WWIII: Arrivée du Dernier Prophète ou du Fils de Dieu? Messie = Oint par D.ieu!

Publié le par José Pedro

COMPARATIF  ENTRE MAHOMET LE MESSAGER D'ALLAH ET JESUS-CHRIST LE MESSIE ou ISSA (Jésus). Même en tant que Messie Prophète et non fils de Dieu, Jésus apparaît comme le Prophète le moins guerrier et le Prince de la Paix.

 

Le mot grec « Christos » signifie Messie « Celui qui est oint » ce mot vient de l'araméen « MechiHa’ » qui vient lui-même de l'hébreu : « MachiaH » qui est« l’Oint » le libérateur choisi par Dieu .

Pour l'islam, Jésus est un prophète et messager parmi les cinq plus grands — Ouli al 'Azm — et n'est pas le fils de Dieu). Le  Judaïsme ne reconnaît pas Jésus comme le Messie sauf la branche dite du Judaïsme messianique.

 

Le peuple juif hébreu, attend le Messie, le Machia'h pour ces temps-ci. Dans la tradition juive, Jésus était un Prophète... sans plus, mais aucunement "le Messie". Le Messie attendu devant arriver la nuit de Erev, au septième jour, ce qui correspond selon le calendrier hébraïque à l'époque actuelle. Lorsqu'il arrivera, le Messie devra être annoncé par le son du "Shofar Gadol" à Jérusalem, au mur des lamentations, universellement connu, et il devra construire, justement près de Jérusalem, le Troisième Temple pour l'accueil et le retour de yhwhelohim, en compagnie de tous les Anciens Prophètes. Les juifs ne reconnaissent pas - et c'est à juste titre - le Nouveau Testament. Selon le Judaïsme le Machia'h conduira alors le monde entier à l'état de perfection, et amènera tous les hommes à servir Elohim d'un seul cœur.

 

Selon LE BOUDDHISME, le Nouveau Bouddha d'Occident, appelé le "Maitreya" [appelé aussi "Mirokou" dans la branche japonaise enseignée par l'école Shingon], apparaîtra dans un pays dirigé par le roi des coqs 3 000 ans après la mort de Bouddha. Il est clair et net que, dans l'histoire, le pays du coq c'est la France. Donc pour le Bouddhisme "le Messie" naîtra en France. Les girouettes en formes de coq ont été inventées en France. Les français furent longtemps appelés "Gaul" [Gaulois] et en latin, langue dominante de l'époque, coq se dit "Gallus". Le coq est le symbole de la France, gravé par exemple sur les médailles d'honneur données par le gouvernement français. La mascotte de la coupe du monde de football en France était le coq, et les joueurs ou sportifs français des équipes nationales portent un coq sur leurs maillots.

Donc, pour le Bouddhisme le "Messie" ou "Maitreya" doit naître en France, et il doit arriver à cette époque-ci ; en plus il y a eu en France un Chef d'Etat nommé "de Gaulle" [son nom est encore plus proche de "gallus" la traduction latine du mot "coq"] et sans manquer de respect à sa mémoire, on peut quand même rappeler que ce Général, Président de la République française, était fier comme un coq et se prenait vraiment pour "le roi des français" lorsque, après avoir mené ses troupes à la victoire contre les Nazis, il devint en août 1944 le Chef du premier Gouvernement français d'après la seconde guerre mondiale (!).

En résumé, pour le Bouddhisme la période de l'avènement du Messie c'est maintenant et c'est en France qu'il doit naître ou qu'il est né et on pourrait même dire que la conception de ce Messie devrait se situer vers 1945, après l'arrivée du Roi des coqs au pouvoir, en l'occurrence ici Mr. Charles de Gaulle. En interprétant le monument du roi Asoka, selon la branche bouddhiste du Nord de la Corée, et d'après son calendrier, l'année 2003 [au calendrier mondial... chrétien] c'est l'année bouddhiste 3030, soit déjà 30 ans au-delà du 3 000ème anniversaire de la mort de Bouddha, donc le "Messie" ou "Maitreya" devrait être là maintenant, en chair et en os, physiquement présent sur notre planète Terre... et d'origine française.

L'enseignement Bouddhique dit que la Vérité sur le passé, le présent et le futur sera alors "révélée". Selon la tradition d'une branche bouddhiste l'année 3.000 du bouddhisme doit correspondre à l'an 1973, donc cette année-là devrait être une année importante dans la mission de ce Messie ! Voici un bel exemple de l'annonce du Maitreya dans le Bouddhisme :

« Et le Bénit dit à Ananda : Je ne suis pas le premier Bouddha venu sur la Terre, et je ne serai pas le dernier. En son temps viendra un autre Bouddha qui apparaîtra dans le monde, le sacré, l’illuminé suprême, doté de sagesse dans sa conduite, embrassant tout l’univers. Un guide incomparable pour les hommes, un chef des dévas [dieux, déités] et des mortels. Il vous révélera la même et éternelle vérité que je vous ai enseignée. Il établira sa loi, glorieux de ses origines, glorieux au plus haut point, et glorieux au but. Dans l’esprit et dans la lettre, il proclamera une vie vertueuse, toute parfaite et pure, telle que je la proclame maintenant. Ses disciples seront au nombre de plusieurs milliers, alors que les miens sont au nombre de plusieurs centaines. Ananda demanda : Comment le reconnaîtrons-nous ? Le Bénit répondit : II sera connu comme Maitreya. »

 

L'ISLAM (la Religion des musulmans,existait avant Mohamed (Mahomet) et son dernier prophète Mahomet , où le "Madhi" est attendu, appelé aussi "l'Imam Madhi", l'Imam des Imams. Madhi signifie "Le guidé". Ne pas confondre l’Imam Mahdi et  ‘Issa (Jésus) ‘Aleyhi Salam. Ce sont deux personnes différentes et qui toutes deux viendront pendant les derniers jours. D’après les hadiths, l’Imam Mahdi apparaîtra le premier et ‘Issa (‘Aleyhi salam) pendant la vie de l’Imam. De plus, seul ‘Issa (‘Aleyhi salam) pourra tuer le Dajjal (l’antéchrist). Son ère arrivera quand l'homme aura foulé de son pied la lune, ce qui a été fait en 1969 par le cosmonaute Neil Armstrong. Le Coran vient même faire un "rappel" aux juifs et aux chrétiens qui ont commencé à déformer les enseignements de Yahvé à travers Moïse et Jésus. 

