WWIII: Ces fous qui nous gouvernent associés aux Banques, à l'OTAN, aux USA, aux ILLUMINATIS, à la TRILATÉRALE

Publié le par José Pedro

PETER SUTHERLAND, REPRÉSENTANT DE L’ONU POUR LES MIGRATIONS VEUT

Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté

Ils font tout et son contraire, cela s'appelle mettre le Chaos dans le Monde, détruire pour mieux reconstruire à leur manière, avec des états voyous sous leurs ordres, qui se comportent comme des provinces de l'Ordre Mondial. Le Chaos pour le NOUVEL ORDRE MONDIAL dont les BRICS ne font pas partie (les BRICS Chine Russie,...), et qui préconisent non pas :

UN seul PÔLE mais un ORDRE MONDIAL MULTIPOLAIRE.

 

 

Ordo ab chao, trois mots latins qui renferment le plus grand mystère de l’Univers. Ce grand mystère est au cœur des secrets des alchimistes médiévaux en quête de la perfection intérieure et de la pierre philosophale. Cette formule est aussi la devise et l’emblème de la Franc maçonnerie hermétique, dont l’origine remonte à l’Egypte ancienne.

Ce qui cause le trouble, voire la confusion, chez beaucoup de gens, notamment dans les milieux conspirationistes, c’est que la même formule « ordo ab chao » est  utilisée par une organisation secrète, appelée les illuminati, poursuivant la réalisation d’un plan machiavélique connu sous l’appellation de « Novus Ordo Seclorum ou Nouvel Ordre des siècles », dont le but ultime est l’asservissement total de l’humanité. La Franc maçonnerie actuelle, étant une ramification de cette organisation secrète aux visées obscures qui l’a infiltrée, cette formule est devenue l’expression d’une « doctrine luciférienne ».

Comment une même formule peut-elle être utilisée à la fois pour réaliser la perfection et le mal ? Quel est le mystère occulte derrière cette formule et comment cela fonctionne sur le plan énergétique ? Voilà les questions auxquelles cet article va tenter d’apporter des réponses claires.

L’ouroboros ou le serpent qui se mord la queue

Les anciens alchimistes représentaient cette formule (ordo ab chao) à l’intérieur d’un serpent (ou dragon) se mordant la queue, appelé ouroboros. Le serpent qui se mord la queue ou ouroboros, était le symbole de l’accomplissement du Grand Œuvre, car il représentait le retour à l’Unité primordiale, l’Un, la substance primaire de l’Univers, dont procède toute chose. Il s’agit de la force ultime de l’Univers, à l’état non manifesté et chaotique. Cette énergie primordiale, universelle et infinie, est inaccessible au mental humain, bien qu’elle soit la source de notre Divinité, la racine de notre Etre profond. Elle est animée d’une conscience unique qui est partout. C’est l’énergie créatrice de l’Univers, l’énergie d’Amour universel, l’essence de toute chose.

C’est cette énergie universelle qui permettait aux alchimistes de transformer le plomb en or, ou plus précisément d’atteindre la perfection, la divinité intérieure et de la rendre manifeste sur terre. Grâce à cette énergie, ils pouvaient accomplir les miracles et guérir les malades, car cette énergie a le pouvoir absolu sur la matière. Elle a le pouvoir de pénétrer la matière jusqu’au centre de l’atome, de la transmuter et de libérer l’énergie créatrice et la divinité à l’intérieur de nos atomes, de notre ADN quantique. Elle était le secret bien gardé des alchimistes qui ont réussi la transmutation.

Cette énergie unifiée de l’Univers représente la conscience divine qui est partout et en toute chose. C’est le point zéro de l’Univers, au-delà du temps et de l’espace. Toutes les forces opposées et antagonistes, qui se manifestent sur le plan de la dualité, sont unifiées en un point, le point zéro, le point de fusion avec le Tout. Il n’y a plus de dualité, plus de lutte, plus d’obscurité à ce niveau là. Tout est amour, joie, paix et perfection. La voie de la maîtrise ou de la transcendance commence quand notre conscience touche le point zéro et s’unifie avec le Tout. A ce moment là, on a le pouvoir absolu sur les forces des ténèbres et la capacité de dissoudre n’importe quelle énergie et de créer une nouvelle réalité directement à partir du néant, le chaos primordial, qui est conscience, information et énergie créatrice.

Le dragon : symbole des forces inférieures.

Dans les traités d’alchimie, le dragon est le symbole central dans l’œuvre alchimique. Les trésors sont toujours gardés par les dragons qu’il faut d’abord tuer pour pouvoir pénétrer dans la caverne où se trouve le trésor. Cette caverne représente notre centre où réside notre Divinité (le trésor). Ainsi, l’alchimiste qui commence le Grand Œuvre tombe d’emblée sur une bête noire, un monstre, très vénéneux, qui lui barre la route vers son trône. Il doit pouvoir le vaincre et l’écarter de son chemin pour accéder à son trésor. Pour y arriver, il doit être armé d’une épée et d’une armure pour neutraliser ce monstre. L’épée et l’armure représentent la connaissance et la lumière de Dieu qui permettent à l’alchimiste de venir à bout de la bête et de transformer le plomb en or.

Cette bête noire représente les forces inconscientes et obscures dans l’être humain qu’il faut transmuter et vaincre pour accéder à une dimension supérieure de notre Etre, la demeure de la divinité. Le dragon incarne notre partie sombre et ténébreuse, qui est le gardien de la dualité. On l’appelle aussi le gardien du seuil. Il est la personnification et l’accumulation en nous de tout ce qui est noir, obscur et vicieux et il est aussi associé à toutes les forces obscures de l’Univers. Le mental, l’égo est sous le contrôle de ces forces obscures de l’inconscient personnel et collectif. Son énergie de base est la peuret le contrôle.

Toute personne qui est sur la voie de l’éveil de la conscience doit à un moment donné affronter ce monstre intérieur et le vaincre pour se libérer complètement des forces obscures du mental et de l’égo et s’unifier avec sa partie divine. Les forces occultes derrière l’organisation secrète des illuminati sont la personnification extérieure de ce dragon en nous que nous devons affronter et vaincre pour obtenir la libération. Elles manipulent l’humanité à travers ses peurs, ses faiblesses et son ignorance. Tant que nous n’avons pas encore réalisé l’union avec le Dieu en nous, nous sommes sous le contrôle de ce dragon intérieur qui fait partie de cette organisation secrète de l’ombre et œuvre pour elle, sans que nous en soyons conscients.

Notre maître : l’égo ou le cœur ?

Une grande majorité de l’humanité fonctionnent à partir de l’égo, sans qu’ils en soient conscients. Même les gens soi disant spirituels sont souvent sous l’influence de l’égo « spirituel » sans le savoir. L’égo est sous contrôle des forces de l’inconscient symbolisées par le dragon. L’égo est une marionnette de ces forces invisibles et son comportement est dicté principalement par la peur et la survie. Il est donc plus facile pour les illuminati de manipuler les humains derrière le rideau, en créant les problèmes et les crises de toutes pièces qui désespèrent les gens pour ensuite apporter leur solution, se faisant apparaître comme les sauveurs. C’est la stratégie du chaos (problème – réaction – solution) qu’ils ont toujours appliqué à travers l’histoire pour mener le monde vers un Gouvernement mondial sous leur autorité.

