu’on appelle les jeux vidéo, à quoi il faut ajouter, aujourd’hui, les réseaux sociaux et bien sûr les smartphones.
Là encore, les idiots inutiles de la gauche ont applaudi à l’arrivée de ces merveilleuses nouveautés technologiques qui allaient leur permettre de s’élever un peu de leur niveau minable en abaissant le reste du monde.

Nous le savons tous, et en particulier les parents, les jeux vidéo ont envahi les familles et ont détourné beaucoup d’enfants et d’adolescents de leur scolarité et de loisirs et d’occupations qui étaient naturellement les leurs antérieurement.
Ce n’est pas que de jouer à un jeu vidéo, de temps en temps, soit une mauvaise chose, si on sait s’arrêter. Mais tout le problème est là. Un enfant ou un adolescent devient très vite accro, puis addict à ces choses-là, comme d’autres à l’alcool, au tabac ou à la drogue.
Et quand les parents ne sont pas capables de faire montre d’autorité pour contrôler les activités de leurs enfants, la partie est perdue. Il est trop tard.
L’enfant ou l’ado va s’isoler du monde, de ses amis, perdre ses repères, régresser scolairement et parfois, pour certains cas extrêmes, devenir un vrai zombi…
Je sais de quoi je parle, j’en ai connu quelques-uns.

Même chose pour les réseaux sociaux qui peuvent être des choses sympathiques à dose raisonnable et des fléaux en overdose.

Quant aux smartphones, ce sont des horreurs qui ont transformé beaucoup de personnes en zombis hallucinés qu’on voit dans les rues, dans les lieux publics, les transports, les salles d’attente, les bars ou les restaurants, scotchés à leur bidule et ne pouvant pas s’en décoller une seconde.
Ils ne voient plus rien, font n’importe quoi, vous rentrent dedans sur les trottoirs (et vous engueulent presque) et rentrent dans des lampadaires en s’excusant.
Le pire est qu’ils sont des dangers publics en voiture.
Ils ne voient plus rien du monde en dehors de leur petite lucarne et sont bien incapables d’apprécier la beauté et la poésie d’un cerisier en fleur.

Et quand on pense que tous ces imbéciles ont le droit de vote, on comprend que tout aille si mal dans notre monde.

Pour finir, je crois aussi que tous ces gens qui veulent le pouvoir ou qui sont au pouvoir sont à l’image du monde pourri dans lequel ils veulent nous faire sombrer. Ils sont malades, ils sont psychotiques, ils sont malhonnêtes, ils sont corrompus jusqu’à la moelle et plus c’est le chaos, la violence ou même la guerre et plus ils pensent qu’ils pourront tirer leurs marrons du feu.
Mais, en tout état de cause, ils sont incapables et impuissants à faire quoi que ce soit de positif.
Il va falloir nous y faire, le monde est devenu fou et ça ne va pas s’arranger…

Mais la seule issue est la sortie de l’UE et le démembrement de cette institution inutile et dangereuse. FREXIT !!

Laurent Droit

Les créateurs des malheurs du monde, par Joseph Goebbels

 

Éditorial de 1945 de Joseph Goebbels, publié le 21 janvier 1945 dans Das Reich, le principal journal hebdomadaire allemand de cette époque.
On ne pourrait pas comprendre cette guerre si on ne gardait pas toujours à l'esprit le fait que la juiverie internationale se tenait derrière toutes les forces anormales que nos ennemis unis utilisaient pour tenter de tromper le monde et de maintenir l'humanité dans le noir. C'est, pour ainsi dire, le mortier qui maintient la coalition ennemie fermement unie, malgré ses différences de classe, d'idéologie et d'intérêts. Le capitalisme et le bolchevisme ont les mêmes racines juives, deux branches du même arbre qui portent finalement le même fruit.

La juiverie internationale utilise les deux à sa manière pour supprimer les nations et les maintenir à son service. Il est évident que la profondeur de son influence sur l’opinion publique dans tous les pays ennemis et dans de nombreux pays neutres ne sera jamais mentionnée dans les journaux, les discours et les émissions de radio.