Quand on dit "Islam", les savants donnent deux définitions. 

L'un est un terme général, qui désigne la religion de tous les prophètes (sur eux la paix), de Adam, jusqu'à notre noble et dernier Prophète Mohamed (paix et salutations d'Allah sur lui). C'est le fait d'adorer Allah, Seul sans associés, comme Il l'a légiféré depuis Adam jusqu'à la fin des temps. 
Tous les prophètes et messagers sont de la même religion, l'Islam. La différence entre eux est leur législation. Chez certains l'alcool est autorisé, chez d'autres non. Etc. Mais dans le fond, ils sont tous musulmans et appellent à adorer Allah sans lui associer qui ou quoi que ce soit. 
Pour preuve, Ibrahim est musulman, comme dit Allah dans le Coran : 

Baqarah, verset 128 : Notre Seigneur! Fais de nous Tes Soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c´est Toi certes l´Accueillant au repentir, le Miséricordieux. 

Le terme employé ici est "soumis", en arabe "mouslim = musulman. 

L'autre terme "islam" est spécifique. Il désigne la communauté du dernier Prophète, Mohamed saws. C'est à dire les Musulmans. 

Les juifs de l'époque du Prophète Moïse sont des musulmans, si on vise le terme général. Dans le sens où ils étaient soumis à Allah. Pareil pour les chrétiens de l'époque de Jésus. 

Mais une fois que Mohamed a été envoyé, ils ne sont plus musulmans, car n'ont pas cru en son message. 


Ainsi le Coran et Mahomet viennent apporter des corrections, des avertissements en guise de rappel aux juifs et aux chrétiens, disant par exemple aux chrétiens : « Jésus n'était qu'un Prophète et non "le Messie" », ou : « Marie n'était qu'une fille de la terre », ou encore : « il n'y a pas de Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit - ce n'est qu'une invention des Hommes - ». Le calendrier musulman commençant en 622, le Coran reconnaît, ajuste titre, le peuple juif comme le peuple détenteur des écritures au sujet de la création, ou la genèse, c'est-à-dire qu'il reconnaît "l'Ancien Testament" mais pas "le Nouveau Testament", celui des Chrétiens... voir les origines honteusement trafiquées.

Le Coran est la source de la foi des musulmans. Muhammad y annonce la venue du Mahdi :

Sourate 3, verset 75 :

« Lorsque Dieu reçut le pacte des prophètes, il leur dit : Voici le livre et la sagesse que je vous donne. Un Prophète viendra un jour confirmer ce que vous recevez. Croyez en lui et aidez le de tout votre pouvoir. Y consentez-vous et acceptez-vous le pacte à cette condition ? Ils répondirent : Nous y consentons. - Soyez donc témoins, reprit le Seigneur, je rendrai le témoignage avec vous ».

Selon Ibn Majjah e Al Hakim, le Prophète recommandait vivement :

« Quand vous entendrez son appel, allez vers lui, prêtez lui serment même si vous deviez ramper sur les glaciers car il est en vérité le Khalife de Dieu, le Mahdi ».

Ibn Mass'Oud rapporte ce hadith où le Prophète dit :

« S'il ne restait au monde qu'un seul jour, Allah le prolongerait jusqu'à ce qu'il envoie un homme de ma famille qui remplira le monde de justice et d'équité comme il avait été rempli auparavant d'injustice et d'iniquité. »

 

 

Anas ibn Malik rapporte que le Messager d’Allah (pbsl) a dit : LA DUREE DE VIE DU MONDE EST DE SEPT JOURS SELON LES JOURS DANS L’AU-DELA. Allah le Tout-Puissant a dit QU’UN JOUR AUPRES DE VOTRE SEIGNEUR EST COMME UN MILLIER DE VOS ANNEES. ALLAH ATTRIBUERA L’EQUIVALENT EN BONNES ACTIONS DES SEPT MILLE ANNEES QUI SONT L’AGE DE CE MONDE pour celui qui répond aux besoins de ses frères en religion sur le chemin d’Allah, comme s’il avait passé ses journées en jeûnant et ses nuits en adoration. (Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir az-Zaman, p. 8)

Dans son ouvrage al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir az-Zaman, al-Muttaqi al-Hindi, l'un des savants d'Ahl al-Sunnah a annoncé dans 8 hadiths que la durée de vie de ce monde est de 7000 années.

Cependant, notre Prophète (pbsl) a attiré l'attention sur un calendrier de 7000 ans avec les mots 'la durée de vie du monde est de 7000 ans'.

Ce calendrier de 7000 ANS est un calendrier utilisé à une période de l'histoire comme furent utilisés les différents calendriers Hégirien, Grégorien, Solaire ou Maya.

Ce calendrier que notre Prophète (pbsl) mentionne dans son hadith est une période de temps de millions d'années  de l'histoire.

De la même manière que l'Hégire (Hijra) est le début du calendrier hégirien et que la naissance du Prophète Jésus (psl) marque le commencement du calendrier grégorien, la période de 7000 ans rapportée par notre Prophète peut être déterminée selon un évènement considéré comme un commencement. De nombreux évènements importants comme la naissance du Prophète Abraham (psl) ou du Prophète Noé (psl), l'affectation de la mission d'être un Prophète au Prophète Abraham (psl), la construction de la Kaaba ou le commencement du déluge de Noé peuvent être le début de ce calendrier de 7000 ans.

Notre Prophète a relaté certaines informations concernant la période qui commence à son temps et qui durera jusqu'à la fin de la communauté islamique en prenant ce calendrier de 7000 ans comme une référence.

