WWIII : FIN DES USA, PAYS EN GUERRE CONTRE L’HUMANITÉ DEPUIS SA CONSTITUTION, POUR SON WAY OF LIFE. C'EST FINI POUR CETTE ARROGANCE ET LA RUSSIE, LA CHINE ET L'IRAN SE PRÉPARENT A RASER GRATIS CE BEAU PAYS NÉ DU GENOCIDE DES INDIENS D’AMÉRIQUE.

Publié le par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : FIN DES USA, PAYS EN GUERRE CONTRE L’HUMANITÉ DEPUIS SA CONSTITUTION, POUR SON WAY OF LIFE ET SES MULTI-MILLIARDAIRES JUIFS PLUS PUISSANTS QUE DES ETATS QUI ONT PILLÉ LE MONDE POUR LE RENDRE ESCLAVE. C'EST FINI POUR CETTE ARROGANCE ET LA RUSSIE, LA CHINE ET L'IRAN SE PRÉPARENT A RASER GRATIS CE BEAU PAYS NÉ DU GENOCIDE DES AMÉRINDIENS.

LE G20 DES BRAS DE FER, ET DE TOUTES LES CONVOITISES RISQUE DE DÉRAPER, POUR UN CLIMAT QUI NE DÉGÉNÈRE QUE FACE AUX GUERRES NUCLÉAIRES, IL FAUT TOUT FAIRE POUR LE CLIMAT ET LES VA-T-EN GUERRE VONT NOUS POURRIR L'ATMOSPHERE.

LES GÉNÉRAUX RUSSES ET CHINOIS DÉCLARENT QUE LES USA SEULS, NE SERONT PLUS HABITABLES ET SERVIRONT DE DEPÔTS DE DÉTRITUS DES IMMONDICES MONDIALES EN LIEU ET PLACE DE L'AFRIQUE ET DU BANGLADESH. DES SCIENTIFIQUES S'INSTALLERONT AUX USA POUR Y CONSTATER L'EVOLUTION DE LA DÉGÉNÉRESCENCE DES AMÉRICAINS AYANT SURVÉCU, ISSUS DES BAGNARDS ET AUTRES MALFAITEURS QUI ONT FORMÉ CE PAYS DANS CES DEBUTS.

LES AMÉRICAINS SERAIENT DEVENUS DES MALADES MENTAUX. TRUMP EST FOUSanté mentale de Trump: «Il est peut-être fou, mais cela ne doit pas faire écran à son action, pilotée par tous les milieux d'influences». BY BY US.

LES USA NE SONT PLUS QU'UN VASTE BIDONVILLE, AVEC DES RESULTATS DE CONSOLIDATION BANCAIRE FARFELUS, DE SUPERS PROFITS POUR LES ACTIONNAIRES, ADOSSÉS SUR DES EMPRUNTS ET DES PERTES DE STOCK MINIMISÉES, DE FED QUI N'A PLUS D'OR, ET D'UN NASDAQ TOUJOURS GOUVERNÉ DE SA PRISON PAR BERNARD MADOFF.

Comment l'Iran se prépare-t-il contre une attaque aérienne ?  
 

L'état-major russe a renforcé les défenses anti-aériennes installées par la Russie dans le complexe de réacteurs nucléaires iraniens de Bushehr, dans le golfe Persique, selon des sources à Moscou. 

Dans le même temps, l’Iran a autorisé le filmage du mouvement de plusieurs de ses batteries de missiles de défense antiaérienne mobiles S-300 vers le sud, couvrant les côtes iraniennes du golfe Persique et du golfe d’Oman. 

Plus secrètement, des éléments du renseignement militaire russe, de la guerre électronique et des conseillers en commandement et contrôle des systèmes de défense aérienne de l’Iran ont été mobilisés pour soutenir l’Iran contre les attaques des États-Unis et de leurs alliés.  
 

La portée de la nouvelle surveillance s'étend bien au-delà de la distance de frappe de 200 km des S-300 et couvre les bases de drones et d’aéronefs américains situés dans la péninsule Arabique, ainsi que les navires de guerre américains dans le golfe Persique et au large du golfe d’Oman. L'alerte rapide des attaques lancées par les forces aériennes et navales américaines a été réduite en deçà de l'ancien seuil iranien de 4 à 6 minutes. Le contre-tir des forces armées iraniennes a été automatisé depuis l'alerte d'attaque et la localisation de la cible. 