Il existe une loi en Union soviétique qui punit de mort l’antisémitisme - ou en langage clair, l’information du public sur la question juive – [1]. L’expert en la matière n’est nullement surpris que l’un des principaux porte-parole du Kremlin ait déclaré au cours de la nouvelle année que l’Union soviétique ne resterait pas en repos tant que cette loi ne serait pas applicable dans le monde entier. En d'autres termes, l'ennemi dit clairement que son objectif dans cette guerre est de placer la domination totale des Juifs sur les nations de la terre sous protection juridique et de menacer même une discussion de cette tentative honteuse de peine de mort.
C'est peu différent dans les nations ploutocratiques. Là, la lutte contre l'usurpation impudente par la race juive n'est pas punie par le bourreau, mais par la mort par boycott économique et social et par la terreur intellectuelle. Cela a le même effet à la fin. Staline, Churchill et Roosevelt ont été fabriqués par des Juifs. Ils bénéficient de leur soutien total et le récompensent de leur protection totale. Dans leurs discours, ils se présentent comme des hommes droits et courageux au civil, mais on n'entend jamais un seul mot contre les Juifs, alors même que la haine grandit parmi leur peuple à la suite de cette guerre, une haine pleinement justifiée. Parler des juifs est un thème tabou dans les pays ennemis [2]. Ils se situent en dehors de toute frontière légale et deviennent ainsi les tyrans de leurs hôtes.
Tandis que les soldats ennemis se battent, saignent et meurent au front, les Juifs gagnent de l'argent en sacrifiant sur les bourses et les marchés noirs [3]. Si un homme courageux ose s'avancer et accuser les Juifs de leurs crimes, il est ridiculisé par la presse, on lui crache dessus, et il est chassé de son travail ou appauvri d'une autre manière, et sera publiquement méprisé. Même cela n'est apparemment pas suffisant pour les Juifs. Ils veulent apporter les conditions soviétiques au monde entier, en donnant à la juiverie un pouvoir absolu et protégés contre toute poursuite [4]. Celui qui conteste ou même discute la question reçoit une balle dans la tête ou une hache dans le cou. Il n'y a pas de pire tyrannie que celle-là. C’est la quintessence de la honte publique et secrète que la juiverie inflige aux nations qui méritent la liberté.
Tout cela est derrière nous depuis longtemps. Pourtant, il nous menace toujours au loin. Il est vrai que nous avons totalement brisé le pouvoir des Juifs dans le Reich, mais ils n’ont pas abandonné. Ils ne se vont pas se reposer avant d'avoir mobilisé le monde entier contre nous. [5] Puisqu'ils ne peuvent plus conquérir l'Allemagne de l'intérieur, ils veulent essayer de le faire de l'extérieur. Chaque soldat russe, anglais et américain est un mercenaire de cette conspiration mondiale d'une race parasitaire. Compte tenu de l'état actuel de la guerre, qui peut encore croire qu’il se bat et meurt au front pour défendre les intérêts nationaux de son pays ?
Les nations veulent une paix décente, mais les juifs sont contre. Ils savent que la fin de la guerre signifierait que l’humanité naissante a pris conscience du rôle malsain que la juiverie internationale a joué dans la préparation et la conduite de cette guerre [5]. Ils craignent d'être démasqués, ce qui est en fait devenu inévitable et doit inévitablement se produire, tout comme le jour vient inévitablement après la nuit. Cela explique leurs explosions de haine contre nous, qui ne sont que le résultat de leur peur et de leurs sentiments d'infériorité. Ils sont trop impatients, ce qui les rend méfiants…
C'est une méthode ancienne et souvent utilisée par la juiverie internationale pour discréditer l'information et la connaissance de leur nature corrompue et de leurs motivations, profitant  ainsi des faiblesses des personnes qui confondent facilement cause avec effet. Les Juifs maîtrisent également l’opinion publique, qu’ils dominent par le biais de leur réseau d’agences de presse et des réseaux d’information qui touchent le monde entier. L’illusion pitoyable d’une presse libre est l’une des méthodes qu’ils utilisent pour stupéfier le public des pays occupés par les juifs. Si, dans ces pays, la presse ennemie est aussi libre qu'elle le prétend, pourquoi on ne la laisse pas prendre position ouverte sur la question juive ?.
Les Juifs adorent se moquer de tout et critiquer tout sauf eux-mêmes, même si tout le monde sait que ce sont eux qui ont le plus besoin de critiques publiques. C’est là que se termine la prétendue liberté de la presse dans ces pays. Les journaux, les parlements, les hommes d'État et les dirigeants d'église doivent y rester silencieux. Les crimes et les vices, la crasse et la corruption sont couverts par la couverture de l'amour. Les Juifs ont le contrôle total de l'opinion publique dans les pays ennemis et celui qui en a la maîtrise est également le maître de la vie publique. Seules les nations qui doivent accepter une telle condition sont à plaindre. Les Juifs les induisent en erreur en leur faisant croire que la nation allemande est attardée. Notre prétendu retard est en fait une preuve de nos progrès. Nous avons reconnu les Juifs comme un danger national et international et avons tiré les conclusions qui s’imposent de cette connaissance. Cette connaissance allemande deviendra la connaissance du monde à la fin de cette guerre. Nous pensons que notre devoir primordial est de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que cela se produise.