Notre Prophète (pbsl) a éclairé les Musulmans à propos de la venue de Hazrat Mahdi (psl), du règne mondial de l'Islam et sur le dernier siècle de la Fin des Temps via ces informations.

Les informations détaillées relatées par notre Prophète (pbsl) se révèlent quand d'autres hadiths et travaux de nos savants islamiques sont examinés.

4%20(1)(6)

"Cinq mille six cents ans de ce monde sont passés."

Notre Prophète (pbsl) a dit que la vie de la communauté islamique est de 7000 ans et que 5600 ans de cette vie se sont déjà écoulés jusqu’à l’époque de notre Prophète (pbsl).

Selon le calendrier révélé par notre Prophète  (pbsl), la vie de la communauté islamique est de 7000 ans. Et jusqu'à l'époque de notre Prophète (pbsl), 5600 ans de cette période sont passés. Lorsque nous soustrayons 5600 ans de 7000 ans, il reste 1400 ans.

Selon ce calendrier de 7000 ans, 1400 ans après la mort de notre Prophète (pbsl), la durée de vie de la communauté islamique va connaître un terme et le temps du Jour du Jugement sera très proche (Allah connaît la vérité).

Le grand savant sunnite Al-Barzanji déclare que la durée de vie de la communauté ne dépassera pas l’an 1500 de l’Hégire. (Allah connaît la vérité).

LA VIE DE CETTE COMMUNAUTE DEPASSERA 1000 ANS, MAIS SERA LIMITEE A 1500 ANS... (Al-Barzanji, Al-Isha'ah li-ashrat al-sa'ah, p. 299)

As-Souyouti, l'un des plus grands savants islamiques, a fait cette déclaration après avoir examiné le hadith.

"LA VIE DE MA COMMUNAUTE NE DEPASSERA PAS 1500 ANS."

Nous sommes maintenant en l'an 1433 selon le calendrier hégirien. C'est-à-dire 1433 ans se sont écoulés de la durée de vie de la communauté depuis notre Prophète (pbsl). Alors, de combien la durée de vie de la communauté islamique dépassera-t-elle l'an 1500 ?

En examinant numériquement le hadith annoncé par notre Prophète concernant la Fin des Temps, Bediuzzaman a fait le calcul que le temps de la communauté islamique jusqu’à laquelle elle sera victorieuse se terminera en 1506 du calendrier hégirien, ce qui veut dire qu'elle ne dépassera pas 1500 ans comme déclaré dans le hadith.

“UN GROUPE DE MA COMMUNAUTE RESTERA DANS LA VERITEJUSQU’AU COMMANDEMENT D’ALLAH. (LE JOUR DU JUGEMENT) ” (Mouslim)

L’abjad (le calcul numérique) de la partie “Un groupe de ma communauté...” qui est 1542 (2117) fait allusion à son [de la communauté] temps de survie.

L’abjad de la proposition “restera dans la vérité” (si on compte la marque de gémination) donne le nombre 1506 (2082) ; cela indique la date jusqu’à laquelle elle (la communauté islamique) va continuer son travail d’éclaircissement de manière évidente et manifeste et peut-être victorieusement ; ensuite jusqu’à 1542 (2117) en secret et en défaite.

L’abjad de la proposition “JUSQU’AU COMMANDEMENT D’ALLAH” (SI ON COMPTE LA MARQUE DE GEMINATION) SUGGERE QUE LE JOUR DU JUGEMENT SURVIENDRA SUR LE NON-CROYANT EN 1545 (2120). (Lettres de Kastamonu, p. 33)

La durée de vie de la communauté islamique est une chose et celle du monde en est une autre. Said Nursi, le plus grand mujaddid (rénovateur religieux) des 1000 dernières années, a dit que les Musulmans resteraient sur le vrai chemin jusqu’à ce que vienne le commandement d’Allah, et seraient victorieux jusqu'aux alentours des années 2082 et qu'il est probable qu'en 2120 le Jour du Jugement aura lieu. (Allah connaît la vérité)

Les déclarations de Bediuzzaman concernant le fait que la communauté musulmane restera victorieuse jusqu'à 1506, confirment complètement les déclarations des grands savants islamiques comme Al-Barzanji, al-Souyouti, affirmant que "la durée de vie de ma communauté ne dépassera pas 1500 ans" (Allah connaît la vérité.)

Comme la durée de vie de ce monde est de 7000 ans et que notre Prophète (pbsl) a dit que 5600 ans de ce monde se sont écoulés, alors le reste de la vie de cette communauté doit être terminé dans 100 ans entre les années 1400 et 1500 du calendrier hégirien.

Notre Prophète (pbsl) est le Prophète de la Fin des Temps. 1400 ans se sont écoulés depuis le temps de notre Prophète (pbsl). Nous vivons aujourd'hui dans la période finale de la Fin des Temps. Il reste très peu de temps jusqu'au Jour du Jugement. Le Prophète Jésus (psl) et Hazrat Mahdi (psl) viendront au cours de ce siècle et l'Islam prévaudra incha Allah dans le monde.



SIMON KIMBANGU annonce la venue pour ces temps-ci, d'un Grand Roi, dont le verbe sera spirituel, scientifique et politique ; il viendra avec un instructeur et un "nouveau" livre, en quelque sorte une nouvelle Bible pour le peuple noir ; dans ce livre tout sera révélé, et grâce à ce Livre le peuple noir comprendra les choses cachées dans la Bible des blancs, afin qu'il se libère et se décolonise une fois pour toute ; autrement dit, il s'agira d'un Livre qui lui fera abandonner la religion des colonisateurs : le Christianisme et/ou le Catholicisme. 

Fils de Kuyela et Luezi, Simon Kimbangu est baptisé par la Baptist Missionary Society en 1915 et devient alors catéchiste. C'est à cette époque qu'il dit recevoir une vision divine, lui ordonnant d'aller guérir les malades et prêcher auprès d'eux. Il aurait alors guéri une jeune femme, dénommée Nkiantondo, au nom de Jésus-Christ, dans son village natal de Nkamba. Il acquiert vite la réputation de ressusciter les morts, de rendre la vue aux aveugles, de faire parler les sourds et muets, de faire marcher les paralytiques et de chasser les esprits démoniaques. C'est ainsi qu'il attire à ses prêches des milliers d'auditeurs, attirant la méfiance des autorités belges. Il est surnommé Ntumua ya Nzambi'a Mpungu, traduction en Kikongo d'« envoyé de Dieu tout puissant ».

