WWIII : QU'EST-CE ISRAËL ? LE CANICHE DES AMÉRICAINS AVEC TOU(I)TOU, OU LA CHÈVRE DE MONSIEUR SEGUIN? OU ENCORE LE VILLAGE DE CUCUGNAN?

Publié le par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : QU'EST-CE ISRAËL ? LE CANICHE DES AMÉRICAINS AVEC TOU(I)TOU, OU LA CHÈVRE DE MONSIEUR SEGUIN? OU ENCORE LE VILLAGE DE CUCUGNAN?

SI ON TOUCHE A ISRAËL, LA COALITION MONDIALE DES SATANISTES DE L'OCCIDENT SE JETTERA SUR LES BRICS AFIN DE LES ÉRADIQUER. 

LES JUIFS HAREDIM (CRAIGNANT D.IEU) NE VEULENT PAS D'UN PAYS QUI FAIT LA GUERRE EN LIEU ET PLACE DE D.IEU. UN PAYS DE PHARISIENS, LES CERCUEILS BLANCHIS DU CHRIST MORT PAR LE SANHEDRIN JUIF.

LES PHARISIENS SIONISTES ET BELLIQUEUX ÉMETTENT DE L'ARGENT D'USURE A PARTIR DE RIEN, ET LE DONNE AU COMPTE GOUTTE A CEUX QUI TRAVAILLENT DUR POUR NE PAS VIVRE DE LEUR SALAIRE ET LES TRANSFORMER EN ESCLAVES DU SYSTEME, ALORS QUE LES ROTHSCHILD ONT ACHETÉ LE MONDE PAR L'EMISSION DE MONNAIES FRAUDULEUSES.

TOUT LE CONTRAIRE DE MOÏSE QUI A SORTI LES JUIFS SEMITES D'ÉGYPTE, POUR LES ENLEVER DE L'ESCLAVAGE, CAR D.IEU NE TOLÈRE PAS L'ESCLAVAGE, D’OÙ QU'IL VIENNE.

C'EST LE MONDE DE SATAN, DONT NOS PAPES DEPUIS VATICAN II ET AVANT ONT ADHERE, EN BAISANT LA MAIN DU DIABLE ET DES ROTHSCHILD. FRANCS-MAÇONS ET ILLUMINATIS SE PARTAGENT LE MONDE POUR PROMOUVOIR LES PAUMÉS DE LGBT, LA PMA, LA MODIFICATION DU GENOME HUMAIN, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL BÂTI SUR LE NOUVEL HOMME MONDIAL DÉNÉRÉ ET OBÉISSANT DANS UN MONDE TOTALITAIRE A LA MACRON.

LA COMMUNAUTÉ ÉCCLÉSIASTIQUE EST MAINTENANT PAYÉE PAR GEORGE SOROS ET PAR LES ROTHSCHILD POUR LE BONHEUR DE CES DAMES EN SOUTANES DU VATICAN, PEDOPHILES ET TRANSGENRES DONT LE DEGRÉ DE DÉLABREMENT DE L'ESPRIT EST A LA MESURE DES MESSES NOIRES QU'ILS PRATIQUENT AU VATICAN...

MATTHIEU 23:  1Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, 2dit: Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. 3Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. 4Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. 5Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; 6ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; 7ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.8Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. 9Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. 10Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ.11Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.

13Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. 14Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.

15Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l'est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.

16Malheur à vous, conducteurs aveugles! qui dites: Si quelqu'un jure par le temple, ce n'est rien; mais, si quelqu'un jure par l'or du temple, il est engagé. 17Insensés et aveugles! lequel est le plus grand, l'or, ou le temple qui sanctifie l'or? 18Si quelqu'un, dites-vous encore, jure par l'autel, ce n'est rien; mais, si quelqu'un jure par l'offrande qui est sur l'autel, il est engagé. 19Aveugles! lequel est le plus grand, l'offrande, ou l'autel qui sanctifie l'offrande? 20Celui qui jure par l'autel jure par l'autel et par tout ce qui est dessus; 21celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l'habite; 22et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.

23Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.24Conducteurs aveugles! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau.

25Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu'au dedans ils sont pleins de rapine et d'intempérance. 26Pharisien aveugle! nettoie premièrement l'intérieur de la coupe et du plat, afin que l'extérieur aussi devienne net.

27Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impuretés. 28Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d'hypocrisie et d'iniquité.

29Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, 30et que vous dites: Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. 31Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. 32Comblez donc la mesure de vos pères.33Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?

34C'est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, 35afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. 36Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération.

37Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! 38Voici, votre maison vous sera laissée déserte; 39car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!

Les Créateurs de Réalité 

par Badia Benjelloun 

La maxime de Karl Rove décrétant que dès l’Empire (celui des Usa) devenu hégémonique, ceux qui le manœuvrent sont devenus les créateurs de la réalité est insuffisamment citée pour tout ce qu‘elle contenait de menace implicite contenue dans ce principe. La suite implique que tout le reste du monde n’avait qu’à s’y conformer et éventuellement se prêter à commenter et à interpréter leur élaboration. 

Son énoncé est irréprochable du point de vue formel car elle ne fait que décrire la réalité sociale qui de tout temps et en tout lieu est produite par l’agent dominant de l’heure. Les Usa ont déclenché la guerre contre l’Afghanistan au prétexte de poursuivre Ben Laden, un ancien de leurs agents, introuvable plus d’une décennie malgré la formidable Armada déployée et la puissance des dizaines d’agences de renseignements étasuniennes, canadiennes, britanniques, australiennes et néo-zélandaises lancées à sa poursuite. C’est une réalité, il n’y a rien à y redire, même la Russie avait prêté main-forte pour la capture d’un insaisissable terroriste. 

La précipitation de nombre d’Etats à se ranger du bon côté de l’axe du Bien répondait à l’impératif de ne pas figurer sur la liste noire des néoconservateurs arrivés en force à la Maison Blanche. L’inscription signifiait une asphyxie économique et diplomatique et pouvait se solder par une déclaration de guerre.  En dehors de l’embargo sur les exportations d’armes, l’Etat déclaré voyou allait subir une restriction aux exportations d’articles à double usage, civil et militaire, une suspension de toute aide économique et des prêts de la Banque Mondiale, du FMI et plus encore, l’interdiction faite à tout citoyen étasunien de réaliser une transaction financière d’importance. Assez vite, la lutte contre le terrorisme étendu aux ‘rogue states’ incluait officiellement des opérations secrètes de forces spéciales. Le monde généré par quelques dizaines de stratèges aux manettes d’un monde devenu sans boussole depuis la perte de l’ennemi soviétique est devenu hyper-réel, dense de toutes les machinations et des destructions qui troueront le tissu social et politique de toute province qui rechignerait à proclamer et réaliser sa vassalité. 

La réalité résultant de récits et de narrations totalement imaginaires accusant la région cible d’un crime invérifiable trouve sa traduction dans une dévastation concrète atroce et pas seulement virtuelle. 

Comme épopée, les éditoriaux du NYT 

Cette démarche procède de manière inversée par rapport aux récits épiques et donc mythiques qui ont fondé les civilisations humaines. Le vénérable Homère fut un aveugle bien sûr car il fallait ne rien voir de la réalité crue et triviale de la conquête de l’Ionie en Asie, s’emparer des plaines à blé. L’ensemble des aèdes qui ont constitué le corpus poétique au fil du temps, ont  donné un mythe de la fondation a posteriori, invérifiable, d’où son régime de vérité. 

Pour Rove et ses compères, l’Iliade et l’Odyssée tiennent ensemble dans les éditoriaux du New York Times repris comme éléments de narration. Ce sont les éléments qui accompagnent les exigences vitales du Pentagone en agressions pour combler ses besoins insatiables en dollars. Que les pirates de l’air du 11 septembre aient été Saoudiens importe peu, ce sera l’Iran ou l’Irak le premier État alimentant le terrorisme islamiste affirment sans sourciller les chroniqueurs du NYT et tous les médias ordonnés servant de la liturgie officielle. Troie a été conquise pour rapatrier Hélène enlevée par Pâris, mais sitôt le cheval introduit dans la ville, le prétexte fut oublié, refoulé. Des siècles furent sans doute nécessaires pour la transmission et l’arrangement de milliers de vers rimés et rythmés pour être mémorisés et que soit intériorisée la légende fondatrice. 