 

Cela signifie que si les États-Unis sont détectés en train de lancer un essaim de missiles sur les sites de défense aérienne, les mines d'uranium, les réacteurs et les bunkers d'opérations militaires de l'Iran, l'Iran lancera son propre essaim de missiles sur les plateformes de tir américaines, ainsi que sur les sites de production de raffineries et pipelines, en Arabie et ailleurs, ainsi que sur les pétroliers dans les ports et dans le Golfe.  La Russie et la Chine se chargeront du territoire Américain qui appartient à la France lors d'un contrat truqué de la vente de la Louisiane.

 

Macron qui a soldé les restes de notre industrie est ravi, de pouvoir gérer les dépôts de détritus mondiaux dans les abysses Américaines et fosses crées par le bombardement nucléaire des associés Russes et Chinois, qui voient dans ce projet du Deal du siècle, l'opportunité de donner raison à Darwin, dans l'évolution des espèces.

 

"Les forces armées iraniennes", a déclaré une source militaire russe demandant l’anonymat, "disposent de systèmes de défense antiaériens capables de toucher des cibles aériennes à ces hauteurs où les drones de la série Global Hawk peuvent voler; soit environ 19.000 à 20.000 mètres. Les moyens de défense aérienne de l’Iran sont à la fois des systèmes achetés à l’étranger et des systèmes conçus par l’Iran; parmi eux, en particulier, l'ancien système soviétique S-75 et le nouveau système russe S-300. L’Iran a récemment transporté des S-300 au sud, mais cela s’est produit après que le drone ait été abattu (20 juin). Des spécialistes russes travaillent actuellement à Bushehr, ce qui signifie que les S-300 servent également à la protection de Bushehr. " 

 

La distance de vol entre Bushehr et Bandar Abbas est d'environ 570 km. De Bandar Abbas au sud-est de Kuhmobarak, le site des tirs de missiles iraniens contre le drone américain, est encore à 200 km. 

 

Jeudi 20 juin, juste après minuit, un drone américain Global Hawk a été repéré par l’Iran depuis son lancement sur une base aérienne des Émirats arabes unis, au sud de Dubaï. La route de décollage et de vol initial semble avoir été à plus de 300 km des radars de poursuite iraniens.Quatre heures plus tard, l'avion a été détruit par un missile iranien en un point situé au large de Kuhmobarak. Suivez les données de suivi de route publiées par le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarifici. 

ligne bleue = trajectoire de vol du drone; ligne jaune = région d'information de vol iranienne (FIR); ligne rouge = eaux territoriales iraniennes; ligne verte = eaux intérieures iraniennes; points jaunes = avertissements radio iraniens envoyés; carré rouge = point d'impact. Source: Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif:: https://twitter.com/ Les Etats-Unis affirment que le point d’impact était en dehors de la ligne rouge. 

Des données de suivi supplémentaires sur les opérations des drones américains ont été publiées dans une simulation par l’agence de presse officielle iranienne Fars. L’agence de presse affirme que le missile Khordad, fabriqué par l’Iran, est une copie du S-300; et dont l'altitude n'a pas été signalée (le plafond de conception de l'avion est de 18 000 mètres). 

Un missile détruit le drone américain au large de Kuhmobarak, à l'intérieur de la ligne rouge des eaux territoriales iraniennes 

 

La source militaire russe a déclaré qu'il y avait maintenant une coordination active entre les états-majors russes et iraniens«En ce qui concerne la coordination, bien sûr, il y a une participation de la Russie dans le partage du renseignement en raison de Bushehr et d'ISIS. Notre partenariat avec l’Iran est long et fructueux, notamment en matière de lutte contre le terrorisme international. » 

Deux jours après l’incident du drone, des médias spécialisés russes ont publié une vidéo iranienne du mouvement de S-300 sur des semi-remorques. Ce rapport affirme que, bien que les S-300 soient à roues et motorisées pour des changements de position rapides, le recours à des transporteurs routiers visait à minimiser la fatigue causée par la route aux armes. 

Des sources militaires iraniennes ont déclaré aux journalistes occidentaux qu'elles avaient mis en place «une salle d'opérations commune pour informer tous ses alliés au Liban, en Syrie, en Irak, au Yémen et en Afghanistan de toutes les mesures prises pour faire face aux États-Unis en cas de guerre totale au Moyen-Orient. » 

Les cartes publiées à ce jour dans des sources militaires russes ouvertes montrent les quatre principaux groupes de défense antimissile antiaérienne (PVO) sur le territoire iranien et la portée de leurs missiles. Les 3ème et 4ème PVO sont maintenant renforcés pour s'opposer aux renforts américains en mer et sur le territoire saoudien et émirati. 