Bien que le père de Kimbangu ait été un chef de file religieux traditionnel, Simon est converti par la Société Missionnaire Baptiste en 1915. Il travaille pendant plusieurs années comme catéchiste, enseignant religieux préparant les futurs baptisés, puis a une vision dans laquelle Dieu lui aurait donné sa mission divine de prêcher et de guérir. En 1921, à Léopoldville, il guérit une femme malade et retourne alors dans sa région natale du Bas Congo pour poursuivre son prêche. Cette mission, qui ne dure que six mois, a des effets profonds sur Simon. Attirant les foules, les travailleurs quittant leurs plantations pour l'entendre parler, les malades abandonnant leurs lits d'hôpitaux pour se faire guérir de sa main. La nouvelle se répand alors qu'un ngunza (i.e. un prophète) mvuluzi (i.e. un apôtre, un messie) se trouvait au Congo. La réputation de Kimbangu va même jusqu'à la capacité à ressusciter les morts. Son village, Nkamba, a été rebaptisé la Nouvelle Jérusalem.

 

Les Hindous, donc L'HINDOUISME dispose d'une importante littérature à propos du Kalki Avatar : ils annoncent eux aussi la venue d'un homme, réincarnation de Vishnu, investi de la mission de mener le monde vers un âge meilleur : LE KALKI AVATAR.

Le Srimad-Bhagavatam, verset 25 :

« Et au point de jonction des deux âges, quand presque tous les dirigeants de la Terre seront devenus des pillards, le Seigneur de l’univers apparaîtra en tant que Kalki, le fils de Vishnu Yasa. »

Bhagavad-Gîtâ, (chapitre 4), verset 7 :

« Ainsi dans le Kali Yuga [notre ère : l'âge de fer], le déclin ne cessera de s'accentuer jusqu'à ce que la race humaine approche de son anéantissement. Lorsque la fin de l'âge sombre sera prochaine, une partie de cette essence divine qui existe dans sa propre nature spirituelle, Kalki Avatar descendra sur la terre, doté des huit qualités surnaturelles. Il rétablira la droiture dans le monde. Lorsque le soleil, la lune, Tishya et la planète Jupiter seront ensemble dans la même maison, l'âge de Krita ou Satya : [l'âge d'or] sera revenu. »

verset 8 :

« Car chaque fois qu'il y a relâchement dans l'observation de la Loi Divine, recrudescence de l'impiété en tous lieux, alors Je me manifeste par mon propre pouvoir et Je prends naissance d'âge en âge, pour la libération des justes et la destruction des mauvais, pour le ferme rétablissement de la Loi. »

Mahâbhârata, (Chapitre 3), verset 189 :

« Un brahmane nommé Kalki ''Gloire de Vishnu", sous l'impulsion du temps, naîtra pourvu d'une grande force guerrière, de courage et de sagesse. [...] Entouré de brahmanes, il exterminera complètement les misérables troupes de barbares qui avaient tout envahi. »

Le "Kalki Avatar" est mentionné encore dans de nombreux autres ouvrages : le Brahma Purâna (chap. 213), l'Agni Purâna (chap. 16), le Vâyu Purâna (chap. 98 et 104), le Varâha Purâna (chap. 15) et bien d'autres... mais il est important de noter qu'un livre entier est consacré à la description de la descente de Kalki sur Terre : le Kalki Purâna. Il y est dit que son incarnation finale viendra de l'occident, de l'Ouest.

Je suis désolé pour tous les chrétiens de ce globe, les religions les plus pratiquées de nos jours sur la planète s'accordent sur le fait que quelqu'un doit encore venir pour accomplir les choses, et par conséquent Jésus n'est pas "le Messie", "le Sauveur", "le Dernier des Prophètes" annoncé, celui qui apportera la Révélation.

En plus de cela, mise à part les grandes religions, il y a un bon nombre de religions moins répandues qui espèrent encore toujours aujourd'hui la venue de celui qu'elles annoncent ; pour les perses il est appelé "Saoshyant", pour les INDIENS HOPI "Pahana""Quetzalcoalt" pour les INDIENS DU MEXIQUE.

Par exemple, même si la religion BAHA'IE n'attend pas la venue d'un prophète spécifique, les écrits du Bâb annoncent que d'autres lui succéderont.

D'ailleurs, les Bahà'is fêtent le 23 mai, l'anniversaire de l'annonce faite en 1844 par le Bâb [nom signifiant : la porte], de l'arrivée prochaine d'un messager divin universel.

Autre exemple, dans le ZOROASTRISME : cette religion fut fondé, en Perse, vers 500 avant Jésus-Christ par Zoroastre, afin de réformer le mazdéisme. Le mazdéisme est essentiellement une religion dualiste : deux principes se partagent le monde : l'un, bon, Ahura-Mazdâ [Ormuzd] ; l'autre, mauvais, Ahriman [Angra-Mainyu]. Il faut que l'homme lutte pour le bon et contre le mauvais ; il doit être l'adversaire du mensonge et de l'erreur et se vouer au service de la vérité. L'âme des justes arrive au "meilleur monde" alors que les méchants vont à "l'habitation des douleurs" ; ceux dont les actions bonnes et mauvaises s'équilibrent séjournent au "Hammistagân". Les mazdéens, en tout cas, attendent la venue de ce "Saoshyant"nommé plus haut ; pour eux, il est "le sauveur" ; ils attendent aussi le jugement dernier. Le monde sera purifié par le métal fondu et, après la victoire du bien sur le mal, un univers nouveau sera édifié. Il est prévu chez eux que "Le Saoshyant" soit là au douzième millenium zoroastrien [vers l'an 2000].