Tant que l’être humain n’a pas élevé sa conscience au-delà du mental pour accéder à la force divine infinie qui est dans notre ADN quantique, il n‘a aucun pouvoir sur sa vie. Il est le jouet des forces de l’inconscient qui le manipulent à travers la peur, la souffrance et l’instinct de survie. C’est pourquoi les forces de l’ombre qui contrôlent le pouvoir et l’argent utilisent la formule « ordo ab chao » en fabriquant des problèmes et des crises que l’humanité ne peut résoudre. Les gens désespérés et impuissants devant les problèmes qui les dépassent, sont alors prêts à accepter les solutions qui limitent leur liberté en échange de la protection et de la sécurité. Dans ce cas de figure, la formule « ordo ab chao » est effectivement l’expression d’une doctrine luciférienne, qui fait émerger un ordre nouveau, à partir des forces obscures de l’inconscient, manifestées sous formes de peur, d’insécurité et de chaos émotionnel des gens.

L’humanité se trouve à un point final où elle doit affronter cette bête et la vaincre ou se laisser asservir par elle. Ce monstre s’est donné un visage sympathique et se présente au monde sous l’appellation « Nouvel Ordre Mondial », prônant un ordre mondial fondé sur la peur et la loi du plus fort.

D’un autre côté, l’être humain qui fonctionne à partir du cœur, est celui qui a vaincu les forces inférieures de l’égo (le dragon) et a réalisé la fusion avec l’énergie universelle. La peur n’est plus le moteur de sa vie, mais l’Amour universel et la responsabilité. Son centre de gravité n’est plus dans l’égo ou le mental, mais dans la conscience universelle, au delà du temps et de l’espace. Il vit dans l’instant présent et avance vers l’inconnu avec sérénité. Il sait se servir de l’énergie de sa conscience pour transmuter l’énergie de chaque situation et créer directement une nouvelle réalité à partir de la conscience supérieur, le non manifesté, l’énergie créatrice de l’Univers. C’est un être libre et souverain, car les solutions qu’ils créent font partie de l’ordre divin qui se manifeste à travers lui. Au niveau supérieur, la formule « ordo ab chao » représente l’énergie cosmique dans son état non manifesté et chaotique. C’est le néant, le vide cosmique, d’où émane toute chose. Ce vide est plein, car il est conscience, énergie et information.

Pour conclure, je dirai que l’ordre naît toujours du chaos ou du désordre, la question fondamentale est de savoir si c’est à partir de la peur ou de l’amour universel qu’émergent les solutions. La peur conduit à l’asservissement, alors que l’amour universel conduit à la liberté. A chacun de choisir son maître : l’égo ou le cœur.

Fils de Georges Bauer et de Monique Ejzenberg, Alain Bauer est un descendant de familles juives ayant fui les pogroms d'Europe de l'Est. Il passe sa jeunesse à Paris. À l'âge de 15 ans, il rejoint le parti socialiste.

Il suit les cours aux lycées Simone-Weil et Louis-Aragon, et obtient son baccalauréat sans être pourtant une lumière (avec la partie baccalauréat en première au lycée Arago, Paris 12e) en même temps qu'il devient franc-maçon du Grand Orient de France.

En 1980, il se lie d'amitié avec Manuel Valls (Il est le parrain de son deuxième fils), et Stéphane Fouks qu'il rencontre à Tolbiac et partage avec eux un engagement politique en faveur de Michel Rocard. Il se lie d'amitié avec des socialistes de Montpellier Max Lévita et Jean-François Reynaud.

Alain Bauer, fils de fourreur, "on tente d’implanter dans la maçonnerie les pratiques non pas de la politique, mais des ratés du système"

Barat-Bauer-Dachez lâchent une bombe

Une bombe. L’ancien grand maître du GODF (2000-2003) Alain Bauer est coutumier du fait. Cette fois, il frappe avec deux complices : Michel Barat (ancien Grand Maître de la GLDF de 1990 à 1993 et de 2001 à 2003) et Roger Dachez (ancien président du Conseil National de la LNF de 1992 à 1998 et toujours président de l’Institut maçonnique de France).

Le pamphlet du trio s’intitule « Les promesses de l’aube » (Dervy) et s’attaque principalement à l’impérialisme autodestructeur des obédiences, plus divisées que jamais, et aux fantasmes de la régularité anglo-saxonneL’Express en publie sur trois pages les bonnes feuilles -en kiosques à partir du 28 août)-, neuf jours avant la mise en librairies. Voici trois extraits en avant-première.

Alain BAUER

Sur la cordonnite, la maladie des obédiences

 « Au-delà du cocon de la Loge, il y a souvent un autre univers maçonnique : une réplique profane et profanéedu monde extérieur. Passions,pulsions et « cordonnite » animent ce monde où la largeur des sautoirs et la présence de franges semble assurer enfin une place potentielle dans les jeux d’un pouvoir virtuel, où l’on tente d’implanter dans la maçonnerie les pratiques non pas de la politique, mais des ratés du système. »

Michel BARAT

Sur l’incapacité des obédiences à assurer une production intellectuelle aussi faible soit-elle

« Les Sœurs et les Frères travaillent, assurément, les obédiences diluent, assèchent, éliminentproduisent une eau tiède au mieux, rien au pire. Les questions posées sont pour l’essentiel rétrospectives. On commémore, on célèbre, on fête. Mais on ne réfléchit plus, on ne publie plus : on réimprime. On n’envisage plus l’avenir, le progrès, demain. »

Roger DACHEZ

Sur l’ennui profond que cela provoque chez bien des frères

« On reste discret sur le turn-over inquiétant qui conduit de nombreux maçons à s’éloigner au bout de quelques années à peine. Sans doute du fait des scandales qui les choquent, de l’administration maçonnique qui n’a parfois rien à envier à son modèle profane, despetits jeux d’appareil assez peu reluisantsquoique fort prisés, mais surtout à cause del’ennui suscité par tant de grandiloquence, de pompe, de gravité et de surestimation collective de la franc-maçonnerie, portant toujours une image d’elle-même qui n’a plus grand chose à voir avec la réalité de son influence, aujourd’hui à son plus faible étiage historique»

Tout le monde en prend pour son grade…

Mais certains plus que d’autres. Le GODF a été la première obédience impérialiste, mais, à en croire les trois auteurs, elle a été imitée voire dépassée par la GLNF et la GLDF. L’ouvrage comporte une grosse partie historique sur la fameuse régularité… Un texte particulièrement ciselé qui devrait faire jaser sur les colonnes de la GLDF, de la GLAMF et de la GLTSO, embarquées dans la constitution difficile d’une Confédération en quête de reconnaissance anglaise.

Quant à la vente anticipée du livre en plein Convent du GODF, elle va sans doute créer un peu d’animation et provoquer des débats.

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

C’est en tant que représentant du Secrétaire général de l’ONU pour les questions internationales d’immigration, que Peter Sutherland, Franc-Maçon, vient d’affirmer qu’il espère que le tsunami migratoire que connaissent actuellement l’Europe et les Etats-Unis servira à prouver que la souveraineté des nations est « une illusion », un « vieux préjugé » qui doit être abandonné. Le propos de ce haut représentant de l’ONU dit clairement pourquoi l’immigration est une chance aux yeux des mondialistes : elle facilite et accélère la destruction des nations et des peuples.
 