Légende: jaune = unités des principaux groupes de défense aérienne (PVO); cercles bleus divisés = bases militaires; diamant bleu = sites de l'industrie nucléaire; anneaux rouges = distance de destruction pour les missiles; rouge fixe = centres d'opérations de commandement et de contrôle. Source: Anatoly Gavrilov, «Avant la tempête», National Defence, April 2019. 

Les faiblesses et les vulnérabilités des défenses iraniennes contre les attaques aériennes américaines sont, bien entendu, des secrets d’État. Vous pouvez suivre ici la discussion ouverte avec Anatoly Gavrilov, expert russe de la défense antiaérienne. Selon Gavrilov, dans son écrit de mars, le plan d'attaque américain prévu consistera à utiliser des missiles de précision et des bombes à: 

    «Cibles primaires… usines de production et de traitement de combustible nucléaire, mines d'uranium, production pour son enrichissement, raffineries, autres centres industriels. Mais initialement [l'objectif] sera de supprimer (détruire complètement) le système de défense aérienne. 

    L’utilisation massive de missiles de croisière à diverses fins et de bombes aériennes guidées désactivera le système de contrôle des troupes iraniennes et supprimera le système de reconnaissance et de tirs de missiles anti-aériens. 

    Dans ce cas, la tâche de l’attaque consistera à détruire 70% à 80% des radars au cours des deux ou trois premiers jours, puis 90%… des avions pilotés ne commenceront à bombarder qu’après la destruction complète du système de défense aérienne. 

    L'Occident protège ses pilotes professionnels, et peu lui importe que la population civile iranienne en souffre » 

USA. Les rues de San Francisco et Los Angeles rappellent les bidonvilles de Mumbai, Delhi, Mexico, Jarkarta et Manille : 

 

À Los Angeles, des tentes et des abris en carton jonchent les trottoirs de nombreuses rues de la ville. Sur le dérapage, des dizaines de milliers d'hommes et de femmes sans abri, dont 80% de noirs, occupent des quartiers entiers de la ville.  
 

Il était une fois, certaines des plus belles villes du monde se trouvaient sur la côte ouest, mais à présent, ces mêmes villes sont en train de dégénérer en bacs à ordures infestés de drogue et de détritus sous nos yeux. San Francisco est connue comme l’épicentre de notre industrie technologique et Los Angeles produit plus de divertissements que quiconque dans le monde. Pourtant, ces deux villes font les gros titres dans le monde entier pour d’autres raisons. À l’heure actuelle, près d’un quart de la population itinérante du pays vit dans l’état de Californie et d’autres arrivent chaque jour. Lorsque vous vous promenez dans les rues de San Francisco ou de Los Angeles, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer les marchés de drogue en plein air, les gigantesques montagnes de déchets, les aiguilles jetées et les piles d’excréments humains qui semblent être partout. Si c’est ce à quoi les choses ressemblent lorsque l’économie américaine est encore relativement stable, à quel point la situation va-t-elle se détériorer lorsque l’économie sera en crise? 

 

À San Francisco, le nombre de sans-abri a augmenté de 17% depuis 2017, et lorsqu'un fonctionnaire des Nations Unies a récemment arpenté la rue, elle a été absolument horrifiée par ce qu'elle a vu

 

Lorsque Leilani Farha a visité San Francisco en janvier, elle connaissait la sombre réputation des campements de sans-abri de la ville. Au cours de ses quatre années en tant que Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement convenable, Farha a visité les bidonvilles de Mumbai, Delhi, Mexico, Jarkarta et Manille. La crise à San Francisco, a-t-elle dit, est comparable à ces conditions. 

 

Je ne suis jamais allé à Mumbai, à Delhi, à Mexico, à Jarkarta ou à Manille, et je devrai donc la croire sur parole quant aux conditions qui prévalent là-bas. 

Mais comment cela peut-il se produire dans l'une des villes les plus riches du pays? 

 

Malheureusement, dans une large mesure, San Francisco s’est fait cela. Chaque jour, des médicaments sont achetés et vendus ouvertement sur «un marché en plein air» en plein cœur de la ville, et les autorités saventexactement où cela se passe 

 

Pour percer l'épicentre de la crise, une enquête récente du New York Timesa pour objectif de trouver le bloc le plus sale à San Francisco. Après avoir demandé aux statisticiens de dresser une liste des rues contenant le plus grand nombre de plaintes de quartier concernant la propreté des trottoirs, le Times a atterri: le bloc 300 de Hyde Street, qui a reçu plus de 2 200 plaintes au cours de la dernière décennie. 