Le PEUPLE HOPI [indiens établis en Arizona] attend, comme je l'ai dit un peu plus haut, la venue de "Pahana", le frère blanc de vérité qui viendra de l'est [donc de l'occident]. Il viendra semer la sagesse dans nos cœurs. Pahana doit venir pour apporter l'harmonie et la paix tant espérées entre les nations et maintenir l'équilibre précaire de la planète. Sinon, le Purificateur pourrait très bien détruire la Terre entière sur laquelle nous vivons tous.

Le Messie des NOMADES DE L'ASIE CENTRALE est appelé "le Burkhan blanc" ; il arrivera quand les peuples des steppes auront abandonné leurs Dieux Anciens, il viendra leur offrir, ainsi qu'à l'humanité entière, une renaissance spirituelle.

Le Messie des SUFIS est appelé "Khidr" ; il est le guide mystérieux et il viendra vers la fin de l'Islam, quand l'homme aura foulé du pied le sol de la lune.

Du Messie des ESKIMOS, il est dit qu'il viendra de l'Est, qu'il aura une barbe blanche et de long cheveux, qu'il parlera au nom des gens à la peau olivâtre.

Le Messie SHIITE, lui, est appelé "le douzième Imam" ; il sera le dernier leader religieux de la secte Shiite de l'Islam. Il apparaîtra aux côté de Jésus le jour du jugement afin d'accomplir le Saint Coran.

Le Messie des MAORIS en Polynésie, est encore toujours attendu.

Le Messie du SHINTOÏSME Japonais est attendu lui aussi ; il doit apparaître après le 8 août 1988 [08/08/88].

Le Messie des ORTHODOXES SUNNITES est appelé "Muntazar" ; il est le successeur de Mahomet et, à "la fin des temps", il unifiera toutes les races du monde à travers la "compréhension" [cette "compréhension" en fait, c'est la science et, avec elle, la spiritualité basée sur la science].

Pratiquées par des hommes qui, dans ces temps reculés, n'avaient aucun moyen de communiquer d'un continent à un autre, ces religions aussi diverses soient-elles, ont pourtant un point commun important : elles prédisent toutes la venue d'un homme dont la mission est de sauver l'humanité de sa propre destruction.

Bien sûr, j'entends déjà les voix de certains chrétiens « oui mais, il s'agit ici à chaque fois de Jésus-Christ, c'est Lui qui est annoncé ! » Encore une fois désolé, il y a parmi ces Religions, des religions qui datent d'après Jésus-Christ, et Jésus lui-même a annoncé la venue de quelqu'un qui viendra après lui pour achever et accomplir les choses, voyons cela d'un peu plus près.

Regardons déjà l'exemple de JESUS LUI-MEME : n'a-t-il pas dit, avant de mourir, qu'il demanderait à son père d'envoyer un Nouveau Paraclet  (consolateur)? Il ne faut pas oublier que le Christianisme est complètement issu du judaïsme, le christianisme reconnaît la Torah et la complète par d'autres livres rassemblés sous le nom d'Ancien Testament.

Bien que les chrétiens voient,  en Jésus-Christ "le Messie", le Nouveau Testament mentionne la venue après lui du "Paraclet" [terme du grec ancien signifiant : Consolateur, intercesseur, défenseur, avocat, assistant].

Jean XIV, 16 « et je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet qui soit pour toujours avec vous. »

Jean XIV, 26 « Mais le Paraclet, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera tout et vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

Jean XV, 26 « Quand viendra le Paraclet, que je vous enverrai du Père, l’Esprit de vérité qui sort du Père, il témoignera de moi. »

Jean XVI, 7 « Pourtant je vous dis la vérité : mieux vaut pour vous que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le Paraclet ne viendra pas à vous, mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. »

Jean XVI, 13 « Quand l'Esprit de vérité viendra, il vous conduira à toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il entend et vous annoncera l'avenir. »

Il est grand temps enfin qu'ils se rendent compte que ce "Messie", qui va fédérer les hommes, n'est, en aucun cas, Jésus-Christ, mais bel et bien un autre Grand Prophète qui est prévu pour ces temps-ci et dont le verbe sera religieux, politique et surtout scientifique. 

LA COERCITION : L'usage légitime de la force de la part d'une autorité peut exister :

  • dans le cadre du pouvoir exécutif : par exemple les forces de l'ordre interdisent l'accès à un lieu public (pour une compétition cycliste) ou font évacuer des logements privés (pour une opération de déminage) ; ou encore, c'est par la force que les impôts impayés seront recouvrés ;
  • dans le cadre du pouvoir judiciaire : au pénal, un délinquant est puni d'une peine d'incarcération, ou d'une amende, qui va être recouvrée par la force si c'est nécessaire ; et dans un litige, la sentence du juge sera exécutée avec l'aide d'un huissier ou même de la force publique.
  • dans le cadre religieux, lorsqu'un état est de primauté Catholique, au Moyen âge, il avait un Tribunal Religieux, notamment dans les tribunaux religieux de l'Inquisition ou plus récemment dans les tribunaux de l'Etat Islamique.

 

Comparons:

La méthode de Mahomet était la COERCITION (Le Coran, Al-Fath 16) 16. Dis aux Bédouins qui restèrent en arrière : "Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils ne se soumettent. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux."

l’appel de Christ était une CONVERSION volontaire (Actes 3:19)Les disciples de Mahomet tuent pour leur foi; les disciples de Christ sont tués pour leur foi (Actes 12:2; 2 Timothée 4:7)Mahomet était un prophète guerrierChrist est le Prince de la Paix (Ésaïe 9:6-7).

Mahomet encourage la persécution et le meurtre contre les « infidèles » (le Coran, Al-Baqarah 190); Christ pardonne et transforme les chefs des persécuteurs (1 Timothée 1:13-15). Mahomet est le destructeur de la vieChrist est celui qui donne la vie (Jean 10:27-28).