Peter Sutherland a insisté pour dire que les Etats-Unis et l’Europe « n’avaient pas seulement un devoir moral mais également une obligation légale de protéger les réfugiés ». Il a clairement signifié que les pays occidentaux doivent continuer d’accueillir les migrants, sans quota précis, les réfugiés migrants arrivant pour la plupart depuis les pays musulmans du Proche-Orient ou d’Afrique : potentiellement par millions. Face à eux, les nations n’auraient donc aucun droit souverain leur permettant de limiter le flux.

Dans le NEW AMERICAN du 10 Octobre 2015 on lit ceci:

Peter Sutherland , le représentant spécial des Nations Unies du Secrétariat général pour les migrations internationales, sautille d'une chaire à l'autre, prêchant le message que le tsunami de réfugié prouve que la souveraineté nationale est une «illusion», un simple mot d'ordre "qui doit être aboli". En outre, dit Sutherland, les Etats-Unis et l'Union européenne "nont pas simplement une morale, mais une obligation légale de protéger les réfugiés." Et de ce fait, il est tout à fait clair, que les Etats-Unis et l'UE sont tenus de prendre dans un quota non spécifié - mais potentiellement des millions - de réfugiés et de migrants, dont la plupart sont actuellement en flot de migrants fuyant les pays musulmans que la guerre décime  au Moyen-Orient et en Afrique.


"Quel est votre message aux gouvernements" Dans une interview du 8 Octobre avec le Centre des Nouvelles de l'ONU, Sutherland a répondu à la question, avec cette réponse: «Je vais demander aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion - que la souveraineté est une illusion absolue qui doit être mise derrière nous. Les jours de se cacher derrière les frontières et les barrières ont disparu depuis longtemps. Nous devons travailler ensemble et  coopérer ensemble pour faire un monde meilleur. Et cela signifie que la prise de certains des vieux mots d'ordre, en prenant sur certains des vieux souvenirs historiques et des images de notre propre pays et de reconnaître que nous faisons partie de l'humanité.

Quid des murs actuel qui se construisent un peu partout dans le Monde à commencer par celui entre Israël et la Palestine. Israël a débuté en 2002 la construction une ligne de séparation avec les territoires palestiniens en Cisjordanie. Ce mur, désigné par Israël comme une "ligne de sécurité" contre des infiltrations d'auteurs d'attentats, mais condamné par la communauté internationale", s'étend désormais sur plus de 400 kilomètres. rideau de tortilla : Entre 2006 et 2010, les Etats-Unis ont érigé sur plus de 1.000 kilomètres une clôture le long de la frontière avec le Mexique pour entraver l'immigration illégale et le trafic de drogue en provenance de ce pays. Cette séparation, baptisée "Tortilla curtain", est équipée de projecteurs et de caméras de surveillance. division de Chypre : Chypre et sa capitale Nicosie sont divisées depuis 1974, quand la Turquie a envahi le nord de l'île à la suite d'un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes-grecs, soutenu par la Grèce et visant à rattacher le pays à la Grèce. Cette division est marquée par une zone tampon de 300 kilomètres contrôlée par l'ONU. Malgré l'ouverture d'un passage dans cette "la ligne verte" en 2007, Nicosie reste aujourd'hui la seule capitale divisée du monde.

Peter Sutherland a dit à ses pairs que la prospérité de beaucoup d’Etats européens dépendait de leur capacité à devenir multiculturel. 

Benoît XVI, qui a appelé à un Nouvel Ordre Mondial économique dans son discours de Noël 2005, a également engagé Peter Sutherland comme conseiller financier ! 


Peter Sutherland, irlandais, né à Dublin en avril 1946, ancien ministre de la justice, ancien commissaire européen, président de BP Amoco à Londres, ancien président et directeur de gestion de Goldman-Sachs, est également président de la partie européenne de la Commission Trilatérale (haute instance du nouvel ordre mondial) et membre du groupe Bilderberg. 

Sa nomination au conseil responsable de l'Administration du Patrimoine du Siège Apostolique, connu sous le nom d’APSA, a été annoncée à Rome le 5 décembre dernier. L’APSA est le bureau au sein de la curie romaine qui s’occupe des propriétés possédées par le Vatican, lesquelles fournissent le revenu pour le pape et la fonction publique du Vatican.

L’APSA examine les budgets des diverses branches de la curie romaine, et donne un avis sur les investissements du Saint-siège sur les stocks et le domaine de l’immobilier. M. Sutherland examinera également la gestion du personnel du Saint-siège, puisque la plus grande dépense pour la curie provient de la facture des salaires à distribuer au personnel, y compris le 
fonctionnement de ses ambassades autour du monde. 
 

Sutherland voit toute souveraineté nationale comme une « illusion » que les gouvernants doivent abandonner

C’est dans un entretien accordé au News Centre de l’ONU que Sutherland a répondu à la question « quel est votre message pour les gouvernements ? ». Ce financier, ancien membre du comité directeur du groupe Bilderberg, a répondu clairement : « Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion – que la souveraineté est une illusion absolue qui doit être abandonnée. Le temps où les pays se cachaient derrière des frontières et des clôtures est révolu. Nous devons travailler ensemble et coopérer ensemble pour faire advenir un monde meilleur. Et cela implique que nous mettions en cause certains vieux préjugés, que nous mettions en cause des souvenirs historiques et des images de notre propre pays, et que nous reconnaissions que nous faisons partie de l’humanité. »
Peter Sutherland migrations nations abandon souveraineté représentant ONU

Pour Peter Sutherland, les migrations permettront de mettre fin aux « préjugés » souverainistes

Les migrations sont inévitables en raison de la situation dans les pays d’origine, venait d’expliquer Peter Sutherland : « Nous aurions dû savoir, et nous devons savoir, qu’aujourd’hui comme par le passé, là où se déroulent de terribles conflits il en résulte d’immenses flux migratoires. » Nous le savions en effet, mais les gouvernements occidentaux ont tout fait pour lancer ces guerres en Irak, en Libye ou plus récemment encore en Syrie, avant de les alimenter financièrement, militairement et sur le plan logistique.
 
Les mêmes mondialistes responsables de la destruction des pays d’origine des millions d’immigrés qui se pressent aux portes de l’Europe ont désormais « la » solution au problème qu’ils ont créé : l’abandon des nations au profit d’une mondialisation de la gouvernance.
 

Le représentant de l’ONU pour les migrations a dirigé Goldman Sachs pendant vingt ans et fait partie de la Trilatérale, de Bilderberg et de l’OMC

 
Peter Sutherland n’est pas une voix de plus à l’ONU : il est l’une des voix les plus écoutées de l’ONU, en raison de son parcours mondialiste exemplaire. Il a été commissaire de l’UE, responsable de la politique de la concurrence, mais également directeur général du GATT et de l’OMC dont il est co-fondateur. Des postes qu’il n’a pas obtenus par hasard.
 