 

Une visite dans l’immeuble permet de voir des toxicomanes et des résidents atteints de troubles mentaux, dont beaucoup font partie de la très grande population de sans-abri de la villePendant la journée, les toxicomanes organisent un marché en plein air où l’héroïne, le crack et les amphétamines sont vendus le long des trottoirs. 

 

Ils pourraient mettre un terme au trafic de drogue s’ils le souhaitaient vraiment. 

 

Et partout où le commerce de drogues illicites est florissant, vous allez également avoir beaucoup de crimes contre la propriété. À l'heure actuelle, aucune ville d'Amérique n'a un taux de crimes contre la propriété aussi élevé que San Francisco 

 

San Francisco est le chef de file du pays en matière de crimes contre la propriété. Les cambriolages, les vols, les vols à l'étalage et le vandalisme font partie de ce vilain parapluie. Le taux de cambriolages est particulièrement frappant: en 2017, plus de 30.000 déclarations ont été déposées et la moyenne actuelle est de 51 par jour. Les autres infractions de moindre gravité, notamment le trafic de drogue, le harcèlement de rue, les campements, l'exposition indécente, l'intoxication publique, les voies de fait simples et les comportements inciviques sont également très répandues. 

 

Pendant ce temps, les choses ne vont pas beaucoup mieux à Los Angeles. En fait, beaucoup soutiendraient que L.A. est dans un état encore pire. 

La population de sans-abri de la ville a augmenté de 16% depuis l'année dernière et s'empare de quartier après quartier. Los Angeles était autrefois l'une des plus belles villes du monde, mais elle est en train de se transformer rapidement en un enfer 

 

Si quelqu'un avait prédit il y a un demi-siècle qu'un commissariat de police de Los Angeles ou même de la mairie de Los Angeles serait en danger d'épidémies de typhus infectieux transmis par les puces, il aurait été considéré comme mentalement dérangé. Après tout, la ville qui nous a donné le système moderne d’autoroutes n’est pas censée ressembler à Constantinople du sixième siècle sous Justinien. Pourtant, le typhus, ainsi que des épidémies d'hépatite A infectieuse, font la une dans les rues de Californie. Les trottoirs des grandes villes de l’État abritent des piles d’aiguilles, de selles et de déchets usés. Les hygiénistes avertissent que les gouvernements municipaux les plus tolérants ouvrent la voie - en accroissant les populations de lignées de puces, de poux et de rats de l’histoire - à d’éventuelles épidémies de peste ou pour le pire. 

 

Skid Row est l'épicentre du problème des sans-abris en Amérique du Sud et je vous recommande vivement de ne pas y aller par vous-même. 

Il est difficile de croire que des gens vivent ainsi de la sorte en Amérique en 2019. C'est ce que l'un des journalistes a vu lors de sa visite dans le quartier 

 

Si vous souhaitez savoir à quel point la crise des sans-abri s'est aggravée en Californie, il vous suffit de vous diriger vers 4 kilomètres carrés à l'est de Main Street, dans le centre-ville de Los Angeles. La région, appelée Skid Row, a longtemps été habitée par les habitants les plus pauvres de la ville. Ces jours-ci, cela ressemble à un cauchemar. 

Les résidents dorment dans des tentes entourées d’aiguilles et de matières fécales, leurs effets personnels rangés dans des sacs à ordures et des caddies. Certains se protègent eux-mêmes avec des bâches ou utilisent des lampadaires à proximité pour se connecter à l’électricité. D'autres ont contracté le typhus des rats qui courent sur le trottoir. Un habitant a même été retrouvé en train de se baigner dans l'eau d'une bouche d'incendie cassée. 

 

C’est là que le reste de tout le pays se dirige si nous ne faisons pas très attention. Les mauvaises politiques ont de mauvaises conséquences et nos dirigeants nous ont pris dans la mauvaise direction depuis très longtemps. 

Et au lieu de nous attaquer à la racine de nos problèmes, la plupart de nos politiciens semblent penser que s’engager dans des expériences sociales bizarres résoudra en quelque sorte nos problèmes. 