Mahomet et ses adeptes guerriers tuent des milliersChrist ne tue pas, mais il en sauve plusieurs (comparez Jean 12:48). Mahomet se sert de la FORCEChrist prêche la FOI (Jean 6:29, 35). Mahomet était un GUERRIERChrist est un LIBÉRATEUR (Colossiens 1:13; 1 Thessaloniciens 1:10).

Mahomet a conquis ses ennemis avec l’épée; Christ a conquis ses ennemis avec une autre sorte d’épée, l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu (Hébreux 4:12; Actes 2:37).

Mahomet dit aux masses: « Convertissez-vous ou mourez ! »; Christ dit: « Croyez et vivez ! » (Jean 6:47; 11:25-26). Mahomet était rapide à verser le sang (Rom. 3:15-17); Christ versa son propre sang pour le salut de plusieurs (Ephésiens 1:7).

Mahomet prêche « la mort des infidèles! »; Christ pria: « Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23:34).

Mahomet déclare la guerre sainte (Jihad) contre les infidèles; Christ a remporté une sainte victoire à la croix du Calvaire (Colossiens 2:14-15) et Ses disciples participent à cette victoire (Jean 16:33).

Mahomet contraint les peuples par la conquête; Christ contraint les peuples par l’amour (2 Corinthiens 5:14).

Les terroristes modernes tirent leur inspiration de Mahomet et commettent leurs atrocités dans le nom de son dieu Allah; les Chrétiens tirent leur inspiration de celui qui dit: « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! » (Matthieu 5:9).

De nombreux disciples de Mahomet des temps modernes répondent aux attaques terroristes en festoyant dans les rues; les disciples de Christ des temps modernes se sentent profondément attristés par les atrocités perpétrées par ceux qui ne sont « Chrétiens » que de nom seulement (lors du temps des Croisades, et de l’Inquisition espagnole, etc.).

Plusieurs Musulmans sont pacifiques, parce qu’ils ne suivent pas à la lettre les enseignements de leur fondateur, ceux qui, parmi les Musulmans, suivent à la lettre ses enseignements, les appellent « les mécréants ». En contrepartie, plusieurs Chrétiens sont pacifiques, parce qu’ils suivent les enseignements de leur Fondateur (Romains 12:17-21).

Mahomet appelle ses serviteurs à combattre; Jésus dit: « Mon royaume n’est pas de ce monde; si Mon royaume était de ce monde, alors mes serviteurs combattraient… mais maintenant, Mon royaume n’est point d’ici bas » (Jean 18:36).

Mahomet ordonne la mort des Juifs [voyez A. Guillaume, La vie de Mahomet, Oxford University Press (1975), p. 369]; Christ a ordonné dans l’évangile de prêcher « aux Juifs premièrement » (Romains 1:16).

Le Coran dit: « Combattez pour la cause d’Allah » (Le Coran, An-Nisa 84); la Bible dit: « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles » (Ephésiens 6:12; 2 Corinthiens 10:4).

Le Coran dit: « Combattez et détruisez les infidèles là où ils se trouvent » (Le Coran, Al-Baqarah 190); Christ dit: « Prêchez l’évangile à toute la création » (Marc 16:15).

Le Coran dit: « J’inspirerai la terreur dans le cœur des incroyants » (Qu’ran 8.12); Dieu inspire Sa terreur (une crainte révérencielle) dans le cœur des croyants (Ésaïe 8:13).

Le Coran (Qu’ran) est un manuel terroriste qui incite à la violence, aux conflits, à la terreur, aux massacres et aux génocides contre ceux qui n’acceptent pas l’Islam; la Bible est un manuel missionnaire pour propager un évangile de paix au monde entier (Romains 10:15).

La Mission de Mahomet était de conquérir le monde pour Allah, par la violence; la mission de Christ est de conquérir les cœurs afin d’enlever le péché et la peine qu’il encourt, par le ministère de la réconciliation (2 Corinthiens 5:21; 1 Pierre 3:18).

Mahomet dit considérer Christ comme un bon prophète (tout en niant cependant son importance, son évangile, ses enseignements et sa divinité). (Le Coran, Al-Maidah 72-73, le Coran, Al-Maidah 75, le Coran, An-Nisa 171); Christ a décrit les critères qui font de Mahomet un faux prophète (Jean 10:10; Matthieu 24:11).

Mahomet dit qu’il n’y a qu’un seul Dieu, Allah; Christ déclara lui-même qu’il était Dieu (Jean 10:30-31; Jean 8:58-59; Jean 5:18; Jean 14:9). La Tombe de Mahomet est OCCUPÉE ! La tombe de Christ est VIDE !

Le Contraste entre Allah et Yahweh

Allah fut créé par Mahomet au 7ième siècle AD; Yahweh a CRÉÉ les Cieux et la Terre AVANT LE DÉBUT DES TEMPS.

Allah est le dieu des personnes Islamiques; Yahweh est la Seul Vrai Dieu et le propriétaire des Cieux et de la Terre.

Allah est le dieu du Coran; Yahweh est le Dieu de la Bible.

Allah est le dieu de la HAINE; Yahweh est le Dieu de l’AMOUR.

Allah est le dieu de la VengeanceYahweh est le Dieu du Pardon.

Allah a besoin que son peuple combatte pour lui; Yahweh combat pour Son peuple.

Allah peut mentir; Yahweh NE peut PAS mentir.

Allah est CAPRICIEUX et ne peut pas être connuYahweh est DIGNE DE FOI, car il ne change PAS, il honore Sa parole écrite en son nom, et il désire se faire connaître à nous en tant quenotre Père.

Allah n’a pas de Sauveur; Yahweh donne le Salut GRATUIT à travers le sang de Yeshua Son Fils Unique, Jésus le Christ.

Allah PEUT (soi-disant) donner le salut par nos ŒUVRES. Certaines de ces œuvres consistent à combattre et mourir pour l’Islam, en tuant des innocents, promettant à ceux qui font ainsi le paradis et des épouses en grand nombres dans le ciel (le Coran, An-Nisa 56-57, le Coran, Al Iram 15); Yahweh offre le Salut comme un don GRATUIT de Sa Grâce à travers l’œuvre de Son Fils, le Seigneur Jésus Christ, en lui-même et en nous. Yahweh nous a enseigné que les sauvés ne prendront point de femme ni de mari dans le ciel, mais ils seront comme des Anges de Dieu dans le ciel (Matthieu 22.29-30).