Jusqu’en juin dernier, Sutherland était le président de Goldman Sachs International. Il est également membre du comité directeur du groupe mondialiste Bilderberg et participe au Forum économique mondial. Il est également consulteur de l’Administration du patrimoine du Saint-Siège.
 
Mais il fut aussi président de British Petroleum, comme de la section Europe de la Commission Trilatérale et reste aujourd’hui président honoraire du Transatlantic Policy Network, l’une des principales organisations qui promeuvent le Traité transatlantique (TTIP).
 
On ne s’étonnera donc pas de le voir exprimer aussi clairement ses propositions face aux flux migratoires qu’il a qualifiés, fin juin, de « bénéfiques » pour l’Europe sur le plan économique.

Peter Sutherland est président de Goldman Sachs International (1995-en cours). Il est l'ancien président de BP plc (1997-Décembre 2009). Il a été nommé président de la London School of Economics en 2008. En plus de ses présidences énumérés ci-dessus, il est membre du conseil de surveillance d'Allianz et le Conseil consultatif d'Eli Lilly. Il est actuellement représentant spécial pour l'ONU des migrations et du développement. Avant ces nominations, il a été le fondateur directeur général de l'Organisation mondiale du commerce. Il avait précédemment servi comme directeur général du GATT depuis Juillet 1993 et ​​a contribué à la conclusion des négociations de l'Uruguay Round du GATT. Avant ce poste, il était président de Allied Irish Banks de 1989 à 1993 et ​​président du Conseil des gouverneurs de l'Institut européen d'administration publique (Maastricht) de 1991 à 1996. Formé à Gonzaga College, University College Dublin, et à la Honorable Société des auberges de King, de 1969 à 1871, M. Sutherland était un tuteur en droit à l'University College de Dublin. De 1981 jusqu'au début de 1982, il était procureur général d'Irlande et a été membre du Conseil d'Etat. Il a été reconduit en 1982 et a servi jusqu'en 1984 quand il a été nommé par le gouvernement de l'Irlande en tant que membre de la Commission des Communautés européennes en charge de la politique de la concurrence. Au cours de sa première année à la Commission, il était également responsable pour les affaires sociales, la santé et l'éducation, et par la suite pour les relations avec le Parlement européen. Il est associé avec les organismes suivants: Forum économique mondial, membre du Conseil de fondation; La Federal Trust, président; Conseil européen de politique économique du Centre consultatif, membre; ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation pour le développement industriel des Nations Unies; et consulteur de l'Administration du Patrimoine du Saint-Siège. Ses publications incluent le livre Premier Janvier 1993: Ce Qui va changer en Europe (1989) et de nombreux articles dans des revues juridiques. Il a présidé le comité qui a signalé à la Commission de la CEE sur le fonctionnement du marché intérieur après 1992 (Rapport Sutherland) et a été présenté avec la médaille Robert Schuman pour ses travaux sur l'intégration européenne, et de la Rockefeller prix David de la Commission trilatérale. M. Sutherland était un auteur Commission trilatérale des stratégies des pays trilatéraux 21e siècle: en concert ou des conflits (1999, avec Robert B. Zoellick et Hisashi Owada) et a été élu président de la Commission européenne pendant trois mandats (2001-2010). Il a été décoré par le Royaume-Uni (chevalier honoraire), la France, la Belgique, le Brésil, le Vatican, le Portugal, l'Espagne et la Nouvelle-Zélande, et il a quinze diplômes honorifiques.

Veterans Today
 
Jim W. Dean est rédactrice en chef des anciens combattants Aujourd'hui porter plusieurs chapeaux de jour en jour, les opérations de développement, la rédaction et la révision des articles. 

Il a un calendrier actif de télévision et de radio interviews 

Il est co-animateur de la populaire émission VT Radio Show More 

Jim vient d'une vieille famille de militaires datant de la Révolution américaine. Des dizaines d'ancêtres confédérés se sont battus pour le Sud dans la guerre entre les états. Oncles combattu dans la Seconde Guerre mondiale et de la Corée. Son père était un P-40 Seconde Guerre mondiale et plus tard P-51 Mustang pilote de chasse. Vietnam a trouvé plusieurs oncles de service, un cousin et frère Wendell comme un jeune officier de Ranger. Sa mère était une veuve Seconde Guerre mondiale à 16 ans, son premier mari tué avec tous les 580 à bord lorsque le SS Paul Hamilton, un navire de munitions avec 7000 tonnes d'explosifs à bord, a été torpillé au large des côtes d'Alger. 

Il a été écrit, la parole et faire des relations publiques, de la télévision, de consultation et maintenant le travail multimédia pour une variété de l'héritage américain, historique, militaire, les anciens combattants et les plates-formes ...Show More Seulement l'aspect du film de Jim était dans le PBS recherchez Lincoln documentaire avec le professeur Henry Lewis Gates, et il a invité des conférences au commandement de l'armée et de l'École-major général à Fort Gordon. 

Actuellement, il travaille à prendre ses vastes archives vidéo historiques en ligne pour aider ses organisations affiliées dans leurs efforts de multimédia du site Web, tels que l'Ordre militaire de guerres mondiales, Atlanta, Fils de la Ré...Show More pour les agents de renseignement, la Ligue navale, Conseil du patrimoine de la Géorgie, National Memorial Assoc.of Géorgie. 

Voir le dernier Messages >>>

NEO: Game Over, l'Europe - une révolution de couleur est à venir

Toute critique du système européen assure l'anéantissement du système, comme le fait l'action inverse.L'Europe est en échec.

banner_1

par Konrad Stachnio, ... avec Perspectives New Orient, Moscou

"La censure des médias, l'action préventive de la police et la loi interdit en Europe de plus en plus critique de la soi-disant question des réfugiés. Toute critique de l'islam agressif en Europe sera menace la démocratie et les valeurs européennes »sur lequel a été construit l'Union européenne" -. Konrad Stachnio

____________

Dans les mains ne l'avenir de l'UE était vraiment?

Dans les mains ne l'avenir de l'UE vraiment menti?

[Note de la rédaction: Konrad Stachnio nous apporte l'aperçu d'un adulte de ce qui se passe en Europe aujourd'hui, comme il cloue la flambée des réfugiés comme une révolution de couleur.Nous savons de notre propre Intel que l'Arabie saoudite et le Qatar financent la Turquie étant utilisé comme un tremplin pour le flot de réfugiés. Pourquoi serait-Turquie d'accord pour que, vous demandez-vous?

Nous venons de voir, avec sa récente visite, Merkel se représenter que le tsar de facto de l'Europe. Turquie obtient un désigné 3 milliards $ pour organiser les réfugiés tout en les gardant en Turquie, qui fournit un pool de insurgée la chair à canon pour combattre en Syrie, au besoin - règlement de paix ou non.

Et puis, Merkel a accepté d'accélérer l'adhésion turque à l'UE et de faire visas rapides disponibles dans l'UE. Nous pouvons nous attendre à voir les passeports turcs de devenir une entreprise de bureau de terres aux réfugiés syriens, de sorte qu'ils peuvent être utilisés pour les visas rapides.