L'humanité sombrerait dans les ténèbres éternelles, elle tomberait dans un état terne et primitif si les Juifs gagnaient cette guerre. Ils sont l'incarnation de cette force destructrice qui, au cours de ces terribles années, a guidé les chefs de guerre ennemis dans une lutte contre tout ce que nous considérons comme noble, beau et digne d'être gardé. Pour cette seule raison, les Juifs nous haïssent. Ils méprisent notre culture et notre apprentissage, qu'ils perçoivent comme dominant leur vision du monde nomade. Ils craignent nos normes économiques et sociales, qui ne laissent aucune place à leurs pulsions parasitaires.
Ils sont l'ennemi de notre ordre intérieur, ce qui a exclu leurs tendances anarchistes. L’Allemagne est la première nation du monde entièrement libérée des Juifs. C’est la principale cause de son équilibre politique et économique. Depuis leur expulsion du corps national allemand, il leur est impossible de secouer cet équilibre de l'intérieur, ils dirigent les nations qu'ils ont trompées dans leur bataille contre nous de l'extérieur. En fait, cela fait partie de leur plan, de voir l'Europe perdre une grande partie de ses valeurs culturelles. Les Juifs n'avaient aucune part dans leur création. Ils ne les comprennent pas. Un profond instinct racial leur dit que, puisque ces hauteurs de l'activité créatrice humaine sont toujours hors de leur portée, ils doivent les attaquer aujourd'hui avec haine. Le jour n'est pas loin où les nations européennes, même celles du monde entier, vont crier: les Juifs sont coupables de tous nos malheurs! Ils doivent être appelés à rendre des comptes, et bientôt et à fond!
La juiverie internationale est prête avec son alibi. Tout comme lors du grand compte en Allemagne, ils essaieront de paraître innocents et diront qu'il sont un bouc émissaire. Mais cela ne les aidera plus, tout comme cela ne les a pas aidés pendant la révolution nationale-socialiste. La preuve de leur culpabilité historique, dans les détails, grands et petits, est si évidente qu'on ne peut plus le nier, même avec les plus intelligents mensonges et l'hypocrisie.
Qui pousse les Russes, les Anglais et les Américains au combat et sacrifie un nombre considérable de vies humaines dans une lutte sans espoir contre le peuple allemand? Les Juifs! Leurs journaux et leurs émissions de radio diffusent des chansons de guerre tandis que les nations qu’ils ont trompées sont conduits au massacre. Qui est-ce qui invente chaque jour de nouveaux plans de haine et de destruction contre nous, faisant de cette guerre un terrible cas d'automutilation et d'autodestruction de la vie européenne et de son économie, de son éducation et de sa culture? Les Juifs! Qui a conçu le mariage contre nature entre l’Angleterre et les États-Unis d’un côté et le bolchevisme de l’autre?
Qui couvre les situations politiques les plus perverses avec une hypocrisie cynique de la peur tremblante qu'une nouvelle voie puisse amener les nations à réaliser les véritables causes de cette terrible catastrophe humaine? Les juifs, seulement les juifs! Ils s'appellent Morgenthau et Lehmann et conseillent  Roosevelt comme éminences grises. Ils s’appellent Mechett et Sasoon et servent de sacs à monnaie et de donneurs d’ordre à Churchill [6]. Ils s’appellent Kaganovich et Ehrenburg et sont les défenseurs et les porte-parole intellectuels de Staline [7]. Où que vous regardiez, vous voyez des Juifs. Ils défilent en tant que commissaires politiques derrière l'armée rouge et organisent le meurtre et la terreur dans les régions conquises par les Soviétiques. Ils sont assis derrière les lignes à Paris et à Bruxelles, à Rome et à Athènes et façonnent leurs rênes à la peau des nations malheureuses qui sont tombées sous leur pouvoir.
C'est la vérité. Cela ne peut plus être nié, d'autant plus que, dans leur joie de pouvoir et leur victoire, les Juifs ont oublié leur réserve si soigneusement entretenue cachée et sont maintenant mis à l'honneur de l'opinion publique. Ils ne se dérangent plus, croyant apparemment que ce n'est plus nécessaire, que leur heure est venue.
Et c'est leur erreur, qu'ils commettent toujours lorsqu'ils se pensent proches de leur grand objectif de domination mondiale anonyme. Tout au long de l'histoire des nations, chaque fois que cette situation tragique se développait, une bonne providence veillait à ce que les Juifs eux-mêmes deviennent les fossoyeurs de leurs propres espoirs. Ils n’ont pas détruit les peuples en bonne santé, mais la piqûre de leurs effets parasitaires a mis au premier plan la prise de conscience du danger imminent et a conduit aux plus grands sacrifices pour le surmonter. À un moment donné, ils deviennent ce pouvoir qui veut toujours le mal mais crée le bien. Ce sera comme ça cette fois aussi.
Le fait que la nation allemande ait été le premier au monde à reconnaître ce danger et à l'expulser de son organisme témoigne de son instinct de survie. Elle est donc devenue le leader d'une lutte mondiale dont les résultats détermineront le destin et l'avenir de la juiverie internationale. Nous considérons avec un calme absolu les tirades sauvages de l'Ancien Testament pronant la haine et la vengeance des Juifs envers le reste du monde non juif [8]. Ils ne sont que la preuve que nous sommes sur le bon chemin. Ils ne peuvent pas nous déstabiliser. …
Comment les Juifs vont-ils arrêter cela à long terme? Ils croient que leur pouvoir repose sur des fondations sûres, mais il repose sur des pieds d'argile.
Un coup dur et il s'effondrera, enterrant les créateurs des malheurs du monde dans ses ruines.
Allez à la page de Goebbels.
Aller à la page 1933-1945.
Aller à la page d'accueil des archives allemandes de la propagande.
Source:
The Creators of the World’s Misfortunes
NOTES
 
[3] Ainsi en est-il du père de Patrick Balkany voir Allô, au secours, Madame Shoah
Hannibal GENSERIC