Allah n’a pas de médiateur (Mahomet n’est pas médiateur, mais messager, ou prophète d’Allah); Yahweh a donné Yeshua, Jésus, comme le seul Médiateur entre Dieu et les hommes (1 Timothée 2:5).

Allah ne parle pas à son peuple; Yahweh communique avec son peuple par le Saint-Esprit.

Allah ne donne AUCUNE certitude de la vie éternelle; Yahweh nous donne l’ABSOLUE CERTITUDE de la Vie Éternelle (Jean 10:28).

Allah est le dieu lunaire; Yahweh est le Créateur des Cieux et de la Terre (Genèse 1:1, Jean 1:1-3).

Allah est le dieu de la Guerre; Yahweh est le Dieu de la Paix.

Allah est le dieu de l’esclavage; Yahweh est le Dieu de la Liberté.

Allah est le dieu d’une religion; Yahweh est un Dieu de Relation.

Allah commande le meurtre des infidèles; Yahweh interdit le meurtre (Exode 20:13).

Allah permet d’avoir jusqu’à 4 épouses, et tolère l’infidélité (surtout de l’homme); Yahweh a institué lui-même le mariage monogame comme fondement du mariage et il interdit l’adultère (Genèse 2:24, Exode 20:14).

Allah appellent ses disciples à marcher dans la chair; Yahweh appelle ses disciples à marcher selon l’Esprit, et contre la chair (Galates 5:16).

Allah se préoccupe de l’apparence extérieure; Yahweh regarde au cœur.

Allah dit que le 6ième jour est saint; Yahweh dit que le 7ième jour est saint (Genèse 20: 8-11).

Allah ALIAS le dieu Lunaire, par la description de son caractère, est Lucifer, Satan, le diable; Yahweh ALIAS le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Israël, et le Dieu Tout-Puissant, est le Dieu et Père du Seigneur Jésus-Christ.

Il y a Noir et Blanc, la Lumière et les Ténèbres, le Bon et le Mauvais, le Vrai et le Faux,GRANDE DIFFÉRENCE entre la religion de l’Islam et les VRAIS Chrétiens.

Le Vrai Dieu d’Abraham, et les Vrais Chrétiens, et les Vrais Juifs, travaillent à travers l’AMOUR, la vie, et la Vérité.

Allah, le dieu Lunaire, travaille à travers la haine, les meurtres et les mensonges.

Frères, réveillez-vous. Le peuple antichrist cache ces conflits meurtriers islamiques faits par leurs terroristes du dieu Lunaire (Satan) en les déguisant en conflits ethniques. Le peuple chrétien ne porte pas de fusils, ni d’épée pour tuer les Musulmans. Le peuple chrétien porte l’amour et la vérité de la Parole de Dieu afin de le libérer de l’esclavage de l’Islam. La guerre ethnique est une couverture pour les meurtriers islamiques, et ils sont lâches en perpétrant ainsi cette tuerie massive qu’ils font sur la terre entière. Ils assassinent les Chrétiens, femmes, hommes et enfants, tout cela dans le nom de leur faux dieu lunaire Allah que Mahomet a créé à partir d’une grande pierre noire, une icône qu’il érigea à la Mecque. Il s’agit là d’un culte idolâtre dédié à Satan. Le vrai Dieu d’Abraham le détruira BIENTÔT.

Et aux Musulmans :

Choisissez en ce jour qui vous voulez servir. Servir le grand rocher noir en faisant vos pèlerinages à la Mecque, en appelant les VRAIS DISCIPLES DE JÉSUS des Idolâtres ? NE VOYEZ-VOUS PAS COMBIEN CECI EST INSENSÉ ??? Car moi et ma maison nous serviront le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant d’Abraham, et Père du Seigneur Jésus-Christ.

Comment avez-vous pu, ô Musulmans, concevoir une chose si insensée que la Jihad ? Si Allah est Dieu, comme il le prétend, pourquoi avez-vous besoin de combattre pour votre Dieu ? N’est-il pas assez puissant pour se défendre lui-même. Mon Dieu, le Dieu d’Abraham, combat pour moi.

Quelle sorte de dieu avez-vous donc pour que vous soyez obligés de combattre pour lui ? Pas un dieu avec de la puissance, pas un Dieu Tout-Puissant, pas le Dieu d’Abraham !

Allah n’est qu’un rocher noir, une idole que le faux Prophète Mahomet a dressé à la Mecque.

 


 

Quelques références sur le Coran :

Le Coran, Al-Fath 16: « Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : ‹Vous serez bientôt appelés contre des gens d’une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu’ils n’embrassent l’Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux. »

Le Coran, An-Nisa 84: « Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que de toi même, et incite les croyants au combat. Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. »

Le Coran, Al-Baqarah 190: « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »

Le Coran, Al-Baqarah 193: « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. »

Le Coran, An-Nisa 56-57: « Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ! Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées. Et Nous les ferons entrer sous un ombrage épais. »

Le Coran, Al Iram 15: « Dis : ‹Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela ? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l’agrément d’Allah.› Et Allah est Clairvoyant sur [Ses] serviteurs. »

Le Coran, An-Nisa 95-96: « Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux – sauf ceux qui ont quelques infirmité – et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense; des grades de supériorité de Sa part ainsi qu’un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

(Oui, Allah est pardonneur et Miséricordieux, pour ceux qui tuent pour leur cause et pour ceux qui embrassent l’Islam.)