Conrad aborde également l'un des éléments clés jamais publiés dans la presse d'entreprise qui, dans ces pays déchirés par la guerre, il n'y a pas de confirmation de l'ordinateur sur un passeport étant réel. Ah ... ceci est juste un peu d'un problème de sécurité, parce que si vous étiez un djihadiste, cela se fait à la demande pour vous. Passeport falsification ne peut être facilement déterminée.

Faux passeports syriens sont déjà en cours 1 sur 3, 1500 environ $

Faux passeports syriens sont déjà en cours 1 sur 3, 1500 environ $

Où pensez-vous les gens de l'immigration de masse pro se rangeront du côté sur l'opportunité d'accepter les gens avec l'ID de unconfirmable? Combien de temps pensez-vous qu'il pourrait prendre pour certains de ces pays africains pour vendre confirmations pour le bon prix?

Nous allons, bien sûr, voir l'opposition au flot d'immigrants étant étalé que la haine et les préjugés. Pour secrètes Intel psyops personnes, brûlant une demi-douzaine de centres de réfugiés est un jeu d'enfant, tout comme le graffiti habitude. Le djihadistes se fera cela juste pour prouver que l'UE est rempli de haine, qui sert à radicaliser les immigrants qui ne sont pas venus dans le cadre du plan de subversion, mais fait aspirer à toute façon.

Deux groupes entièrement orchestrées seront fixés sur l'autre, où les états seront ensuite adopter des "mesures d'urgence" qui restreignent l'opposition non-violente avec de nouvelles lois qui ont un aspect ambigu de «l'intention» lié en eux.

Certains de ces pays peut déjà vous mettre en prison pendant cinq ans pour être en désaccord publiquement récit officiel Seconde Guerre mondiale, quelque chose que les archives historiques indiquent a menti au sujet chaque fois qu'un pays a vu un besoin ou un avantage.

Tout cela est orchestré par les marchands de chaos, et ils ne sont pas faites avec nous par un long shot. Comme pour les gens de la sécurité de l'UE font rien pour arrêter cela, qui est de un sur un tir cents. Tant que leurs chèques de paie ne rebondissent pas, ils vont servir les régimes subversives émergents sans sourciller ... Jim W. Dean]

____________

Passeports Migrants_are_buying_fake_Syrian

- Première édition ... 7 Octobre, ici à 2015 -

Chaque fois que je vois la vieille, bonne George Soros dire quelque chose à propos de la démocratie et des valeurs européennes, je sais que quelque chose va se passer. De cette façon, le cas de l'Ukraine, quand George a fait valoir que la démocratie est le plus important et quand il dit que les valeurs européennes sont les plus importants et qui est la raison pour laquelle nous devons accepter un million de réfugiés chaque année.

Soros est président du Soros Fund Management et de l'Open Society Institute et ancien membre du conseil d'administration du Conseil sur les relations étrangères.

Soros est président de l'Open Society Institute

Comment cela finira? Probablement comme d'habitude: les incendies, émeutes, renversant les gouvernements et la déstabilisation totale en Europe, plus ou moins comme il a fini récemment en Ukraine.

Cependant, cette fois, la «démocratie» et les valeurs européennes sont installés sur une échelle beaucoup plus large et assez déterminé par vont apporter une «révolution de couleur» du Moyen-Orient au cœur de mourir Europe.

Jusqu'à présent, dans tous les pays où les «révolutions de couleur» ont été réalisées, il était tout au sujet de renverser les gouvernements sous prétexte de l'introduction de la «démocratie».Cette fois, ce sera différent: les fondamentalistes islamiques, qui coule dans le vieux continent vont renverser l'Europe au nom de la lutte contre la «démocratie».

Et personne ne tente même de le cacher, il suffit d'écouter ce que les islamistes ouvertement postulé dans leurs discours.En fin de compte, quelle est la différence? L'ordre ancien sera remplacé par un nouveau. Seulement un prétexte va changer: la «démocratie» sera remplacé par la charia.

Cette fois, l'ingénierie sociale à la Soros, et l'entreprise va beaucoup plus loin. Il n'y a plus d'états locaux où les gouvernements sont renversés et les marionnettes sont installés comme en Ukraine. Maintenant, il vient à l'ensemble de l'Europe, dans laquelle les futurs changements sociaux sont installés en utilisant les vagues de réfugiés. Que l'on prenne des réfugiés conformément à la volonté de la Soros est logique peut être expliqué à nous dans cette courte vidéo.

Un tel cours des événements, parler par euphémisme, conduira à des tensions croissantes en Europe sur fond ethnique, économique et religieuse. Cependant, nous pouvons en quelque sorte co-exister avec l'autre malgré les différences culturelles?

_________

Déclaration de l'Imam Choudary

Chourdoury

Imam Choudary

Déclaration de l'Imam Choudary ne laisse pas beaucoup d'illusions à ce sujet. Telle était la question posée par Maciej Woroch former l'éditorial à l'Imam, Anjem Choudary du Royaume-Uni. "Est éloigner de nous-mêmes et aggravation du conflit le seul choix pour la coexistence?"

"Non, il est pas une question de savoir si nous allons vous déranger.Un jour, la charia sera introduit en Pologne parce que nous croyons que nous devrions supprimer tous les régimes oppressifs. Si vous êtes gouverné par quelqu'un d'autre que Allah, il est une forme d'oppression. Merci à notre politique, votre régime sera supprimé ".

Bien que les gens en Europe supposent toujours qu'ils peuvent accepter quelque chose ou non. Imam met cette question très clairement, "Ceci est pas une question de savoir si nous allons vous déranger."

L'Europe a été pris dans un piège des «valeurs européennes» et de la démocratie libérale. La réponse de Soros au plan Orbán était que ce plan «est une menace pour l'Union européenne en raison du rejet des valeurs sur lesquelles il a été construit et l'homme qui devraient régir elle."

Cependant, est le pilier de l'Europe également l'acceptation aveugle de tout et de tous, indépendamment de la véritable menace venant de fondamentalistes islamiques qui viennent en Europe à partir d'ISIS?

Les valeurs libérales sont alimentés par une forme d'esprit-kontrol soutenue par la culpabilité d'avoir tellement d'avantages

Les valeurs libérales sont alimentés par une forme d'esprit-kontrol, soutenue par la culpabilité d'avoir tellement d'avantages. Tout désir inconscient de renoncer à ces avantages pour apaiser la culpabilité sera entièrement réalisé dans les années à venir.

Europe libérale et démocratique, dont Soros parle ne peut pas dire «non» aux réfugiés, car il est un "rejet des valeurs sur lesquelles il a été construit et l'homme, qui devrait gouverner."

D'autre part, tous les observateurs plus astucieux voit le gâteau que l'Europe est si abondamment offert est bien empoisonné.Empoisonné avec les fondamentalistes islamiques cachés en elle.

Bien que la cause de la mort de l'Europe peut même être la même quantité de gâteau (même sans les fondamentalistes islamiques) sous la forme d'immigrants. Police 'no go' zones en Suède prouver.Ajoutez à cela, de nouvelles vagues de réfugiés formés par des combattants ISIS, la mise en place de ses structures en Europe et nous avons une image qui il ya quelque temps a déjà été décrite par Jacques Attali, conseiller de l'Organisation des Nations Unies.