 

Par exemple, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, est convaincu que nous pouvons résoudre le problème des sans-abri en construisant de minuscules logements dans les arrière-cours des propriétaires privés… 

 

Dans le cadre de cette mission, la ville poursuit un programme pilote, rendu possible grâce à une subvention de Bloomberg Philanthropies d'un million de dollars, qui aiderait les propriétaires à installer des unités de jardin sur leurs propriétés. En échange d'une allocation de 10.000 à 30.000 dollars, les propriétaires seraient en mesure de facturer un petit loyer aux locataires sans abri, qui paieraient leur part au moyen de bons ou de leurs propres revenus. La ville prévoit également d’instaurer un processus d’appariement associant propriétaires et locataires. 

 

«Notre crise des sans-abri exige que nous fassions preuve de créativité», a déclaré le maire. Si le projet pilote de petite maison de jardin fonctionne, a-t-il ajouté, l'idée pourrait être adoptée n'importe où. 

 

Donc, si vous habitez à Los Angeles, vous pourrez bientôt apporter les aiguilles et les piles de matières fécales humaines de Skid Row dans votre propre jardin. 

 

Pendant ce temps, les sans-abri continuent de tomber raides morts nuit après nuit à Los Angeles. 

LE D.IEU TÉNÉBREUX ET MISÉRICORDIEUX DES HÉBREUX HARÉDIM QUI ATTENDENT D'ISRAËL LA VENUE DE LEUR MESSIE FILS DE D.IEU,  CRUCIFIÉ PAR LE SANHEDRIN PHARISIEN IL Y A DEUX MILLE ANS,  NE VEULENT PAS LA GUERRE CAR LEUR D.IEU EST POUR LA PAIX ET POUR LE SAUVETAGE DE L’HUMANITÉ DES CIRCONCIS DE LA CHAIR ET DE L'ESPRIT. PAR SA MORT SUR LA CROIX JESUS-CHRIST A OUVERT LE SALUT A TOUTE L’HUMANITÉ BAPTISÉE. LES SIONISTES ONT POUR DIEU SATAN-LUCIFER-NETANYAHU. 

 

Le lobby juif Sioniste est la plus grave menace à laquelle la démocratie occidentale est confrontée: 

 

Le lobby juif international Sioniste constitue la plus grave menace à laquelle la démocratie soit confrontée et doit être partout mis hors d’état de nuire. Tous ses membres sont des agents israéliens. La complaisance dont ils bénéficient, de la part des gouvernements et des magistrats occidentaux, est intolérable. 

 

La fin des temps est programmée par les Francs-Maçons du B'nai B'rit et le sanhédrin Sioniste, par Albert Pike, par Jacques Attali, par les plans Kalergi et Cie

Frank BRUNNER 
 

Préambule 
 

Cet article de Frank BRUNNER a été écrit en 2012 n’a pas pris une ride, mais, depuis cette date, les choses ont empiré. Une nouvelle Inquisition est maintenant en cours en Occident : toute contestation ou critique de la politique israélienne est considérée comme de l’antisémitisme, et est donc une hérésie méritant les pires châtiments. La religion de l’Holocauste est indiscutable et incontestable, même si les « 6 millions » de morts dépassait le nombre de juifs vivant alors en Europe. Il faut dire aussi que ce nombre de « six millions » a déjà été annoncé dans les écrits juifs nettement avant les deux guerres mondiales, mais il ne faut pas contester les écrits juifs. Par contre, vous pouvez insulter impunément le christianisme, vous êtes même encouragé à insulter l’Islam ou l’Orthodoxie, mais gare à vos miches si vous osez insulter la religion de l’Holocauste ou celle d’Israël. H. Genséric 

 

Partout, le lobby juif s’efforce de corrompre et d’intimider les élus, afin qu’ils imposent une politique favorable au régime criminel israélien, malgré son terrorisme d’Etat, ses campagnes d’assassinats, son racisme, son bellicisme et l’occupation de la Palestine qui s’accompagne d’exactions quotidiennes. 

 

Partout, le lobby juif, relayé par l’extrême droite, mène une campagne islamophobe permanente visant à faire passer Israël pour "le bouclier de l’Occident face aux hordes islamistes". 

 

Partout, le lobby juif s’efforce d’imposer sa dictature, en faisant adopter, sous couvert de "lutte contre l’antisémitisme", des lois liberticides s’attaquant systématiquement à la liberté d’opinion, à la liberté d’expression et à la liberté d’informer, qui sont des piliers de la démocratie. La dictature juive, comme toutes les dictatures, prétend criminaliser toute critique à son encontre et à l’encontre du régime criminel israélien. 