Le Coran, An-Nisa 66-67: « Si Nous leur avions prescrit ceci : ‹Tuez-vous vous-mêmes›, ou ‹Sortez de vos demeures›, ils ne l’auraient pas fait, sauf un petit nombre d’entre eux. S’ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie. Alors Nous leur aurions donné certainement, de Notre part, une grande récompense. »

Haine du peuple Juif et négation de la crucifixion de Jésus :

Le Coran, An-Nisa 155-157: « Nous les avons maudits (les Juifs) à cause de leur rupture de l’engagement, leur mécréance aux révélations d’Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : ‹Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables›. En réalité, c’est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu. Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Marie. Et à cause leur parole : ‹Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah›… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. »

Le Coran, An-Nisa 160-161: « C’est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu’ils obstruent le sentier d’Allah, (à eux-mêmes et) à beaucoup de monde, et à cause de ce qu’ils prennent des intérêts usuraires – qui leur étaient pourtant interdits – et parce qu’ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d’entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux. »

Pourquoi donc, les Musulmans haïssent tant les Juifs ? C’est que, dès leur jeune âge, le Coran leur apprend à les haïr et à traiter les Juifs de singes et de porcs :

Le Coran, Al-Maidah 60: « Dis: ‹Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›. »

Le Coran, Al-Maidah 64: « … Nous avons jeté parmi eux (les Juifs) l’inimitié et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection … »

La religion d’Allah est anti-chrétienne et anti-Christ, et ils sont contre la divinité de Jésus et contre la Trinité :

Le Coran, Al-Maidah 17-18: « Certes sont mécréants ceux qui disent: ‹Allah, c’est le Messie, fils de Marie !› – Dis: ‹Qui donc détient quelque chose d’Allah (pour L’empêcher), s’il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ? … À Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux›. Il crée ce qu’Il veut. Et Allah est Omnipotent. Les Juifs et les Chrétiens ont dit: ‹Nous sommes les fils d’Allah et Ses préférés.› Dis: ‹Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés ? … »

Dans la Bible il est écrit :

Hébreux 12.6 : « Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. »

Le Coran, Al-Maidah 72-73 : « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: ‹En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie.› Alors que le Messie a dit : ‹Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Quiconque associe à Allah d’autres divinités, Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : ‹En vérité, Allah est le troisième de trois.› Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux. »

Le Coran, Al-Maidah 75 : « Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent. »

76 Dis: ‹Adorez-vous, au lieu d’Allah, ce qui n’a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien?› Or c’est Allah qui est l’Audient et l’Omniscient.

77 Dis: « Ô gens du Livre, n’exagérez pas en votre religion, s’opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit. »

78 Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru (les Juifs) ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient. »

(Cette dernière affirmation est fausse. Ni David, ni notre Seigneur Jésus n’ont jamais maudits les Juifs. Car pour les Musulmans qui maudissent les Juifs, il est écrit : « … Maudit soit quiconque te maudira, Et béni soit quiconque te bénira ! En parlant de la descendance de Jacob » (Genèse 27:29, Nombres 24:9).

Le Coran, An-Nisa 171: « Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas ‹Trois›. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. »

La Bible dit :

1 Jean 2:18: « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »

1 Jean 2:22-23: « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. »

L’Islam renie Christ et sa divinité. Il s’agit donc d’une religion Anti-Christ.

L’Islam empêche tout Musulman de croire en Jésus :

Le Coran, Al-Baqarah 120: « Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. – Dis: Certes, c’est la direction d’Allah qui est la vraie direction. Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu la science, tu n’auras contre Allah ni protecteur ni secoureur. »

L’Islam place le Coran au dessus de la Bible, et prétend avoir reçu la promesse d’Abraham par dessus les Juifs et les Chrétiens :

Le Coran, Al Iram 65-71: « Ô gens du Livre, pourquoi disputez-vous au sujet d’Abraham, alors que la Thora et l’Evangile ne sont descendus qu’après lui ? Ne raisonnez-vous donc pas ? Vous avez bel et bien disputé à propos d’une chose dont vous avez connaissance. Mais pourquoi disputez-vous des choses dont vous n’avez pas connaissance ? Or Allah sait, tandis que vous ne savez pas. Abraham n’était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (Musulman). Et il n’était point du nombre des Associateurs.Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d’Abraham, sont ceux qui l’ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est l’allié des croyants. Une partie des gens du Livre aurait bien voulu vous égarer. Or ils n’égarent qu’eux-mêmes; et ils n’en sont pas conscients. Ô gens du Livre, pourquoi ne croyez vous pas aux versets d’Allah (le Coran), cependant que vous êtes témoins ? Ô gens du Livre, pourquoi mêlez-vous le faux au vrai et cachez- vous sciemment la vérité ? »

Et le Coran, a placé Ismaël dans la promesse d’Abraham au lieu de Isaac, comme nous l’enseigne la Bible :

Le Coran, As-Saffat 100-109: « Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux›. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaïl) longanime. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit : ‹Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses›. (Ismaël) dit : ‹Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé : tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants›. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front, voilà que Nous l’appelâmes ‹Abraham ! Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants›. C’était là certes, l’épreuve manifeste. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : ‹Paix sur Abraham›. »

La religion d’Allah encourage le meurtre et la vengeance des hommes :

Le Coran, Muhammad 4-8: « Lorsque vous rencontrez ceux qui ont mécru, frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. Il les guidera et améliorera leur condition, et les fera entrer au Paradis qu’Il leur aura fait connaître. Ô vous qui croyez ! si vous faites triompher la cause d’Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. Et quand à ceux qui ont mécru, il y aura un malheur pour eux, et Il rendra leurs œuvres vaines. »

Alors que la Bible dit :

Romains 12.19: « Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. » (Voir aussi Deutéronome 32:35.)

Pourquoi tout processus de paix, signé avec l’Islam sera voué à l’échec ?

Le Coran, An-Nisa 89: « Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. »

Et encore :

Le Coran, Al-Maidah 51: « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »

Le Coran encourage le peuple islamique à rejeter le dialogue et à refuser de faiblir devant les autres peuples, ce qui est une attitude orgueilleuse :

Le Coran, Muhammad 35: « Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu’Allah est avec vous, et qu’Il ne vous frustrera jamais du mérite de vos œuvres. »

Quelles œuvres ! ? Le meurtre ! La Haine ! Et le Mensonge !

Le Coran, Al-Fath 28: « C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l'Islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin. »