Europe sera donc déstabilisé que «La population civile sera pris entre deux feux. Comme il a déjà été mentionné, à ce rythme, il est pas l'Afrique de demain, qui seront un jour ressembler à l'Ouest d'aujourd'hui, mais l'Occident va ressembler à l'Afrique contemporaine ".

Coïncidence? Je ne pense pas.

Il est pas une question de savoir si pour aider les réfugiés ou non. Toute personne qui réfléchit sait que vous avez besoin pour aider les gens dans le besoin. Qu'est-ce qui se passe actuellement en Europe, il est pas d'aide aux réfugiés, mais l'installation de la «révolution de couleur» en Europe par les réfugiés. Il conduira à un élargissement du conflit, le terrorisme et la déstabilisation en Europe.

Fondation Soros

Lorsque formés, équipés avec des armes et un des terroristes islamistes bien organisés viendront en Europe, l'Europe sera complètement impuissant. Il y aura des émeutes, des conflits, des meurtres et des démonstrations, qui est, la soi-disant «révolution de couleur» à l'échelle européenne. En un mot, la répétition de l'Ukraine. Et qui va porter le blâme pour cela? Bien sûr Poutine. En Pologne, je l'entends déjà les voix des médias que Poutine a créé ISIS pour conquérir l'Europe.

Les islamistes savent eux-mêmes les principes de la démocratie libérale et les valeurs européennes, et ils savent très bien comment les utiliser pour leurs propres fins.

"En Pologne, vous avez gouvernements de la démocratie libérale et il ya pas de modèles forts ou modèles.Dans votre pays, tous les résultats de la séparation entre Allah et l'État. Toutes ces tentations économiques, tels que l'alcool, la pornographie, le jeu et même la prostitution sont devenus une activité lucrative des entreprises commerciales et il utilise l'instinct de procréation. Islam élimine ces problèmes et puis il y aura assez d'argent pour la procréation, la santé et tout le reste. Maintenant vous vivez dans l'humain pour exploiter un système orienté. La seule façon de survivre sur cette planète sera de faire tout cela illégal.L'introduction de l'islam et la charia ".

Par conséquent, il semble que la démocratie libérale va à l'autodestruction. Après l'installation de plusieurs islamistes en Europe, même l'Europe libérale et démocratique sera liquidée par les adeptes d'Allah comme un synonyme de «régime».

La période de prospérité et de la complaisance relative est supérieure. La période de paix relative et la visualisation de la guerre de ses écrans de télévision européens.Maintenant, la «démocratie» du Moyen-Orient est venu aux Européens mêmes: leurs rues, les magasins et les maisons. Cette «démocratie» qui a été jusqu'à récemment consulté à partir d'une distance sécuritaire.

Peut-être nous entrons dans les moments où tuer au nom de la «liberté et la démocratie» au Moyen-Orient sera remplacé par tuer les infidèles en Europe au nom d'Allah. Dans ce contexte, la nomination, par l'ONU, de l'Arabie saoudite en tant que chef du comité des droits de l'homme peut être un signe très éloquent de la direction dans laquelle l'Europe se dirige.En fin de compte, il est l'Arabie Saoudite qui a offert son aide à «résoudre» la crise de la migration, la construction de 200 mosquées en Allemagne.

_________

L'Elite sélectionner et de gérer les plus brillants pour leurs propres objectifs

L'Elite sélectionner et de gérer professionnels de la création de leurs propres objectifs

Installation «révolution de couleur» en Europe ont déjà été réalisés à ce stade par la force. Il est prouvé par l'expropriation de personnes de leurs foyers en Allemagne juste pour accueillir les réfugiés là.

Il est également mis en évidence par l'arrestation de ceux qui sont contre l'immigration, ou la surveillance des adversaires de l'immigration à travers différents «fondements» qui relèvent de la police par la suite.

Preuve de cette censure est aussi le fait que les personnes ayant une attitude négative à la question dite de la migration sont censurés par le propriétaire de Facebook, Mark Zuckerberg. Il est également confirmé par la proposition de l'ONU à introduire une nouvelle taxe sur les transactions financières qui iraient à aider les «réfugiés».

Il est également confirmé par le nommé par le fonds Soros pour la lutte contre la soi-disant «discours de haine». Enfin, il est également confirmé par le fait que les adversaires de la migration vers l'Allemagne sont tirés du travail pour des commentaires sur Facebook.

Miriam ombragé, fondateur de la Fondation Esther qui aide les réfugiés syriens en Pologne a déclaré que:

"Actuellement, il est le dernier colonisation« pacifique »de l'Europe par les musulmans à conquérir, si elles estiment qu'ils sont assez forts. Plus de 60 pour cent des familles syriennes apportés par nous décider de rester en Pologne. Certains de ceux qui ont émigré vers l'Europe occidentale, déjà envie d'y retourner. Ils sont terrifiés par ce qu'ils y ont vu. Ils ont peur pour leur santé et leur vie, parce que l'Europe occidentale est pleine de musulmans. "

Les services de renseignement de la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne ne sont pas en mesure de distinguer qui est qui, quand il vient aux réfugiés entrants.

"Avec obtenir la plupart des territoires de l'ancienne Syrie par le califat État islamique, Manufacturing Company titres syriens sont tombés dans leurs mains. Aujourd'hui califat est capable de forger une monnaie, mais aussi tous les passeports afin que ceux qui ont des documents ne sont pas nécessairement ceux qui sont dans ces documents. En outre, beaucoup de ces soi-disant réfugiés ont essuyé empreintes digitales.

Alors, comment déterminez-vous la véritable identité des personnes qui viennent à l'Europe? En outre, toutes les bases en Irak et la plupart des provinces et territoires de la Syrie étaient dans les mains des IS.Donc, il n'y a pas de telles données dans le flux international d'informations. Il n'y a pas de base de données de Frontex, Europol, Interpol. Même les Américains ne possèdent pas ces bases de données ", a déclaré le journaliste d'investigation Witold Gadowski.

Nous devons ajouter à cela, en arrivant à l'Ouest, «fruits» récents de la «révolution de couleur» en Ukraine A la George Soros et de l'entreprise, qui est, également néo-nazis et Banderovites qui utilisent la carte pôle de venir en Europe. Bien qu'il ne soit pas tout.

Journaliste d'investigation polonais Witold Gadowski a déclaré que: «En Ukraine, plus de huit mille individus bizarres ont été équipés avec des passeports ukrainiens et ils sont maintenant en attente d'un permis de travail en Pologne. Donc, nous aurons Ukrainiens qui parlent arabe. Mafia clandestinement ces personnes et fait d'eux des «chrétiens» désormais.

Certains éminents Européens déjà __gVirt_NP_NNS_NNPS<__ turbans de sport

Certains Européens éminents centre sportif déjà styles turban

Il semble que l'Europe va bientôt être déstabilisé à la Moyen-Orient. La censure des médias, l'action préventive de la police et la loi interdit en Europe de plus en plus critique de la soi-disant question des réfugiés.

Toute critique de l'islam agressif en Europe sera très difficile comme «la démocratie et des valeurs européennes" menaçant sur lesquels l'UE a été construite - comme le dit Soros.