A l’ère de la messagerie instantanée, les fabricants des prétextes pour aventures militaires d’une entité en expansion sont vite mis en défaut de sorte qu’une police fut mise au point pour présenter et transformer les réalités discordantes qui dépassent de manière trop visible le cadre en ‘fake news’. Peu leur chaut d’être rapidement démentis, la répétition de leurs arguments par des moyens colossaux et planétaires marque d’une empreinte indélébile une opinion dressée à n’apprécier que le sensationnel et la nouveauté. 

L’impossible retour d’un passé fictif : Le Bateau Exodus 

L’une des inventions du sionisme finit par lui faire conquérir des masses juives hostiles à son encontre. L’exil forcé il y a 2000 ans par Rome d’un peuple juif condamné à l’errance et à la diaspora  a été fort rentable politiquement.

 

La démonstration de cette imposture historique fort étayée par les travaux d’archéologues et d’historiens israéliens (*) ne l’a pas tarie comme justification d’une colonisation occidentale de la Palestine historique. L’analyse de L’ADN mitochondrial, matériau génétique cytoplasmique transmis exclusivement par la mère a montré que les lignées maternelles ashkénazes ont été tracées pour 80% en Europe, peu venaient du Proche Orient et aucune du Caucase du Nord (l’hypothèse de l’origine Khazars est invalidée).

 

Une étude antérieure sur le chromosome Y aurait montré que la lignée paternelle proviendrait du Proche et du Moyen Orient pour 50 à 80 % (fourchette large). L’archéo-généticien Martin Richards de l’université de Huddersfield n’a pas encore été accusé d’antisémitisme pour avoir porté atteinte à un dogme sioniste fondamental, celui du Droit au Retour des Juifs à leur Terre promise.

 

Les Juifs européens  n’en sont pas originaires. Il a été mollement contesté par un associé de recherche à l’Université John Hopkins qui travaillant sur de l’ADN non porté par des chromosomes sexuels. Il aurait conforté une origine khazar aux juifs européens mais non proche-orientale cependant.

 

Cela confirme tout à fait que les habitants des deux minuscules royaumes d’Israël et de Judée n’ont subi à aucun moment d’exode. Tout au plus, les élites politiques et religieuses furent déplacées un temps à Babylone au VIème siècle AC où ils apprirent des rudiments de la culture perse. Ils les ont incorporés dans les récits qui devinrent la Thora, Déluge et Arche de Noé inclus.

 

La destruction du Temple en 70 par les Romains n’a jamais donné lieu à un quelconque exode car les Romains n’ont jamais organisé de déplacement de population dans cette région. Les Juifs du bassin méditerranéens, six millions, étaient plus nombreux dès cette époque en dehors de la Palestine qu’au Proche Orient où ils sont estimés avoir été 600 000. Cette dissémination est aisément explicable par le prosélytisme des Juifs, très actif. Il s’est éteint en raison de la concurrence chrétienne surtout quand le christianisme fut adopté comme religion d’État par un Empire romain qui avait besoin d’une nouvelle idéologie quand disparut la figure du paysan soldat de la République et qu’il façonna pour cet usage. 

 

Le Droit au Retour inaliénable des Palestiniens chassés de chez eux en 1948, 1967 et 1973 est banni par l’entité coloniale de toute négociation car il faut conserver le caractère ‘juif’ à l’implantation occidentale en Palestine. Il concerne pourtant un fait historique brut récent. Les autochtones authentiques ont expulsés par la force de chez eux où ils sont nés, eux et des dizaines de générations qui les ont précédés, selon des plans Dalet ou Delta préparés de longue date par les Juifs athées de l’Irgoun puis des Travaillistes de l’Agence juive. Leur droit est même reconnu par le Machin qui s’appelle l’ONU sous la résolution 194. 

 

Inquisitions médiatiques et Droit imprescriptible 

 

Le procès en antisémitisme très facilement instruit par l’Inquisition médiatique frappe d’infamie tous ceux qui font frisoter une ondulation jugée non orthodoxe à la surface du système ambiant. Le malheureux  directeur du musée du judaïsme à Berlin en fit les frais récemment.

 

Peter Schäfer a dû démissionner sous une formidable pression. Il lui est reproché d’avoir recommandé dans un tweet la lecture d’un article qui critiquait la décision du parlement allemand de caractériser comme antisémite le mouvement BDS.

