Les Etats-Unis menacent de déployer des missiles terrestres en Europe

Publié le par José Pedro

Le Pentagone

Les Etats-Unis menacent de déployer des missiles terrestres en Europe

© David B. Gleason
INTERNATIONAL
URL courte
53103563
Ces dernières années, la Russie et les Etats-Unis s'accusent mutuellement de violer le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire.
 

L'administration US envisage la possibilité de déployer des missiles terrestres en Europe en réponse aux violations présumées du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) par la Russie, rapportent les agences occidentales.

 

Ces dernières années, la Russie et les Etats-Unis s'accusent mutuellement de développer des armes tombant sous le coup du traité signé en 1987 par le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev et le leader US Ronald Reagan.

 

Selon les médias, la Maison Blanche envisage trois options de réponse militaire face aux violations du traité FNI, dont le développement des moyens de défense, une frappe préventive visant les armes violant le traité et une frappe nucléaire contre les centres industriels de l'ennemi.

En décembre dernier, le porte-parole du Pentagone Brian McKeon a fait savoir que l'option de frappe préventive impliquait un possible déploiement en Europe de missiles de croisière basés au sol.

 

En avril 2015, le secrétaire d'Etat américain adjoint Frank Rose a déclaré que Washington prendrait des mesures de rétorsion si la Russie ne mettait pas fin à ses violations du traité FNI.

 

Conformément au Traité FNI en vigueur depuis 1988, la Russie et les USA se sont engagés à ne pas fabriquer, tester ou déployer des missiles balistiques et de croisière terrestres à moyenne (1.000-5.500 km) et courte portée (500-1.000 km). De plus, les parties s'étaient engagées à éliminer en trois ans tous les vecteurs et missiles terrestres d'une portée comprise entre 500 et 5.500 km.

 
Lire aussi:
Varsovie se dote de missiles Patriot américains
 
F. Jourdier : « Tant que l’Otan existera, l’Europe restera une vassale des Etats-Unis »
 
Les Etats-Unis élargiront leur présence militaire en Europe
 
WSJ: Washington pourrait livrer des lance-missiles Javelin à Kiev
Tags:
missileTraité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI)Maison-Blanche (États-Unis)PentagoneRonald ReaganMikhaïl GorbatchevEuropeEtats-Unis
 

Règles de conduiteDISCUSSION



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150605/1016418662.html#ixzz3cB0x6oiU

2 juin 2015
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

01/06/2015 Asp Julie Beck - Armée de l'air

 

Du 26 mai au 05 juin 2015, d’importants moyens de défense sol-air sont déployés autour des installations radars de Narbonne pour l'exercice GBADEX. Les unités engagées évoluent dans un environnement tactique dense. Présentation.

 

Le point de vue est saisissant depuis l’élément « air » rattaché 944 de Narbonne (Aude). En ce matin ensoleillé, en plein cœur du vignoble roussillonnais, tenues de combat et casques lourds sont de rigueur. Les aviateurs de l’escadron de défense sol-air (EDSA) 1/950 « Crau » d’Istres sont en exercice d’évaluation. Ils mettent en œuvre des systèmes d’arme perfectionnés et performants, au bénéfice de la protection. Leur mission : protéger les radars de haute altitude installés sur la petite emprise de l’armée de l’air. Parmi les moyens déployés, le Crotale NG (nouvelle génération) est un système d’arme de courte portée assurant les fonctions de surveillance, de poursuite et de tir. Plusieurs sections de défense sol-air Mamba scrutent également le ciel à l’affût des menaces aériennes, leur radar actionné et la rampe du module d’engagement prête à déclencher sa batterie de missile Aster 30.

 

Le Mamba assure la défense sol-air face à un large éventail de menaces aériennes, allant du drone à l’hélicoptère, en passant par les avions et les missiles balistiques de théâtre. « De nombreux aéronefs, Mirage 2000N et D sont donc engagés dans cet exercice afin de créer un environnement réaliste, propice à l’entraînement de qualité », témoigne le lieutenant-colonel Éric Tabacchi, chef du bureau de la défense sol-air à la brigade aérienne du contrôle et de l’espace. Le développement des compétences dans le domaine des liaisons de données tactiques L16, épine dorsale de la chaîne de la défense aérienne, est une priorité de ce GBADEX. Chaque composante, au sol ou en vol, partage sa situation tactique dans un réseau relié par des moyens de transmissions performants mis en œuvre par le groupement de transmissions aéronautique d’Évreux.

 

Cette semaine, la montée en puissance se poursuit en pays cathare. Le magazine Air actualités consacrera par ailleurs un dossier à la défense sol-air dans son numéro de juillet/août 2015.

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air