Elle conduira à une plus grande vulnérabilité des Européens par rapport à l'islam agressif et plus de conflits. En conséquence, le modèle très bien éprouvée sera installé en Europe: Problème - Réaction - Solution.

En fin de compte, l'Europe sera d'accord sur tout despotisme top-down. Cependant, je souhaite que mon analyse dans ce cas sera complètement incorrect.

Konrad Stachnio est un journaliste basé Pologne indépendante, il a accueilli un certain nombre de programmes de radio et de télévision pour l'édition polonaise de Prison Planet, exclusivement pour le magazine en ligne"Perspectives New Orient".

CHRÉTIENS EN SYRIE 4

Publié le 23 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CHRÉTIENS EN SYRIE

L’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS) menace de tuer des Chrétiens en Syrie avec une vidéo montrant les exécutions.

- Morning Star News, le 9 octobre 2015

Le groupe terroriste de l’État Islamique a tué trois chrétiens assyriens vers la fin du mois dernier, probablement en Syrie, selon une vidéo de l’exécution publiée mercredi (7 octobre).

Dans la vidéo, le groupe a menacé de tuer environ 200 autres chrétiens en Syrie, sauf s’ils reçoivent une rançon de 50.000 dollars pour leur libération.

Dans la vidéo, trois hommes vêtus d’un costume orange apparaissent à genoux dans le sable.  Les hommes donnent ensuite leur nom et la ville d’où ils proviennent.  Quelques secondes plus tard, trois hommes en uniforme du désert lèvent chacun une arme de poing derrière la tête de chaque chrétien et utilisent leurs armes.  Ensuite, les corps sans vie des chrétiens tombent vers l’avant, le visage dans le sable.

Les chrétiens se sont identifiés comme venant du village Assour Abraham de Tel Tamar, du village Basam Essa Michael de Tel Shamiram et du village Dr. Abdulmasih Enwiya de Jazira. Après la tuerie, trois autres chrétiens apparaissent à genoux dans le sable derrière les corps des hommes tout juste exécutés.  Comme avec le premier segment de la vidéo, les hommes doivent réciter leurs noms. Dans un moment apparemment scripté, un des chrétiens pointe vers les corps sur le sol et déclare :  « Notre destin sera le même que ceux-ci si vous ne prenez pas les bonnes procédures pour notre libération ».

Les trois hommes qui ont été tués et les trois qui sont restés feraient partie d’un groupe d’au moins 250 Assyriens qui ont été enlevés en février, quand le groupe d’ISIS a fait une poussée dans la vallée de la rivière Khabour dans la Province de Hassakah et a attaqué des dizaines de villages Assyriens.  L’État Islamique a relâché 48 otages, et il a demandé un total de plus de $10 millions pour l’ensemble des personnes enlevées.  ISIS n’a pas donné d’échéance, mais, ils ont dit que si la rançon n’était pas payée, les autres otages seraient exécutés. On croit que l’exécution filmée a eu lieu le 23 septembre lors de la fête musulmane de la « Fête du Sacrifice » selon les médias de langue arabe.

La vidéo est arrivée quelques jours après qu’ISIS ait publié une autre vidéo sur la « taxe de soumission » imposée aux chrétiens dans la ville de Al-Qaryatayn.  ISIS a attaqué Al-Qaryatayn le 5 août, et a remporté la victoire le même jour.  La vidéo montre des combattants d’ISIS démolissant des parties d’une église et détruisant des peintures sur le thème religieux après la prise de la ville.

La voix d’un dirigeant religieux est entendue lorsque apparaissent les scènes des troupes d’ISIS détruisant les croix sur le dessus des dômes de l’église.  Le dirigeant parle des combattants d’ISIS qui se sont emparés de Al-Qaryatayn.

« Ils sont miséricordieux envers les croyants, mais, durs et énergiques envers les infidèles »,a dit le dirigeant.  « Ils suivent les étapes du Saint Prophète, que la paix soit sur lui, Muhammad, et mettent un sourire sur les visages des musulmans dans la ville qui décrivaient leur joie et leur bonheur d’être sous la règle de l’Islam.  En ce qui concerne la situation des Nazaréens [Chrétiens], un groupe d’entre eux s’est converti à l’Islam, alors que d’autres ont fait la paix et ont signé un contrat Al-Zema [Dhimma] et ont préféré vivre et jouir de la paix et de la sécurité sous la jurisprudence de l’Islam dans l’État Islamique. »

ISIS avait déjà publié des photographies d’hommes chrétiens réunis dans un auditorium afin de signer le document de la Dhimma, qui délimite leur statut de seconde classe, en septembre.

Les chrétiens qui sont restés dans Al-Qaryatayn devaient accepter les conditions suivantes :

  1. Les chrétiens ne peuvent pas construire d’églises, de monastères ou d’ermitages en ville ou dans les environs.
  2. Ils ne peuvent pas montrer la croix ou n’importe quel de leurs livres dans les rues ou les marchés musulmans et ils ne peuvent pas utiliser d’amplificateurs lors de leurs adorations ou pendant la prière.
  3. Ils ne peuvent pas réciter de leurs livres ou sonner les cloches de l’église assez fortement pour que les musulmans entendent.
  4. Ils ne peuvent pas procéder à toute action d’agression contre l’État Islamique, comme abriter des espions et des criminels.  S’ils viennent à connaître tout complot contre les musulmans, ils doivent le signaler.
  5. Ils ne doivent pas effectuer leurs rites religieux en public.
  6. Ils doivent respecter les musulmans et ne pas critiquer leur religion.
  7. Les chrétiens riches doivent payer un jizya annuel (taxe de soumission) de quatre dinars en or (le pays de la monnaie n’a pas été précisé) ; les Chrétiens de la classe moyenne doivent payer deux dinars or, et les pauvres doivent en payer un.  Les Chrétiens doivent divulguer leurs revenus et peuvent diviser la jizya en deux versements.
  8. Ils ne peuvent posséder des armes à feu.
  9. Ils ne peuvent exercer des activités commerciales impliquant des porcs ou de l’alcool avec les musulmans ou dans les marchés musulmans, et ils ne peuvent pas boire d’alcool en public.
  10.  Ils maintiendront leurs propres cimetières.
  11. Ils doivent se conformer au code vestimentaire d’ISIS et aux lignes directrices du commerce.

Si les chrétiens rompent ce contrat, alors, selon le contrat, ils devront faire face « aux mêmes conditions que le peuple de la guerre. »

Le dirigeant a terminé avec un message aux Chrétiens du monde entier et aux États-Unis « Le protecteur de la Croix ».

« Convertissez-vous à l’Islam et vous aurez la paix.  Si vous refusez, vous devrez payer le jizya » a-t-il dit.  « Comme notre chef Al-Adnani l’a dit, ce que vous aurez à payer sera un dixième d’un dixième de ce que vous dépenseriez dans une guerre contre l’État Islamique.  Vous ne serez pas en mesure de sortir de l’État Islamique, qui ne laisse aller personne, et vous aurez la honte dans votre vie et dans l’éternité. »

Si vous souhaitez aider les chrétiens persécutés, visitezhttp://morningstarnews.org/resources/aid-agencies/ pour obtenir la liste des organisations qui peuvent vous orienter sur la façon de vous impliquer.