 

Boycott Désinvestissement Sanctions est une campagne internationale initiée depuis 2005 par la société civile palestinienne destinée à sensibiliser l’opinion  à l’application du Droit international pour que cesse l’occupation de la Cisjordanie et de Jérusalem par l’entité coloniale. Le malheureux a enfreint la règle de la repentance absolue et de l’obligation de prendre en charge les crimes nazis des générations précédentes en continuant de battre sa coulpe. 

 

Shäfer a eu tort de considérer que le Musée du judaïsme n’était pas le porte-parole de l’entité sioniste dite État d’Israël. Il est d’autant plus coupable qu’il avait reçu l’attaché à la culture de l’ambassade d’Iran en mars dans la perspective d’organiser une exposition de photos d’archive concernant les Juifs iraniens, communauté la plus ancienne au monde. Cette extrême insolence devait être punie. 

 

La campagne BDS cependant ne cesse d’accumuler des victoires malgré l’activité ardente  du Mossad à la contrecarrer. Et c’est bien sa main non camouflée qui a fait adopter cette décision indigne par les députés du Reichstag de transformer une revendication d’application du droit comme un délit raciste. L’affaire est d’importance car tout un ministère, celui des Affaires Stratégiques, est mis au service de la lutte contre le Boycott depuis 2015, en étroite collaboration avec les services de renseignement et de black ops avec toute la panoplie de crimes ciblés, kidnappings et assassinats de personnalités intellectuelles, politiques ou de simples militants. Un rapport de 2017 obtenu par Electronic Intifada faisait le constat que les efforts de contrer BDS malgré un budget multiplié par 20 sont sans résultat. 

 

La Cour de Justice de l’Union Européenne vient de conclure ce 13 juin 2019 sur l’affaire d’une Société d’exploitation de vignobles dans les colonies israéliennes en Cisjordanie qui a contesté la règle européenne appliquée par la France d’étiqueter la provenance des vins importés en Europe comme issus de colonies. L’État français s’était d’abord conformé à l’avis énoncé par l’Union Européenne le 11 novembre 2015 qui impose l’étiquetage d’origine des produits alimentaires issus des colonies avant de battre en retraite piteusement moins d’un an plus tard sous la pression du Lobby qui n’existe pas.

 

L’Organisation Juive Européenne avait formé requête auprès du Conseil d’État pour mettre en cause la légalité de la notice de l’UE de 2015. Le Conseil d’État a alors posé une question préjudicielle à la CJUE sans répondre directement à la requête. L’avocat général de cette Cour de Justice a désormais clairement répondu aux gouvernements français et allemands sur l’étiquetage obligatoire de l’origine des produits pour ne pas induire en erreur les citoyens soucieux de questions d’éthique. 

 

Il a considéré « qu’il n’est guère surprenant que certains consommateurs puissent considérer la politique israélienne de colonisation comme violation manifeste du droit international et que des considérations éthiques puissent influencer leur consommation ». Étiquetage donc et légitimité du Boycott, voilà de quoi désespérer l’entité qui a engagé  tant de forces pour les contrer.

 

L’actuel Premier ministre de l’entité reconduit malgré toutes les charges de corruption et de prévarications qui pèsent sur lui inaugure une colonie Trump sur le plateau du Golan syrien, ce n’est qu’un escroc arrogant qui rend hommage à un brigand notoire. Dans un grand élan de charlisme et de défense de la liberté de presse et d’expression, le Lobby qui n’existe pas vient de faire interdire toute caricature sur le NYT après la publication d’un dessin qui montrait un Trump aveugle conduit par un chien à tête de Netanyahu, trop vrai pour être acceptable. 

 

Athènes et Washington 

 

L’hégémonie incontestée des Usa aura duré de 1989 correspondant à l’effondrement du Mur de Berlin à mars 2003, date de l’invasion de l’Irak, une petite trentaine d’années. Les Usa délèguent désormais le traitement des affaires du Moyen Orient aux Saoud et à Israël, même si leur pouvoir de nuisance reste encore très important. Mais la montée de la Chine comme puissance économique et militaire alliée à une Russie née de nouveau de ses cendres limite pour l’instant ses ambitions destructrices.