 

Contrairement au terrorisme islamique, dont on agite continuellement le spectre en Europe et aux Etats-Unis, alors qu’il s’en prend essentiellement à des musulmans dans leur propre pays, non seulement la menace juive n’est pas combattue, mais elle n’est même pas reconnue pour telle par les services de contre-espionnage occidentaux.

 

Ainsi, par exemple, les services suisses de contre-espionnage -qui désignent comme "une menace" tel ou tel groupuscule de néo-nazis dont tout le monde se moque éperdument- ne font pas la moindre mention de la menace juive, alors que des juifs sont infiltrés dans nos administrations, dans nos parlements, et même dans nos exécutifs, où chacun d’entre eux est un agent israélien évident ou potentiel. Bon nombre de ces juifs font d’ailleurs ostentation de leur allégeance à Israël. Dans la plupart des cas, il suffit au Mossad de contacter un juif en lui affirmant que la sécurité d’Israël est en jeu pour en obtenir tous les renseignements auxquels ce juif a accès. 

 

Le contrôle juif de la plupart des principaux médias aggrave cette menace contre la démocratie, puisqu’il permet au lobby juif -c’est-à-dire au régime israélien- de filtrer l’information -en décidant de ce qui doit être publié ou pas- et de déterminer de quelle manière cette information doit être présentée au public. Par ailleurs, ce contrôle des médias permet de propager l’islamophobie, sous couvert d’enquêtes stigmatisant les musulmans à propos de tout et de n’importe quoi. C’est également grâce au contrôle des médias que le lobby juif peut orchestrer la persécution des révisionnistes -coupables de dénoncer l’imposture du Shoah business-, systématiquement calomniés et traînés dans la boue, sans que jamais leurs arguments, d’une véracité historique pourtant indéniable, soient portés à la connaissance du public. 

 

On peut observer les conséquences des agissements du lobby juif au sommet de la plupart des gouvernements occidentaux. Aux Etats-Unis, le président est pris en otage par un Congrès dont les élus rivalisent de servilité à l’égard d’Israël. C’est à qui exigera un alignement plus complet de la politique des Etats-Unis sur la politique d’Israël, davantage d’aide militaire à Israël, etc...

 

C’est-à-dire que les élus se comportent ouvertement comme les agents d’un Etat étranger et s’en font un argument électoraliste. En France, le gouvernement -qu’il soit de droite ou de gauche- fait ostentation de sa servilité à l’égard du lobby juif, est infiltré par des juifs ostensiblement pro-israéliens, et laisse opérer des milices racistes juives qui se livrent continuellement à des agressions -y compris à l’encontre de juifs- dans le but d’empêcher la projection de films, la diffusion de livres, la tenue de conférences dénonçant les crimes du régime israélien.

 

C’est une véritable dictature juive qui s’est instaurée et l’actuel ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui doit toute sa carrière politique au lobby juif, fait ostentation de son allégeance à Israël. En France, il est interdit d’appeler au boycott des produits israéliens. En Allemagne, depuis les années 1950, le gouvernement s’est laissé racketter plus de 70 milliards d’euros par le lobby juif, sous couvert du Shoah business, au préjudice des budgets sociaux dont aurait pu bénéficier la population allemande, et cela même alors qu’on taillait dans les prestations sociales, les indemnités de chômage, les rentes d’invalidité, etc... Quant à la persécution des révisionistes, elle va tellement loin qu’un avocat déclarant, au tribunal, que son client dit la vérité, se retrouve lui-même inculpé et condamné pour "négationnisme". C’est dire que la notion de "justice" est totalement pervertie. 

 

Il existe une minorité de juifs, les Haredim, absolument respectable, qui dénonce les crimes du régime israélien et qui est d’ailleurs elle-même persécutée pour ce motif. Ces juifs-là sont systématiquement diffamés par le lobby juif, qui les désigne comme des "juifs honteux", des "traîtres à Israël". Ils subissent des appels téléphoniques anonymes injurieux, des menaces et même des agressions. Il est clair que ces juifs-là doivent être protégés, mais il n’y a pas lieu de tolérer les agissements de tous ceux qui se considèrent et se comportent comme des agents israéliens. Ils doivent être destitués de leurs fonctions publiques, la nationalité doit leur être retirée et ils doivent être emprisonnés ou expulsés en Israël.