Si vous ou votre organisation souhaitez aider Morning Star News à poursuivre la sensibilisation des chrétiens persécutés dans le monde entier avec des rapports de contenu original, s’il vous plaît, envisagez de collaborer au,http://morningstarnews.org/donate/

Source : ChrisitanHeadLines.com

 
GuerreLA TROISIÈME GUERRE MONDIALE SE DESSINE EN SYRIE ! 3

Publié le 22 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE SE DESSINE EN SYRIE !

Joseph Farah compare l’alliance aux « visions apocalyptiques de Jean le Révélateur ».

Par Joseph Farah – Le 30 septembre 2015

La Troisième Guerre Mondiale est en train de se dessiner actuellement en Syrie, grâce à Barack Obama.

Selon le sénateur russe, Igor Morozov, Beijing a accepté d’envoyer des forces navales, y compris un porte-avions, en Syrie aux côtés d’une force militaire russe qui vont rejoindre le Hezbollah et les forces régulières de l’Iran en Syrie, un voisin immédiat du nord d’Israël, et l’Irak pour lutter contre l’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS).

Alors, maintenant, il y a de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles :

• Bonnes nouvelles : Quelqu’un doit combattre l’ISIS. Et, il est clair que ce ne sera pas les États-Unis, avec Barack Obama. Quelqu’un doit vaincre profondément et détruire l’ISIS. Et, cela ne sera clairement pas les États-Unis avec Barack Obama dans les environs.

• Mauvaises nouvelles : Il va y avoir une coalition de la Russie, de l’Iran, de la Chine et du Hezbollah au Moyen-Orient, quelque chose qui ressemble vaguement aux pires visions apocalyptiques de Jean le Révélateur.

Barack Obama a laissé un important vide tout grand ouvert pour deux nations nucléaires puissantes qui ont juré de mettre les États-Unis à genoux, dont une, où les deux, qui était responsable de la plus grand action de cyberguerre dans l’histoire du monde contre les États-Unis, le piratage dans les ordinateurs du gouvernement et l’obtention des données sur chaque employé fédéral passé et  présent, y compris les espions et le personnel militaire, il y a quelques mois.

La Chine envoie un porte-avions, une action provocatrice qui est sans équivoque contre les intérêts américains depuis la Guerre du Vietnam.

Mais, il y a pire.  Quelle est la mission ?

La mission de la Russie et de la Chine est de garantir que le régime de Bachar al-Assad ne soit pas renversé par ISIS, ou par n’importe quels autres groupes « terroristes ». D’autre part, la mission de l’Iran et du Hezbollah est l’hégémonie sur une grande partie du Moyen-Orient, de la Perse au Levant, comme ils le disent.

Entre-temps, qu’est-ce que les États-Unis tentent de faire ? Les États-Unis sont le front de la fourniture et de la formation des forces pour renverser Bashar al-Assad, y compris les groupes armés associés à Al-Qaida. Certaines des armes fournies par les États-Unis finissent par tomber entre les mains d’ISIS.

Donc, les États-Unis sont sur une trajectoire de collision avec la Russie et la Chine au Moyen-Orient.

La présence militaire russe en Syrie et en Irak s’est largement accrue depuis 2012. La Syrie est maintenant équipée d’armes anti-aériennes sophistiquées qui rendent les vols des États-Unis vulnérables, et la Russie a déjà commencé hier les frappes aériennes contre les forces qui s’opposent à Bashar al-Assad en Syrie.

Israël, qui sait très bien ne pas pouvoir compter sur le soutien de Barack Obama, est discrètement en train de négocier avec la Russie. Les principales préoccupations d’Israël sont les attaques périodiques sur ses civils et son territoire par des groupes de miliciens du Hezbollah.

L’État Juif semble bien s’entendre avec les Russes et, maintenant, apparemment avec les Chinois. Benjamin Netanyahu, qui déteste Bashar al-Assad, comprend que la stabilité au Moyen-Orient est mieux que le chaos et les sauvageries d’ISIS. Donc, il a maintenant une ligne directe avec Vladimir Poutine afin de régler immédiatement tout malentendu. Comme vous le savez, Benjamin Netanyahu n’a pas Barack Obama sur une ligne rapide, à moins que ce soit pour laisser des appels de courtoisie.

La Russie est en train de renforcer ses forces en Syrie à cause de ses frustrations avec Barack Obama pour ne pas s’être occupé d’ISIS de manière significative.

Maintenant, apparemment, la Chine entre en scène.

« Il est maintenant reconnu que la Chine a rejoint nos opérations militaires en Syrie ; Le croiseur chinois est déjà entré dans la Méditerranée et le porte-avions suivra bientôt » a dit Morozov.

C’est ce qui arrive quand les États-Unis ne parviennent pas à agir correctement, où dans le cas de Barack Obama, choisit la mauvaise cible au mauvais moment, à savoir le régime syrien de Bashar al-Assad.

Ne vous méprenez pas à ce sujet : Bashar al-Assad est un acteur horrible, mais, selon les normes des tyrans du Moyen-Orient, il est pratiquement un saint. Il dirige un pays qui ne fait pas de discrimination active contre les sunnites, les chiites, les chrétiens, les druzes ou les alaouites. En fait, son armée est composée de groupes minoritaires non-sunnites. Les femmes ne sont pas traitées comme des ordures en Syrie. Pendant ce temps, il fait face au renversement entre les mains d’ISIS, la force musulmane sunnite la plus brutale et barbare depuis peu de temps, après l’époque de Mahomet, il y a 1300 ans. ISIS s’est déjà emparé d’un territoire stratégique au Moyen-Orient de presque la taille de la Grande-Bretagne. ISIS est juste à l’extérieur des portes de Damas.

L’Amérique aurait pu intercéder pour détruire ISIS. Elle ne l’a pas fait. Au lieu de cela, Obama a insisté sur un chemin pour faire tout ce qu’il pourrait pour soutenir des groupes non-ISIS pour attaquer le régime syrien de Bashar al-Assad, qui en cas de succès, n’aurait fait qu’aider l’ISIS à prendre le pouvoir.

Voyez-vous où tout peut nous amener ?

La Russie et la Chine arrivent pour défendre la Syrie, alors que la Syrie reste une cible à renverser par les États-Unis.

Qui renforce tout cela ? L’Iran : La puissance régionale qui vient juste d’obtenir un accord bien-aimé sur le nucléaire avec les États-Unis.

Le problème avec les puissances militaires étrangères qui s’engagent au Moyen-Orient est simple : Il est facile d’y entrer, mais pas aussi facile d’en sortir, comme les États-Unis l’ont compris.

Une fois que les Russes et les Chinois commenceront à se battre contre l’ISIS, en Syrie et en Irak, seront-ils capables d’en sortir ?

Et, je n’ai même pas mentionné que les États-Unis semblent être plus concentrés sur leur lutte contre la Russie en Ukraine.

Où tout cela va-t-il nous amener ?

Il s’agit potentiellement de l’étincelle la plus évidente pour le début de la Troisième Guerre Mondiale.

Mais, qu’est-ce qui pourrait aller mal ?

Peut-être que ces Lunes de Sang et les Prédictions du Shemitah étaient exactes.

Source : WND.com